La Russie vend un montant record de dollars pour limiter la dépréciation du rouble

 |   |  269  mots
Les marchés financiers russes avaient été pris d'un mouvement de panique lundi, inquiets des conséquences de l'intervention en Ukraine et de possibles sanctions qui pourraient être imposées à Moscou par l'Occident sur l'économie déjà chancelante de la Russie.
Les marchés financiers russes avaient été pris d'un mouvement de panique lundi, inquiets des conséquences de l'intervention en Ukraine et de possibles sanctions qui pourraient être imposées à Moscou par l'Occident sur l'économie déjà chancelante de la Russie. (Crédits : reuters.com)
La Russie a vendu lundi des devises étrangères pour un montant record de 11,3 milliards de dollars afin de soutenir le rouble soumis à de fortes pressions en raison du conflit en Ukraine, selon des chiffres publiés mercredi par la Banque centrale.

Aux grands maux, les grands remèdes. La Russie a vendu lundi des devises étrangères pour un montant record de 11,3 milliards de dollars afin de soutenir le rouble soumis à de fortes pressions en raison du conflit en Ukraine, selon des chiffres publiés mercredi par la Banque centrale.

En effet, la crise ukrainienne a accentué la dépréciation du rouble qui a déjà perdu près de 10% face à l'euro depuis le début de l'année, pénalisé par la désaffection générale des investisseurs vis-à-vis des monnaies émergentes et du coup de frein sur l'activité économique en Russie. Après le feu vert donné le week-end dernier au président Vladimir Poutine par le Parlement russe pour une intervention armée en Ukraine, la devise nationale était en chute libre.

Vent de panique sur les marchés

Les marchés financiers russes ont été pris d'un mouvement de panique lundi, inquiets des conséquences de l'intervention en Ukraine et de possibles sanctions qui pourraient être imposées à Moscou par l'Occident sur l'économie déjà chancelante de la Russie. La Bourse de Moscou avait terminé la séance sur un plongeon de plus de 10% et le rouble était tombé à un record de faiblesse face à l'euro comme au dollar.

Pour la seule journée de lundi, la Banque centrale a ainsi vendu l'équivalent en devises de 410,6 milliards de roubles (11,3 milliards de dollars ou 8,3 milliards d'euros), un record historique. Le précédent record depuis la publication de ces données en 2011 se montait à 76,7 milliards de roubles (2,1 milliards de dollars ou 1,5 milliard d'euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2014 à 15:54 :
les oligarques russes seront toujours aussi riches, mais le petit peuple va souffrir, ça leur apprendra d'avoir élu un dictateur communiste de surcroit.
a écrit le 05/03/2014 à 14:38 :
La Banque centrale russe n'a-t-elle pas plutôt acheté des roubles que vendu des dollars ? car en quelle monnaie lui sont payés les dollars si ce n'est en roubles ? vendre des dollars va tendre à faire baisser le cours du dollar et peut-être par ricochet faire monter celui du rouble, alors qu'acheter des roubles fait directement monter le cours du rouble. J'aimerai bien qu'on m'explique le mécanisme macroéconomique à l’œuvre.
a écrit le 05/03/2014 à 13:01 :
Le dollar est notre monnaie mais votre problème, telle est la devise américaine. Poutine peut vendre ce qu'il veut les américains éditeront plus de dollar pour faire le faire chuter s'ils le veulent et dans ce cas la contrepartie du rouble ne vaut plus rien.
a écrit le 05/03/2014 à 11:56 :
Poutine avait prévenu: si les Américains commencent à vouloir jouer avec sa monnaie, ils ne vont pas rire longtemps car lui-même jouera avec son immense réserve de dollars. Pour peu que la Chine accompagne de loinle mouvement, l'arrogance d'Obama retombera peut-être à des niveaux au moins acceptables.
Réponse de le 18/03/2014 à 15:18 :
Vos connaissances en économie sont assez limitées

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :