Où s'expatrier ? A Bagdad pour la prime de risque, à Vienne pour le bien-être

 |   |  1551  mots
Copyright Reuters
Si les révoltes dans les pays arabes ont quelque peu entaché l'attrait de leurs villes auprès des expatriés, l'Asie n'est pas en reste avec ses catastrophes naturelles. Le palmarès des villes les plus convoitées par les expatriés, selon une étude du cabinet Mercer, montre un désir accru de sécurité et un goût de l'aventure plus que limité.

A l'évidence, les fiacres dans Vienne sont plus synonymes de qualité de vie que l'ambiance de  ville détruite de Bagdad. Selon l'étude Mercer 2011 sur la qualité de la vie, la capitale autrichienne est la ville offrant la meilleure qualité de vie. Bagdad, la pire. L'étude vise à donner des repères aux gouvernements et aux grandes entreprises dans l'affectation internationale de leur personnel. Et surtout les aider à évaluer les primes de "pénibilité" pour certaines cités. L'enquête couvre 221 cas, New York ayant été choisie comme ville de référence. Elle passe au crible des événements majeurs comme l'agitation sociale, l'actualité économique ou les désastres naturels et leur impact  pour évaluer les motivations des expatriations.

Résultat : après Vienne en pôle position, Zurich et Auckland arrivent respectivement en seconde et la troisième position, et Munich en quatrième place suivie par Düsseldorf et Vancouver qui se partagent la 5e place. Francfort est septième, suivi par Genève tandis que Copenhague et Berne se partagent la neuvième position. Les villes européennes représentent la moitié des villes classées dans les vingt-cinq premières. Londres (38) est la ville du Royaume-Uni la mieux placée. En France métropolitaine, les deux villes classées sont Paris à la 30ème place et Lyon à la 39ème place. Au niveau mondial, les villes où la qualité de vie est la plus faible sont Khartoum au Soudan (217), Port-au-Prince à Haïti (218), N'Djamena au Tchad (219), et Bangui en République Centrafricaine (220). Bagdad est classé dernière.

Critères de classement

Cette année, le critère "sécurité individuelle"  - fondé sur la stabilité interne, les niveaux de criminalité, l'efficacité de l'application des lois et les relations internationale du pays -, a permis de déterminer un classement spécifique. Le Luxembourg y arrive en tête, suivi par Berne, Helsinki et Zurich, tous classés en seconde place. Vienne est classé 5e, tandis que Genève et Stockholm figurent en 6e place. Bagdad (221) est la ville la moins sûre du monde, précédée par Bangui, République Centrafricaine (220), N'Djamena, Tchad (219), Port-au-Prince, Haïti (2189), et Khartoum, Soudan (217). Paris et Lyon sont classées ex æquo au 60ème rang.

"Les entreprises doivent rester cependant vigilantes et garantir que leurs offres de rémunération restent compétitives et continuer à motiver leurs salariés expatriés. Les villes les mieux classées en terme de sécurité et de sécurité individuelle sont dans des pays politiquement stables, ayant de bonne relations internationales et dont la croissance économique est relativement bonne. La plupart des villes en bas de classement affrontent une agitation civile, des niveaux forts de criminalité et une relative application de la loi", commente Slagin Parakatil, responsable de l'enquête chez Mercer.

Continent américain : le Canada plébiscité

Les villes canadiennes dominent toujours le haut du tableau pour cette région. Vancouver (5) demeure la ville la mieux classée, elle est suivi par Ottawa (14), Toronto (15) et Montréal (22). Honolulu (29) et San Francisco (30) sont les villes des Etats-Unis les mieux classées. En Amérique Centrale et Amérique du Sud, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe (63) est classé en tête, suivi par San Juan, Porto Rico (72), et Montevideo, Uruguay (77). Port-au-Prince, Haïti (218), est en bas du classement de cette région.

Les villes canadiennes dominent aussi le classement "sécurité individuelle" pour cette région, avec Calgary, Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver toutes classées ex æquo 17èmes. Aux Etats-Unis, Chicago, Honolulu, Houston et San Francisco ex æquo au rang 53. Pointe-à-Pitre, Guadeloupe (40), est encore la ville en tête en Amérique centrale et Amérique du Sud, suivi par Nassau, Bahamas (66), San Juan, Porto Rico (79), et Panama, (92). En bas de ce classement, Caracas, Venezuela (205), Port-au-Prince, Haïti (202), Bogota, Colombie (196), et Kingston, Jamaïque (192), le dernier dans la région.

La disparité entre l'Amérique du Nord  et l'Amérqiue du sud s'explique par des problèmes politiques et de sécurité persistants dans le sud, selon Mercer : "le trafic de drogue, des cartels de la drogue et des hauts niveaux de criminalité, combinés avec les désastres naturels, continuent à diminuer la qualité de vie de la région".

Les villes allemandes et suisse les plus attractives

Vienne est la ville européenne bénéficiant de la meilleure qualité de vie. Les villes allemandes et suisses sont en tête du classement, avec trois villes parmi les dix premières. Zurich (2) est suivi par Munich (4), Düsseldorf (5), Francfort (7) et Genève (8), pendant que Berne partage la 9ème place avec Copenhague. Dans le tiers suivant, nous trouvons Amsterdam (12), Hambourg (16), Berlin (17), Luxembourg (19), Stockholm (20), Bruxelles (22), Nuremberg (24) et Dublin (26).

Paris, classée 30ème, est suivie par Oslo (33), Helsinki (35) et Londres (38). Lisbonne est 4ème, Madrid 43ème et Rome 52ème. Prague, en République tchèque (69), est en tête du classement des villes européennes de l'Est, suivie par Budapest (Hongrie, 73), Ljubljana (Slovénie, 75), Vilnius (Lituanie, 79) et Varsovie (Pologne, 84). Dans le bas du classement européen se trouve Tbilissi (Géorgie, 214). Le niveau d'infrastructure et les services médicaux ainsi que les facilités d'accès aux loisirs déterminent ici le rang de classement.

Côté sécurité individuelle, avec sept villes dans les dix premiers mondiaux, les villes européennes apparaissent presque comme des havres de paix. Le Luxembourg est en tête, suivi par Berne, Helsinki et Zurich, qui occupent toutes la seconde place. Vienne (5) est suivie de Genève et de Stockholm classées (6). Dans l'Europe de l'Est, Ljubljana (30) et Prague (47) sont en haut de classement pour la sécurité individuelle, tandis que Moscou (199) et Tbilisi (215) ferme le pas.

"Mais la crise économique, les niveaux élevés de chômage et le manque de confiance dans les institutions politiques rendent les positions futures des villes européennes instables. Les pays tel que l'Autriche, l'Allemagne et la Suisse réussissent toujours bien dans les deux classements qualité de vie et sécurité personnelle, cependant ils ne sont pas à l'abri d'une future baisse si cette incertitude persiste", précise Slagin Parakatil

L'Asie Pacifique, plus inquiétante que séduisante

Auckland (3) est la ville bénéficiant de la meilleure qualité de vie pour la région Asie Pacifique et elle est suivi par Sydney (11), Wellington (13), Melbourne (18) et Perth (21). Nous trouvons en tête du classement des villes asiatiques Singapour (25) et Tokyo (46). Hong-Kong (70), Kuala Lumpur (76), Séoul (80) et Taipei (85) sont d'autres villes asiatiques majeures classées dans les 100 premiers mondiaux. Tandis que Dhaka, Bangladesh (204), Bichkek, Kirghizistan (206), et Dushanbe, Tadjikistan (208), se retrouvent en bas du classement.

Huitième, Singapour est classée en tête concernant la sécurité personnelle, suivie par Auckland et Wellington tous deux 9ème. Canberra, Melbourne, Perth et Sydney ex aequo à la 25ème place, et toutes les villes japonaises sur la liste (Tokyo, Kobe, Nagoya, Osaka et Yokohama) sont 31èmes. La ville en bas de classement pour la région concernant la sécurité personnelle est Karachi, Pakistan (216).

A croire que pour le Japon, le désastre de Fukushima pèse désormais lourd dans l'attrait exercé par le pays du soleil levant. Et si beaucoup de villes asiatiques se situent en bas de classement, l'agitation politique, les désastres naturels comme les typhons et les tsunamis, et le manque d'infrastructure rebutent quelque peu les expatriés.

Moyen Orient et Afrique, des lieux jugés dangereux et trop agités

Mises à part Dubaï (74) située au plus haut dans le classement pour la qualité de vivre à travers le Moyen-Orient et l'Afrique, suivie par Abou Dabi, (78), Port Louis à Maurice (82), et Le Cap en Afrique du Sud (88), l'Afrique a dix-huit villes dans les vingt-cinq derniers du classement, y compris Bangui (République Centrafricaine, 220), N'Djamena (Tchad, 219), Khartoum au Soudan (217), et Brazzaville au Congo (214). Bagdad (221) est la ville qui a le classement le plus bas régionalement et mondialement.

Ailleurs dans la région, Tunis, est 140ème, Casablanca, Maroc, est 147ème et le Caire se classe 176ème. A la 185ème position, Alger est suivie par Téhéran (188). Dans le classement "Sécurité individuelle", Bagdad (221) a la dernière place au classement, précédé par N'Djamena (220), Abidjan (219), Bangui, en République Centrafricaine (218), et Kinshasa, en République Démocratique du Congo (217).

"Beaucoup de pays comme la Libye, l'Egypte, La Tunisie et le Yémen ont vu leur niveau de qualité de vie chuter fortement. Mais la reconstruction politique et économique de ces pays, combinée aux investissements permettant d'apporter les infrastructures nécessaires aux populations feront remonter sans aucun doute au classement cette région, comme un acteur privilégié dans l'arène internationale", prédit Slagin Parakatil:

Preuve s'il en était besoin que l'expatriation ne répond pas tout à fait aux mêmes critères d'attraction que les candidats au voyage ou à la découverte. En situation professionnelle, les cadres semblent rechercher plus que l'exotisme, une sécurité pour eux-mêmes et leur famille. Mais si les primes de risques peuvent pallier aux déconvenues de certains pays, il est aussi notable que dans les lieux du monde où la vie matérielle est confortable, le coût de la vie est lui aussi très élevé, offrant le beurre, l'argent du beurre et pourquoi pas le sourire de la crémière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :