La Tribune

54 millions : c'est le montant du chèque trouvé sur un ancien ministre iranien en Allemagne

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  200  mots
Selon le tabloïd Bild am Sonntag, Tachmaschb Masaheri a été récemment contrôlé en Allemagne avec un chèque d'un montant de 300 millions de bolivars (54 millions d'euros) dans une poche de son bagage à main.

Son montant apparaît pour le moins élevé. Alors qu'il arrivait de Turquie, l'ancien ministre iranien des Finances Tachmaschb Masaheri a été contrôlé dans la ville allemande de Düsseldorf le 21 janvier dernier, avec en sa possession, un chèque de 300 millions de bolivars (54 millions d'euros). Selon Bild am Sonntag, celui-ci se trouvait dans une des poches de son bagage à main. Dans son article le journal explique que les services de la douane allemande enquêtaient concernant un possible blanchiment d'argent

Chavez et Ahmadinejad se connaissent bien

D'après les informations du journal, Tachmaschb Masaheri -qui a également dirigé la Banque centrale d'Iran jusqu'en 2008-, a affirmé que ce chèque devait servir à financier la construction de 10.000 logements neufs grâce au gouvernement vénézuélien.

Il faut dire que le Vénézuela et l'Iran entretiennent de solides relations bilatérales. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad et son homologue vénézuélien Hugo Chavez se connaissent bien. Le 8 janvier dernier, Mahmoud Ahmadinejad s'est rendu à Caracas pour une tournée latino-américaine. Celui-ci a déjà séjourné cinq fois au Venezuela. Et Hugo Chavez, pour sa part, s'est déjà rendu neuf fois en Iran.

Réagir

Commentaires

Peuple, crève !  a écrit le 05/02/2013 à 5:49 :

Ce n'est pas d'aujourd'hui ce genre de trafic de la part de pas mal de pays tels ces deux-là qui laissent creuver leurs peuples de faim et de misère pendant que eux, ils se livrent à leur baiZneZs.
Chavez ! Il n'a qu'à construire chez lui, à Caracas par exemple, où des milliers de familles s'entassent dans des bidonvilles des plus crasseux !!! Il n'a qu'à investir dans des moyens pour contrôler la violence de certaines villes du Vénézuela plutôt que de soutenir un autre fou d'al-Yah...
Et dire qu'il y a certains internautes qui viennent faire leur propagande de soutient à ces régimes d'idéologie obscurantiste et de la dictature des corrompus...
LeNumideNordAfricain.

Grey  a écrit le 04/02/2013 à 21:04 :

Bizarre quant même. Les diplomates israéliens sont beaucoup moins contrôlés je parie. Si cette argent se trouvait dans la poche de l'un d'eux, alors le maitre mot aurait été CHUT !
Il n'est un secret pour personne que l'internationale juive veut la peau de l?Iran et le prive de tous les circuits financiers. C'est un jeu dangereux qui mènera le monde à la catastrophe à cause d'un petit pays belliqueux avec ses voisins.

Grey à la douane !  a répondu le 05/02/2013 à 5:30:

Apparemment, vous êtes au courant des contrôles qui se font aux douanes allemandes.
A mon avis, soit vous êtes le chef ou... le chef des douanes ! C'est l'un des deux.
LeNumideNordAfricain.

tom&co  a écrit le 04/02/2013 à 19:39 :

Bien une affaire de relever une affaire? Ça en fait combien de ces affaires? Les allemands pour les US, les Moldaves pour les Russes, les Urguts pour les chinois..etc..Une infomation anonyme...

xavier-marc  a écrit le 04/02/2013 à 19:25 :

L'Iran a t-il été viré du système de règlements internationaux SWIFT ? je croyais qu'il n'avait été que menacé.
ceci pourrait expliquer cela, ce n'est pas du blanchiment c'est juste du transport de fond à l'ancienne, comme au moyen-âge et renaissance, par bon au porteur.

Les chèques ne craignent rien au Portugal  a écrit le 04/02/2013 à 14:51 :

Des combines comme çà il y a des tonnes.
Recement le gouvernement portugais a acheté chez Siemens (qui est l'allemagne ou a peut près) deux sous-marins pour un milliard d'euros... Dépense de merde totalement inutile, vu qu'ils sont en faillite et n'on rien ou presque a becqueter...
Croyez-vous que la Banque du Portugal qui a payé ce bien d'Etat...qui nenni!
C'est une nébuleuse d'intermédiares et de soit disant sociétés portugaises (qui sévissent dans la maintenance) avec plusieurs chèques, en passant par d'autes sociètés en Angleterre ou des intermédiaires se sont sucrès, car le gouvernement a demandé des prêts a ces societés, tout en laissant se faire des payements de manière bizarre et même des contreparties ont été acceptées avec des boites allemandes au Portugal!
La nébuleuse totale! Les journaux portugais en ont fait leurs choux gras!
Concernant les tribunaux, ils ont leur propore langue...et il n'y a jamais de "traducteurs" même les portugais de base n'y comprennent aux jugements!
Proifiteurs, spéculateurs et touristes avides partez au Portugal c'est un jack pot d'enfer là bas!

mer ci  a répondu le 05/02/2013 à 6:19:

Idem en Espagne pour l'obtention de leur train a grande vitesse,
les Allemands ont arrose tant de monde que ca a fini en justice,
rassurez vous personne na ete condamnee....

rosa  a répondu le 17/02/2013 à 20:32:

Pourquoi on cite l'allemagne ! Il n'y a pas assez d'exemples en France !!!!!!!!

Ouf  a écrit le 04/02/2013 à 14:17 :

Heureusement cela ne peut pas arriver chez nous !

josse  a écrit le 04/02/2013 à 13:18 :

Chavez et sa bande pille le pays au nom du bien du peuple. On connait bien la musique...

Kerpape  a répondu le 05/02/2013 à 2:53:

Après les 800.000 dollars confiqués à Buenos Aires, qui étaient destinés à financer la campagne de Cristina Kirshner, les 36 millions de dollars confisquées au Panama à la femme du maire "chavista" de Caracas, rien ne peut plus nous étonner de la part des fidèles de Chavez... On ne doit pas lire évidemment les mêmes journaux. Il y a longtemps que j´évite le Monde Diplomatique et la clique de Ramonet (financé lui aussi par Chavez d´ailleurs...)

Magouilles  a écrit le 04/02/2013 à 9:48 :

Venezuela à la dérive, entre les mains de magouilleurs, qui se dépêchent de piller ce qu'il y a encore en caisse avant le changement. Un chèque en Bolivars est uniquement changeable au Venezuela, vu le contrôle des changes. Ceci pour le commun des mortels. Mais la banque centrale pourrait donner son accord en faisant virer des dollars. Ce qui veut dire montage financier à un haut niveau. Payer la construction de logements par un chèque de cette façon serait très étonnant. Les procédures "normales" ne le permettraient pas. Mais qu'est-ce qui est normal dans le Venezuela de Chavez. S'il existe encore.

Mordrakheen  a répondu le 04/02/2013 à 12:50:

ce que vous dites est vrai et a du sens mais 54 millions à l echelle d un pays c est pas un peu petit comme opération?

éee  a répondu le 04/02/2013 à 16:40:

54 millions, c'est juste la part d'un, ou des intermédiaires...