La Tribune

Les Européens veulent bloquer le financement du programme nucléaire iranien

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
latribune.fr avec AFP  |   -  345  mots
L'Europe sanctionnera l'Iran en gelant les transactions avec la Banque centrale. Par contre, aucun accord n'a été trouvé sur la question sur un éventuel embargo pétrolier à appliquer à ce pays accusé d'utiliser son programme nucléaire pour fabriquer une bombe atomique.

L'Union européenne a conclu jeudi un accord de principe pour interdire une grande partie de ses transactions avec la banque centrale d'Iran pour punir le programme nucléaire de Téhéran, mais a dû reporter à lundi une décision sur un embargo pétrolier à cause de la Grèce.

Concernant la banque centrale, "le texte (sur ces sanctions) est considéré comme accepté et clos" par les ambassadeurs des vingt-sept pays de l'UE qui se sont réunis à Bruxelles, a indiqué à l'AFP une source diplomatique.

La décision sera entérinée lundi lors d'une réunion des ministres européens des Affaires étrangères à Bruxelles. Elle suit une mesure similaire déjà prise par les Etats-Unis.

L'idée des Européens est d'assécher les sources de financement du programme nucléaire iranien controversé, accusé par les Occidentaux de viser à doter le pays de la bombe atomique, ce que Téhéran nie. l'objectif est également de viser celles servant au négoce du pétrole si un accord sur l'embargo dans ce secteur peut être finalisé.

L'Iran pourra encore rembourser sa dette envers l'Allemagne

Les sanctions, toutefois, ne seront que partielles sur les transactions avec la banque centrale iranienne avec l'Europe.

Les activités de la banque dans d'autres domaines jugés inoffensifs ou bénéficiant à la population iranienne pourront continuer afin "de permettre au commerce légitime de se poursuivre" et à Téhéran de continuer à rembourser ses dettes, selon un diplomate européen.

L'Allemagne en particulier s'inquiétait pour le remboursement de prêts de 2,6 milliards d'euros qu'elle a fait dans le passé à l'Iran si les ponts étaient coupés totalement avec la banque centrale du pays, dit un diplomate. D'où la décision prise de garder certains canaux ouverts.

En revanche, un accord n'a toujours pas pu être trouvé à ce stade concernant un embargo pétrolier à l'égard de l'Iran, sanction autrement plus lourde compte tenu de l'importance des hydrocarbures dans les revenus du pays. Le dossier sera tranché lundi lors de la réunion ministérielle.

 

Réagir

Commentaires

valentini  a écrit le 26/01/2012 à 15:18 :

Java euro-occidentale autour de la bombe irano-orientale

La Sainte-Alliance des amis d'Israël, -Aïe ! Aïe ! Aïe !- et de la paix, sur la terre comme au ciel, que les marchés ont mis en déroute, les prenant à la bolchévik, par tous les bouts à la fois, veulent stopper IRAN, dans sa persévérance à se doter de l'arme nucléaire. Ce que l'état iranien, -Hi ! Han !- nie évidemment de toutes ses forces. N'oeuvre-t-il pas, comme Louis-le-pieux, à libérer la terre sainte des infidèles ? (ce vocabulaire radical s'obtient, couché dans la boue, en mâchant des racines). Qui ne voit que l'état en question lui aussi aime les roses. Et d'ailleurs s'il en avait le loisir, il en peindrait le dimanche. Ses buts sont pacifiques. Il ne désire rien de moins que le bonheur de son peuple. Il travaille à son bien-être et lui prodigue force câlins et autres gâteries économiques, à l'image de la communauté internationale qu'il ne hait point, au final. Voilà le rêve immuable de tout état moderne, y compris en période prénatale : acquérir le maximum de puissance dont la limite se définit au fur et à mesure des avancées du progrès et simultanément hors de l'espace et du temps, puisqu'au fond ce rêve est religion ! Simplement, en Iran, il est interdit d'afficher le Guide du guide, vu que les mouches pourraient chier dessus. Vu d'ici, cette manière de voir, curieusement, devient l'enjeu intellectuel majeur de notre époque. L'esprit libéral ne va quand même pas s'en laisser conter par l'intégrisme religieux.

(lire la suite sur 1847.overblog.com)

JCM132  a écrit le 22/01/2012 à 11:57 :

Tout pays qui n'a pas l'intention de lécher les bottes de la mafia USA-OTAN et lui permettre de lui voler ses ressources naturelles a le devoir de se protéger. Le général De Gaulle, en son temps, appelait cela: la dissuasion. Donc si on ne veut pas que l'Iran ou tout autre nation étant dans la même situation ait l'arme nucléaire, il faut que tous les pays qui l'ont (à commencer par la grande gueule: France et son minable président) détruisent leurs arsenaux nucléaires. Je précise autre-chose que les "putains" de médias français n'aiment pas entendre: Depuis 70 ans, l'espèce humaine s'est inventé un cancer qui risque de la détruire: l'énergie nucléaire (civile et militaire). Qui aura le courage d'aborder ce sujet et imaginer un retrait graduel de cette dépendance...Jean-Claude Meslin: ami inquiet des générations futures

oufti  a répondu le 22/01/2012 à 14:51:

un très bon commentaire , d'accord a 100 pour 100

Kim  a répondu le 22/01/2012 à 17:29:

JCM, je pense que l'autre Etat qui est dans la même situation que l'Iran (aux risques de perdre son pouvoir et donc ses richesses c'est la Russie avec toutes ces attaques "pro'democratiques" contre Poutine) Sauf que le problème: la Russie n'a telle déjà donné quelques missiles balistique nucleaire à l'Iran pour nous aroser un peu, ou vous pensez que Poutine va se faire tué par ces soit-disant manifestant pro-démocratique, comme il l'ont fait avec Kadafi ? Je vous dis en vérité, ces fous de l'Otan le cherchent grave et ils vont finir par l'avoir, mais au milieux c'est toujours le peuple qui va payer encore la facture avec leurs vies.

nono  a écrit le 22/01/2012 à 11:16 :

Chiche embargo pétrolier !

gege  a écrit le 21/01/2012 à 20:56 :

vite des missiles au sang de porc!!!!!

oufti  a répondu le 22/01/2012 à 14:40:

7 Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur. 8 Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts : vous les regarderez comme impurs.
Lévitique 11:7-8

2 J'ai tendu mes mains tous les jours vers un peuple rebelle, qui marche dans une voie mauvaise, au gré de ses pensées ; 3 vers un peuple qui ne cesse de m'irriter en face, Sacrifiant dans les jardins, Et brûlant de l'encens sur les briques : 4 Qui fait des sépulcres sa demeure, Et passe la nuit dans les cavernes, Mangeant de la chair de porc, Et ayant dans ses vases des mets impurs ;
Esaïe 65:2-4

realité  a écrit le 21/01/2012 à 17:33 :

a force de chercher la guerre
nous allons l'avoir

Plusderealité  a répondu le 21/01/2012 à 21:42:

100% raison. personnellement si j'avais les moyens je pense que je serais partis pour l'Australie, ici je ne vois qu'une seule chose: à force d'agresser les peuples en leur disant qu'ils sont moins que nous parce 'non démocratique" ils vont tôt ou tard juste nous mettre quelques bombes atomique sur nos têtes pour nous calme. Que-est ce que vous pensez, que Sarko va chasser et tuer Putine comme il l'a fait avec Kadafi???Ouvrez les yeux. Bien sûr que les russes il sont près à perdre tout mais par leurs souveraineté. Donc à mon avis toutes ces manif soit-disant pro-démocratique vont finir par notre destruction, puisque la Russie ou la Chine n'ont aucun autre moyen de garder le pouvoir que par la force, et donc par un homme de main l'Iran!

oufti  a répondu le 22/01/2012 à 10:54:

attendez que on soit vraiment en crise , la on va vérifier si on 'est vraiment démocrate ou non , ça déjà commencé par l'instauration des taxes sans demander l'avis du peuple, et ca va continuer vous allez voir est ce que notre démocratie va résister ou non , c'est facile de dire que on 'est démocrate quand on 'est riche et sans problème

Pascual  a écrit le 21/01/2012 à 12:25 :

L?Occident dit "démocratique" est toujours en première ligne pour trouver un prétexte a engendrer des conflits pour le profit car... l'islam n'a pas besoin ni du terrorisme ni de l'arme nucléaire pour nous convaincre de les suivre...

popolus  a écrit le 21/01/2012 à 12:22 :

Les européens ou plutôt les français et les anglais..?
De toute façon je pense que c'est très grave de mettre en difficulté ce peuple et donc il est obligatoire de passer par le parlement français...Oups j?oubliais notre français de président qui aime son pays décide pour la France (Libye Afghanistan Afrique.. Syrie Iran...) Faire la guerre sans passer par le gouvernement ?? Je me trompe?

pmxr  a écrit le 21/01/2012 à 11:37 :

Venons au fait !
Une cyber guerre contre l?Iran coûterait moins cher ! (les israéliens ... ont déjà fait foirer les centrifugeuses (uranium) !

Ca coûte moins cher que les avions de chasses.... et moins de morts !

oufti  a répondu le 21/01/2012 à 17:20:

et pourquoi monsieur, qui vous le droit de faire ça , ok on va mettre fin aux armes nucléaires et bien on va commencer par éliminer les armes nucléaire de France , des USA, occupant israélien, Russie, inde , Pakistan, GB, c'est ça la justice et la démocratie vous qui prétendent d?être démocrates.vous allez me dire que l?Iran n'est un pays démocratique, et bien je vous répond c'est pas vrai , il est démocratique a 100 pour cent , vous allez me dire que la femme est marginalisée , je vous répond répond c'est faux , la femme iranienne a tous ses droits. donc arrêtez de diaboliser les peuples et donner des leçons

pmxr  a répondu le 22/01/2012 à 10:47:

Je suis contre la possession d'armes nucléaire quelque soit le pays, à ce titre j'imagine que le président iranien n'est pas philanthrope !

@ oufti  a répondu le 22/01/2012 à 11:45:

Vous arrivez à raconter des salades comme ca aussi facilement ? on a presque envie d'y croire. Dommage que le passif de ceux qui dirigent ce pays ne jouent pas en votre faveur.

oufti  a répondu le 22/01/2012 à 14:38:

en Iran , on oblige les femmes a mettre le foulard et vous vous les obligez a l'enlever
je me demande c'est quoi le différence ???????????

bombe atomique iranienne  a répondu le 23/01/2012 à 13:25:

Cet Oufti devrait être surveillé par les services secrets français.