Japon : le prix du thon rouge s’écroule

 |   |  279  mots
Le thon rouge est le poisson le plus cher du marché aux poissons de Tsukiji dans la capitale nippone, le plus grand du monde.
Le thon rouge est le poisson le plus cher du marché aux poissons de Tsukiji dans la capitale nippone, le plus grand du monde. (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le prix du thon rouge s’est effondré lors de la première criée de 2014 de plus de… 95% par rapport à la première criée de 2013.

Un thon rouge de 230 kilos a été vendu dimanche à Tokyo environ 51.000 euros lors de la première criée de l'année, loin, très loin de la fièvre qui avait saisi le marché en 2013. Le poisson a été acheté pour 7,36 millions de yens alors qu'un specimen de 222 kilos avait trouvé preneur à 155,4 millions de yen l'an dernier à la même époque, soit une chute du prix de plus de... 95%.

C'est la première fois depuis cinq ans que l'enchère tombe sous les 10 millions de yen sur le marché aux poissons de Tsukiji dans la capitale nippone, le plus grand du monde. L'acquéreur, Kiyoshi Kimura, qui possède la chaîne de restaurants de sushis Zanmai, avait remporté les trois dernières enchères.

Une offre croissante et une demande en berne

"C'est le meilleur", s'est-il félicité, estimant la qualité du poisson aussi bonne que d'habitude. La chute des prix est due à une offre plus importante de thons rouges pêchés au large de la ville de Oma, au nord du Japon, et à l'absence de nombreux enchérisseurs après le record établi l'an dernier par M. Kimura.

"La première enchère doit consacrer le thon pour sa qualité, ce qui est censé porter chance aux affaires", a réagi Makoto Kondo, porte-parole d'Itamae, une chaîne de restaurants rivale. "Mais l'an dernier ça a été une enchère pour le simple plaisir de faire grimper les prix", a-t-il regretté. Le thon rouge, une espèce surexploitée, est le poisson le plus cher au marché de Tsukiji. Les Japonais consomment environ les trois quarts de la pêche mondiale de cette espèce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2014 à 8:47 :
Mais non, vous avez oubliez l'Afrique!
a écrit le 10/01/2014 à 13:58 :
A ce que j'ai pu voir sur la LCP,il semble que le + grand marché du monde de poissons,c'est
en Birmanie...désormais...?Ou bien en Thaïlande...?La France(les chantiers navals de Cher
bourg)n'ont-ils pas reçu une commande de 6 méga chalutiers par des armateurs basés en
Birmanie,il y a quelques mois...?
a écrit le 06/01/2014 à 16:37 :
Tu commences ton article en € et tu le poursuis en yens!!!! Faudrait peut-être qu'on se munisse d'une calculatrice monétaire!! Lis un peu ton article... est ce que tu t'y retrouve??????
Réponse de le 12/01/2014 à 12:43 :
je suis bien d'accord. rien compris avec les prix.
a écrit le 06/01/2014 à 9:23 :
Le thon, un concentré de métaux lourds, hautement radio actif après Fukushima, plus personne ne voudra en consommer.
Réponse de le 07/01/2014 à 12:22 :
C'est clair ! et pas qu'au japon ...
Réponse de le 10/01/2014 à 14:01 :
Voilà qui me semble d'une logique implacable...Il y a aussi la densité de méduses dans certains secteurs du Pacifique...Mais là où les thons prolifèrent,les méduses
régressent...
a écrit le 06/01/2014 à 3:48 :
le thon est probablement radioactif !
a écrit le 05/01/2014 à 21:37 :
Les goûts et les couleurs... à chacun son ton. :-)
Réponse de le 06/01/2014 à 2:35 :
@Michel: je préfère la ton kinoise et la tonton flingueuse :-)
a écrit le 05/01/2014 à 16:52 :
Vous commencez par nous parler de 51K euros pour enchainer sur des millions de yens. C'est quoi ce foutoir ? C'est à nous de faire les conversions ?
Réponse de le 05/01/2014 à 23:05 :
Si le thon a baisse de 95%, cela veut dire qu'un thon de 230kg se serait vendu plus d'1 M€ en 2013 !!
Réponse de le 06/01/2014 à 0:24 :
Vous avez raison pour un journal économique la rigueur fait cruellement défaut car c'est sans tenir compte de l'effondrement du Yen sur l'année 2013. Le thon de 222 kg vendu le dimanche 6 janvier 2013 vaudrait aujourd'hui 1 327 751,20 euros (1 euro/117,04 yens) soit 5 980,86 euros le kg . Celui de 230 kg vendu le dimanche 5 janvier 2014 vaut aujourd'hui 51 634,63 euros (1 euro/142,54 yens) soit 224,50 euros le kg. Le prix payé ce dimanche est en réalité d'environ 3,75 % celui de l'année dernière ce qui démontre que les asiatiques notamment japonais ne sont pas en reste concernant la spéculation financière.
Réponse de le 06/01/2014 à 9:52 :
Quelle spéculation financière ?
Ce sont plutôt des enchères poissonnières !
Réponse de le 06/01/2014 à 14:59 :
@anonyme

Et la surenchère n'est jamais spéculative? Vous me semblez bien naïf. Comment expliquez-vous une variation aussi brutale du cours du thon rouge? Une reproduction miraculeuse?
a écrit le 05/01/2014 à 16:43 :
c'est bizarre personne ne veut manger du thon radioactif?
Réponse de le 05/01/2014 à 18:44 :
@paté marconi: t'as raison. La radioactivité serait-elle nocive à notre santé :-) Bon, il faut qu'il relance la campagne de marketing pour nous faire croire le contraire :-)
Réponse de le 06/01/2014 à 14:03 :
vous en faites pas entre le soleil , votre portable , les restes de Chernobivl et le reste des radiations vous en mangez en permanence
a écrit le 05/01/2014 à 16:37 :
Je serais bien curieux de savoir quel est le rayonnement alpha et beta des bestiaux voyageurs. Le cours ne s'est peut-être pas effondré par hasard...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :