La Tribune

La bactérie E-coli contamine les relations entre Madrid et Berlin

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Gaëlle Lucas,à Madrid  |   -  275  mots
Le secteur maraîcher espagnol estime les pertes à 200 millions d'euros par semaine.

L'origine de l'intoxication alimentaire qui touche le nord de l'Europe ne se trouve pas dans les concombres espagnols, comme l'ont confirmé les analyses réalisées par un laboratoire de Hambourg. Les autorités allemandes avaient accusé ces légumes produits en Andalousie d'être contaminés par la bactérie E-coli, provoquant la mort de seize personnes. Par précaution, les importateurs allemands, russes ou belges ont préféré suspendre leurs achats de produits espagnols.

Mais le mal est fait. La Fédération espagnole des producteurs exportateurs de fruits et légumes (Fepex) estime le manque à gagner à 200 millions d'euros par semaine, en raison de 150.000 tonnes de fruits et légumes qui n'ont pas été exportées et "une baisse des prix en Espagne, dont le marché se retrouvera submergé par les produits non exportés "explique un porte- parole. Outre les concombres, les autres légumes et fruits sont concernés. Ils représentent 60 % de la production agricole du pays.

Accusation sans preuve

Après la mise hors de cause, Rosa Aguilar, ministre de l'Environnement, espère que les marchés "indûment et injustement" fermés aux produits espagnols se rouvrent rapidement. Les relations restent tendues entre l'Espagne et l'Allemagne. Madrid est exaspéré du comportement de l'Allemagne qui a accusé les produits espagnols "sans la moindre preuve". L'Espagne se réserve d'ailleurs le droit d'engager tous types d'actions contre l'Allemagne pour qu'elle assume la réparation des dommages. Lors de la réunion des ministres de l'Agriculture à Debrecen (Hongrie), la ministre a demandé à l'Union européenne que des mesures d'urgence soient prises pour dédommager le secteur maraîcher espagnol.
 

Réagir

Commentaires

Luis  a écrit le 03/06/2011 à 20:57 :

L'Allemagne n'a pas le droit actuer comme ça, C'est comme si on accusait d'avoir commis un crime,tout en etant innocent. Je regrette beaucoup les 18 morts qu'il y a eu jusqu'a présent en allemagne. mais l'Espagne est completement innocente. Les allemands devraient demander bien pardon aux espagnols.
Excusez-moi mes fautes.

....  a écrit le 01/06/2011 à 12:22 :

a-t-on vraiment le droit de montrer en gros plan les parties intimes du géant vert? quoiqu'il en soit il se protège c'est bien !

ludo31  a écrit le 01/06/2011 à 7:10 :

Pauvre Espagne !!! c'est normal s'ils demandent des dommages

bioingénieur73  a écrit le 01/06/2011 à 6:49 :

C'est un effet un désastre. Je ne comprends pas comment un pays tel que l'Allemagne n'est pas capable de détecter la source réelle de cette contamination plus rapidement! Les accusations, le manque de prudence et la nonchallence des autorités allemandes me laisse perplexe.Les conséquences pour l'Espagne, pays agricole, sont graves.

hmhm  a répondu le 01/06/2011 à 9:18:

J'espère que ces légumes invendus ont été offerts à la population locale plutôt que d'être détruits..