Vie privée : les renseignements américains ont un accès illimité aux réseaux sociaux

 |   |  442  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Une loi permet aux services de renseignement américains d'accéder sans limite aux comptes sur les réseaux sociaux de toute personne non-présente sur le territoire américain. Neuf groupes, dont Yahoo!, Facebook et Google, collaborent avec les autorités pour cette surveillance..

Les révélations se poursuivent sur les méthodes des autorités américaines et leurs atteintes à la vie privée. D'après le Washington Post, l'agence nationale de sécurité américaine (NSA) et le FBI disposeraient d'une plateforme qui leur permet d'accéder en direct aux comptes et profils de réseaux sociaux. Il s'agit d'un programme secret baptisé PRISM et auxquels ont souscrit neuf entreprises américaines dont Facebook, Yahoo!, Microsoft, Google, Skype, AOL, Youtube. PRISM a été créé en 2007 et permet à ces agences de se renseigner sur des individus et ce, sans mandat judiciaire. Seuls sont concernés les étrangers et les Américains vivant en dehors du territoire.

Une conversation Skype en direct

Grâce à ce système, les autorités de police américaines peuvent accéder aux contenus des boites de courriels, mais également des conversations sur les messageries instantanées, les photos, les vidéos. D'après The Guardian, elles peuvent même suivre une conversation Skype en direct. Selon la source du Washington Post, un ancien des renseignements américains, plus de 77.000 rapports édités par la NSA citent des éléments fournis par PRISM. 

Sentiment d'horreur

Ce dispositif a été rendu possible par une loi votée sous George W. Bush, et a été confirmée et renouvelée sous Barack Obama. Pour le Washington Post, sa source a décidé de révéler l'existence de PRISM (documents officiels à l'appui) pour des raisons de principe : "une expérience directe de ces systèmes et un sentiment d?horreur face à ses possibilités a poussé un officier du renseignement à fournir la présentation PowerPoint sur PRISM et d?autres documents au Washington Post pour révéler ce qu?il estime être une intrusion choquante dans la vie privée".

Ces révélations surviennent au lendemain de la divulgation par The Guardian d'une collaboration entre la NSA et l'opérateur téléphonique américain Verizon. D'après le quotidien britannique, la société remet quotidiennement à la NSA des données sur des dizaines de millions d'abonnés. Ces données portent sur le lieu, la date et la durée des appels nationaux et internationaux en plus des numéros de téléphones des participants à chaque conversation.

____

Pour en savoir plus :

Le Washington Post a publié hier des documents confidentiels sur un programme secret au nom de code « Prism » qui permet aux agences gouvernementales américaines d?accéder à nos donnés personnelles via un portail. Les documents, dont une présentation PowerPoint, expliquent le partenariat entre l'agence d'espionnage NSA et les sociétés Internet.


-


-

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2013 à 12:20 :
Bof, je ne sais pas pourquoi les renseignements américains me surveilleraient? Je pense qu'ils perdraient leur temps avec moi mais avec d'autres... du type Mohamed Merrah, pourquoi pas? En tous cas, "Big Brother" est de plus en plus présent sur la planète; George Orwell doit se marrer dans l'au-delà.
a écrit le 08/06/2013 à 12:03 :
C'est surtout de l'espionnage industrielle massif. La vie privée c'est limite secondaire à ce niveau.
S'il faut Linux, TrueCrypt, PGP, un VPN, TOR, un trashmail, pour ne pas être encore sûr que le "Dossier Michu" a été envoyé en sécurité. Alors je vais revenir à la bonne veille lettre écrite avec des gants sur une machine à écrire de brocante (Tracking dots des imprimantes) avec un texte crypté en AES 512 et haché au petit oignon sur un PC qui n'a jamais connu de réseau. Le tout effectué dans une pièce à blindage magnétique, thermique et acoustique à ouverture biométrique. C'est Mme Michu qui va être contente de recevoir son nouveau mot de passe : 1234

Plus sérieusement, le chiffrement de texte est assez sûr. C'est plus le chiffrement de l'image et du son à la volée sur téléphone qui reste à vulgariser surtout maintenant avec la puissance de calcul des smartphones (SIP en SRTP/ZRTP et OTR etc.).
a écrit le 07/06/2013 à 20:44 :
Et je te dis pas dans 10 ou 20 ans quand les infos publiées sur Facebook vont rebondir dans la g... de ceux qui les ont si gracieusement offertes :-) Tu veux un compte Facebook, okay, mais sois suffisamment intelligent pour créer une identité bidon et ne donnes jamais d'infos perso :-)
a écrit le 07/06/2013 à 19:49 :
Dites "bonjour" à nos amis américains...." AIE" (phonétique)
a écrit le 07/06/2013 à 19:40 :
Et dire que les occidentaux s'inquiètent surtout de ZTE et Huwai, sans doute beaucoup plus dangereux...:)
a écrit le 07/06/2013 à 17:18 :
Vous voulez protéger votre vie personnelle, échangez de vive voix, rencontrez les gens quand c'est possible, sortez la tête du clavier et rassurez vous, la NSA se moque royalement des photos en bikini de votre petite amie ou de vos memos de haute importance...................tant que vous restez "dans la norme", n'utilisez pas de mots clefs mal vus ou n'adhérez pas à un groupement en délicatesse avec la loi ( banque suisses comprises :-) ). Pour le reste rien de nouveau sous le Soleil, il n'y a jamais eu de respect de la vie privée et ce n'est pas demain que ça changera, n'en déplaise à ceux qui s'en plaignent et se précipitent pour acheter le canard qui dévoile les photos ou les détails croustillants de leur "people" prises en totale contradiction avec ce respect de la vie privée qu'ils exigent.
a écrit le 07/06/2013 à 15:04 :
Et c'est bien l'une des raisons pour lesquelles je ne mets rien de "sensible" sur la toile, et que je n'adhère absolument pas au "cloud" grand public... Aucune garantie sur ce qui sera fait avec les fichiers mis en ligne... Alors le stockage des photos et autres dossiers (impôts, titres de propriété...) sur un site sur lequel je n'ai aucun contrôle, c'est "niet"š. Avec de bons disques durs externes, on peut tout sauvegarder à moindre coût... et avec un maximum de sécurité.
Quand je pense à tous ces naïfs qui imaginent que c'est un progrès...
Réponse de le 07/06/2013 à 15:48 :
@ carpatrick: +1, quand on voit déjà que l'on peut se faire usurper son identité par de simples photocopies de documents papiers faciles à obtenir !
Réponse de le 07/06/2013 à 19:50 :
T'as raison, question usurpation de pseudo
a écrit le 07/06/2013 à 14:30 :
Un petit oiseau est même venu me raconter que c'est la NSA qui a financé la création et le développement de Facebook . . .
a écrit le 07/06/2013 à 13:58 :
et si nous en faisions nous aussi ce serait très bien car il n y pas de raison que si les americains le fassent que ne nous le faisons pas
a écrit le 07/06/2013 à 13:36 :
OOOOhh mais quelle surprise !!! mon dieu mais je n aurais jamais cru ca possible Mince alors....Non dites j espére que vous pensez pas que c est un scoop ...un truc ou leur gens racontes d eux meme toute leur vie signale leur moindre deplacement ce qu ils pensent et ce qu ils aiment c est noël avant l heure !!! Y a pas que le services secrets américains qui doivent faire ca
Réponse de le 07/06/2013 à 16:48 :
Internet est aussi le moyen pour ce qui sort du "Midstream" de s'exprimer sans censure.

On se demande ce qu'ils arrivent à en faire de tout ce flot d'informations nos "zamis" les ricains vu le nombre d'attentats qu'ils ont régulièrement ...

a écrit le 07/06/2013 à 12:40 :
quelle solution non américaine existe il pour que personne ne fouille dans sa vie privée ?
Réponse de le 07/06/2013 à 12:57 :
Le Larzac, off-line :-)
Réponse de le 07/06/2013 à 13:04 :
Le minitel...
Réponse de le 07/06/2013 à 13:29 :
sur lequel vous (FT) auriez installé du DPI dans le cadre de la LOPSI 2 comme sur IP actuellement...?
Réponse de le 07/06/2013 à 13:37 :
personne ne vous oblige a raconter votre vie sur facebook et autre....
Réponse de le 07/06/2013 à 17:26 :
Je n'ai pas Face de bouc, j'utilise gmail et google comme tout le monde. Alors il n'y a pas d'expert qui peut nous livrer des infos pour essayer d'échapper à big brother ?
Réponse de le 07/06/2013 à 22:05 :
@titof

Des solutions sont proposées ici même. Lisez bien les commentaires de cet article.
a écrit le 07/06/2013 à 11:53 :
Et la France a voté la LOPSI 2...
Réponse de le 07/06/2013 à 13:44 :
qu'est-ce que la LOPSI 2?
Réponse de le 07/06/2013 à 16:11 :
En même temps les médias ont très peu relayé LOPSI 2, pas assez vendeur. Il est beau le contre-pouvoir.
Réponse de le 07/06/2013 à 17:41 :
@"...": vos compagnon Bing, Google ou autre vous renseigneront aisément!
Voir LegiFrance
a écrit le 07/06/2013 à 11:47 :
Ce qui est annoncé ici, n'est finalement qu'une demi surprise. Les citoyens du Monde sous surveillance dans leurs moindre fait et geste, avec la mise en place du "Big Data", il y a de quoi être inquiet sur le "Meilleur des Mondes" qui prend forme.
http://www.internetactu.net/2013/05/14/big-data-nouvelle-etape/
a écrit le 07/06/2013 à 11:02 :
Renseignez-vous sur le programme INDECT que l'UE est en train de mettre en place pour asseoir sa dictature.
a écrit le 07/06/2013 à 10:39 :
Pour sécuriser vos mails ..... crypter les, avec par exemple "enigmail" ... abandonner "windaube " pour Linux... histoire d'emmerder la CIA et compagnie !!!!!!!!!!
Réponse de le 07/06/2013 à 11:38 :
J'aime bien Linux, mais je ne vois pas trop en quoi ça peut emmm.... la CIA.
Réponse de le 07/06/2013 à 11:51 :
Ce n'est pas américain contrairement à Microsoft, google, facebook et toutes la clique de boîtes contrôlées par la CIA.
Réponse de le 07/06/2013 à 12:05 :
@ @pmxr

Ca peut être embêtant du point vue de la compétence technologique face un système peu répandu chez le grand public et dont la sécurité est notoirement renforcée par rapport à un système Windows où une majorité d'utilisateurs accède exclusivement son système avec un compte administrateur (et les risques qui en découlent). Sans oublier les nombreuses failles de sécurité dissimulées sous le tapis par Microsoft par crainte de mauvaise publicité et du coût de maintenance dégradant la rentabilité insolente du système Windows.
Réponse de le 07/06/2013 à 13:06 :
C'est surtout que c'est entièrement open.Dès qu'un bout de code suspicieux apparait, il est assez rapidement identifié et nettoyé. Il suffit de recompiler le source propre. On risque moins de backdoors usuelles dans tous les autres systèmes
Réponse de le 07/06/2013 à 19:21 :
"C'est surtout que c'est entièrement open.Dès qu'un bout de code suspicieux apparait, il est assez rapidement identifié et nettoyé." : Et vous voyez le code des services d'auto-complétion des URL par exemple? Linux ou non, tout ce qui transite sur le réseau est analysable.
Réponse de le 07/06/2013 à 22:00 :
@ @Open

Analyser des flux chiffrés en SSL c'est bien, les déchiffrer c'est une autre paire de manche. La seule chose qu'il est encore impossible de dissimuler ce sont les résolutions des noms de domaine.
Réponse de le 08/06/2013 à 1:09 :
@pmxr: parce que tu crois que si tu connais "enigmail", la CIA n'est pas au courant :-)
a écrit le 07/06/2013 à 10:06 :
Et voilà on a enfin une preuve :) Le titre est trompeur, ce n'est pas "Internet" mais "des multinationales sur le territoire Américain". Internet reste toujours un réseau neutre n'appartenant à personne (pas comme le Minitel qui appartenait à France Telecom).

Mais réjouissez vous, des solutions existent, vous pouvez utiliser une boite email personnelle ou celle de votre entreprise par exemple (donc exit Hotmail, Gmail...), Jabber pour chatter (donc exit Skype, MSN, Facebook Chat...).

"Si le service est gratuit, le produit c'est vous" ;)
Réponse de le 07/06/2013 à 11:54 :
Chiffrez vos données (avec GPG par exemple) et elles deviendront illisibles même pour le FBI.
Réponse de le 07/06/2013 à 13:36 :
@CRC32. Vous offrez combien pour la clé ?
Réponse de le 07/06/2013 à 15:05 :
@Maths

Je n'ai pas bien saisi le sens de votre question. GPG est un logiciel libre de chiffrement asymétrique (reposant sur une clé publique à diffuser à ses correspondants et une clé privée tenue secrète pour déchiffrer les messages reçus) compatible avec le logiciel original (privatif) PGP dont ce dernier n'a pu être interdit par le gouvernement américain grâce à l'ingéniosité de son auteur (Phil Zimmermann) qui en a diffusé le code source sous forme d'un livre protégé par la constitution américaine contournant ainsi la restriction sur les exportations de moyens de cryptographie considérés au même titre qu'une arme à feu nuisible à la sécurité nationale. Cet outil est d'une aide précieuse pour la liberté d'expression notamment sous la pression d'un régime totalitaire. Tous les européens devraient en avoir connaissance!
a écrit le 07/06/2013 à 9:52 :
... mais dans le flux énorme de données .... chercher un aiguille dans un botte de foin c'est une autre histoire !!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/06/2013 à 10:50 :
@ pmxr: Renseignez vous sur le DPI (Deep Packet Inspection) et sur les techniques de recherche d'images avec la vidéosurveillance sur IP.
Réponse de le 07/06/2013 à 10:54 :
Léger bémol, Pm. Avec les machines actuelles et les bases de données à capacité illimitées, je peux te faire un fichage de 7 milliards d' "articles"... avec description, renseignements personnels, habitude de navigation, etc.. Comme dit plus haut, ça donne vraiment envie de passer à Linux (qui est maintenant aussi simple d'installation et d'utilisation que les OS payants) et d'utiliser le VPN pour tout.
Réponse de le 07/06/2013 à 11:58 :
Orange a déjà déployé des systèmes DPI suite à la LOPSI 2.

Le big data permet déjà de traiter ce flot d'information et d'autant plus qu'il y a possiblement des déclencheurs au moment de la saisie , téléchargement, etc.. grâce à tous les data-centers "en cloud"

FB fait de la reconnaissance faciale en direct sur les photos.
Google n'active la reco vocal avec transcription du texte (tablettes notes par exempel) que si vous êtes connecté..
La DCRI a fait pression sur les employés de SFR (menace de fouiller toute leur vie) pour avoir des informations en dehors de tout mandat légal.

Ce n'est plus de la fiction.
a écrit le 07/06/2013 à 9:50 :
également les courriels !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 07/06/2013 à 9:49 :
Quel bonheur de sentir tous ces gens qui songent a notre sécurité, notre bien etre et nous garantissent une vie toujours meilleure. Ha.. mince... ils ont raté leur coup pour Boston. On me signale dans l'oreillette que les terroristes n'organisent pas leurs méfaits sur les réseaux sociaux... Mince ils sont cons ou quoi ?
Réponse de le 07/06/2013 à 10:05 :
Vous n'avez pas idées du nombre d'attentats déjoués mais dont vous n'entendrez jamais parler...et il existe d'autres réseaux sociaux "spécialisés" où se préparent pas mal de choses assez tordues.
Si vous voulez on peut arrêter de travailler pendant un an. Quand plusieurs rames de métros, trains, bâtiments auront sauté vous serez un des premiers à pleurnicher...
Réponse de le 07/06/2013 à 11:12 :
Mais oui mais ou on te croit !
Réponse de le 07/06/2013 à 11:31 :
Enorme. MDR votre post.
Réponse de le 07/06/2013 à 12:21 :
@RG : Vous ne faites que vous enfoncer en confirmant ce que je disais. les réseaux sociaux "spécialisés" dont vous parlez ne sont justement pas l'objet de ces grandes transactions , et pour cause, ils n'ont pas d'existence juridique. Donc tout cette grande escroquerie ne sert absolument pas a traiter les problèmes mis en avant, mais plutot a surveiller tous les échanges d'entreprises, les échanges d'individus (histoire de prendre l'air du temps)... Essayez de faire un deal avec certains channels d'IRC cryptés qui sont en effet pas toujours clean, et on en reparle ;-)
Réponse de le 07/06/2013 à 15:21 :
@Kelboner : j'ajouterai au commentaire de RG que les médias usent largement de l'hypocrisie en reprochant aux force de police un jour les surveillances et le lendemain de ne pas avoir su empêcher les attentats comme dans le cas des tueries de Montauban et Toulouse en 2012. Et vous, par votre réaction, leur donnez raison. Triste constat.
Réponse de le 07/06/2013 à 16:04 :
Vous croyez vraiment que ces tristes affaires avaient été prémédités et exposés sur FesseBouc ? On croit rêver... Finalement, nos dirigeants ont bien raison face a de tels veaux : un flic derrière chaque français, et un autre flic derrière chaque flic, au cas où le premier raterait quelque chose. Vive la Corée du Nord...
Réponse de le 08/06/2013 à 8:35 :
RG CE truc n'empêcheras pas les attentats mais par contre surveille tous les gus sur les réseaux sociaux ont a tous un flic à la maison!!!!
a écrit le 07/06/2013 à 9:45 :
Bé oui, voilà pourquoi je refuse d'avoir un quelconque compte social depuis le début.
Et à mon avis c'est pire que ce que l'on imagine...
Big brother watching you !
Réponse de le 07/06/2013 à 14:55 :
+ 100 !
a écrit le 07/06/2013 à 9:42 :
sans déconner ????
cela comprend il skydrive, googledrive ???
Réponse de le 07/06/2013 à 13:30 :
tout ce que vous stocker en ligne, rechercher, faites en ligne peut etre intercepté, enregistré, étudié...quelle que soit le site que vous utilisez

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :