Le Programme alimentaire mondial cherche 1 milliard de dollars

 |   |  237  mots
Les missions en Syrie coûtent environ 40 millions de dollars par semaine Programme alimentaire mondial
Les missions en Syrie coûtent environ 40 millions de dollars par semaine Programme alimentaire mondial (Crédits : reuters.com)
Le coût des missions en Syrie a plombé les finances du Programme alimentaire mondial qui est forcé de réduire ses missions, faute de moyens.

Un milliard de dollars, c'est ce qu'il faudrait au Programme alimentaire mondial (PAM) pour couvrir ses besoins, selon sa directrice. 

L'agence de l'ONU souffre du coût important des missions en Syrie, estimées à 40 millions de dollars par semaine, qui permettent d'aider 4,25 millions de personnes en besoin d'aide alimentaire.

En septembre déjà, le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU avait supprimé l'aide alimentaire perçue par 200.000 réfugiés syriens au Liban, faute de moyens. 

Les donateurs, 5% du financement seulement 

Le Programme alimentaire mondial espère élargir sa base de donateurs traditionnels (Royaume-Uni, France ou Etats-Unis) et en attirer d'avantages. Financé à hauteur de 5% par les dons (contre 60% pour l'Unicef), le PAM vise des pays comme la Chine ou l'Arabie Saoudite.

"Ils commencent à venir, nous avons reçu une donation de la Chine à la fin de l'an dernier, de même que de l'Arabie saoudite, pour nos missions en Syrie, mais nous espérons qu'ils deviennent, comme l'Australie, des donateurs réguliers et fiables", souligne toutefois la directrice du PAM Ertharin Cousin en Australie, étape d'une grande tournée dans les pays donateurs.

Baisse de la faim dans le monde

Depuis le début des années 90, le nombre de personnes souffrant de faim chronique a baissé de 17%. Selon une récente étude de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le monde ne compterait plus "que" 827 millions de personnes atteintes de malnutrition.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2014 à 13:24 :
1 milliard pour nourrir ou pour aider à se nourrir en totale autonomie ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :