Etats-Unis : le taux de chômage remonte

 |   |  143  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Après avoir atteint un point bas en septembre depuis l'élection d'Obama, le taux de chômage aux Etats-Unis est remonté de 0,1 point à 7,9% en dépit d'un nombre croissant de créations d'emplois.

La hausse est légère. Aux Etats-Unis, le taux de chômage est remonté d'un point à 7,9% en octobre, selon le rapport officiel sur l'emploi publié vendredi à Washington. Ce, en dépit d'une accélération des embauches. Cette recrudescence est conforme aux prévisions des analystes. En septembre, le taux de chômage outre-atlantique était pourtant tombé à 7,8 %, soit le niveau le plus faible depuis l'accession au pouvoir de Barack Obama en janvier 2009.

Hausse des embauches

Ce vendredi, le département du travail américain a en revanche publié de meilleurs chiffres concernant les embauches pour le mois d'octobre. L'économie américaine a ainsi créé 171.000 emplois de plus qu'elle n'en détruisait. Le solde net des embauches ressort en hausse de 16% par rapport à septembre. Il est également supérieur aux prévisions des analystes, qui tablaient sur 125.000 créations de postes nettes.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2012 à 6:34 :
N'oublions pas que la pauvreté a doublé sous cette présidence. Comme quoi les démocrates, c'est du pipo. Et la situation va empirer par les dépenses improductives... le chômage ne baisse pas. On entend dire que du G20 que l'on doit lutter contre la crise, il serait temps de cesser de pipoter!
a écrit le 04/11/2012 à 17:54 :
résultats de la gouvernance Obama !
a écrit le 02/11/2012 à 19:53 :
le taux de chomage est un mauvais indicateur économique.Le taux d'emploi est bien plus intéressant (nbre d'actifs employés sur nombre d'actifs). De ce côté, Obama = 0 car il a baissé pendant sa présidence (certains américains ne sont même plus inscrits au chômage car découragés)
Réponse de le 03/11/2012 à 20:11 :
Il est clair que cela est de la faute à Obama qui doit se faire payer sa ré-élection par les plus riches. Comme tous les dirigeants, en fait...
a écrit le 02/11/2012 à 17:54 :
Dommage de ne pas parler du bidouillage hallucinant des chiffres... Par exemple, 162000 créations nettes annoncées en septembre ramenées à 90000 un mois plus tard... Et tous les chomeurs qu'on fait disparaitre... genre, ceux qui n'ont pas trouvé d'emploi depuis plus d'un an, au revoir, disparus... Les USA c'est le plus grands génocides de chomeurs de ces 50 dernières années.
Mais tout va bien rendormez-vous... La tribune , ca devient assez décevant au niveau de l'analyse... Juste de l'info prémachée.
a écrit le 02/11/2012 à 15:48 :
Par contre votre commentaire, GAGOU, n'est absolument pas drôle. On dirait le commentaire de celui qui veut se faire bien voir, vous savez, le commentaire d'un faillot !
a écrit le 02/11/2012 à 15:46 :
parler sans cesse du chômage puisque le but inavoué partout sur des territoires trop peuplés est d'avoir 50 % d'esclaves à puiser pendant leur 15 années d'employabilité et de laisser crever le reste ! mdr
On appelle ça la transition.
a écrit le 02/11/2012 à 14:51 :
très marant Gag !
a écrit le 02/11/2012 à 14:27 :
le taux de chômage remonte, mais pas le cadrage de la photo illustrant l'article !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :