La Tribune

Pourquoi la situation de l'emploi américain est pire que vous le croyez

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Eric Chalmet  |   -  421  mots
L'Economic Policy Institute estime qu'il faudrait que 11,2 millions d'emplois soient créés aux Etats-Unis pour que le chômage y retrouve son niveau d'avant la crise. Les marges de manœuvre de Barack Obama pour dynamiser le marché du travail sont pourtant restreintes.

Le défi lancé à Barack Obama est immense. Jeudi, le président des Etats-unis présentera à ses compatriotes un vaste plan visant à redresser le marché américain de l'emploi. Ce discours à la nation sera prononcé dans un contexte délétère : les opérateurs de marché redoutent un " double dip ", soit la rechute en récession de la première économie mondiale. A quatorze mois des élections présidentielle et parlementaire de 2012, le Congrès est chauffé à blanc et peu enclin au compromis. Ce qui laisse une marge de man?uvre très limité à l'hôte de la Maison-Blanche pour relancer l'activité. (Retrouvez une vidéo de la chaîne CNBC dédiée au plan de Barack Obama).

Sonnette d'alarme

Un rapport que vient de publier l'Economic Policy Institute (EPI) tire la sonnette d'alarme. En août, l'économie américaine n'a pas créé d'emploi et le taux de chômage s'est maintenu à 9,1%. Dans ces conditions, le centre de recherche, basé à Washington, prévient que créer 11,2 millions d'emplois serait nécessaire pour retrouver le niveau de chômage précédant l'entrée des Etats-Unis en récession voilà précisément " trois ans et huit mois "...

La population grandit, le chômage aussi

" Il y a actuellement 6,9 millions de personnes employées en moins qu'avant le début de la récession ", note Heidi Shierholz, économiste de ce " think tank " réputé proche des milieux syndicaux. " Mais comme la population en âge de travailler a grandi, il aurait fallu que 4,3 millions d'emplois soient créés pour empêcher une hausse du taux de chômage ", ajoute la conjoncturiste. D'où le chiffre de 11,2 millions auquel elle parvient.

400.000 emplois par mois pour redresser la situation

" Pour combler ce déficit en trois ans - soit d'ici à la mi-2014 - tout en tenant compte de la croissance de la population, il faudrait que 400.000 emplois soient créés chaque mois ", avertit Heidi Shierholz. " Combler ce déficit en cinq ans - soit d'ici à la mi-2016 - équivaudrait à créer 280.000 emplois par mois ", ajoute l'économiste. " En comparaison, au cours des trois derniers mois, l'économie (américaine) a en moyenne créé 35.000 emplois ".

Un contexte budgétaire difficile

Dans un autre rapport publié vendredi, l'EPI a fait onze propositions visant à redresser le marché du travail. Certaines sont proches de celles que devrait présenter jeudi Barack Obama (baisses d'impôts ciblées, dépenses d'infrastructures...). Restera à convaincre le Capitole de voter un nouveau plan de relance dans le contexte budgétaire actuel.

Réagir

Commentaires

BPJ  a écrit le 03/02/2012 à 23:08 :

retrospectivement, cet article avait peu de valeur...

Geocommente  a écrit le 07/09/2011 à 10:27 :

Personne n'est à blamer plus qu'un autre, c'est notre politique depuis 30 ans qui est à revoir, consistant à arroser d'argent emprunté l'ensemble de nos sociétés pour répondre à nos fantasmes, la société de consommation, la société de loisirs et j'en passe des vertes et des meilleures.
Quand est-ce que l'on remettra les pieds sur terre ? beaucoup de nos désirs sont considérés comme des droits, les étudiants pensent qu'un travail super rémunéré est un droit, les chômeurs que les indemnités sont un droit etc. NON, c'est une chance financée par nous-mêmes grâce à ceux qui travaillent. Si il n'y a plus d'argent, il n'y aura plus de droits pour personne alors, hop, au boulot avec des sacrifices pour ne pas tuer vos futurs droits.
L'ex président brésilien Lulla faisait ô combien lucidement remarquer: "le capitalisme a besoin d'argent, malheureusement, le socialisme aussi".

A340AMIRI  a répondu le 07/09/2011 à 18:55:

Devons nous comprendre que la société US est socialiste?
Si vos potes les grands argentiers étaient moins avides de ratios a 25%, on aurait pas tout délocaliser et on n' en serait pas là!
arrétez de dire aux gens de bosser alors que c'est exactement ce qu'ils voudraient faire!! c'est bon la morale a 2 balles!!!!

Bernie  a écrit le 07/09/2011 à 7:37 :

il faut ajouter un bon 10% au taux de chomage officiel.

A340AMIRI  a écrit le 06/09/2011 à 23:46 :

C'est pas la peine de faire des palabres! le modèle imposé par les avides de fric a été de tout délocaliser pour atteindre des rations de malades.
L'industrie, le tertiaire, les médicaments, tout est parti au Mexique, en Chine et en Inde.
Que sont censés faire les américains "moyen" maintenant?
Que les grands stratéguerres répondent a ça et on y verra plus clair

EIFFEL  a écrit le 06/09/2011 à 17:08 :

La cause du chômage US est surtout dûe à sa forte croissance démographique qui met 3 millions de jeunes chaque année sur le marché du travail. Le chômage va donc s'envoler dans les mois qui viennent avec un fort mécontentement social. Comme Moubarak qui n'arrivait pas à trouver du travail à plus de un million de jeunes chaque année, Obama risque sa place !

