Quand la directrice du FMI donne des leçons de rigueur aux Etats-Unis

 |   |  349  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde appelle les Etats-Unis a opter pour une hausse des impôts couplée à des réductions budgétaires pour tenter de réduire la dette publique du pays.

Face au "mur de la dette" américaine, Christine Lagarde a sa recette. La directrice générale du Fonds monétaire international l'a détaillée dans un entretien filmé pour la chaîne CNN. Contre ce qu'elle considère comme "la plus grande menace pour l'économie du pays", l'ancienne ministre de l'Economie française préconise d'augmenter les recettes de l'Etat, par une hausse d'impôts, tout en réduisant les dépenses publiques.

Barack Obama face à la Chambre des représentants

Elle a appelé à un accord rapide entre l'administration démocrate de Barack Obama et la Chambre des représentants à majorité républicaine. Les deux camps affichent leurs désaccords sur la façon de réduire la dette publique du pays. Les premiers appellent à une hausse des impôts pour les plus riches tandis que les seconds préfèrent une réduction des dépenses. Christine Lagarde défend une position consensuelle. "Nous avons fait des études de toutes sortes et aucune ne démontre de vérité absolue", a-t-elle justifié. Aussi souhaite-t-elle "une approche équilibrée". 

Lagarde craint une croissance nulle

Sans accord entre les deux parties, des mécanismes "automatiques" d'économie interviendraient. Dans une telle situation, Christine Lagarde craint l'évenutalité d'une "croissance nulle" l'an prochain pour les Etats-Unis, alors que le FMI table pour le moment sur une croissance de 2,1% pour le pays en 2013. 

Or, la paralysie du débat américain, essentiellement concentré sur la façon dont les classes moyennes participeront à la réduction de la dette, serait de nature à perturber le retour de la confiance.  "Il y a un certain degré d'incertitude, qui alimente le doute et empêche les investisseurs, les entrepreneurs et les ménages de prendre des décisions, car ils ne savent pas de quoi demain sera fait", a analysé Christine Lagarde.

"Perte de leadership"

Vendredi sur la BBC, déjà la directrice du FMI avait appelé les dirigeants américains à s'entendre au plus vite. Dans le cas contraire, elle prédisait une "perte de leadership" au niveau mondial pour les Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2012 à 15:36 :
on la paye pour dire ça?......elle a fait exactement l'inverse en france, sans piper mot.... baisse des impôts et explosion de l'endettement.....

et on la parachute directrice du FMI...... en plus, rire, elle a biberonné à l'ultralibéralisme américain sous l'ère Busch....... et elle voudrait nous expliquer la crise et nous dire comment en sortir....... cette femme la est une catastrophe....
a écrit le 10/12/2012 à 12:14 :
l ultraliberalisme pratique et tant envie a montre ses limites mais qui va oser donner des lecons au roi dollar quand nous savons tous le poids economique qu il occupe..........
a écrit le 10/12/2012 à 12:02 :
Qu'elle commence par s'appliquer la rigueur (elle est surpayée par rapport aux stupidités qu'elle raconte tout au long de l'année!),ensuite elle pourra s'ériger en donneuse de leçons! Le jour où les dirigeants qui racontent tout et son contraire seront enfermés dans une boîte,elle ne restera pas sur le couvercle!
a écrit le 10/12/2012 à 10:29 :
Les usa sont un cas particulier, ils ont plusieurs fois relevés le plafond de leurs dettes, des prêts étudiants sans examen préalable pour l'attribution etc...


Donc oui, le monde entier est en position de donner des leçons au USA qui sont si prompts à en donner aux autres...
a écrit le 10/12/2012 à 9:47 :
Comme si madame Lagarde décidait de quelque chose. Elle doit faire rire l'administration américaine. Aux Etats-Unis les ponts les routes presque tout est en déliquescence. Mon petit fils est à la crèche une fortune il faut apporter le lait les draps les couches tout. L'école publique est en lambeau. L'argent des impôts ne sert qu'à la guerre vous penser bien que ce n'est pas madame Lagarde qui va changer cela.
a écrit le 10/12/2012 à 8:54 :
faites ce que je dis et pas ce que j'ai fait!
A part les journalistes qui écoute Mme LAGARDE?
Réponse de le 10/12/2012 à 10:52 :
A peu près la moitié de la planète, qui l'a vue à l'oeuvre et ne se limite pas à l'execrer parcequ'elle était ministre de Sarkozy...
Réponse de le 10/12/2012 à 17:07 :
@evariste 99 je pense que vous surestimez l'audience de Mme LAGARDE. ce qui est amusant c'est de voir l'autisme des "sarkozystes à vous écouter si l'équipe ancienne était si bonne on se demande pourquoi on est dans une telle situation et pourquoi les français ont rejeté une telle "Dream Team" il faut peut être faire un inventaire du bilan Sarkozy qui a laissé le pays et la droite dans un état lamentable. La droite doit se recomposer ce serait un bien pour le pays mais il faut que cela se fasse sans les sarkozystes. qui sera l'homme (ou la femme) providentiel(le) pour la droite En tout cas ce ne sont ni Copé ou Fillon ni le guignol de Borloo!
a écrit le 10/12/2012 à 8:05 :
La "Directeur Général" du FMI est en désaccord avec le FMI?
a écrit le 10/12/2012 à 6:01 :
Lagarde? C'est bien celle qui a critiqué l'Allemagne parce qu'elle était budgétairement trop virtueuse? Aucune crédibilité. Je ne lui demanderais même pas de faire traverser la rue à mon chien.
Réponse de le 10/12/2012 à 11:48 :
Et elle avait bien raison, les excédents allemands se sont fait au détriment de ses "partenaires" européens. Cela n'a absolument rien de vErtueux.
a écrit le 10/12/2012 à 5:36 :
J'ai bien vu ce matin l'interview de Mme Lagarde par la grosse gochiste Crowley sur CNN, Celle qui a defendu Obama en plein debat electoral, pour avoir fait croire que le massacre des 4 americains le 11 sept dernier a Benghazi etait du a des emeutes suite a un film de mauvais gout, alors qu'il aurait du savoir qu'il s'agissait d'un acte previsible de terrorisme par Al Quaeda. Passons...Christine Lagarde ne preconise pas forcement une hausse des impots, mais eventuellement une augmentation des recettes fiscales en diminuant l'incidence des deductions sur l'assiette imposable...ce qui revient au meme , mais est politiquement neutre puisque Obama veut augmenter les TAUX et les Republicains acceptent d'augmenter les recettes via l'elimination des loopholes. Mme Lagarde est tres diplomate. Elle est d'autre part tres estimee aux USA, contrairement a ce que je lis en ce qui concerne l'opinion des francais, qui preferaient DSK bien sur !
Réponse de le 10/12/2012 à 8:25 :
Lagarde tres estimée aux USA ? Mais bien sur .... Quelles sont ses competences economiques ? Quel est son bilan suite a son passage desastreux au ministere de l'economie en France ? Vous avez la memoire selective et de la capacite digne d'un poisson rouge
Réponse de le 10/12/2012 à 12:45 :
+ 1 !
a écrit le 10/12/2012 à 1:59 :
Hausses d'impôts ou baisse des prélèvements et réorganisation de l'administration... bonne question, voila qui concerne les citoyens au premier chef. Ne doivent-ils pas s'organiser afin de défendre leurs intérêts? Aux Etats-Unis il existe des mouvements de Tea Party...
a écrit le 10/12/2012 à 0:50 :
elle n'est pas encore couchée la grand mére
surtout que déja sous sarko elle été dérangée
a écrit le 09/12/2012 à 23:30 :
Elle se mouille pas trop en disant à la fois ce que les Républicains (réductions budgétaires) et les Démocrates (hausse des impôts des riches) répètent. Le problème, c'est que chacun tirant la couverture à soi, on est pour l'instant dans l'impasse. C'est des solutions qu'elle devrait proposer et non son psyttacisme idiot :-)
Réponse de le 09/12/2012 à 23:50 :
Les recettes sont connues de tous , celles citées plus haut par madame Lagarde - votre banquier a du déjà vous le dire s'il est détenteur de vos crédits - en effet crédits et dettes sont la même chose pour ceux qui ne l'avait pas compris ... et en aucun cas c'est le voisin plus riche qui va vous payer vos crédits sous prétexte qu'il a su gagner plus et dépenser moins ...
Réponse de le 10/12/2012 à 0:04 :
Je vais faire preuve de psittacisme idiot pour votre part car quand une de mes relations ce plaint d'un mal de crane je lui conseille de prendre dans un premier temps une aspirine ...
Réponse de le 10/12/2012 à 4:45 :
@celui qui me répond: je ne vis pas à crédit :-)
Réponse de le 10/12/2012 à 7:34 :
Hé si malheureusement pour nous puisque nos différents gouvernements l'ont fait a notre place et pas a la légère pour garder le pouvoir en notre nom puis qu?élu a la majorité ...
a écrit le 09/12/2012 à 23:21 :
Grâce à Christine, la rigueur connait pas !
Réponse de le 10/12/2012 à 10:46 :
il vaut mieux lire l'article avant de dire n'importe quoi...
a écrit le 09/12/2012 à 21:48 :
"cliff" en anglais, c'est pas un mur mais une falaise. en voiture, quand on heurte un mur, ça fait mal, mais on peut s'en sortir. mais pour ceux qui se souviennent du film avec James Dean, tomber de la falaise, ça pardonne pas :-)
a écrit le 09/12/2012 à 20:30 :
réduire les dettes des états se fera par une économie drastique de ces mêmes états qu'en France le nombre d'élus dépassent l'entendement l'empilement d'administrations inutiles nous coûtent des milliards par an,comme le social distribué en dépit du bon sens ou la CMU qui chaque année coûte aux français huit milliards d'euros sans prendre en compte l'encombrement des services de santé
Réponse de le 09/12/2012 à 21:51 :
Le coût de la CMU, c'est plutôt dans les 20 milliards. La CMU complémentaire coûte à elle seule un peu moins de 2 milliards. La sécurité sociale de base prenant en charge environ 90% des dépenses de santé, il faut multiplier ce chiffre par 10.
a écrit le 09/12/2012 à 18:46 :
Les USA ne se sont pas privé de faire des leçons de rigueur aux européens, or le déficit (en % pib) est pire qu'en Espagne...
Réponse de le 09/12/2012 à 18:58 :
Ce qui a pu les sauver jusqu'à maintenant et la politique super accommodante de la FED. Mais le risque que les acteurs étrangers ne veuillent se débarrasser de cette monnaie papier s?accroît au fur et à mesure que la FED imprime de nouveaux billets. Je pense que la crise de la zone Euro n'est qu'un prémisse de la catastrophe US à venir...
Réponse de le 09/12/2012 à 19:08 :
C'est clair ! Vous avez tout à fait raison. Les USA pointent sans arrêt les fragilités de l'Europe.., mais l'Europe est en fait l'arbre qui cache la forêt des USA... Le risque attaché à leur déficit et à leur dette publiques est pourtant bien supérieur encore à celui de l'Europe!... Les USA sont une "debt bomb" notoire ! Voir ici http://www.youtube.com/watch?annotation_id=annotation_799359&feature=iv&src_vid=k_H6CGc3yeI&v=t25TVnpQrto
a écrit le 09/12/2012 à 18:42 :
Qu'est-ce qu'elle a fait dans ce domaine quand elle était ministre des Finances sous Sarkozy? Donneur de leçon c'est facile...
Réponse de le 09/12/2012 à 21:32 :
Une ministre suit la politique de son premier ministre et du président. En l'occurrence N Sarkozy avait plus insisté sur la baisse de l impôt sur le rendu que sur la baisse des dépenses, qu'il a toutefois essayé de faire. Je ne pense pas la ministre pouvait faire ce qu'elle aurait fait si elle avait été plus libre.
Réponse de le 09/12/2012 à 23:08 :
@ Totor demandez vous plutôt pourquoi tant de haine quand Sarkosy vous a fait savoir qu'il fallait bosser pour gagner plus !!!!
Réponse de le 10/12/2012 à 9:53 :
Pourquoi alors ne l'a t il pas fait, lui qui disait pouvoir tout faire. Si on était repassé aux 37 voire 39 heures, la situation actuelle serait un peu meilleure !
a écrit le 09/12/2012 à 18:36 :
De toute manière, je pense qu'Olivier Delamarche a raison au moins sur un point : nombre de pays de l'OCDE feront défaut en partie ou en totalité sur leurs dettes...
a écrit le 09/12/2012 à 18:35 :
elle ferait mieux par commencer a payer des impots
les fonctionnaires internationnaux sont exoneres .Pour elle 500 000 euros euros d'argent public
Réponse de le 09/12/2012 à 23:54 :
Vous m'avez l'air d?être bien au courant ???
a écrit le 09/12/2012 à 18:27 :
On se prend à rêver qu'elle ait appliqué ces recettes lorsqu'elle était ministre des finances... Madame Lagarde a du les découvrir récemment seulement, ou bien elles ne sont bonnes que pour des Américains.
Réponse de le 09/12/2012 à 23:05 :
Avec vos potes de la CGT et autres seules les russes vont pouvoir emporter vos meubles gratuit ..
Réponse de le 09/12/2012 à 23:18 :
Aucune recette n'a été possible vu les phénomènes en France ou rien n'est possible, juste le cout des retraites ... hahahaha ... voila le bordel , alors plus même pas la peine d'y penser .. bon maintenant il y a Hollande pour doubler la dette et vos impôts pour payer ses électeurs ...
Réponse de le 09/12/2012 à 23:38 :
D?ailleurs vous étiez tellement aveuglées par vos sarcasmes et autres ... que vous n'aviez même pas remarquée qu'elle est douée , les autres OUI !!!
Après vous vous étonnez que les bons ce cassent en masse ???
Réponse de le 10/12/2012 à 9:46 :
C'est incroyable qu'on ne puisse pas émettre une critique contre lagarde sans être taxé de gauchiste notoire ! Non, la bande à Sarko a été nulle , paroles de centristes à savoir paroles de personnes non manichéennes !
a écrit le 09/12/2012 à 18:17 :
Il ne me semble pas qu'elle ait donné des leçons de rigueur à sarko quand elle était au gouvernement !
Réponse de le 09/12/2012 à 18:27 :
elle a la sureté de l"emploi , mais la elle parle des etats unis et non de la france

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :