Les Pays-Bas en récession en 2012

 |   |  364  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
L'économie néerlandaise devrait se contracter de 0,5% en 2012 après une croissance de 1,5% du PIB anticipée cette année, a affirmé ce mardi le Bureau central du plan (CPB), se basant sur les chiffres du troisième trimestre et ses prévisions, qui sont utilisées par le gouvernement néerlandais pour confectionner le budget des Pays-Bas.

"L'économie néerlandaise est en récession", a indiqué abruptement le CPB dans un communiqué : "nous nous attendons à une reprise de la croissance économique à partir de mi-2012 seulement".

L'Office central des statistiques (CBS) avait annoncé le 15 novembre que le produit intérieur brut (PIB) des Pays-Bas s'était contracté de 0,3% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent, pour la première fois depuis 2009.

Le CPB, qui prévoit une contraction de 0,5% du PIB des Pays-Bas en 2012, explique cette récession par la baisse du commerce mondial et de la confiance des consommateurs. "Les consommateurs et les investisseurs font attention à ce qu'ils dépensent à cause de l'incertitude économique", estime le CPB.

L'institut d'analyse économique a toutefois estimé que le gouvernement réussira à réduire son déficit public, en l'établissant à 4,1% du PIB en 2012, contre 4,6% en 2011. Les mesures mises en place par le gouvernement pour réduire le déficit public sont, entre autres, à l'origine de cette récession , a soutenu le CPB.

Les perspectives pour l'année 2012 sont "dépendantes de la crise européenne", a en outre souligné le CPB, qui relève la "pression de la grande incertitude sur l'économie européenne".

La banque centrale néerlandaise (DNB) avait indiqué, dans ses prévisions publiées vendredi, que l'économie était entrée dans une "récession technique" durant la deuxième partie de 2011 mais que le PIB connaîtrait une croissance de 0,2% en 2012.

Risque de récession en Finlande

D'autres éconmies réputées solides pourraient également flancher. Cette semaine, la banque finlandaise Sampo a annoncé qu'ellle prévoyait une contraction de 1% du PIB en 2012, alors que le gouvernement table encore sur une croissance de 1,8%. Le ministère des Finances doit donner sa prévision révisée la semaine prochaine.

Sampo Bank juge que l'économie finlandaise est déjà en train de se contracter et que le repli devrait se poursuivre jusqu'au début de l'année prochaine, avant un retour à une croissance de 1,5% en 2013.

"Les exportations et les investissements risquent de diminuer quelque peu (en 2012), mais la consommation est attendue en hausse modérée", précise Sampo Bank dans un communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2011 à 13:17 :
ils pourraient envoyer leurs chomeurs en france, ca allegerait d'autant leur budget...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :