Crise ukrainienne : Fitch dégrade la perspective de la Russie de "stable" à "négative"

 |   |  215  mots
L'agence a également baissé son estimation de croissance de la Russie à moins de 1% pour 2014.
L'agence a également baissé son estimation de croissance de la Russie à moins de 1% pour 2014. (Crédits : reuters.com)
L'agence de notation financière n'exclut plus d'abaisser prochainement la note de la Russie, pour le moment à "BBB". Elle prévoit un ralentissement de l'économie russe si les sanctions européennes s'intensifient.

Fitch a indiqué vendredi avoir dégradé la perspective de la Russie de stable à négative, en raison des risques liés aux sanctions occidentales contre Moscou. Sa note est pour l'instant fixée à "BBB", ce qui correspond à un émetteur de qualité moyenne mais en mesure de faire face à ses obligations de manière adéquate.

"Étant donné que les banques et les investisseurs américains et européens pourraient avoir des réticences à prêter à la Russie dans les circonstances actuelles, l'économie pourrait ralentir davantage et le secteur privé pourrait avoir besoin d'aide publique", a expliqué l'agence dans un communiqué.

Impact économique des sanctions

Si l'impact direct des sanctions annoncées est pour l'instant mineur, selon Fitch, "l'incorporation de la Crimée dans la Fédération russe va probablement amener l'Union européenne et les États-Unis à élargir les sanctions en réponse". Et de préciser que, dans le pire des scénarios, "les États-Unis pourraient interdire aux institutions financières étrangères de faire des affaires avec les banques et les entreprises russes".

Jeudi soir, l'agence d'évaluation Standard & Poor's a aussi abaissé à "négative" la perspective de la Russie. Dans l'après-midi, Moscou avait officiellement ratifié le traité de rattachement de la Crimée à la Fédération russe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2014 à 15:01 :
Normal que Poutine soit dégradé , il a fait trop de conneries.
Réponse de le 25/03/2014 à 15:48 :
révisez votre histoire sur la crimée, l'alsace,l'algérie etc l'antitéé des territoires ça déstabilise surtout la paix
a écrit le 21/03/2014 à 22:22 :
Toutes ces agences citées elles sont américaines ? ah, bon, alors on comprend mieux la dégradation de la note de la Russie....
a écrit le 21/03/2014 à 18:34 :
Je vous invite à comparer l'évolution des taux d'endettement des USA et de la Russie ces 5 dernières années pour vous faire une idée de la situation.
En toute logique, la note de la Russie devrait être bien meilleure que celle des usa.
Réponse de le 21/03/2014 à 21:26 :
Postulez dans une agence de notations alors.
Réponse de le 22/03/2014 à 6:58 :
A chaque fois qu'un pays a osé remettre en cause le dollar (monnaie de singe), à chaque fois son peuple a souffert de représailles US : Irak, Libye par exemple. Les prétextes ne manquent pas : les fameuses armes de destruction massive qu'on cherche toujours, ni les sbires que les banksters de wall street soutiennent : fanatiques islamistes et dans le cas de l'Ukraine les néo nazis. Bon tout ça n'empêchera pas l'effondrement des USA ...
a écrit le 21/03/2014 à 18:21 :
La note Française n' est pas dégradée parce que Hollande cire les chaussures d' Obama.
Réponse de le 21/03/2014 à 18:34 :
Voila un post qui fait avancer le débat !!!
Réponse de le 21/03/2014 à 18:34 :
Voila un post qui fait avancer le débat !!!
Réponse de le 21/03/2014 à 20:20 :
@pascal: pour l'instant, on est des "amis", mais attends la prochaine fois qu'on sera pas d'accord avec eux et ils vont interdire les importations françaises et rebaptiser certains produits (pour les French fries, c'est déjà fait). On a pas d'amis, mais uniquement des intérêts personnels, et on aimerait bien que Hollande défendent les nôtres plutôt que ceux des Américains :-)
a écrit le 21/03/2014 à 17:18 :
@Patrickb:
Mes arguments concernaient l'actionnariat. Marc Ladreit de Lacharière possède 60 % de Fitch Ratings. Il est donc largement majoritaire. Fimalac, le holding de MLDL, est coté à la bourse de Paris. Cela en fait pour moi une entreprise française, à moins d'avoir vraiment l'esprit de clocher. Cordialement.
Réponse de le 21/03/2014 à 18:53 :
@Gruick: qui est l'actionnaire majoritaire n'est pas le sujet. Une entreprise qui a son siège aux US est de droit américain et emploie vraisemblablement majoritairement des Américains. Des entreprises russes sont également cotées à New York (pas pour longtemps certes), ce qui n'en fait pas des entreprises américaines. Ta tentative de pirouette en changeant de sujet ne fonctionne pas, désolé :-)
a écrit le 21/03/2014 à 16:58 :
Tant que les transactions se feront en $, Janet pourra pavoiser. Il faut revenir à l'OR.
Quant à la Crimée : pensez à Hawaï 1959, Puerto Rico, Alaska 1959. Les U$ ont des droits que les autres n'ont pas.
PS : Si la France avait des bases militaires en Algérie, ce serait du colonialisme. Mais cherchez sur le web "bases militaires États Unis" : il y en a partout. C'est ça, " l' axe du bien"...
a écrit le 21/03/2014 à 16:04 :
@grouik:
Entre le 1er janvier et le 31 octobre 2013, la dette extérieure de la Russie est passée de 636 à 719 Milliards de $, selon la banque centrale russe !
Plus 13,5 %en dix mois.
Même remarque que pour Patrickb. Cordialement.
a écrit le 21/03/2014 à 15:38 :
Je n'ai pas l'impression que les Russes soient endettés.Donc la notation des agences ne sert a rien
Réponse de le 21/03/2014 à 15:52 :
Du 1er janvier au 31 octobre 2013, la dette extérieure russe est passée de 636 à 719 Milliards de dollar. Même remarque que pour Patrickb. Cordialement
Réponse de le 21/03/2014 à 16:28 :
@Gruick: je suppose que tu dines avec Obama et la reine d'Amgleterre pour avoir tous ces renseignements. Ou peut-être est-ce Vlad qui te téléphone directement :-)
Réponse de le 21/03/2014 à 16:46 :
Et où sont vos arguments ?
De plus, veuillez rester suffisamment urbain pour ne pas tutoyer d'emblée vos contradicteurs. Cela fait vraiment racaille de citée. Cordialement
Réponse de le 21/03/2014 à 17:02 :
@Gruick: mes commentaires sont basés sur des faits vérifiables, pas sur des fantasmes idéologistes :-) alors, fais-nous plaisir, vas voir sur le site de Fitch pour savoir où se trouve les Corporate Headquarters (puisqu'il y en a 2) et reviens nous dire que tu t'es trompé :-)
Réponse de le 21/03/2014 à 18:39 :
Erreur de raisonnement: +13.5% de pas-grand-chose, ça fait pas-grand-chose.
Rappelons que la dette des USA a fait +61% de 2007 à 2012 et que l'endettement des USA en 2012 était à 102.1% du PIB . A comparer aux 14.1% d'endettement public de la Russie en 2012.
Oui: 14.1%.
a écrit le 21/03/2014 à 15:29 :
@Patrickb:
Comme souvent, vous dites n'importe quoi !
Fitch Ratings appartient à Marc Ladret de Lacharière, par l'intermédiaire de FIMALAC.
C'est donc une entreprise française cotée à la bourse de Paris. A l'avenir, je vous conseille de réagir un peu moins, et de vous renseigner un peu plus. Cordialement.
Réponse de le 21/03/2014 à 15:51 :
Fitch Ratings a ses headquarters a New York et au Royaume Uni, c'est tres francais en effet comme localisation ... Fimalac ET Hearst Corporation (USA) sont proprietaires de Fitch Ratings, bizarre vous avez oublié le co-proprietaire americain de Fitch ...
Réponse de le 21/03/2014 à 16:26 :
@Gruick: tout faux, Gros Quick a raison, c'est à toi de te renseigner :-)
a écrit le 21/03/2014 à 15:22 :
BBB n'est pas une note bien élevée pour une puissance qui, hier encore, faisait partie du G8.

Envisager son abaissement indique qui profitera et qui pâtira de la guerre économique aujourd'hui engagée.
a écrit le 21/03/2014 à 15:07 :
Des agences américaines qui dégradent la note de la Russie, c'est pas de l'économie, mais de la politique :-)
Réponse de le 21/03/2014 à 15:45 :
Vous devriez vous renseigner sur Fitch avant d'écrire ce genre de chose. Fitch n'est pas une agence américaine.
Réponse de le 21/03/2014 à 15:58 :
@@Patrickb: relevé sur le site de Fitch: "Dual-headquartered in New York and London, Fitch Ratings is a global rating agency ". C'est donc à toi de te renseigner et crois-tu que les Anglosaxons en général sont favorables à quiconque si ce n'est eux-mêmes :-)
a écrit le 21/03/2014 à 14:12 :
C'est encore une assez bonne note compte tenu de la situation réelle de l'économie russe hors énergie. Et désormais les invasions injustifiées en Géorgie, Crimée, Moldavie etc commencent à avoir de plus en plus d'impact sur la Russie. Poutine dérive.
Réponse de le 21/03/2014 à 15:08 :
@Eco: c'est vrai qu'en dehors de tout ce qui va bien, tout va mal :-) mais au fait qu'est-ce qui va bien en France ?
a écrit le 21/03/2014 à 13:36 :
On ne dégrade que son adversaire dans un conflit bien orienté!
Réponse de le 21/03/2014 à 14:07 :
C'est votre commentaire qui est orienté car la dégradation est modeste et logique vue la position à l'encontre de la majorité mondiale. L'affaire de la Crimée est une invasion sans respect pour l'indépendance de l'Ukraine votée à majorité en 91 par les ukrainiens et la Russie, ni pour les accords de 94 concernant la dénucléarisation de l'Ukraine.
Réponse de le 21/03/2014 à 14:55 :
Désolé de vous avoir vexer dans vos convictions!
Réponse de le 21/03/2014 à 15:12 :
@blablabla: et l'invasion des US en Irak, en Afghanistan, au Vietnam, à la Grenade, au Panama, au Nicaragua, sans compter les dictateurs qu'isl ont mis en place en Argentine, au Chili, etc., c'est quoi ? Faut pas être sélectif quand on fait un commentaire qui se veut objectif :-)
a écrit le 21/03/2014 à 13:02 :
L'Europe nous promettait la paix mais comme pour le reste... c'est la guerre!
Réponse de le 21/03/2014 à 14:08 :
C'est Poutine qui fait la guerre, pas l'Europe.
Réponse de le 21/03/2014 à 16:31 :
Ce sont les USA a travers leur marionnette européenne soumise et entierement dévouée qui veulent faire une bonne guerre pour relancer leur économie (cf Irak)
a écrit le 21/03/2014 à 13:00 :
les us toujours AAA ?
Réponse de le 21/03/2014 à 16:11 :
ce jour : L’agence de notation Fitch a maintenu vendredi le triple A des Etats-Unis, la meilleure note possible, et relevé ses perspectives, de négatives à stables. Dans un communiqué, Fitch met en avant le règlement, mi-février, de la crise du plafond de la dette fédérale «qui a évité de projeter de l’incertitude (...) contrairement aux crises d’août 2011 et d’octobre 2013».
Réponse de le 21/03/2014 à 17:14 :
Un pays dont l'endettement est si élevé ne devrait pas avoir une telle note. Il est donc douteux que cette agence soit exempte de souci politique.
a écrit le 21/03/2014 à 12:41 :
il paraît aussi que le gouvernement français va envoyer des avions de combat en Pologne... On retourne en pleine guerre froide, quelle bêtise!... mais la Russie peut-être se fiche pas mal des occidentaux... se rappeler que la seconde langue à Moscou est le .... Chinois!
Réponse de le 21/03/2014 à 14:10 :
Mouais... Mais la Russie n'aime pas la Chine... Ce qui serait marrant, c'est que les Chinois de Russie fassent sécession, et demande leur rattachement à la Chine!
L'arroseur arrosé, ce serait top!
Réponse de le 21/03/2014 à 17:07 :
Les Chinois et les Russes ne se fréquentent pas - j `ai bien vu cela quand je vivais à Shanghai. Mais ils savent depuis longtemps faire des affaires ensemble... Quant aux Chinois de Russie, vous voulez parler des Asiatiques de l'est de la Russie? Ce ne sont pas des Han.
a écrit le 21/03/2014 à 12:23 :
qui peut encore croire que les agences de notations ont un impact réèl sur les économies des pays ? si c'était le cas, les taux d'emprunt de la France devraient etre bien plus élevés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :