Au Canada, François Hollande crée la polémique avec les écologistes

 |   |  330  mots
François Hollande est le premier président français à engager une visite officielle au Canada depuis François Mitterrand.
François Hollande est le premier président français à engager une visite officielle au Canada depuis François Mitterrand. (Crédits : Reuters)
Le président de la République a plaidé pour que des entreprises françaises s'impliquent dans l'exploitation des sables bitumineux au Canada, considérée par les associations comme un désastre environnemental.

Fallait-il aller en Alberta ? La visite de François Hollande dans cette région du Canada fait couler beaucoup d'encre et a encore avivé la défiance d'une partie de sa majorité. Le président français s'est ainsi intéressé à l'industrie pétrolière de cette province qui a développé l'exploration de pétrole dans les sables bitumineux. Il a souhaité que l'industrie française s'intéresse à ce secteur.

"Je souhaite que la France puisse continuer à mettre en valeur les immenses richesses du Nord-Ouest canadien, que ce soit dans les techniques d'exploitation, de transformation, d'acheminement des hydrocarbures, ou que ce soit dans la construction d'infrastructures", a-t-il ainsi déclaré.

Les écologistes français montent au front

Il n'en fallait pas davantage pour déclencher une nouvelle polémique. Son ancienne ministre de l'environnement, Delphine Batho, est montée au créneau en qualifiant cette sortie de "maladroite". Pour elle, le président a mal choisi le moment pour avancer ces déclarations.

C'est "le jour où le Giec [Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, Ndlr] rend son rapport" sur les menaces de réchauffement climatique (...) Et "c'est l'endroit où il y a une catastrophe écologique gigantesque, des destructions de la forêt boréale, des égouts à ciel ouvert, et c'est le pétrole qui est le plus sale du monde", a-t-elle a ainsi déclaré.

De son côté, Yannick Jadot, eurodéputé écologiste, estime que François Hollande manquerait à ses responsabilités en tant que président du pays d'accueil de la grande conférence pour le dérèglement climatique qui doit avoir se tenir à Paris en 2015.

Sur RFI, il a accusé Alberta de mépriser "totalement la lutte contre le dérèglement climatique", critiquant un François Hollande à "la recherche de contrats pour Total, pour arracher la dernière goutte de pétrole de la Terre". "Il faut un peu de sérieux, un peu de cohérence", a insisté l'eurodéputé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2014 à 0:04 :
Virons ces elites qui n'ont appris qu'a s'engraisser
a écrit le 05/11/2014 à 13:46 :
M. Hollande, Nous n'avons pas besoin de vous pour venir aider notre gouvernement actuel à dégrader notre pays, celui-ci le fait déjà assez bien. Si vous pensez obtenir une belle image en appuyant notre gouvernement Conservateur, vous faites erreur. Le gouvernement actuelle à été élue majoritairement à cause de notre système d'élection et non à cause de la volonté du peuple. Renseignez-vous avant de poser des actions. Merci de ne pas encourager la pollution chez nous.
a écrit le 04/11/2014 à 18:17 :
Aprés les promesses fallacieuses qu'il a fait aux français . L'augmentation générale de nos charges et impôts. Cet incapable prône l'extension de la pollution au Canada. Cet homme se moque et méprise les français par son comportement sectaire et insuffisant.
a écrit le 04/11/2014 à 17:19 :
Il n'y a plus de richesses ... en France ?? pour nos grandes entreprises françaises ???
Mr Hollande parle encore une fois au nom de quelques "gros" entrepreneurs ... sans rien connaître ... mais, surtout, sans rien comprendre ... C'est lamentable !!
Réponse de le 06/11/2014 à 2:55 :
L'Ouest canadien est stratégique, pas seulement les sables bitumineux, c'est là où se trouve le fric et non au Québec pour les futures exportations. Contrairement à tous ces commentaires négatifs, la presse canadienne a plutôt bien accueilli sa visite... Ici, on nous apprend à être fiers d'être canadiens et pourquoi devrait-on avoir honte d'être français? J'ai toujours eu bon accueil au Canada anglophone... à part vomir sur votre pays, vous ne savez pas faire grand chose d'autre.
a écrit le 04/11/2014 à 16:49 :
Sans même regarder ses positions réactionnaires du tout énergies sales (fossiles et nucléaire), ses interventions "maladroites" devraient à elles seules justifier d'une éviction du pouvoir.
a écrit le 04/11/2014 à 16:48 :
On veut exploiter des sable bitumineux, un truc qui doit détruit l'écologie avec un grand sérieux, et on hésite a faire une réserve d'eau de 600x700 m ?
Merci Mr Hollande de nous éviter les affres de la logique
a écrit le 04/11/2014 à 15:52 :
Élève régulier et persévérant. A côtoyé le néant depuis 2 ans et demi et il continue....
Réponse de le 04/11/2014 à 17:47 :
Non, par pitié, ne dîtes pas cela ! Car il pourrait être invité à redoubler ...comme tous les cancres !
a écrit le 04/11/2014 à 15:22 :
On a voté pour lui mais décidément il empile les conneries! Maintenant le GDShiste! On en veut pas ici, alors pourquoi là-bas? Qui peut nous sortir de là?? Je ne vois rien venir et serais presque inquiet...
Réponse de le 04/11/2014 à 17:35 :
Fallait pas voté pour lui ! Le désastre était écrit d'avance,mais les gens ont crus qu'avec lui tout deviendrai rose.Je n'ai pas voté pour lui,donc je ne suis pas décus.Reste 2 ans et demi a patienter;
a écrit le 04/11/2014 à 14:15 :
Vivement Canteloup ce soir à la télé....Le genre d'ânerie qui ne peut être faite que par un politicien!
a écrit le 04/11/2014 à 12:14 :
Le lobbyiste Bernard-Henri Lévy a été aussi hué à Tunis, pourquoi personne n'en parle ?
Réponse de le 04/11/2014 à 14:42 :
Si je vous explique pourquoi on va très certainement censurer mon explication. Donc, restons dans le jardin de l'innocence, cela arrange bien les choses pour les uns. Pas pour les autres.
a écrit le 04/11/2014 à 11:19 :
Des fois qu'en France les polémiques ne soient pas assez nombreuses, il est nécessaire de s'ouvrir à l'international. C'est sûr, c'est plus classieux de se taper l'affiche au Canada. Et puis, cela confirme notre position avancée dans les accords transatlantiques.
a écrit le 04/11/2014 à 10:36 :
N INPORTE QUOI ? IL EST TRES SENSIBLE AU LOBISTES PETROLIER?IL VEUT TRANFORMER LA FRANCE EN GRUYERE PUANT ET REPOUSSANT???
a écrit le 04/11/2014 à 9:36 :
Nous avons un président complètement à coté de la plaque, quelque soit le sujet abordé. Pauvre France.
a écrit le 04/11/2014 à 8:48 :
Il me semble que les articles avant son départ pour le Canada parlaient d'un voyage pour convaincre le gouvernement canadien de s'associer à la lutte contre le réchauffement climatique! Le décalage horaire certainement!
a écrit le 04/11/2014 à 7:49 :
Il etait en mission cette fois ci pour les petroliers...demain la finance....et la France....elle est à vendre au plus offrant
a écrit le 04/11/2014 à 7:42 :
Il y a quelques mois, j'ai vécu l'un des moments les plus exceptionnels de ma vie avec les belougas du st Laurent. Allez y avant que ce ne soit trop tard. Hollande continue d'enlaidir le paysage, aide par l'oligarchie économique canadienne.
a écrit le 04/11/2014 à 4:42 :
Nous avons le pays le plus bete au monde : on interdit le schiste chez nous, et on veut l'exploiter chez les autres...
Réponse de le 04/11/2014 à 7:51 :
Justement, cela n'est pas bête! Cela correspond à la dualité de ce Président
a écrit le 03/11/2014 à 20:01 :
Chez les autres cela ne le dérange pas, mais en France il n'est pas question du gaz de schiste !!
a écrit le 03/11/2014 à 19:30 :
quel navet ! mon Dieu.....!
a écrit le 03/11/2014 à 19:28 :
Il n'aura echappe a personne que le Canada est souverain. Ensuite au nom de quoi les entreprises francaises accepteraient elles de se priver de certains marches? Qu peut croire que cela encouragerait le Canada a modifier sa politique energetique?
a écrit le 03/11/2014 à 19:10 :
Décidément il n'en loupe pas une! Il faut brûler 4 barils de pétrole pour en extraire 5 des sables bitumineux sans compter la pollution chimique majeure qu'elle cause car difficilement maitrisable.
a écrit le 03/11/2014 à 18:59 :
"L'Environnement, ça commence à bien faire" (Nicolas Sarkozy... ou bien François Hollande ?, j'ai comme un doute maintenant...)
a écrit le 03/11/2014 à 18:33 :
Je ne vois pas le problème, le Canada fait ce qu'il veut chez lui (c'est un fait), donc je ne vois pas pourquoi il faudrait hésiter. En visite là-bas, je ne pense pas que le but était de faire du militantisme écologiste (à tort ou à raison) : froisser son hôte, ça ne se fait pas.
a écrit le 03/11/2014 à 18:29 :
Les anglais comprennent ce que nous subissons avec les socialistes
a écrit le 03/11/2014 à 18:04 :
J'ai éclaté de rire ! XD Sacré François ! Il nous sort un plan com' sur le réchauffement climatique pour aboutir... à l'exploitation du sable bitumineux ! Impayable !
a écrit le 03/11/2014 à 18:04 :
Ce que dit ou fait François Hollande a t'il encore de l'intérêt ?
Réponse de le 03/11/2014 à 18:17 :
exact ce que dit Hollande n'a aucun intérêt c'est pour cela qu'il faut le boycotter jeudi!
Réponse de le 03/11/2014 à 18:59 :
De l’intérêt non ! des conséquences peut être !
a écrit le 03/11/2014 à 18:01 :
EELV a tort de vouloir se facher avec le PS... hate de voir les négo pour les listes aux régionales...
a écrit le 03/11/2014 à 17:52 :
La langue de bois dans toute sa splendeur!!! les menteurs dehors!
a écrit le 03/11/2014 à 17:34 :
S'il n'avait pas dit une connerie pour réaffimer son icompétence, on n'aurait pas reconnu Hollande :-) Et sa blagounette pour accompagner son discours, c'était quoi ? :-)
a écrit le 03/11/2014 à 17:09 :
il va revenir avec une bouteille de pétrole de schiste pour l'offrir à Duflot?
a écrit le 03/11/2014 à 17:08 :
Rien qu(à le voir on comprend que tout est posture chez cet homme et qu'il est incompétent
a écrit le 03/11/2014 à 17:04 :
Les écologistes ont raison d'aimer les éoliennes, avec le vent qu'ils font elles pourront toujours tournicoter. Au fait pourquoi ne pas relancer la marine à voile et le moteur à crotin, et re-au fait Bové et ses toilettes à sciure ça va ? Il paraît que c'est un puanteur ce système.
Réponse de le 03/11/2014 à 17:50 :
Commentaire nul !! stupide !!! sans interêt!
Réponse de le 03/11/2014 à 18:54 :
Commentaire nul !! stupide !!! sans interêt!
Réponse de le 03/11/2014 à 18:55 :
enfin un commentaire avec lequel je suis d'accord, ça vole pas bien haut, il semble que personne ne se rende bien compte des enjeux du changement climatique tout ce qui interesse les gens c'est d'avoir une voiture une maison et de l'argent c'est pitoyable!
Réponse de le 03/11/2014 à 18:58 :
Continuons , la catastrophe ça a été la découverte du feu , revenons vite dans la vallée de l'Omo chez tata Lucy !
a écrit le 03/11/2014 à 16:55 :
Ne vous inquiétez pas
il est au Canada des qu'il sera revenu en France il jurera avec les écolos

Ca veste il l'a retourne d un seul geste !
a écrit le 03/11/2014 à 16:53 :
Pas cohérent notre président. Toujours le double langage, le gaz de schistes c'est mauvais en France et bon au Canada.
Réponse de le 03/11/2014 à 19:14 :
On parle ici de sable bitumineux pas de schiste.Faut lire.
a écrit le 03/11/2014 à 16:51 :
le destructeur de nature
a écrit le 03/11/2014 à 16:50 :
JE PENSE QUE LES JOURnALISTES EN FONT UN PEU TROP AVEC LES ecolos rappelons qu'ils ne font que quelques % DE LA POPULATION . pouquoi ne parle t on pas des autres LES DEMOCRATES
a écrit le 03/11/2014 à 16:44 :
De toute façon les écologistes ne font plus partis de sa majorité il a raison de les defier
a écrit le 03/11/2014 à 16:35 :
Le pauvre, toujours à coté de la plaque.
Réponse de le 03/11/2014 à 16:49 :
Au contraire...
a écrit le 03/11/2014 à 16:30 :
Il ne fait pas bon être écologiste avec F. Hollande !
Interdiction de l'étude pour le gaz de schiste en France, mais prêt à participer pour la même chose, ou presque, au Canada! Le grand écart....
a écrit le 03/11/2014 à 16:28 :
ca devient VRAIMENT marrant ! ;-))))))))))))))))))))))))))))))))))
a écrit le 03/11/2014 à 16:26 :
97% des français pensent qu'il a échoué en matière d'emploi. Il devrait en tirer la leçon qui s'impose : quitter le sien
Réponse de le 03/11/2014 à 16:41 :
Les 3% restant ne doivent pas se tenir informé des chiffres du chômage.
Réponse de le 03/11/2014 à 17:05 :
Il a promis d'inverser la courbe du chomage. Il avait pas dit dans quel sens. Nota c'est pas de moi.
a écrit le 03/11/2014 à 16:21 :
Et pendant que le bisounou crée la polémique ailleurs, le torchon brûle entre l'Allemagne et le Royaume Uni. On dit que les US songent même à se rétirer de chez nos voisins pour ainsi céder place à une confrontation entre les deux pays "de forme égalitaire" (sic). La France du scooteriste Latin lover va-t-elle choisir quel camp ?
a écrit le 03/11/2014 à 16:18 :
sans doute cherche-t-il à se recaser chez total en 2017: la place est vacante.
a écrit le 03/11/2014 à 16:12 :
Il est fantastique: non seulement il fait n'importe quoi en France et en plus il fait polémique jusqu'au canada. Vivement 2017
Réponse de le 03/11/2014 à 16:19 :
Je voudrai pas casser l'ambiance mais en 2017 on aura sans doute le choix entre l'ancien névrosé, le tout mou actuel, ou les fachos. A moins de demander a Mme Merkel de se présenter on n'est pas sorti du pétrin.
Réponse de le 03/11/2014 à 16:33 :
La polémique n'a pas lieu au Canada mais en France (Députés écolos français) sur une déclaration faite depuis le Canada...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :