La Tribune

En Libye, la corruption réduit de moitié la production pétrolière

Un employé d'une raffinerie de pétrole libyenne en août 2013 / Reuters
Un employé d'une raffinerie de pétrole libyenne en août 2013 / Reuters (Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  378  mots
La Compagnie nationale libyenne de pétrole a annoncé, jeudi, la levée partielle de l'état de force majeure décrété, mercredi, au terminal pétrolier de Brega, au nord du pays. Le secteur pétrolier libyen est en proie à une grave crise depuis plusieurs semaines, qui a divisé sa production de pétrole par deux.

Le secteur pétrolier libyen est en proie à une grave crise depuis plusieurs semaines. Jeudi 23 août, la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé la levée partielle de l'état de force majeure qu'elle avait déclenché, la veille, au terminal pétrolier de Brega, au nord du pays. Etat également instauré dans les terminaux de Zueitina, Ras Lanouf et al-Sedra, où il reste, ce vendredi 23 août, toujours maintenu.

Cette mesure permet aux autorités de se décharger de responsabilité en cas de non-respect de livraison de leurs contrats de pétrole. Sur son site Internet, la NOC a annoncé "la reprise (à Brega) des exportations conformément aux normes en vigueur, en coordination avec toutes les parties concernées et les gardes des installations pétrolières".

Des soupçons de corruption

Depuis le début du mois de juillet, la Libye, dont les exportations d'hydrocarbures représentent plus de 80% du PIB, est touchée par un conflit opposant la NOC aux gardes de ses installations pétrolières. Ces employés dénoncent des pratiques de corruption et, notamment, le fait que certaines cargaisons de brut sont livrées sans qu'ils en connaissent la quantité exacte.

Jouant la carte de la transparence, la NOC et les autorités ont demandé à une commission de juges et d'experts en pétrole d'enquêter sur ces accusations. Mais le gouvernement libyen a également répliqué en accusant, à son tour, les gardes d'avoir détourné du pétrole à leur profit. Il a fini par menacer de faire usage de la force si des ventes de brut étaient effectuées sans son accord.

Entre 1,5 et 1,6 million de barils par jour en temps normal

Résultat : alors que la production de pétrole s'établit normalement entre 1,5 et 1,6 million de barils par jour, elle a chuté à 330.000 fin juillet, avant de remonter à 670 000 barils cette semaine. Le secteur pétrolier libyen a, ainsi, enregistré une perte de 2 milliards de dollars (1,4 milliard d'euros) depuis le début de l'année, a annoncé, jeudi, Omar Chakmak, le vice-ministre du Pétrole, précisant que le déficit de la production avait atteint "24 millions de barils". En 2012, les exportations pétrolières ont rapporté quelques 50 milliards de dollars (37,4 milliards d'euros) au pays.

Réagir

Commentaires

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 29/08/2013 à 13:43 :

Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 2.2 À côté de mon commerce, il y avait un Juif. J'étais tellement fier de lui, je me rappelle de lui aujourd'hui et je ne l'oublierais jamais. Ce que j'ai eu de lui, je ne l'ai jamais reçu de quelqu'un de mon pays, ni d'autres Musulmans. Alors pourquoi faire tout ça envers les Juifs ? Je suis choqué quand on dit des choses méchantes sur les Israéliens. Mais le Prophète Mohammed disait que toutes les religions doivent cohabiter ensemble. En cherchant moi-même, j'ai vu qu'à peine après être arrivé au pouvoir, les dirigeants disent des choses contre les Juifs pour arnaquer le peuple. J'ai lu beaucoup d'histoires, un écrit de Juif et un écrit de Musulman, des gens normaux, ni des politiciens, ni des écrivains. J'ai vu qu'il y avait écrit un truc genre « Quand nous sommes deux voisins, un voisin Musulman et un voisin Juif, il n'y a jamais de problèmes, malgré les eux religions. Il n'y que dans l'état que ces problèmes existent. » Il n'y a que les dirigeants des pays musulmans qui parlent de divisons. J'ai vu différents chefs d'état Israéliens, et après être arrivé au pouvoir, Personne n'a dit que l'Arabie Saoudite devrait être rayé de la carte. Seuls les pays islamistes commencent les provocations. Dans le seul but de provoquer les divisons. C'est pour ça que je dis qu'avant de vouloir à tout pris aider les rebelles, il faut séparer l'état et la religion. Les provocations envers différentes religions ne sont visibles que dans les pays Islamistes. En Afghanistan, il y avait un grand temple Bouddhiste. Si il aurait été construite quelque part en Occident, ce serait aujourd'hui un grand monument pour les touristes et aussi un lieu de Pèlerinage pour les Bouddhistes comme la Mecque et le Vatican ou Jérusalem. Mais au nom de la religion, les Afghans ont détruits le temple. N'est-ce pas une sorte de provocation ça aussi ? Ils ont fait la même chose au Mali.

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 28/08/2013 à 14:51 :

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE Les pays Musulmans
3.1 Quand je suis arrivé en France, je suis entré dans uns super marché. Tout était placé dans les rayons, on prenait et on payait à la caisse. Il n'y avait pas ce système dans mon pays. Si cela aurait été comme ça, les gens auraient tout volé et le commerce aurait fait faîte en quelques semaines. Alors qu'on était dans un pays Musulman. La confiance qu'il devait y avoir dans les pays Musulman n?était pas mais elle était dans les pays non-Musulman. Je vous ai dit que j'avais arrêté d'aller à la Mosquée parce qu'ils disaient des chose fausses. Je me rends comptes que j'avais pleinement raison en n'allant pas là-bas, pour ne pas apprendre des choses fausses. Je me rends compte que tout ce que j'avais entendu dans mon pays était faux, ils n'avaient certainement jamais lu le Coran et leur traduction était inventé, fausse. Les Imams de mon pays nous disaient que les Chrétiens n'étaient pas fiables, ils n'étaient pas honnêtes, qu'ils étaient Athées... ce qu'ils m'ont dit est très différent de ce que j'ai vu. Je me rends compte que les Musulmans qui disaient les Chrétiens étaient mauvais, étaient, eux, les méchants. J'ai une autre raison de dire ce que je viens de dire. Avant de choisir un Imam, il faudrait qu'il soit lui aussi éduqué. Il faut qu'il sache lire et expliquer le Coran , et aussi qu'il sache faire un résumé du Coran. Il faut aussi qu'il connaisse les différentes cultures pour ne pas avoir a dire des gros mensonges sur la fiabilité des gens. Les occidentaux doivent s'en occuper même avant d'aller aider les rebelles. Sinon, les rebelles reproduiront le même crime. Il faut apporter un changement sur le fait que les Imams ne savent pas traduire le Coran. Avec ça, quand j'ai dit qu'il fallait imposer des gardiens de la paix originaires des membres des Nations Unies, il faut aussi qu'avec ça ils fassent régner la Justice et l?Ordre Militaire. Sinon, notre mission n'aura jamais de repos. Si nous faisons une opération Militaire sur la Syrie, après avoir dégagé Assad, il faudra commencer par la Syrie pour les membres des Nations Unies. Il faut prendre les commandes de la Justice et des Militaires. Nous l'avons déjà fait avec les militaires mais ça n'a apporté aucun réel changement. La sauvagerie et la tuerie sont restés en changeant de visage.

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 26/08/2013 à 16:32 :

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE

Les pays Musulmans 5.1 Depuis le commencement de la guerre en Syrie, la France, avec l'Europe et l?Amérique, tout le monde dit qu'il faut stopper ce carnage, stopper ces meurtres inutiles. Mais Assad s'en fout. Tout ce que j'ai lu pendant la création de l'Islam, sur les tueurs de cet époque, en regardant les méfaits de Assad, j'ai l'impression que c'est un tueur de l'ancien temps. Pour rester au pouvoir, Assad continue à étancher sa soif de sang en tuant des innocents pou montrer aux autres pays à quel point il est fort. Je pense qu'il a franchit la ligne rouge bien avant, alors que même il menait la guerre contre son pays. Il n'est cependant pas le seul a avoir franchit la limite. Ceux qui l'ont fait avant ont reçu leur châtiment. Mais lorsque par exemple, nous avons aidé les rebelles en dégageant Saddam et Hosni de leur trône, les rebelles sont devenus comme Saddam et Hosni après comme on le voit dans l?Égypte d'aujourd'hui. La manière dont ils conduisent les musulmans n'est pas conforme aux lois Islamique. Et en plus, ça empoisonne les autres religion. Si nous voulons libérer les « honnêtes » aider les rebelles ne suffira pas. Nous n'avons pas la certitude de savoir si oui ou non les rebelle deviendront comme Assad. Il faut libérer le peuple et puis, en plus, s'assurer du bon déroulement du pays, en instaurant, par exemple, 5 membres qui représenteraient les Nations Unis ( France, USA, Angleterre, Chine et Russie. ) ce serait une sorte de délégation permanente qui aurait pour mission de maintenir la paix, comme des Gardiens de la Paix, pour éviter qu'il y ait un nouveau dictateur et de nouveaux meurtres. Si nous pouvons le faire pour les pays du Centre, je suis sûr qu'il n'y aura plus de problèmes pour les pays de l'Islam. J'ajoute que si la Russie et la Chine ne sont pas d'accord, on pourra prendre des personnes d'Allemagne, du Canada, l?Australie, l'Inde... 

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 26/08/2013 à 16:31 :

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE

Les pays Musulmans 4.1 L'Islam en Afrique. Cela s'est autrement passé. Elle est arrivé comme avance la pluie. Au tout début, lorsque l'Islam a à peine commencé à se propager, plus on allait à l'Ouest, en partant de l?Égypte, ( car c'est la que l'éducation a commencé ) plus le taux d'éducation était faible. L'éducation de l?Égypte progressait comme le vent qui souffle à 90 km/h vers l'Asie. La connaissance était déjà forte en Chine. À l'époque l'Asie était beaucoup plus civilisé que l'Afrique. Lorsque les Délégations sont arrivés en Asie, elles n'ont eu aucun mal, à se faire entendre. Mais l'éducation d?Égypte est venu en Afrique comme le vent qui souffle à 5 km/h. Lorsque l'Islam est venu progressivement en Afrique, il a été difficile de propager les récits. Certains comprenaient facilement, mais la majorité des autres ne comprenaient rien du tout. C'est la raison pour laquelle nous pouvons dire que l'Islam de l'Asie est différent de l'Islam de l'Afrique. Mais ces deux là sont aussi différents des pays d'Arabie. Les musulmans d'Asie ne sont pas trop sauvages, ni agressives. Mais à partir de l'Afghanistan, de la Syrie c'est différent, ils sont agressifs et sauvages. J?ai analysé la cause par mes propres moyens. Lorsque l'Islam a été crée, l'homme qui l'a propagé était un fidèle depuis son enfance. Et pour cette raison, tout le monde l'aimait. Lorsque qu'il est devenu Musulman, quelques autres personnes de son entourage l'ont suivi, il y avait des gentils et des méchants. Ils y avaient des assassins qui n'avaient peur de rien. Certains sont devenus Musulmans parce qu'ils avaient peur d'être tués par les méchants. D'autres le sont devenus en écoutant les sages paroles du Prophète Mohammed. Tout le monde connaît la suite de l'histoire. Ceux qui écoutaient le Prophète Mohammed progressait comme lui et propageait l'Islam, mais les méchants eux le faisaient à leur façon, en « cachette » juste pour le montrer aux autres. Et c'est la descendance de ces méchants qui gouvernent aujourd'hui l'Islam. Ceux qu'on voit aujourd'hui comme Hosni Moubarak, Saddam Hussein, Mouamar Khadafi... parlent de l'Islam mais n'insufflent pas de démocratie dans leur peuple, comme aujourd'hui, Bachar El Assad, dirigeant de la Syrie.

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 26/08/2013 à 16:30 :

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE

Les pays Musulmans 3.2 C'est la même chose pour les autres pays Islamistes. Ils font tout pour rester au pouvoir. Rien d'autre, ils ne s?occupent pas de leur pays. Le statut du l'Islam a été planté à un endroit et s'est propagé dans d'autres, par différents moyens. L?Islam est venu en Afrique comme la pluie vient d'Arabie Saoudite et progresse en Afrique. Villes par villes, régions par régions, pays par pays. En Asie de l'Est, l?Islam est venu par une sorte de Délégation, pas des Prophète, mais des Fidèles, par exemple à l'est de l'Inde, les Musulmans qu'il y a maintenant. À l'époque avant l?arrivé de la Délégation, il y avait des hindous et d'autres religions, Bouddhistes... Dans la religion Hindou il y a beaucoup de choses fausses. Ils croient en beaucoup de Dieux. Chez les Hindous, une famille en regarde différemment une autre, selon ,par exemple, son rang social. Par exemple il y avait aussi les Castes. Elles n'avaient aucun droits social, ne pouvaient aller nulle part et étaient considérés comme des riens du tout. À part nettoyer les rues crottés, même si elles avaient d'autres qualités, les familles des castes ne pouvaient faire d'autres travaux. Puis il y avait beaucoup de lois pour les femme, toutes les femmes, même des grandes familles. Si le mari d'une femme mourait, la femme était brûlé vive. Quand les tortures étaient encore de mise, les Délégation Musulmanes arrivèrent et dictèrent les lois de l'Islam, toutes les familles seront à égalités, les femmes vivront même si leur mari meurent, les castes ne seront plus obligés de travailler dans les rues... La première démocratie est arrivé avec l'arrivée de l'Islam.Alors, ils ont trouvé dans cette délégation un grand espoir. Puis petit à petit, les gens se sont convertis à l'Islam. L'Islam a été ici implanté sans effusions de sang, contrairement en Arabie Saoudite.

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 26/08/2013 à 16:30 :


FRANCHIR LA LIGNE ROUGE

Les pays Musulmans 3.1 Quand l'Islam fût crée par Celui qui l'a crée il n'avait aucunement l'intention de créer un état Islamique. Si son ambition était tel, il aurait obligé les non-Musulmans à se convertir. Mais le Prophète Mohammed ne l'a pas fait. Son point de vue était juste de propager l'Islam. Donc les états qui sont aujourd?hui ne doivent pas être. Comme en France ; l'état d'un côté, la religion de l'autre, il serait mieux que les pays Musulmans le fassent aussi. Il est nul de mélanger les deux et de se faire la guerre pour ça. Comme les états Musulmans le font aujourd'hui. Certains chefs des pays Musulmans disent à leur pays « Je suis le Leader des Musulmans », mais affirment aux autres pays « je suis quelqu'un de laïque ». Ils arnaquent les Occidentaux en se prétendant laïque et arnaquent leur peuple en se prétendant leader. Je cite certains pays : Pakistan, Bangladesh... Le Bangladesh dit aux états Américains qu'il est un pays indépendant laïque. Mais il dit à son peuple : par les lois de l'Islam, nous gouvernons le pays et celui qui n'est pas d'accord sera puni. Récemment, la Ligue Awami du Bangladesh, du parti du gouvernement de Sheike Hassina a déclaré : «  les gens qui brûlent le Coran seront recherchés et punis. » En vérité, c'est une fausse alerte, car personne n'a brûlé de Coran au Bangladesh. Si cela aurait été fait, se serait certainement quelqu'un de la Ligue Awami, pour faire un faux-semblant. Tout ça pour ramener encore plus de gens dans leur parti du LA. Tout ça aussi pour faire croire aux gens du Bangladesh que les autres partis n'aiment pas l'Islam et les Musulmans, alors que c'est Hassina qui n'aime pas les Musulmans. Nous pouvons clairement le voir car quand elle fait des discours à l'International, elle a accusé les oppositions ( par exemple BNP ) d'être « trop Islamistes » et déclarent qu'ils ne sont pas, eux, des Islamistes.

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 26/08/2013 à 16:28 :

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE

Les pays Musulmans 1.3 Le Prophète Mohammed a dit à ses Fidèles qu'ils doivent prier quel que soit le métier qu'ils exercent. Pour ça aussi on doit en déchiffrer le sens. Les Musulmans qui font des émissions de charité disent qu'il nous faut prier même si on a bléssé quelqu'un sans raisons. C'est faux. Si on a blessé une fois c'est « bon ». Mais il faudra prier aujourd'hui en demandant pardon à Dieu, mais surtout, à l?avenir, il ne faudra pas commettre un crime ou un autre. « Chaque matin je tue, je pris à midi, chaque après-midi je tue, et je prie à nouveau le soir ». C'est nul, ça aussi. Nous pouvons faire une faute une fois et demander pardon. Mais nous ne pouvons pas commettre un crime chaque jour et demander chaque soir pardon. La prière ne sera pas validé. D'abord la personne n'a pas pu mettre la foie de son côté. Si on n'arrive pas à l?amener, on n'est pas Musulman, et si on n'est pas Musulman, la prière ne sera d'aucune utilité. Pour trouver Dieu, voilà comment je vois ma religion. Sinon il ne faut pas se donner la peine d?aller tout le temps à la Mosquée. Si tu veux vraiment trouver Dieu, il te suffit d'abord d'être honnête, croire en Dieu, et pour remplacer la prière, tu peux aider les gens en difficulté et SEULEMENT une fois devenu quelqu'un de VRAIMENT bien, on pourra accomplir dignement sa prière. Il y a a encore beaucoup de choses de la sorte qu'il a dit et que nous pouvons améliorer, tout en respectant les consignes, comme je le disais pour le Ramadan.

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 26/08/2013 à 16:27 :

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE

Les pays Musulmans 1.2 Alors pourquoi se casser la tête a regarder la même lune se lever à différents endroits ? Une fois que l?Arabie l'a vu il suffit de débuter le ramadan, en tenant compte tout de même du décalage de l'heure. Cette simple chose se complique tout les ans dans tous les pays Musulmans. À cause de l'incompréhension de l'Islam par certains, nous transformons un jour en trois. Au temps du Prophète Muhammad, il fallait quelques jours pour relier La Mecque à Jérusalem. Aujourd'hui, ça se fait en quelques heures. Ce que le Prophète a dit, il l'a fait selon les moyens que l'on avait alors et des temps. Aujourd'hui, nous avons avec nous la modernisation. Nous devons donc nous développer selon les moyens, mais en respectant les consignes. Mais quand même imaginez deux personnes qui souhaitent se rendre en Pèlerinage à la Mecque, l'un en avion et l'autre en chameau, qui partent de Paris. Pour la personne en avion il lui faudra certainement quelques heures. Pour la personne au chameau, il lui faudra, par exemple, deux mois. Imaginez ensuite que ces deux personnes partent une semaine à l'avance. Celui en avion sera sûr d'avoir son tour, alors que celui au chameau sera sûr de le rater. Donc si quelqu'un veut partir en pèlerinage, il doit faire le comptes des jours avant le départ en fonction du type de transport qu'il prend. Lorsque le Prophète Muhammad a dit a tous les Musulmans d'accomplir le Pèlerinage à La Mecque une fois dans sa vie, il n'a pas précisé le type de transport, car à l'époque, il n'y avait que le bateau et le chameau et l'avion n'existait pas. Il n'a pas précisé quand qui devait partir selon le moyen qu'il utilisait. C'est à nous de le décider, nous devons le découvrir, selon qui le sait ou qui ne le sait pas.

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE  a écrit le 26/08/2013 à 16:26 :

FRANCHIR LA LIGNE ROUGE

Les pays Musulmans 1.1 Ce n'est pas la première fois qu'un pays Islamiste franchit la ligne rouge. Ils l'ont, en fait, déjà franchit depuis longtemps, même si je ne sais pas quand. Après avoir lu beaucoup d'histoires et étant moi-même Musulman, je me rends compte que l'Islam qu'a laissé derrière lui le Prophète Mohammed n'est plus le même que celui que l'on connaît aujourd'hui. La plupart des choses que le Prophète a dit lui viennent de Dieu (du Coran) mais il a rajouté certaines choses sur ce que les Musulmans doivent, ou ne doivent pas, faire. La Terre à qui le Prophète a confié ses mots n'est pas la même que celle d'aujourd'hui. (Civilisations, populations...). Au début du Ramadan de 2013 les informateurs nous ont dit au début que ça commencerait "demain", alors que ça a été annulé, ils nous ont dit que c'était encore « demain ». Il est vrai que le premier jour de Ramadan se détermine par l'apparition de la Lune. Lorsque le Prophète Muhammad a prononcé ces mots, il ne savait peut-être pas que l'Islam s'étirerait dans les quatre coins du monde, ou qu'il y en avait peut-être déjà. Mais aujourd'hui, il y a des Musulmans partout. Il n'y a qu'un seul Islam. Donc, si la lune se lève en Arabie Saoudite, le Ramadan commencera partout dans le Monde, l'Arabie Saoudite étant le lieu ou l'Islam s'est propagé. Par exemple, Noël. Le Monde entier le fête le même jour. Puisque l'Islam est la dernière religion, elle doit s'inspirer des trois religions précédentes. Or, dans celles-là, il n'y avait pas de différences, alors pourquoi il y en aurait-il dans l'Islam ? Dans l?Islam, il doit y avoir un truc comme le Vatican. Pour les Chrétiens, c'est au Vatican qu'on prend les décisions qui impliquent tous les chrétiens du Monde. Pourquoi ne pas faire un truc pareille dans l'Islam, qui dira à tout le monde que le Ramadan a commencé, seulement quand ils verront leur lune en Arabie Saoudite ? Automatiquement toutes les fêtes des Musulmans, le Ramadan, débuterons et finiront le même jour qu'en Arabie. Quand la lune se lève en Arabie, les Américains ne le voient pas. Pourtant 12 heures plus tard, c'est la même lune qui se lèvera là-bas.

driver  a écrit le 24/08/2013 à 16:12 :

véhicule électrique type TESLA et centrale type CREYS MALVILLE le PS ET SA CLIQUE DANS LE DÉSERT avec QQ sac de ciment

mjj  a écrit le 24/08/2013 à 8:37 :

Rien de nouveau, c'était déjà bien charançonné du temps de Kadhafi; il y était impossible de faire des affaires à peu près normales sans passer par des intermédiaires divers et variés supposés être introduits

caravannes  a répondu le 24/08/2013 à 15:22:

Bin en meme temps, on y a participer justement pour que tout ca change...

Clovis  a répondu le 24/08/2013 à 15:52:

soyons fiers de notre intervention
brillante et si fructueuse...surtout pour
alQuaida !!!

et demain en Syrie???