Irak : les djihadistes à 90km de Bagdad, Washington envisage des frappes aériennes

 |   |  483  mots
Les forces de sécurité irakiennes ont le plus grand mal à endiguer l'avancée des djihadistes qui ne sont plus qu'à 90 kilomètres de Bagdad. (Photo : Reuters)
Les forces de sécurité irakiennes ont le plus grand mal à endiguer l'avancée des djihadistes qui ne sont plus qu'à 90 kilomètres de Bagdad. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)
Les djihadistes ne sont plus qu'à 90 kilomètres de Bagdad. Les américains envisagent des frappes aériennes avec des drones, mais en aucun cas l'envoi de troupes au sol.

Les djihadistes étaient jeudi à moins de 100 km de Bagdad, après avoir pris de larges territoires du nord de l'Irak où ils ont lancé une offensive fulgurante en début de semaine, ont indiqué des responsables jeudi.

Bagdad est proche pour les djihadistes

Les rebelles se sont emparés de la cité de Dhoulouiya, à 90 km au nord de Bagdad, ont précisé un colonel de la police et des habitants joints au téléphone par l'AFP.

Un habitant a raconté à l'AFP que des hommes armés sillonnaient les rues et qu'il n'y avait aucune présence de forces gouvernementales dans son secteur.

Avant d'arriver dans la ville, les insurgés avaient tenté de prendre Samarra mais en avaient été empêchés par les forces gouvernementales. A Samarra, un attentat contre un mausolée chiite en février 2006 avait déclenché un conflit sanglant entre sunnites et chiites qui avait fait des dizaines de milliers de morts jusqu'au début 2008, en pleine présence des troupes américaines.

Mossoul déjà aux mains des djihadistes

Le Parlement doit se réunir jeudi pour décréter l'état d'urgence, à l'appel du gouvernement du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki. La réunion doit commencer à partir de midi heure locale.

Depuis mardi, les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés, dans le nord du pays, de la deuxième ville d'Irak, Mossoul, de sa province, Ninive, et de secteurs dans deux provinces proches, Kirkouk et Salaheddine, majoritairement sunnites. Mercredi ils ont pris Tikrit, à 160 km au nord de Bagdad.

Irak Pétrole

Carte : Comité professionnel du pétrole (CPDP), Central intelligence agency Maps and Publications (CIA), United States energy information administration (EIA)

"Marcher sur Bagdad"

Leur porte-parole, Abou Mohammed al-Adnani, les a exhortés mercredi à "marcher sur Bagdad" et a critiqué Nouri al-Maliki pour son "incompétence", dans un enregistrement sonore diffusé par le réseau américain de surveillance des sites islamistes.

Alors que les forces de sécurité ne parviennent le plus souvent pas à stopper la progression fulgurante des extrémistes, Nour al-Maliki a appelé, dans son adresse hebdomadaire mercredi, "toutes les tribus" à apporter leur soutien militaire à l'armée et à la police et à "former des unités de volontaires pour leur venir en aide" dans leur combat contre l'EIIL.

Washington compte soutenir Bagdad

"Les Etats-Unis soutiendront les dirigeants irakiens alors qu'ils forgent l'unité nationale nécessaire pour remporter le combat contre l'EIIL", a affirmé le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney dans un communiqué.

L'administration du président Obama envisage plusieurs options pour aider Bagdad, éventuellement par le biais de frappes effectuées par des drones, selon ce responsable qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

Refusant de s'avouer surpris par ces attaques éclaires, Washington dit se tenir "prêt" à venir en aide à Bagdad. Mais en aucun cas les États-Unis n'envisagent de renvoyer des troupes au sol en Irak.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2014 à 13:23 :
l'irak a toujours été une poudrière a l'échelle de l'histoire humaine , depuis alexandre le grand rien n'a changé , les sunnites extrémistes dans le triangle nord de l'Irak sont ulcérés d'être mit en minorité ( en fait ils le sont ) les chiites au sud eux sont plus nombreux et ont étés victimisés depuis des siècles , il est sur que l'Iran sera de la partie du chaos ambiant et que les kurdes eux memes seront du jeu , au final ce seront des populations civiles qui se moquent de ces conflits qui paie et paieront encore la facture de ce gâchis immense .. les US eux par leurs concepts primaires n'ont pas vu le piège a moyen terme .. on y 'est et jusqu'au cou .. quel est celui qui gagne sera atterré par les premières actions d'un nouveau pouvoir encore pire que celui de saddam .. en fait trop de vies perdues pour un immense chaos
a écrit le 13/06/2014 à 16:36 :
Ah la belle aventure.commencée le 5 février 2003 par les states " l'Irak est susceptible de posséder des armes de destruction massive" et hop. Aujourd'hui Armer les dissidents en Syrie, comme hier avoir liquidé Khadafi montrent un occident complètement à coté de la plaque sauf si le tout est fait pour que les peuples marchent droit c'est à dire courbé au nom de l'insécurité à maîtriser au prix des libertés essentielles.
a écrit le 13/06/2014 à 8:57 :
But de la manœuvre et d'une affaiblir durablement l'Irak par fragmentation du territoire (guerre contre les chiites) et de deux ouvrir un deuxième front dans le prolongement sur la Syrie allié de l'Iran.C'est de la géostratégie de première,les soldats qui se tirent comme par enchantement de leur position gross rigooolade comme on dit outre-Rhin.
a écrit le 12/06/2014 à 16:27 :
Les révolutions dans les pays arabes n'ont amené que la guerre civile et la pauvreté.
A des dictatures ont succédé d'autres dictatures encore plus dures !
a écrit le 12/06/2014 à 14:42 :
tout çà n'arriverait pas si Saddam Hussein était encore là : on n'a pas fini de payer pour les idioties de l'administration GW Bush.
a écrit le 12/06/2014 à 14:23 :
on pourrair commencer par foutre la paix à Assad
a écrit le 12/06/2014 à 14:14 :
Beau résultat, félicitation a nos oligarques ploutocratiques et a nos pragmatiques milliardaires pour les décisions de ces 30 dernières années pour faire progresser le djihad, le fascisme de tous bords, et les dictatures chinoises. La Russie n'est sans doute pas notre ennemi mais possiblement notre rempart contre les menace barbares de l'Est asiatique et du Moyen Orient qui progressent a grands pas. Alors avant de dezinguer un Etat structuré et chrétien, il faut réfléchir un peu plus loin que le nez de l'oncle Sam. Vraiment beau résultat global, encore une fois...
Réponse de le 12/06/2014 à 14:39 :
Et dire qu'on a assommé la France, De Villepin et Cheminement quand ils mettaient en garde la communauté internationale contre une aventure en Irak, le résultat de ne pas avoir écouté la voix de la France dépasse largement la berezina irakienne Pitoyable ...
a écrit le 12/06/2014 à 13:33 :
D'une armée composé de recrues qui n'ont aucune motivation hormis la solde. Est-ce le début d'un démembrement de l'Irak ?
a écrit le 12/06/2014 à 11:14 :
Tout le materiel de guerre livre gentiment par l'occident neuneu aux insurges syriens se retrouve ainsi aux mains des islamistes en Irak.
Well done les Americains, belle strategie !
a écrit le 12/06/2014 à 11:10 :
Vive la démocratie à l'américaine en Irak, nous les petits Français nous l'appuyons volontiers !!
Réponse de le 12/06/2014 à 11:45 :
Mieux vaut une démocratie à l'américaine qu'une démocratie islamique
Réponse de le 12/06/2014 à 13:18 :
Démocratie Islamique : 90 morts (Quand Saddam bombardait un village d'insurgée Kurde)
Démocratie américaine : 150 000 morts.
Et ils se permettent le luxe d'armée les rebelles du pays voisin qui débarquent maintenant. (Et maintenant, ils parlent de bombarder aussi).

en prenant du recul, on se rend compte que nous ne sommes pas hypocrites... nous sommes encore pire que les dictatures...
Réponse de le 12/06/2014 à 17:22 :
Bien sur Saddam n'a tué "que" 90 personnes en 30 ans de règne!N'ayons pas peur de la caricature!!
a écrit le 12/06/2014 à 10:50 :
après les avoir armés pour combattre Asad...
a écrit le 12/06/2014 à 10:15 :
visiblement les américains qui devaient former et équiper la défense irakienne n'a pas bien fait le job
Réponse de le 12/06/2014 à 13:14 :
A quoi ca leur servirai ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :