La Tribune

Le Portugal sauvé par l'Angola, son ancienne colonie ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Agathe Machecourt  |   -  412  mots
Le Portugal, qui fait face à une cure d'austérité sans précédent, appelle l'Angola à l'aide. En sept ans, cette ancienne colonie au potentiel économique exceptionnel a déjà multiplié par soixante-dix ses investissements dans le pays.

L'économie angolaise se développe à grande vitesse. Moins de dix ans après la fin d'une guerre civile qui aura ravagé le pays pendant 27 ans, l'ancienne colonie portugaise en plein essor économique devrait atteindre 12% de croissance en 2012. Résultat, elle est désormais courtisée par Lisbonne, sous le coup d'un sévère plan d'austérité et en mal d'investissements directs étrangers (IDE). Le Premier ministre portugais, Pedro Passos Coelho, en visite à Luanda, a déclaré jeudi au sortir d'un entretien avec le président angolais Jose Eduardo Dos Santos, que le "capital angolais [était] le bienvenu". "L'Angola a déjà investi de manière importante au Portugal, du secteur financier au secteur industriel", a-t-il rappelé. La banque angolaise BIC a ainsi offert d'acheter la Banco portugues de negocios pour 40 millions d'euros. En septembre, une compagnie angolaise avait déjà acheté le plus gros fabricant de meubles portugais. Des échanges qui s'expliquent par des liens historiques étroits entre les deux pays : l'Angola n'a obtenu son indépendance qu'en 1975 après des siècles de colonisation.

Premier secteur visé : l'immobilier

Le Portugal a longtemps fait parti du trio de tête des investisseurs étrangers en Angola. En plein marasme économique, le pays  a vu ses IDE bruts en Angola divisés par trois entre 2009 et 2010 à 226 millions d'euros, selon la Banque du Portugal.  En ce qui concerne les IDE angolais au Portugal, la tendance est inverse. Leur croissance est exponentielle : de 1,6 million d'euros en 2002, ils sont passés à 116 millions en 2009, année record. Entre janvier et juin 2011, 46 millions d'euros ont été investis par les angolais au Portugal. Premier secteur visé par ces investissements africains : l'immobilier. Le commerce de gros et de détail prend la deuxième place, et les activités financières sont le troisième secteur dans lequel les angolais investissent. Les IDE portugais en Angola concernent, eux, principalement les secteurs de la construction et du commerce.

Une espérance de vie de seulement 48 ans

Pétrole, gaz ou encore diamants assurent à l'Angola un potentiel économique considérable, surtout depuis  son entrée dans l'OPEP (Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole) en 2007  Grand comme deux fois la France, le pays ne compte que quelque 20 millions d'habitants dont un tiers résident dans la capitale, Luanda.  Les disparités y demeurent énormes puisqu'avec une espérance de vie de 48 ans, l'Angola ne se place qu'à la 146ème place sur 169 au classement du développement humain des pays.

 

Réagir

Commentaires

philippe  a écrit le 21/11/2011 à 15:45 :

Il faudra que les Portugais ne soient pas trop regardants sur l'origine des fonds investis.

Si on me demandait mon avis je suggèrerais aux Angolais d'investir plutôt dans leur propre développement, pour faire passer l'espérance de vie de ses habitants à 50 ans, par exemple.

JCM132  a écrit le 21/11/2011 à 13:42 :

La Tribune; Encore une vérité qui vous déplait. Je vous conseille de garder tout ce que vous avez censuré de ma part. Puis nous en reparlerons dans 20 ans...JCM

Cavaliere  a écrit le 21/11/2011 à 12:49 :

Bientôt : La FRANCE sauvée par l'ALGERIE...

ludo31  a écrit le 21/11/2011 à 12:35 :

et la France bietôt sauvé par le Sénégal !!

pierre  a écrit le 21/11/2011 à 12:17 :

un juste retour apres avoir colonise l'angola le portugal va etre colonise par l'angola de meme que la chine qui a ete mise au pillage par les puissances occidentales voient ces memes puissance lui demander de venir à leur secours

arcesilas  a écrit le 21/11/2011 à 11:11 :

La rapide progression économique de l'Angola est en grande partie due au fait que toute son économie a été aplatie par 40 ans de guerre civile. Il est plus facile de faire de bons chiffre en partant de presque rien.

Cavaliere  a écrit le 21/11/2011 à 10:42 :

Les Portugais doivent simplement faire du Portugal un état membre de la République fédérative du Brésil, adopter le real et bien entendu le nouveau pays bicéphale s'unit avec l'Angola pour faire une puissance majeur : matière première avec l'Angola, main d'oeuvre abondante docile et bon marché au Brésil et compétence, cerveaux des Portugais.

TAMbrasil  a répondu le 21/11/2011 à 17:38:

cool, on revient a "l'empire" alors quand la capitale du Portugal était Rio de Janeiro

Démosthène  a écrit le 21/11/2011 à 9:19 :

C'est un bel exemple. Le monde est en train de changer. Nous vivons sans doute la plus grande révolution depuis l'empire romain. Les grands équilibres mondiaux sont en train de se modifier. Que faisons nous pendant ce temps là ? Notre petite guerre droite / gauche. Nos petits acquis sociaux. Notre petit confort d'occidentaux gâtés. Notre petite vie à crédit. Et pendant ce temps là des peuples se lèvent, travaillent, deviennent plus fort, et c'est bien pour eux. Ils nous mangeront si nous ne nous réveillons pas.

pitinhos@.fr  a répondu le 22/11/2011 à 13:03:

c est faux on doit vivre dans un monde plus uni pour mieux vivre ensemble

anton  a écrit le 20/11/2011 à 23:17 :

116 millions mais c'est peanuts c'est 0.006% du pnb portugais

JCM132  a écrit le 20/11/2011 à 18:44 :

Restons en bons termes avec nos anciennes colonies, car bientôt la France va devoir appeler à l'aide ! Les mensonges et la fourberie des dirigeants français actuels ne va plus pouvoir cacher la vérité bien longtemps...Jean-Claude Meslin

Alain  a écrit le 20/11/2011 à 16:20 :

Ça prouve que la colonisation a servi a quelque chose, Et pourquoi pas!

philippe  a répondu le 21/11/2011 à 15:46:

n'importe quoi. ca prouve surtout que le pétrole rapporte plus qu'une flotte peche.

samir-447  a écrit le 20/11/2011 à 15:11 :

je depant des inttutioneuropeene et amistration local et regiona et etas qui me subvation a 170 pour cent et reste vien de mon saler et mes autre revenue don je pueu rien dir ni me revolte ni mereble ca je rique de touperde je je reble je nila for ni le cour de merble les f.m son mes amie je leu fais intgrlement confiance il sub me nour et me de cou vivre merci les iluminati il faux les carsse danlesance du poil ca il partouse seon9 seon perfondanteur de e.m et i e il son i et crique m. par l.r.f.l.m moi reposante du partie républicain et libérale mondial et employer handicapée porte sud de lys lez lannoy depuis la crise du capitalismes

EIFFEL  a répondu le 20/11/2011 à 15:41:

Samir, t'as avalé ton dentier ?

BouziBouza  a répondu le 20/11/2011 à 19:32:

Samir : Toujours aussi drôle tes posts de provocateur patenté. Mais te forces pas. Tu fais déjà des fautes sur tes autres posts et autres pseudos...

EIFFEL  a répondu le 21/11/2011 à 7:49:

Affirmations gratuites, sans intérêt et vides de sens.

Pas mal! La roue de la vie qui tourne!!  a écrit le 20/11/2011 à 11:56 :

La roue de la vie qui tourne!!
Les anglolais merite bien de coloniser leur ancien colonisateur!

Danette77  a répondu le 20/11/2011 à 16:26:

Idem pour la France avec le Magreb ..... ça a juste commencé déjà plus tôt !

Brochette  a écrit le 20/11/2011 à 11:52 :

L'Angola ferait mieux d'investir en Angola pour le bien de sa population.
Le Portugal se fera un plaisir de confisquer tous les investissements le moment venu : reprise économique, problème politique en Angola (cf Kaddafi...

Ben  a répondu le 20/11/2011 à 14:07:

Un peu de respect pour ce qui ont sorti ce peuple d'Afrique de l'Age de Pierre!

Tina75  a répondu le 20/11/2011 à 18:17:

Ben,
Je pense que vous êtes nul en histoire et en géographie, car les pays africains n'étaient pas à l'age de Pierre, la Reine de Saba était-elle en age de Pierre, dans quel état les colonisateurs ont mis ces pays ? Croyez vous qu'ils vous ont attendu pour soi disant être civiliser, cherchez l'histoire, la vraie ou taisez vous

Tintin  a répondu le 20/11/2011 à 19:37:

Encore une qui croit aux contes de fée.

arcesilas  a répondu le 21/11/2011 à 11:08:

Il faut rappeler à Tina75 que la Reine de Saba était ...de Saba, donc au Yemen actuel. Qui n'est pas en Afrique.

Tulipe  a répondu le 21/11/2011 à 21:28:

La Reine de Saba, qui était noire, avait deux royaumes, Saba au Yemen, et et autre en Afrique de l'Est.

opinion  a écrit le 20/11/2011 à 11:11 :

Bon l'Europe ça sert à financer de la dette pour permettre d'investir avec à l'étranger ? C'est quoi au juste le but de tout ça ??? Pourquoi la France ne va pas directement ? Bref vraiment n'importe quoi.

La Palisse  a écrit le 20/11/2011 à 6:25 :

L'homme va reprendre sa migration traditionnelle. Venant d'Afrique il a conquis le monde. Le mouvement en sens inverse n'aura duré que le temps d'un battement de cils. La deuxième vague venant d'Afrique, accélérée par la crise économique, va arriver sur l'Europe. La natalité en déficit, fait que nous serons heureux de les accueillir. Surtout parce-que ils vont renflouer nos économies et nos caisses. Ils seront les bienvenus. Ainsi va la vie.

Yves  a répondu le 20/11/2011 à 8:40:

Non, rien n'est jamais pareil.

Raoul  a répondu le 20/11/2011 à 10:00:

Quelle branlette ! L'hegemonie Euro-Americaine aura ete la plus courte de l'histoire de l'humanité.

EIFFEL  a répondu le 20/11/2011 à 10:13:

Le rebond des pays comme le Brésil, l'Angola etc, n'est dû qu'aux ressources naturelles de ces pays qui ne sont pas encore surpeuplées. Mais quand le ratio ressources naturelles / nombre d'habitants baissera suite à la surpopulation à venir de ces pays, la récession et le chômage remplaceront la prospérité actuelle, faute d'avoir su réguler leur population. Le taux de chômage de 20% de l'Espagne est l'illustration des méfaits de la surpopulation suite à des flux migratoires importants et la régularisation de millions de sans-papiers par M. Zappatero qui va de ce fait être chassé du pouvoir dans les heures qui viennent.

Malthus  a répondu le 20/11/2011 à 12:00:

Ceci illustre bien votre meconnaissance totale en demographie. Si le sressources du pays augmentent et que le pays se developpe, ce qui arrivera c'est que la population baissera suite au relevement du niveau d'education et a l'acces des filles a l'ecole. Ce que beaucoup de catastrophistes ignorent, c'est que meme en Afrique le taux de croissance de la population (et donc l'augmentation moyenne de la population d'annee en annee) est en train de baisser. La population va donc continuer a augmenter (de moins en moins) un certain temps avant de se stabiliser.

EIFFEL  a répondu le 21/11/2011 à 7:55:

Il faut savoir anticiper et réguler de suite et non pas attendre. La GB qui est surpeuplée a un problème de chômage avec 1 jeune sur 3 de moins de 25 ans sans emploi, ce aurait pu être évité en régulant la population. De même, la France ne retrouvera jamais le plein emploi car sa population idéale est de 45 à 50 millions d'habitants.