KOIFAIRE  a écrit le 06/09/2011 à 16:06 :

Et en France, vous croyez que la situation est comment ?
Les fins de droit et tous les radiés involontaires qui sont sortis des statistiques
les seniors laissés pour compte par bon nombre d'entreprises, etc...
La situation est la même, ni pire, ni meilleure tant en europe qu'aux Etats Unis.

Corso  a écrit le 06/09/2011 à 15:40 :

Heidi a le chiffre lourd mais globalement raison, d'autant qu'elle ne parle que du chômage potentiel inscrit, ce qui est sa "spécialité" qui consiste à préconiser la priorité pour les minorités immigrées, promouvoir l'idéologie du gender et autres actives amabilités. L'on se demande pourquoi elle n'a pas informé Obama, dont elle est proche, en début de mandat ? On se demande surtout comment elle arrive à concilier une immigration massive et une forte création d'emploi ? Elle, comme beaucoup d'américains, n'a peut-être pas compris que l'économie mondialisée était devenue régressive et que le processus augmentera forcément par escaliers au fur et à mesure de l'avancée de celle-ci. Mais, je ne le crois pas. Les macro économistes disposent de chiffres qui donnent une vision implaccable et juste des situations. Ils peuvent se taire, souvent. Ils peuvent parler aussi comme elle le fait. Toutefois, bien tardivement ici, sans autre but que de défendre son sponsor en faisant croire à LA solution, pourtant irréelle, réalisable sur un nouveau mandat devenu ainsi nécessaire. Ce n'est plus de l'économie mais de la politique.

bartg  a écrit le 06/09/2011 à 10:37 :

Tout simplement un pays ou ils ont fait 2 referendum....En Europe soi disant que le referendum etait un droit mais encadre par Barrosso et Junker...qui roulent pour les banques...alors pas de referendum pour nous mais des dettes supplementaires...Si seulement on pouvait nous aussi trainer en justice nos dirigeants au mieux incompetents au pire corr....

candide  a écrit le 06/09/2011 à 7:32 :

Les états unis doivent créer au moins 1,5 millions d'emplois par an juste pour alimenter l'augmentation démographique, soit 125 000 emplois par mois. De plus, le taux de chômage de 9,1% est un chiffre bidouillé, c'est largement plus (on arrive plus prêt des 20%) en tenant compte des gens qui sortent des statistiques et qui se retrouvent sans rien ! Les USA sont parti pour connaître comme l'Europe le problème endémique du chômage de masse et c'est pas près de finir.

Fred  a écrit le 06/09/2011 à 5:42 :

Ce que je crois surtout est qu'Obama est la pire catastrophe que l'Amérique n'ai jamais eu a subir. Enfin, il leur ne leur reste que 14 mois a souffrir, en France ca ne finira jamais

Memory losses  a répondu le 06/09/2011 à 7:07:

Bush a saccagé l'economie des USA pendant 8 ans en toute impunite. Obama certes n'est pas excellent mais il a herite des ruines laissees et voulues par Bush et Cheney

@Fred  a répondu le 06/09/2011 à 9:48:

Mais tu dis vraiment n importe quoi, Tu oblie qu'il a Herite des 8 ans de regne de Bush fils, avant lui Clinton avait herite du resultat du regne de Bush pere....

Ce sont les 2 seul president US; moderne, qui ont tente de reforme un syst de sante aussi couteux qu inefficace, Obama a en partie reussi, mais s est heurte au Lobby republicain....

Il a herite de la crise financiere, herite de l ere greenspan et aggrave par les gouvernement republicain/consevateur sous la coupe des lobby de la defense et de la finances des plus rapace...

Alors non Obama est loin d etre mauvais..... Par contre toi....

hades  a répondu le 07/09/2011 à 7:45:

d'accord avec fred, mais arretons de dire que des mandats se sont des regnes ... c'est vrament pas bien, un mandat est un mandat; on vote pour ...

yakafokon  a écrit le 05/09/2011 à 20:59 :

Donc en résumé il faut arrêter de déconner avec les délocalisations

Oldtimer  a répondu le 06/09/2011 à 10:40:

Tout à fait! Importations chinoises + productivité en hausse = chômage de masse. Chez eux comme chez nous.

tataouine12  a répondu le 06/09/2011 à 10:49:

Effectivement c'est un bon résumé. Le rythme auquel les pays développés parviennent à de nouveaux emplois ne correspond pas à celui des délocalisations. On a pu faire illusion quelques temps grâce à la boursouflure d'activités parasites (immobilier, ingénierie financière), mais maintenant il va bien falloir se pencher sur cette question essentielle.

L"AMERCAIN  a répondu le 07/09/2011 à 6:25:

OBAMA C"EST FINISSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS