Quand la banque d'Angleterre revendait de l'or volé par les nazis...

 |   |  566  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Des documents rendus publics mercredi 31 juillet mettent en lumière un épisode peu banal de l'histoire. A peine six mois avant le début de la deuxième guerre mondiale, la banque d'Angleterre, qui détenait de l'or tchécoslovaque l'a transféré à la banque du Reich.

 En fouillant dans ses cartons, la banque d'Angleterre (BoE) est tombée sur des pépites pour les historiens. Son projet de numérisation de ses fonds d'archives a en effet permis d'exhumer un document datant de 1950 prouvant qu'elle a vendu de l'or volé par le régime nazi. 

Retour en arrière. En 1938, l'Allemagne envahit les Sudètes, avec l'assentiment de la France et de la Grande-Bretagne qui ont signé les accords de Munich. L'année suivante, en mars, le reste de la Tchécolsovaquie est envahie.

Transfert d'or volé

Le même mois, une quantité d'or d'une valeur de 5,6 millions de livres (de l'époque) est transférée du compte que détient la banque nationale tchécoslovaque auprès de la banque internationale des règlements (BIS) vers celui du Reich. A l'époque, une partie de l'or détenu par la BIS - qui siège à Bâle - est conservée à Londres. C'est la banque d'Angleterre qui se charge alors du transfert de cet or, volé à l'un de ses alliés (la Tchécoslovaquie). Une partie des lingots (d'une valeur de 4 millions de livres) est ensuite envoyée dans des banques en Belgique et aux Pays-Bas et le reste vendu à Londres.

Dès le mois de mars 1939, les chancelleries ont vent de ce transfert de l'or tchèque. Ce qui passe plutôt mal chez certains Alliés. Le gouverneur de la Banque de France, Pierre Fournier, téléphone alors à son homologue d'outre-Manche, Montagu Norman, pour lui proposer d'envoyer une lettre de protestation au président de la BIS. Mais le Britannique rejette cette proposition,  jugeant "dangereux pour l'avenir de la BIS ou de l'un des membres de son conseil d'administration (...) de tenter d'influencer son président pour des raisons politiques".

Un gouverneur peu coopératif

Le ministre des Finances britanniques de l'époque, John Simon, pressé par les parlementaires, cherche une réponse juridique. Pour empêcher une éventuelle transaction, il aurait fallu dénoncer le traité instituant la Banque internationale des règlements qui imposait la neutralité, précise le document mis en ligne. En mai, pressé par les parlementaires, il demande cependant au gouverneur de la BoE ce qu'il est advenu de l'or tchèque. Il n'obtiendra pas de réponse précise. Les services de Montagu Norman se contentent de répondre que s'il détient bien de l'or de la BIS, il ne sait pas à qui il appartient.

En juin 1939, soit deux mois avant le déclenchement de la guerre, une autre demande d'opération est formulée, portant cette fois sur le transfert de 440.000 livres d'or envoyé à Londres par le Reich et qui doivent être transportés par bateau aux Etats-Unis. Cette fois, le Gouverneur demande l'avis du ministre des Finances britannique... mais n'attend pas la réponse des juristes pour effectuer l'envoi.

Paris demande à nouveau le blocage des transferts

Une fois la guerre déclarée, le 2 septembre, la Banque d'Angleterre pouvait-elle continuer à respecter la neutralité de la BIS ? Une fois de plus, Paris demande le blocage de fonds provenant des comptes tchèques. Cette fois les Britanniques, répondent favorablement et décident de demander au président du BIS de stopper les transferts. Mais tout au long de la guerre, la question du manque de neutralité des gouverneurs fait polémique. Et ce document relance d'autant plus le débat. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2013 à 8:37 :
Perfide albion encore. C'est le comportement typique de vos cousins outre-manche.
Pour nous, en Inde, cette revelation dans votre journal n'est pas une surprise. L'Anglais a volé nos ressources et a pillé nos trésors depuis trois siècles.
a écrit le 03/08/2013 à 17:56 :
Cet article n'est pas clair, vraiment, impossible de comprendre le circuit suivi par ces valeurs, tant sur les écritures en compte, que matériellement au niveau des lingots ou des barres. Au demeurant, le montant des sommes annoncées est insignifiant pour des Etats.
a écrit le 03/08/2013 à 9:48 :
Bonjour, il faut bien savoir que l'or des nazie n'as pas été retrouver.... Il est bien quelque part.... Sûrement dans la banque d'un des grands vainqueur de la seconde guerre mondial, USA, GB, URSS..... Tout le reste s'est des histoires.... L'or peut se revendre facilement dans notre monde.
Réponse de le 12/08/2013 à 8:45 :
l or des nazis n à pas été retrouvé merci de respecter le français.
Réponse de le 13/08/2013 à 19:25 :
"L'or des nazis n'a pas été retrouvé."

Même si je suis d'accord sur le fond, beaucoup moins sur la forme, il vaudrait mieux se relire avant de répondre avec ce type de commentaires...
a écrit le 02/08/2013 à 15:58 :
Certains dans les commentaires vont chercher un peu loin a mon avis les causes de la seconde guerre mondiale. Il suffit de relire le traité de Versailles signé par les alliés et les Allemands et mettant fin à la Grande Guerre pour comprendre que la seconde était déjà dans les tuyaux. On a rarement vu un texte aussi humiliant pour des vaincus. L'Allemagne s'est retrouvé avec moins de terres qu'avant la Der des Ders, les dédommagement ont été largement surévalué et ont clairement (et volontairement) poussé le pays au bors de la misère et de la famine. La dessus rajoutez un petit caporal haineux mais grand orateur, des dirigeants alliés sans aucune bravoure (lors de l'invasion des Sudettes, Daladier et son confrère anglais dont j'ai oublié le nom avaient le choix entre la guerre et le déshonneur, ils auront eu les 2) et vous obtenez une tres vilaine soupe. Tout ce qui est écrit dans les commentaires plus bas ne sont que des détails. Nous sommes (les alliés) les principaux responsable du déclenchement de la seconde guerre mondiale.
Réponse de le 03/08/2013 à 11:17 :
: Chamberlain était son peu reluisant confrère (maladie), la citation "guerre et déshonneur" est de Sir W. Churchill.
Réponse de le 03/08/2013 à 12:37 :
Merci pour la source. Il me semblait bien que je n'avais pas pu inventer ca moi meme ;-).
Réponse de le 04/08/2013 à 21:02 :
un peuple humilié est un peuple dangereux a moyen terme , des sanctions internationales via la SDN ( ONU ) privaient l'Allemagne de ressources ( notamment pétrolifère ) que l'Allemagne achetait a son ennemi viscéral ( l'URSS) pour contourner le boycott US , paradoxe car les entreprises US commerçaient avec le régime , la guerre a toujours été aussi avec un butin qu'on peut reléguer a plus tard , dédommagements et autres choses , non le plus dangereux c'est qu'on a rien retenu du traité de versailles , d'autres pays actuellement sous embargo peuvent devenir des dynamites potentielles , il suffirait d'un démagogue charismatique et hop on y va .. peuple affamé n'a pas d'oreilles , quand le ventre cri on entend plus la raison , le péril peut revenir , quand aux anglais .. bon ils cherchent a fructifier la victoire des alliés , c'est quand meme un peu tard mais maxi profits a l'horizon vu les cours des métaux précieux .. cela valait bien d'attendre ..
a écrit le 02/08/2013 à 12:54 :
combien de francais notables actuellement se sont enrichis lors de l'occupation, les grandes proprietes agricoles on vut le jour pendant cette periode en devenant colabo, cette histoire la aucun de nos notables dirigant actuel cache bien le secret de leurs enrichissements familiaux , le nazis est un grand mot , balayons devant notre porte la france
Réponse de le 13/08/2013 à 18:26 :
@papy
Beaucoup de fortunes sont suspectes, et les périodes troubles en ont favorisé l'émergence. Si au moins, ceux qui en ont bénéficié ne venaient pas nous donner des leçons...mais la honte et l'appât du gain n'ont aucune prise sur certains, pas plus que la morale ou la décence.
a écrit le 02/08/2013 à 10:07 :
Pour comprendre ces mécanismes, il faut lire SUTTON.... "Wall Street et l?ascension d'Hitler"

On y apprend des choses que ni l'école, ni les médias ne disent.

C'est intéressant car basé sur des documents d'archives (notamment audition au Tribunal de Nuremberg et documents internes d'entreprises allemandes ou étrangères (USA par exemple) liées à Hitler), donc vérifiable.
a écrit le 02/08/2013 à 9:44 :
Berlin Antifascista. "miguelmartirena.blogspot.de". Des photos.
a écrit le 02/08/2013 à 7:36 :
2 mois avant la guerre, le Royaume-Uni n'était pas en guerre contre l'Allemagne, c'est tautologique. Pourquoi la Banque d'Angleterre (entité de droit privé) aurait-elle refusé d'exécuter les opérations ordonnées, alors que l'année précédente le Royaume-Uni (gouvernement) avait politiquement baissé sa culotte et reconnu la mainmise de l'Allemagne sur le territoire et les avoirs tchèques... Le France et le Royaume-Uni ont laissé faire les Sudètes, la Tchécoslovaquie et l'Autriche avant de se réveiller pour la Pologne.
Il est facile de revoir l'histoire et de s'indigner une fois la suite des évènements connue. Nos dirigeants actuels auraient-ils fait mieux ?!
a écrit le 01/08/2013 à 19:57 :
Quelle explication pour ceci ? "En juin 1939, soit deux mois avant le déclenchement de la guerre, une autre demande d'opération est formulée, portant cette fois sur le transfert de 440.000 livres d'or envoyé à Londres par le Reich et qui doivent être transportés par bateau aux Etats-Unis". Donc les allemands décident, quelques jours avant d'entrer en guerre, d'envoyer de l'argent dans un pays avec lequel ils vont se battre. Ou est la logique dans tout ça ???? C'est quand même surprenant comme histoire ! On nous apprend des conneries à l'école ? Quel point commun ? Le monde de la finance ! Celui qui crée, alimente et instrumentalise les guerres ! Toutes ?
Réponse de le 02/08/2013 à 8:08 :
La gauche de ne cessera jamais de m'étonner. De cette nouvelle vous arrivez à conclure que le monde de la finance (les banquiers? assureurs? le monde de la finance c'est bien beau comme mot mais quel visage derrière?) alimente et instrumentalise les guerres?
Réponse de le 02/08/2013 à 9:36 :
Le monde ce n'ai pas blanc ou noir, c'est peut etre trop suptile pour vous
Réponse de le 02/08/2013 à 10:04 :
Pour comprendre ces problématiques, il faut lire des auteurs comme SUTTON : "Wall Street et l'ascenssion d'HITLER"... Livre basé sur des documents d'archives. Il n'y avait pas que la BoE.

Réponse de le 02/08/2013 à 13:39 :
il n'y a pas que la gauche qui va vs etonner alors, l'histoire aussi... Bien entendu que le monde de la finance alimente les guerres. De là à les instrumentaliser, il n'y a qu'un pas vite franchi (le plus flagrant est l'invasion de l'irak par les USA)
Réponse de le 02/08/2013 à 17:07 :
L'attaque de l'Afghanistan dans les années 1970 a été voulue par les banques et les financiers de l'URSS, c'est évident !
a écrit le 01/08/2013 à 19:29 :
guerre voulue pour enrichir certain gros de la haute finance, de l or salit par des personnes sans scrupule et qui le sont toujours car le pouvoir de l argent est sans limite
Réponse de le 01/08/2013 à 19:54 :
Encore un qui voit les hautes sphères de la finance responsable de tout. la mouette qui vous chiera dessus demain, je pense qu'elle a été envoyée par Mr Bonnafé. Ca suffit la parano...
Réponse de le 02/08/2013 à 10:25 :
Le rhume de cet hiver est très probablement de la faute de votre banquier.
Réponse de le 02/08/2013 à 10:44 :
La WWI n'aurait duré que quelques mois sans le système de la planche à billets (car trop coûteuse pour les finances de l'époque). Et qui a tiré profit des intérêts ?
a écrit le 01/08/2013 à 18:21 :
La question de la seconde guerre mondiale ne peut etre débattue ouvertement sur la place publique à cause de certaines lois liberticides en France . En revanche plus le temps passe et plus on découvre certaines réalités sur les manipulations politiques inavouables de certains comme Churchill . .......Mais comme toujours l'histoire est écrite par les vainqueurs , et seul le temps nous autorisera l'accès à des archives pour connaitre la vérité .
a écrit le 01/08/2013 à 17:52 :
Les anglais ont provoqué la guerre par une dépression sur l'or contre les allemands faite par Churchill première version, c'est pour se venger que ces derniers se sont battus car on les poussait à la famine. Toutes les théories d'Hitler étaient des théories en cours établies par les meilleurs savants et ordinaires pour l'époque dans toute l'Europe mais que l'on a gommées par la suite. Les chercheurs et surtout les économistes le savent bien. Ils n'ont rien dit et en parler est assez mal vu voire caviardé. Le malheur pour les allemands n'est pas que le personnage et ses amis socialistes aient fait des camps (qui le reproche aux russes ?) mais qu'au mitan des opérations il ait adopté la solution finale. Avant l'on pouvait parler d'erreur, là il y avait une volonté. ce tournant a determiné toute la suite. Il y eut les méchants et les gentils. Pourtant la guerre a bien été provoquée et pas par les allemands. Le choix de l'or a été fait (la restauration d'une pratique partielle différente ancienne) lors de l'établissement de l'Allemagne en 1871. Les anglais ont menacé de ne pas reconnaître le pays comme entité et de lui permettre d'exister sans l'odossement à l'or ... qui n'existait pas sous cette forme rigide. Les anglais exploitaient l'or d'Afrique du Sud. Les allemands ont cédé. Leur unification ils l'ont faite pour résister aux attaques françaises aux objectifs obscurs de 1870 financées elles aussi par les anglais et l'empeur des français qui venait de... Hollande. L'Histoire de France, la vraie, n'est pas celle de nos professeurs socialistes.....
Réponse de le 01/08/2013 à 19:03 :
???????????????
Commentaire particulièrement déplaisant et dénué de vérité
Réponse de le 01/08/2013 à 19:35 :
@Corso ;
Les précurseurs des camps sont les Anglais....en Afrique du Sud, ou ils y logeaient les Booers (Hollandais) pour leur extorquer leur terre . Pour le cours d' histoire...parfait .
Réponse de le 01/08/2013 à 22:20 :
Commentaire peut etre deplaisant, mais ........monsieur Rodon qui a declanché la guerre de 1870 ?
Les conflits qui ont suivi, 1914 et 1939 n´ont ils pas ete les consequences directes de la guerre de 1870 ?
Relisez l´histoire, la vraie ! et vous verrez: depuis 1650 ( Louis XiV) l´Allemagne n´a pas cessée d´etre agressée ......... par la France !
Réponse de le 02/08/2013 à 7:19 :
Qui a déclenché la guerre de 1870 ? C'est Bismarck, bien sûr ! Il avait la volonté de faire la guerre, et avait bien préparé son armée pour ça, la suite l'a prouvé. La France n'avait pas cette volonté et son armée n'était pas prête, la suite l'a démontré. Mais Bismarck, à la tête d'une coalition hétéroclite d?États allemands avait absolument besoin que ce soit la France qui déclare la guerre, sinon ses alliés n'auraient pas suivi. Il a donc organisé une provocation très habile, la fameuse "dépêche d'Ems", une insulte délibérée et bien calculée. Le pauvre Napoléon III est tombé dans le panneau, et a déclaré cette fameuse guerre, qui a été un formidable bénéfice pour l'Allemagne, grâce à la montagne de francs-or que la France a dû payer : c'était le but de cette guerre. Rappelons que l'Allemagne, elle, n'a jamais payé de dommages de guerre après les guerres qu'elle a perdues après les avoir provoquées (14-18 et 39-45).
Alors, mon cher Ventrachoux, vous savez bien tout ça, c'est dans tous les livres d'histoire. Alors, pourquoi énoncez-vous de telles contre-vérités ?
Réponse de le 02/08/2013 à 8:20 :
Vous voulez qu'on finance un mémorial et qu'on se repente ?
Réponse de le 02/08/2013 à 8:47 :
C'est une erreur de penser que l'armée française n'était pas prête en 1870. C'était sur le papier comme en 1940 la plus forte. mais la faillite du commandement (Bazaine) et le non enseignement de la guerre de Sécession Américaine. La modernisation de l'armée n'a aussi pu se faire du faites de la désastreuse expédition mexicaine.
Réponse de le 02/08/2013 à 9:49 :
M Pense_Libre, vous dites que l'Allemagne n'a jamais payé des dommages de guerre pour 39-45 ? Connaissez vous le seul contributeur net au budget de l'Union Européenne depuis la CECA, c'est à dire depuis un demi siècle ??? Le seul qui a craché des trilliards et des zilliards de DeutscheMark puis d'Euros sans pipier mot pour financer le "rattrapage" des économies du ClubMed ? Si ca n'est pas des dommages de guerre déguisés ca y ressemble fort.
Réponse de le 02/08/2013 à 12:10 :
Encore des contre-vérités ! l'Allemagne n'est pas le seul "contributeur net", une dizaine d'autres pays sont dans ce cas (y compris la GB malgré son "rabais").
D'autre part, en 1924, le plan Dawes a "réaménagé" les réparations dues par l'Allemagne, parce qu'elle "n'avait plus d'argent". Quelques années plus tard, le IIIème reich en a trouvé, de l'argent, assez pour construire une énorme armée.
Ensuite, en 1947, le plan Marshall a de nouveau permis à l'Allemagne de ne pas payer les énorme dégâts infligés à la France, à la Pologne, à la Grèce, etc.
Bon, pas question de "se repentir" de s'être laissé berner, ni d'entretenir une rancune stérile. Mais de se souvenir, pour éviter les répétitions. Les allemands sont maintenant nos amis, mais ce ne sont pas des enfants de ch?ur, ils ont un lourd passé (dont ils ont eux-mêmes conscience. La mémoire peut nous éviter de se faire avoir encore.
Réponse de le 02/08/2013 à 15:45 :
Vous ne ferez croire à personne, @Pense_Libre, que le prétexte valable pour les élèves du cours élémentaire, celui de la dépêche d'Ems trouve encore grâce à vos yeux. Les français se sont retrouvés attaquants en territoire allemand (actuel) parce que les anglais qui ont financé l'opération devaient se joindre à nous... et ne l'ont jamais fait. Comme d'habitude les grands banquiers finançaient (ou garantissaient ce qui est pareil) les deux belligérants, à leur profit. Notre empereur de sensibilité hollandaise voulait gagner en territoire sur l'ancienne Prusse pour peser dans le monde et s'enrichir. La guerre américaine qui venait de se terminer avait vu le "pays nouveau" unifié en USA (pas encore tel que nous le connaissons) dans cet épisode aussi les deux côtés ont été financés. La branche Rotschild française finançait un camp alors que la branche Rotschild anglaise finançait l'autre. "L'écusson rouge" portait bien son titre sanglant.
[A ce propos les gris esclavagistes étaient socialistes et les bleus de droite comme on ne le sait pas]. Nous seront d'accord pour situer l'épisode de l'établissement de l'or comme facteur de ruine et de troubles en Europe à cette époque. Les anglais ont fait payer aux français une partie de l'amende maffieuse en or qu'ils demandaient en compensation pour la création de l'Allemagne! Il est vrai que cet or nous l'avions retenu des espagnols qui l'avaient piqué aux portuguais qui s'étaient servis en Amérique du Sud.... Ils nous l'on revendu cet or pour garantir par pure idéologie sans fondement notre monnaie .... c'est à ce cirque que les américains qui avaient entre-temps reçu la mission d'unifier le monde occidental, ont mis fin par les accords de B-W et de la Jamaïque. Depuis l'on a trouvé d'autres dérives, les dérivés justement, pour faire joujou et pourtant certains voudraient en remettre une couche, d'or pas très fin.
Réponse de le 02/08/2013 à 15:52 :
Dire que l'Allemagne n'a jamais payé de dommages de guerre montre l'inculture de certains, je ne pensais pas que c'était à ce point là..
Rien que les territoires de Pologne puis l'Alsace et la Lorraine par la suite, malheureusement pour leurs habitants. Ça devrait vous sauter aux yeux...
sinon, référez vous au traité de Paris! ou à ce que vous voulez mais allez svp ouvrir un bouquin (au moins un que sais je?)
Réponse de le 02/08/2013 à 16:00 :
Il est inexacte de dire que l'Allemagne n'a jamais payé de dommages de guerre. Dans la réalité aucune somme n'a été versée mais justement cette problématique a institué une angoisse dans le pays qu'il est difficile de percevoir si l'on n'est pas allemand. Le pays était terrorisé par le fait que l'on puisse venir le saisir. Aussi chaque micro demande a-t-elle été traitée vivement pour éviter toute remontée. Mais il s'agit là de la vision populiste, dans la réalité les américains n'ont pas validé le principe de règlement en or puisque leur démarche était justement de le supprimer mais ils ont adopté celui des compensations immatérielles. Ainsi l'Allemagne a été privée de société pétrolière et interdite d'y prospérer, de recherche militaire (comme on peut le constater actuellement), etc. Le pays a largement utilisé la banque suisse pour se protéger d'une menace qui s'avère de nos jours imaginaire et tout son système bancaire en est encore marqué. En 2004 il a été convenu que la mission américaine prenait fin et que toutes les compensations allemandes avaient payées. La page pratique de la guerre était tournée.... mais pas celle historique.
Réponse de le 02/08/2013 à 16:15 :
Inexact, @Pense_Libre a tord. L'Allemagne n'a pas versé un centime ni la France et c'est sur ce point économique que l'approche de certains partis politiques tombe à plat. Il s'agit de création monétaire. Si vous avez 10 et que l'on convient que ces dix donnent accès à des biens qui coûtent 20 mais que sur ce total il vous est demandé 5 pour les distribuer, vous accepterez volontiers le deal en réclamant qu'il se répète souvent afin que vous puissiez gagner encore. Qui plus est ce processus vous permet de manière populiste de passer pour un héros... Le président espagnol estimait lui, que si on lui donnait quelque chose c'est parce qu'il (son pays) le méritait et que s'il versait ensuite c'est qu'il payait réellement; ça se tient comme faux raisonnement sauf que quelques années plus tard il s'est aperçu qu'on n'avait en réalité rien donné à son pays... mais bon, le système n'est pas toujours fait pour qu'on le comprenne.
a écrit le 01/08/2013 à 17:39 :
en toute impunité, on revend bien l'or volé aux mamies et ca se passe aujour'hui !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :