Poutine "surpris" que le commerce russe profite aux Etats-Unis et non à l'Europe

 |   |  207  mots
Vladimir Poutine estime que les Américains ont profité des sanctions contre la Russie, au détriment des Européens.
Vladimir Poutine estime que les Américains ont profité des sanctions contre la Russie, au détriment des Européens. (Crédits : Reuters)
Le président russe a fait part de son "étonnement" après avoir divulgué les chiffres du commerce avec l'Union européenne et les Etats-Unis. Le président russe semble insinuer que les Américains profiteraient des sanctions infligées contre la Russie au détriment des Européens...

Vladimir Poutine n'a pas boudé son plaisir ce lundi en envoyant une nouvelle "pique" aux Européens. Le président russe a ainsi feint l'étonnement en annonçant que si le commerce entre la Russie et l'Union Européenne avait bien baissé sous l'effet des sanctions, celui avec les Etats-Unis avait au contraire augmenté.

"Lorsque j'ai regardé les statistiques aujourd'hui, certaines choses m'ont surpris", a déclaré l'homme fort de la Russie avant de préciser: "Les échanges commerciaux avec l'Union européenne ont chuté de 4,3% et les importations ont aussi diminué de l'ordre de 7-8-10 % selon les pays".

Les importations en provenance des Etats-Unis: +23%

Vladimir Poutine a indiqué que la situation continuait à se "dégrader" avec l'Allemagne, l'un de ses principaux partenaires en Europe. A l'inverse, les échanges commerciaux auraient augmenté de 7% entre la Russie et les Etats-Unis, selon le président russe. Les importations en provenance des Etats-Unis auraient même augmenté de 23%.

Le Kremlin semble insinuer que les Européens sont les grands perdants de la crise ukrainienne et des sanctions qui frappent la Russie, et ce au profit des États-Unis. Ceux-là même qui ont soutenu Bruxelles, d'après les Russes, dans la surenchère des sanctions commerciales à l'encontre de Moscou...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2016 à 20:28 :
Pour quelqu'un qui a un tant soit peu de cervelle, il était évident depuis l'affaire des Mistral, ces deux péniches de haute mer pour hélicoptères ( on appelle ça des targets en aviation militaire ), que Washington qui était l'instigateur du putsch du Maïdan, avait l'intention d'enfoncer un coin entre la Communauté Européenne et la Fédération de Russie en créant un conflit régional en Ukraine !
Le but ? Empêcher à tout prix un rapprochement entre ces deux blocs et la naissance d'un énorme ensemble économique euro-asiatique, qui signerait la fin de l'hégémonie américaine sur le vieux continent et la fin de l'esclavage des peuples européens soumis aux ukases de Washington !
Moi, je n'ai pas fait l'ENA, mais mon cerveau fonctionne, et je m'aperçois vite quand on me prend pour un imbécile ! Mais ça n'a pas l'air d'être le cas de nos dirigeants !
Et le pire, c'est qu'aucun d'eux n'est capable de nous dire quel mal nous a fait la Russie ( à part peut-être nous avoir libéré du nazisme ) !
A propos, est-ce que vous savez que 1600 entreprises françaises sont implantées en Russie ?
Dites-le à François Hollande, ça lui évitera de mourir idiot !
a écrit le 08/03/2015 à 22:02 :
Euh... là, ce n,e sont plus des « insinuations ». Ce sont des faits concrets et vérifiables.
a écrit le 09/02/2015 à 18:44 :
Moi je dis shortez le dollar! Et soyez long sur l'or!

Plus sérieusement, les russes détiennent 20 pourcents de l'eau douce de la planete, alors que les usa en manquent cruellement.
Les russes détiennent 50 pourcents des ressources minières + hydrocarbure de la planète.
Ils ont PLUS d'armement nucléaire que les américains (plusieurs milliers d'ogives nucleaires, une seule suffisant à détruire complètement un pays).
Leur endettement est nul (alors que celui des USA va jusqu'à la lune)
Ils ont une jeunesse prête à tout bouffer.
Ai je mentionné leur stock d'or?
Le niveau de leur recherche en physique?
Le niveau stratosphérique de leurs ingénieurs informatiques?
Leur unité (rien à voir avec le risque de guerre civile qui se prépare aux US entre hispaniques/afro américains et WASP)

Ils n'ont pas besoin d'envahir qui que ce soit pour être prospères, contrairement aux puissances qui doivent pomper dans les ressources des autres (gouvernements fantoches, colonies, etc.). Ils n'ont pas besoin d'etre belliqueux, contrairement à un certain empire qui est entrain de s'effondrer, et qui preferera nous amener tous à un hiver nucleaire plutot que de changer son "way of life". L'avenir leur sourit, et celà, parsque la politique stupide des USA les a poussé à accélérer leur réforme et leur partenariat avec les chinois.

Quand je pense que la France avait:
1/ des relations privilégiées avec la Chine
2/ des relations privilégiées avec la Russie
3/ a une influence intellectuelle et politique majeure sur le continent sud-americain
4/ une présence majeure en Afrique (mais voilà, il a fallu qu'on se fasse détester de toute l'Afrique subsaharienne, au contraire des anglais qui ont fort bien joué le coup).
...et qu'on n'est pas foutu d'être au centre du jeu!
Lamentable. Nul. Les politiques étrangères successives de l'UMP et du PS ont été une catastrophe pour ce pays, et sont directement responsable du désastre économique et du chomage (bien plus que les pseudo rigidité du marché du travail).

L'Inde a choisi son camp. Si la France rejoint le camp des BRICS, elle a tout à gagner. Et elle évitera également une guerre nucléaire par la même occasion.
Réponse de le 28/06/2015 à 22:22 :
Très bonne analyse !
Dommage que nos gouvernants, français et européens, soient aussi aveuglés et inféodés par nos "alliés"...
Réponse de le 30/06/2015 à 10:14 :
Superbe analyse, et excellent résumé....
Réponse de le 04/04/2016 à 13:25 :
Nos dirigeants sont tellement nuls qu'ils ne se sont même pas rendus compte que le but des Etats-Unis, depuis le début de la crise ukrainienne, n'était pas de chercher l'affrontement avec la Russie (échanges commerciaux au beau fixe entre Washington et Moscou ), mais surtout de tout faire pour que la Communauté Européenne considère la Russie comme ennemie ! De cette manière, pas de rapprochement qui permettrait la création d'un énorme bloc économique de l'Atlantique à l'Oural ( le cauchemar des Etats-Unis ).
Si un pays doit faire des affaires avec la Russie, ce sont uniquement les USA, et personne d'autre !
Le Maître de l'univers a parlé !
Réponse de le 16/04/2016 à 16:45 :
Je conseille à tous ceux qui ont l'intention de voter aux prochaines élections, de poser une seule question à leur candidat favori :
Avez-vous l'intention de retirer la France de l'OTAN, afin de servir nos intérêts, et non ceux de Washington ?
S'il hésite ou vous répond non, laissez-le à ses chimères et essayez d'en trouver un moins idiot que les autres !
Notre subordination inconditionnelle aux Etats-Unis nous a coûté l'affaire des Mistrals, avec un manque à gagner énorme, la ruine de notre agriculture, la perte du marché des Rafales à l'Inde ( on n'achète pas de matériel militaire à un pays qui ne respecte pas ses engagements ), la perte du marché du TGV Moscou-Beijing ( gagné par Alstom au détriment de Siemens, et qui sera réalisé par la Chine, un partenaire fiable ).
Je ne sais pas si celui qui prétend défendre les intérêts de la France, sait que les affaires entre les Etats-Unis et la Russie ne se sont jamais aussi bien portées, et que 1600 entreprises françaises sont installées au " Pays des soviets ", comme on dit à Washington quand on s'adresse aux crétins !
a écrit le 06/02/2015 à 12:56 :
Voilà une information qui nous donne matière à réflexion :
- Les chiffres que Poutine avancent sont certainement vérifiables.
S'ils sont vrais, il n'y a pas "d'insinuation", il y aurait réalité.
S'ils sont faux, il suffirait de le démontrer par les chiffres réfletant la réalité? Mais du quel côté serait la vérité ?
Partons du principe qu'il a raison, son "etonnement" est légitime. L'Europe est la grande perdante et les US les grands gagnants. Les peuples européens ont participé à leurs pertes économiques à l'avantage du peuple US;
Partons du principe que les chiffres avancés sont faux (à démontrer). Quel avantage diplomatique, économique la Russie retire-t-elle de cette fausse information ??????
a écrit le 04/02/2015 à 21:54 :
Au moins maintenant on sait à qui le crime profite..
a écrit le 26/12/2014 à 11:24 :
Un ami moscovite avec qui je viens de parler au téléphone pour lui désirer bonnes Fêtes, m'a assuré : «Depuis qu’ont commencé les sanctions occidentales contre la Russie, je vois beaucoup de produits alimentaires israéliens dans les magasins. L’avocat, le radis, la carotte, la pomme de terre – tout vient d’Israël». Je voulais avoir un témoignage oculaire de ce qu’avait annoncé le ministre israélien d’agriculture Yaïr Shamir. Il avait promis d’occuper sans tarder la part du marché russe qui appartenait auparavant aux compagnies européennes. Israël, lui aussi, subit des sanctions de la part de l’Union européenne qui veut ainsi restreindre la colonisation israélienne des territoires conquis en juin 1967. Il est donc logique qu’Israël ne soit guère motivé de suivre les Européens dans ses relations avec la Russie. Il n’est pas étonnant que Vladimir Poutine ait remarqué : «Israël, c’est un peu la Russie». L'allié dans l'ombre, comme disait W. Schneider.
Donnez-moi encore 5 ou 6 ans et je vous montrerai qui seront les pays qui vont se retrouver plutôt isolés dans la communauté internationale. La Russie ne se trouvera pas entre eux – garanti sur facture.
Réponse de le 27/12/2014 à 11:58 :
@ Vincent ! on s'en tape complètement de ce qui ce passe sur les étagères des magasins de Moscou , si l'on veut que ce monde devient moins dangereux et vivable en toute liberté, il faut combattre ce genre de sir qui croit qu'il peut menacer tout le monde pour envahir les pays proches de ses frontières . Faut voir plus loin Vincent et enlever votre bandeau qui obstrue votre vision .
Réponse de le 03/01/2015 à 1:00 :
Gromiko, le problème de base, c'est un coup d'Etat à Kiev fomenté par les Etats-Unis contre un président démocratiquement élu.
Ce sont les Etats-Unis qui mettent le monde à feu et à sang depuis quinze ans et qui représentent un danger pour la stabilité de la planète. Les néo-conservateurs hystériques qui ont pris le pouvoir depuis deux décennies cherchent désespérément un moyen d'enrayer le déclin américain en créant un chaos contrôlé (ou qu'ils croient contrôler, car ça leur échappe souvent : Al Qarda, E.I...)
Réponse de le 04/01/2015 à 4:08 :
Cela fait plutôt un siècle que l'Europe créé de l'insécurité dans le monde. Deux guerres mondiales qui ont fait environ 80 millions de morts, dont 8 millions de Russes. Il n'y a pas eu pire dans toute l'histoire de l'humanité. Je trouve les Russes pas tellement rancuniers et plutôt pacifiques...
Réponse de le 04/01/2015 à 13:13 :
S'agissant des deux guerres mondiales les Russes sont aussi coupables que le reste des Europeens. Personne n'a oublie le traite Germano-Sovietique et le partage de la Pologne.
Réponse de le 05/01/2015 à 18:17 :
Et l'occupation des pays Baltes !
Réponse de le 06/01/2015 à 20:09 :
Le pacte germano-soviétique, pour faire court, a été motivé pour deux raisons.
La première vient des purges opérées par Staline par lesquelles il a fait écrêter l'Armée Rouge, se privant d'officiers compétents;
La deuxième a été la conséquence des accords de Munich signés par Chamberlain et Daladier par pur anti communisme primaire en voulant s'aveugler sur le fait que Hitler était en train de réarmer à tout va et pour "rassurer " les populations française et anglaise.
Comme on l'a vu, ça n'a pas empêcher les conflits.
Réponse de le 07/02/2015 à 13:18 :
Bonjour pour le pacte, un peu plus compliqué.
Churchill a bien essayé de discuter avec Staline.
Comme Staline demandait un morceau de la Pologne pour intervenir...
Réponse de le 28/06/2015 à 10:02 :
8 millions de morts sur les 2 guerres mondiales ? la 2 eme guerre mondiale c est 27 millions de russes mort à elle seule ! je partage cependant l idée de votre commentaire Dingo .... le pacte germano sovietique représentait plus un moyen de gagner du temps pour les soviétiques et se préparer à la guerre, les européens ayant refusé dés la fin des années 30 de reconstituer l alliance de revers par anticommunisme primaire ....Apres Churchill y est allé en suppliant ...http://www.les-crises.fr/annie-lacroix-riz-la-pologne-dans-la-strategie-exterieure-de-la-france-1938-1939/
a écrit le 25/12/2014 à 20:01 :
Après la Chine, maintenant c'est le tour de l'Inde venir à la rescousse du rouble. Le gouvernement indien élabore un scénario du renoncement à l’utilisation du dollar et de l’euro dans les règlements avec la Russie. Il est prévu d’utiliser très prochainement les roubles et les roupies dans les échanges commerciaux entre la Russie et l’Inde. Bonne nouvelle pour le rouble, très mauvaise pour le US dollar et l'euro car les échanges commerciaux entre la Russie et l'Inde s'élèvent déjà à plusieurs milliards de dollars et ont tendance à augmenter.
Il ne faut pas peindre le Diable plus noir que ce qu'il est.
Réponse de le 26/12/2014 à 3:23 :
C'est clair vous devriez acheter du Roupis et du Roubles.
Aidez vos amis, les planches à billet vont tourner à plein régime en Inde et en Russie.
Dans 4 ans ça va être la faillite parce que trop de billet qui ne vaut rien en circulation.
Réponse de le 26/12/2014 à 10:16 :
En toute évidence vous ne comprennez rien de rien d'Economie, et tant mieux que ce soit ainsi car les "pilotes de l'OTAN qui travaillent pour les collabos du SBU" passent leur temps plutôt à dénigrer Vladimir Poutine et la Russie que d'étudier les fondements de la discipline de Ricardo ou de Malthus.
Donc, à un tel puits d'ignorance ce era toujours inutile de tenter de lui donner des lumières à ce sujet. Juste pour le rappel, il n'existe qu'une seule économie dans la planète actuellement qui "tourne sa planche à billets verts" sans plus de réserves d'or et sans provisions, surendetté qu'il se trouve. C'est le pays qui vous défendez bec et ongles, votre "pays de la liberté" qui fait de la torture et protège l'EI tout en disant le contraire. Savez-vous quel est ce pays ? non ? alors je vous laisse découvrir donc. Bonne chance !
a écrit le 25/12/2014 à 17:11 :
Merci beaucoup à Jacques Sapir pour l'éclairage qu'il a fait à propos des problèmes que subit La Russie actuellement. Car des tous les médias détracteurs occidentaux à commencer par Yahoo, on n'arrête pas de nous casser les burnes avec leurs jubilations apocalyptiques. La honte éternelle à ces suppôts de la presse atlantique !
a écrit le 25/12/2014 à 12:47 :
Perso je pense que l'UE devrait couper toutes les exportations vers la Russie et aussi les importations, les banques européennes devraient aussi lui couper toutes lignes de crédit. Plus du gaz ni du pétrole russe, plus des matières prémières russes, plus d'utiliser des fusées russes, plus d'installer des usines ni des banques ou de n'importe quel autre société en Russie. On verrait bien si dans deux ou trois mois Poutine n'irait pas ouvrir le bec en demandant de l'aide aux Européens et en disant "Prenez.prenez la Crimée, c'était ma faute, j'étais méchant pardonnez moi". C'est autant sûr de marcher que de dire que l'Europe un jour será américaine. Bonnes Fêtes à tous !
Réponse de le 25/12/2014 à 13:51 :
@ obywan
A vous lire on a l’impression de passer Noël en Corée du Nord !
Réponse de le 25/12/2014 à 15:45 :
pendant mon absence , un clone a pris ma place , ceci ne représente pas le bon côté de la force .
Réponse de le 25/12/2014 à 16:58 :
Un discours comme le votre n'aide surtout pas la compréhension entre les peuples européens et ne fait rien de positif pour aboutir à une solution durable avec la Russie dans cette crise.
Excusez-moi de mon franc parler, mais vos propos s'insèrent dans la ligne de pensée des plus ignobles êtres de cette planète, cà-d-, les néocons va-t-en guerre du genre Nulland, McCain et d'autres du genre qui veulent la guerre en Europe pour après venir ici avec un autre "plan Marshall".
La Russie est un pays européen qui se voit ménacé par des déséquilibrés venant d'outre Atlantique, c'est à nous, les Européens, de savoir faire la différence entre les agissements de partie te d'autre et de trouver une solution dans la paix et la rationnalité. Pensez-y.
Réponse de le 25/12/2014 à 23:21 :
Alors si j'analyse votre psychologie parfaite ! la Russie toute blanche a prise la Crimée avec ses chars et ses bateaux de guerre faisant prisonnier toute la flotte Ukrainienne pour devancer l'Europe qui voulait toute l'Ukraine et ensuite armer tout les ressortissant Russes du Donbass pour résister .
Réponse de le 14/01/2015 à 19:19 :
Si vous mettez la Russie au ban des nations :
1/ vous ne résolvez pas les pbs qu'elle pourra lors créer.
2/ vous attaquez ses intérêts vitaux, et tout le monde sait qu'un pays qui n'a plus grand chose a perdre, préférera attaquer la ou ça fait mal. Ne pas oublier que la russie a un arsenal nucléaire encore très élevé contrairement a la corée du nord. Et d'ailleurs, cela pourrait relancer la course a l'armement...Depuis les sanctions le programme de recyclage des tête de missile en combustible civile pour les centrales nucléaires a été stoppé par la Russie,. ça s'est vu sur les cours de la livre d'U3O8...
La doctrine de dissuasion Française est similaire. C'est a dire que si nos intérêts vitaux sont en jeu, alors la France se défend par tous le moyens possibles. C'est ce qu'avait rappelé Chirac en rappelant que la réponse de la France pouvait être avec des armes conventionnelles, ou des armes d'une autre nature, en s'adressant aux terroristes.

Nous avons plus intérêt de nous rapprocher de la Russie que des états-unis qui sont protectionnistes a outrance dans une Europe qu'ils considèrent comme un musé ou au mieux un supermarché.
Il se trouve que nos réserves énergétiques s'épuisent de 6 a 10% /an, nous avons besoin de cette énergie Russe...
Le GNL de Gaz de roche mère (dit de schsite) étasunien va débarquer en masse dans les deux ans qui viennent. et c'est bien le but de ces manœuvres Géostratégiques. Les états-unis ont profité d'une faiblesse de Ianoukovitch en Ukraine pour le déstabiliser, et la Russie ne voulait pas abandonner la base militaire navale de Sebastopol, c'est normal, c'est logique.
Réponse de le 14/04/2016 à 17:46 :
La Russie se fout totalement des sanctions américaines ( excusez-moi, j'allais dire des esclaves européens ) !
C'est un pays qui a tout : ressources naturelles en abondance, immenses terres agricoles à exploiter, métaux et terres rares nécessaires à l'industrie électronique, et surtout des chercheurs qui trouvent (et non qui cherchent).
La preuve ? Pas un seul système ( radar ou satellite ) n'a vu arriver la quarantaine d'avions de chasse qui a atterri en Syrie !
Et actuellement, les agriculteurs russes supplient Poutine de ne pas suspendre l'embargo, car leurs exploitations sont en train de redémarrer à fond la caisse, ce qui va donner du travail à des milliers de paysans !
Et entre les Etats-Unis et la Russie, les échanges commerciaux ne se sont jamais aussi bien portés ! Les nôtres, c'est légèrement différent !
Si la Crimée est redevenue russe, la faute en incombe totalement aux Etats-Unis qui ont ouvert la boîte de Pandore en fomentant le putsch du Maïdan, et en mettant à la tête de l'Ukraine des dirigeants tous plus nazis les uns que les autres !
Compte-tenu de la puissance et de la technologie de la Russie dans tous les domaines, les Etats-Unis seront ramenés à l'âge de pierre avant que la Crimée ne redevienne ukrainienne. A eux de voir si ça vaut le coup !
Mais Poutine ne commencera pas le premier, ce n'est pas son genre !
a écrit le 24/12/2014 à 21:42 :
Il y a 70 ans, en décembre 1944, Général de Gaulle a pour la première fois visité la Russie. Cette visite a été marquée par la signature d’un accord militaro-politique entre l’URSS et la Résistance française. On expliquait à l’époque cette étroite amitié entre les Russes et les Français par la volonté des deux Etats de retrouver leur grandeur nationale. Il y avait sans doute de la vérité dans ces propos.
Aujourd'hui, la France de Hollande fait même de l'arnaque pour ne pas livrer à la Russie de Poutine deux bâtiments BPC Mistral commandés et déjà payés par les russes. Décidément, ah que tu nous manques, Charles de Gaulle, le gaillard !….
Réponse de le 25/12/2014 à 11:42 :
Le Général n'étant plus là , on lui fait dire n'importe quoi ! Je le sait il me l'a dit .
Réponse de le 25/12/2014 à 19:35 :
Le problème ?…. c'est pas toi le problème ?! :-)
a écrit le 24/12/2014 à 18:16 :
Barack Hussein a osé dire que "Poutine n'est pas un maître d'échecs" ! la communauté internationale n'en a pas cessé de rire jusqu'à maintenant. Obama collectionne les défaites face à Poutine :
Il se fait "souffler" Snowden par le FSB et VP comme une gamin (ce dernier passe à table tous les jours..)
La Chine, la Turquie, l'Inde en signant des dizaines de méga-contrats avec le tsar nous prouve que celui ci est isolé, et comment !!!
Malgré ses millions de dollars et ses mercenaires, le putsch d'Obama en Ukraien est un échec retentissant : la Crimée est définitivement russe, et le Dombass en guerre empêche l'Otan de rentrer en Ukraine, voilà la ruse.
Le rouble ? Le tsar est trop roubl..ard pour se faire avoir, on voit déjà les résultats. C'est qui le patron? C'est Vladimir. La désaméricanisation est en marche, désolé les lèche-bottes….
Réponse de le 24/12/2014 à 19:29 :
C parfait, Omer, suis d'accord sur toute la ligne ! bravo !
Réponse de le 25/12/2014 à 20:14 :
Très agréable, qu'en France, les gens pensent à sa tête et non à la tête Jennifer Psaki
Réponse de le 26/12/2014 à 10:21 :
Jennifer Psaki ? c'est qui déjà ? une chanteuse pop polonaise ?
a écrit le 24/12/2014 à 17:52 :
Maitre Yoda pourquoi Vladimir fait-il autant problème à cette pauvre Ukraine.
" obywan , ici tu as un exemple de la mauvaise utilisation du bon côté de la force , Vladimir explore le côté de la force obscure .
Réponse de le 24/12/2014 à 21:24 :
Vous conduisez toujours, papy ?
Réponse de le 25/12/2014 à 11:40 :
pour réponde à votre (tartufrie) de troll , je pilote dans toutes Républiques de la Fédération .
a écrit le 24/12/2014 à 16:53 :
Pourquoi les français n’organisent-ils pas une pression sur leur gouvernement pour livrer les Mistrals. On est en train d’aider ceux qui veulent nous détruire. Leur commerce avec la Russie s’accroit et c’est surprenant pendant que le notre décroit comme prévu. Notre position n'est pas tenable. Attendons nous l’accroissement des tentions pour que quelqu’un coule les bateaux dans notre rade et on aura tout gagné. Au lieu d'attendre que cela ne dégénère jusqu'à l’irréparable, l’incontrôlable, ne peut on pas nous unir et pousser un peut dans le bon sens? Si non un jour le remboursement des frais de santé et paiement des retraites des français n’aura plus de sens.
La Russie à plusieurs reprises n’a pas répondu par la violence et Poutine nous a gentiment avertis plusieurs fois des dangers qui menacent la paix précaire, il nous a offert un sapin de Noël. Faisons ce geste de bonne volonté pour le remercier et l’encourager à garder le cap vers la paix. Demandons la livraison normale des bateaux à nos amis.
Réponse de le 24/12/2014 à 17:10 :
parce qu'on est des français, quoi. on ne s'organise que pour les retraites…. le travail du dimanche…. la manif pour tous (hehehe)…. pour faire la grève…. pour les pussy riots…. on est le pays des droits de l'homme, on s'en fiche du reste du monde….
Réponse de le 24/12/2014 à 17:20 :
Dites-moi une guerre – une seule ! – qu'après leur échec au Viet-Nam a été faite uniquement par les Etats-Unis contre un autre État. Dis-moi. Non, vous n'allez pas me dire car il n'y en a pas. Après leur défaite cuisante en Asie, les US ont décidé (un peu à la française) d'engager d'autre pays pour faire leur chair à canon lors des interventions militaires mais qui seraient placées sous leur commandement, bien sûr. Pour cela l'alibi de l'OTAN se prête à merveille. L'OTANUS est devenu le bras armé sous la direction de Washington mais dont les acteurs sont les soldats de ses pays-caniches, quelques anglo-saxons et l'Europe des lèche-bottes.
a écrit le 24/12/2014 à 16:38 :
Les dirigeants européens ayant abandonné l'idée même de souveraineté il ne fallait pas s'attendre à autre chose... Tous les pays européens sont sous protectorat américain c'est à dire l'OTAN.ce n'est pas moi qui le dit...... c'est de de Gaulle. Merci Sarkozy en passant qui nous a remis sous tutelle américaine!
Réponse de le 24/12/2014 à 17:18 :
J'ai l'impression que les gens en Europe centrale sont extrêmement contrariés par la position américaine qui crée des problèmes, tant économiques que politiques, pour leurs pays. Il suffit de regarder ce qui se passe à présent en République tchèque, par exemple, qui présente sur ce point une sorte de ligne de partage entre le président et le gouvernement. Cela prouve que le comportement des Etats-Unis y est considéré comme destructif, injuste et dictatorial, mais sans alternative pour le moment.

Il est difficile de dire que faire dans ce cas de figure. Une confrontation entre Bruxelles et Washington n'est pas une bonne variante, alors que l'apparition de clivages au sein de l'Europe serait pour elle une sorte de mort clinique. L'Europe n'est déjà ni très sûre, ni très stable, c'est le moins qu'on puisse dire. Et si des conflits s'y annoncent, alors cela pourra se solder par la disparition de l'Union européenne tout court, en tant qu'organisation quelque peu efficace. Les Européens n'y gagneront rien. Vous pouvez parier. On est dans le pétrin le plus grave depuis plusieurs décennies.
a écrit le 24/12/2014 à 13:40 :
Maintenant c'est le tour du ministre polonais des Affaires étrangères de dire que l'Union européenne n'envisage pas de lever ses sanctions antirusses mais qu'elle ne veut pas non plus les renforcer. Insolite. Depuis quand un ministre polonais parle pour toute l'UE ? au fait, c'est que Bruxelles, dans une angoisse croissante, ne veut plus faire parler les même têtes connues et cherche auprès d'autres moins connues pour faire passer ce que tout le monde le sait déjà : l'échec total des sanctions contre la Russie.

Côté russe, Medvedev prévoit une année 2015 difficile mais c'est prévu dans la stratégie des économistes russes de privilégier plutôt le rouble faible pour sauvegarder les emplois et la croissance, tout en évitant faire appel aux réserves. Un coup de frein dans les importations, certes, mais une tactique qui va favoriser les échanges en roubles, donc, une stratégie de long terme qui peut s'avérer très payante.
Réponse de le 24/12/2014 à 14:22 :
"favoriser les échanges en roubles"!! Entre qui et qui? L'épicerie qui vend la gnole et le consommateur? Qui veut d'une monnaie aussi volatile et adossée à une économie en perte de vitesse? Quelle est l'origine de tous ces commentaires qui ont l'air d'émaner des "compagnons de route" avec 70 ans de retard? Vous avez tous investi en Russie et vous vous essayez de vous persuader que ca n'a pas été une mauvaise affaire? Aujourd'hui la Russie est en pleine incertitude, bien plus que la plupart des autres blocs économiques car la chute des matières premières redonne la main aux pays consommateurs et malheureusement pour elle la Russie n'en n'est pas encore à pouvoir en profiter directement. L'avenir de Poutine se joue en ce moment à Abou Dabi ou a Washington, il n'a plus l'initiative et ca risque de durer...
Réponse de le 24/12/2014 à 15:17 :
" L'avenir de Poutine se joue en ce moment à Abou Dabi ou a Washington" (!!!)

Quel cadeau de Noël !! Autant être aveugle que lire une stupidité pareille.
Réponse de le 24/12/2014 à 17:33 :
Un peu raseur votre commentaire. En tant que petit poisson, vous devriez rester plutôt sur vos gardes parce qu'il ne faut pas se fier aux appâts rances … ;-)
Réponse de le 30/12/2014 à 1:46 :
@Bof

"favoriser les échanges en roubles"!! Entre qui et qui?...

Mais entre les pays qui en ont marre de voir le Dollar comme monnaie dominante et il commence à y en avoir un paquet : Chine, Brésil, Inde, Vietnam, Turquie, Argentine...
Tous ces pays ont déjà passé ou sont sur le point de passer des accords de SWAP avec la Russie !!
Réveillez-vous mon cher ami car nous sommes bel et bien déjà en 2015 et les Etats-Unis ne sont plus la première puissance économique mondiale.
a écrit le 24/12/2014 à 13:01 :
Maintenant c'est le tour du ministre polonais des Affaires étrangères de dire que l'Union européenne n'envisage pas de lever ses sanctions antirusses mais qu'elle ne veut pas non plus les renforcer. Insolite. Depuis quand un ministre polonais parle pour toute l'UE ? au fait, c'est que Bruxelles, dans une angoisse croissante, ne veut plus faire parler les même têtes connues et cherche auprès d'autres moins connues pour faire passer ce que tout le monde le sait déjà : l'échec total des sanctions contre la Russie.

Côté russe, Medvedev prévoit une année 2015 difficile mais c'est prévu dans la stratégie des économistes russes de privilégier plutôt le rouble faible pour sauvegarder les emplois et la croissance, tout en évitant faire appel aux réserves. Un coup de frein dans les importations, certes, mais une tactique qui va favoriser les échanges en roubles, donc, une stratégie de long terme qui peut s'avérer très payante.
a écrit le 24/12/2014 à 9:59 :
Cette institution Nobel de la Suède (ce pays qui confond des avions de l'OTAN avec des chasseurs russes !) est tellement bidon qu'ils accordent un prix Nobel de la PAIX au Président d'un pays qui fait de la torture sur des prisonniers politiques ; et à l'Union Européenne, cette drôle d'institution qui soutient un coup d'État en Ukraine d'extrême-droite.
Il est donc préférable de jamais accepter une telle "distinction", Sartre a eu bel et bien raison de la refuser. (V. J.)
Réponse de le 24/12/2014 à 10:58 :
C'est juste.
a écrit le 24/12/2014 à 0:31 :
donc en quoi ce que dit Poutine est critiquable? Il ne fait que rendre compte des faits, non?
Vous avez peut-être cessé de lire Médiapart, mais vous en avez gardé l'art de détourner le sujet. il s'agit ici de savoir si oui ou non ces sanctions contre la Russie, imposées par Washington aux européens, sont contreproductives pour ces derniers au bénéfice des US et de la Chine. Le reste, c'est comme ce sur quoi vous commentez: des âneries sans intérêt.
Et juste pour le fun, en quoi ce commentaire (le mien) mérite-t-il élimination? Vous y allez vraiment fort. Je me demande si une petite tribune sur les abus de La tribune ne serait pas la bien venue.
a écrit le 23/12/2014 à 22:47 :
C'est amusant les commentaires des pro-Poutine, les seules fois ou j'ai lu des âneries pareilles c'était quand j'ai été abonné à médiapart. Je serai curieux de savoir comment les adorateurs de ce grand démocrate justifient sa présence continuelle au pouvoir depuis 20 ans, sa main-mise sur les médias, le PIB Russe qui s'effondre (il le reconnait lui même), le fait que la Russie soit le seul pays soit disant évolué mais dont l'économie est tellement liée aux matières premieres qu'on dirait un pays du tiers monde, etc.
Réponse de le 23/12/2014 à 23:44 :
donc en quoi ce que dit Poutine est critiquable? Il ne fait que rendre compte des faits, non?
Vous avez peut-être cessé de lire Médiapart, mais vous en avez gardé l'art de détourner le sujet. il s'agit ici de savoir si oui ou non ces sanctions contre la Russie, imposées par Washington aux européens, sont contreproductives pour ces derniers au bénéfice des US et de la Chine. Le reste, c'est comme ce sur quoi vous commentez: des âneries sans intérêt.
Réponse de le 24/12/2014 à 1:22 :
et obama est prix nobel de la paix bouh leméchant poutine
Réponse de le 24/12/2014 à 9:54 :
Ce qui vous dites, lecteur de Mediapart, c'est de la com' pro-Otan-US-néocons etc, c'est encore bien loin de la réalité.
Renseignez-vous auprès d'autres sources, plus fiables, il y en a passablement sur internet..
Réponse de le 30/12/2014 à 2:01 :
@Bof

Ah ouai une économie du tiers-monde !!
Expliquez-nous donc comment cela se fait-il que ce pays du "tiers-monde" fasse partie du G8 ??
Ou bien que son PIB jusqu'à présent est classé 8e mondial d'après le FMI ?

Et puis pour un pays qu'on voudrait souvent faire passer pour le Mali ou le Bangladesh, ils arrivent malgré tout à exporter pour des milliards de dollars des centrales nucléaires vers la Chine, l'Inde ou la Turquie !!
Ne parlons mêmes pas des armes puisqu'ils sont 2nd exportateur mondial juste derrière les US qu'il arrivent à rattraper de plus en plus.

Citez-nous des pays du "tiers-monde" avec de telles performances ?? On va bien rire...
a écrit le 23/12/2014 à 17:56 :
A tous ceux, notamment les amoureux de l'Amérique de tous bords (mêmes certains journalistes !), qui affirmaient que la chute du prix du baril de pétrole était un complot entre les Saoudiens et les USA contre la Russie, moi je vous disais que non, que les cheiks le disaient eux aussi que non, une nouvelle vous fera tressaillir !!

Le tout-puissant ministre saoudien de l'Énergie s'est dit prêt à laisser chuter le baril jusqu'à 20 dollars. Il exprime pour la première fois sa crainte de voir les États-Unis et le Canada lui prendre des parts de marché.

Superbe ! l'Arabie saoudite déclare la guerre ouverte aux Américains ! profitons-en donc, faisons le plein tous les jours et roulons, roulons, roulons…..
Réponse de le 23/12/2014 à 18:14 :
J'avais prévu ça depuis longtemps, mais la logique est une chose interdite sur certains forums, du moment que ça touche les chouchous du moment.

Il était évident que ces pays voulaient (en plus des non attentats des déséquilibres qui suivent les preceptes pholosophiques de ces pays), gagner la guerre économique.
Ils achètent nos immeubles, nos restaurants, nos hôtels, nos vignes, et font sans aucun doute du chantage à l'attentat pour obliger les pays pleutres occidentaux à instaurer leur lois "démocratiques".

Et bien sur, pour continuer à avoir des croissants chauds le matin, nos politiques leurs vendent tout ce qu'ils peuvent de notre patrimoine.
Maintenant que la guerre est réellement déclarée de façon explicite, peut être nos rigolos vont ils voir les choses telles qu'elles sont et non pas à travers un filtre rose?
Et qui vont ils faire les US ? demander de l'aide à Poutine ???? hahahahahaha
Réponse de le 23/12/2014 à 19:05 :
Assez bizarre que ces accidents survenus en France n'aient «pas de lien entre eux». Difficile à croire que tois "cas psychiques" de villes différentes décident de jeter leurs voitures sur la foule comme ça, par tout hasard, pour s'amuser un jour après l'autre….. les autorités nous mentent, il n'y plus rien en France, plus d'Etat, plus de souveraineté, plus de vérité dans les journaux …. triste début de siècle pour notre pays.
a écrit le 23/12/2014 à 17:33 :
Aujourd’hui sur Radio Poutine, il y a eu des extraits de sa conférence de presse annuelle, et la question de South Stream a été posée.

La réponse était intéressante : Poutine a expliqué qu’au départ, il ne voulait pas rendre l’info publique, il voulait faire profil bas, mais qu’Erdogan lui a rétorqué qui lui n’avait peur de personne, et qu’il fallait balancer l’info.

La Turquie ne doit pas être très amie avec l’Europe, puisqu’elle s’est faite balader par cette dernière pendant des années, au motif qu’elle serait un état “islamiste”. Quant à l’OTAN, la Turquie est considérée comme un membre de seconde zone, tout juste bon à acheter des F-35 non fonctionnels et aux prix exorbitants, mais question commandement… rien.

Donc c’est un joli coup, la Russie arrive à réduire la casse, et à faire de la realpolitik. Et qui sait, demain convaincre la Turquie à faire partie de l'Union Economique Euroasiatique et de de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC). Alors l'OTAN …. tchao !
Réponse de le 23/12/2014 à 17:45 :
Les Yankees jouent à la roulette Russe, Bien, mais ils devraient faire attention les sous-marins porteurs d'ogives sont capables de faire cette fois des destructions dans keur pays, contrairement aux autres conflits. Pousser trop loin la Russie est un risque de guerre nucléaire avéré. Et les suites sont incalculables. Tout cela pour soutenir un régime douteux issu d'un coup d'Etat, une clique d'oligarques et de néonazis sponsorisés par l'Occident, et qui multiplie les actes de génocide dans se population comme le faisait Hitler à l'époque.
Réponse de le 23/12/2014 à 22:19 :
Oui la France doit quitter immédiatement l otan !
Trop de pressions americaines sont devenues insupportables même si cela ne règlera pas tous nos problèmes mais le symbole doit frapper les esprits !
Réponse de le 24/12/2014 à 16:59 :
Qui dit sous-marins capables de faire des destructions dit conséquences écologiques.
Des gens voient New York noyé par un tsunami venant des acores grand froid, grandes disette et d'autres joyeusetés.Mieux vaut y penser avant de commencer une guerre qui peut indirectement vous dévaster. Autant ne pas participer et quitter l'OTAN.
Réponse de le 24/12/2014 à 17:12 :
tout à fait !!
Réponse de le 31/12/2014 à 11:45 :
Tout à fait d'accord, et j'espère qu'elle ne sera pas seule à le faire.
a écrit le 23/12/2014 à 16:57 :
ce qui semble exact lexemple la semaine où HOLLANDE bloquait la vente des navires, les etats unis signaient un gros contrat petrolier
Réponse de le 23/12/2014 à 17:18 :
La presse russe vient d'annoncer aujourd'hui que Moscou acceptera sans le moindre problème la décision de Paris concernant les Mistral, qu'elle décide de les livrer ou de rendre l'argent. Le chef de l'administration présidentielle russe a même dit que l'absence des Mistral ne portera aucun préjudice à la Défense de la Russie. Une façon indirecte de dire qu'il préférerait les 3 milliards d'euros des sommes déjà payées d'avance plus tous les dédommagements et amendes que vraiment les deux BPCs.
Merci, Hollande, et maintenant tu vas les vendre à qui ces deux baleines ?
Réponse de le 23/12/2014 à 17:33 :
"...etats unis signaient un gros contrat petrolier." Avec qui ?
Réponse de le 24/12/2014 à 9:28 :
@matheo contrat par compagnie EXxON annonce en juillet 2014 500 MILLIARDS DE $ en jeu
Réponse de le 24/12/2014 à 12:26 :
Ah, au fait il s'agit d'un contrat entre Exxon et la compagnie d'Etat russe Rosneft pour une campagne de forages dans l'Arctique russe, pour le rappel, scellée sous le patronage de Vladimir Poutine dans la station balnéaire de Sotchi le 30 août 2011. En cas de découverte de pétrole, cette alliance prévoit un plan d'investissements potentiels pouvant atteindre 500 milliards de dollars (quelques uns avancent même 800 milliards de $), la chose se passe tout bonnement en dessus des sanctions américaines et cela démontre bien que quand il s'agit de faire de l'argent, les américains s'en fichent des nationalités. Tant mieux pour la Russie, tant pis pour les Européens.
a écrit le 23/12/2014 à 16:24 :
Et pour parler d'économie en faillite – ce qui n'est vraisemblablement pas le cas de la Russie – l'agence américaine Standard and Poor's nous a annoncé le 19 décembre que pour l'Ukraine de Poroshenko et d'Yatseniouk un défaut de paiement est inévitable. Pour le rappel, la note du pays du coeur de Joe Binden et de John McCain se trouve actuellement à CCC -. Rien à voir avec celle de la Russie.
Réponse de le 23/12/2014 à 16:37 :
Tout le monde sait que ce pays est à reconstruire de A à Z alors il y a rien de nouveau dans vos propos.
Votre diversion est vraiment nulle.
Réponse de le 23/12/2014 à 19:18 :
Apparemment l'OTAN manque d'idées, propos vides de sens ! donc = non recevable !
a écrit le 23/12/2014 à 14:58 :
Sauf que le peuple russe n'est pas idiot, et sait bien qu tous ces problème de sont pas causés par Poutine mais par les occidentaux qui souhaitent soumettre la Russie à leur bon vouloir.
Réponse de le 23/12/2014 à 15:46 :
La preuve, mon Colonel, la cote de popularité de Poutine d'il y a deux jours c'est de 83%. Rien à voir avec celle de Obama, moins encore avec celle de Cameron, et ça va sans dire, ni celle de Hollande.
Réponse de le 23/12/2014 à 16:25 :
Je ne suis pas d'accord avec vous.
Réponse de le 23/12/2014 à 16:29 :
Faux, la Russie connait depuis 2012 un fort ralentissement de son PIB.
Source FMI:
PIB 2011: 1905
PIB 2012: 2017
PIB 2013: 2097
PIB 2014: 2057

La cause est simple, Poutine avait délaisser le développement économique civile de son pays préfèrent l'industrie de l'armement grâce aux hydrocarbures, aujourd'hui la Russie pait le coté belliqueux de Poutine.
Réponse de le 23/12/2014 à 16:40 :
En même temps quand presque toute la presse (sans compter Internet) est sous contrôle de l'exécutif, et qu'on enferme arbitrairement les opposants politiques, il n'est pas très difficile d'avoir un culte du chef et 83% points d'approbation...
Réponse de le 23/12/2014 à 16:48 :
Ah le troll fake, vous êtes toujours là hein ?

C'est faux ce qui vous avancez, Poutine s'est révélé un homme d'une vision EXTRAORDINAIRE. Si il n'avait pas investit et re-modernisé les forces armées russesson pays serait à la merci d'une "arméee de milice" qui est l'OTAN. Il a très très bein agit et le peuple russe lui en est très reconnaissant.
Et ce n'est pas fini, le budget pour l'armée cette année vient encore d'augmenter. De quoi donner des sueurs froides aos otanistes et ses cabots….
Réponse de le 23/12/2014 à 17:10 :
donc en 2014 malgré les sanctions et la guerre économique des USA, le PIB reste au dessus de 2011 et 2012. surtout que cette baisse de 2014 était prévue depuis 2013 avant même la guerre civileven Ukraine et la tentative des usa de manipuler ce pays. la Russie s en tire donc super bien surtout si l on prend en compte qu elle a déjà commencé à rapatrier ses industries, ce qui est excellent avec un rouble faible. bravo à Poutine qui avait prévu le coup. en revanche, ce prix du baril est catastrophique pour l industrie du gaz de schiste financée en milliards par les américains. le commerce russie allemagne baisse aux dépends de l allemagne. si l allemagne s enrhume, c est toute l Europe qui a la grippe. merci Hollande qui refuse de livrer les mistrals. on va encore s en prendre plein la gueule...
Réponse de le 23/12/2014 à 19:22 :
Tu sais, saurien, l'autre jour une agence britannique a réalisé un sondage auprès des anglais sur quel serait le Premier Ministre idéal pour eux. Il avait quelques noms (Cameron, Merkel, Obama, Poutine, Hollande….). Et tu sais lequel était le plus voté ? eh oui, lui même ! eheheheheh t'as vu juste, lui, le maître du Kremlin, le grand Vlado ! ehehehehe
Réponse de le 23/12/2014 à 19:26 :
@Tyrion: Le développement de l'industrie militaire n'est pas une mauvaise chose, je dirais au contraire, c'était une de bonnes choses faites les dernières années. De plus avant 2008 il n'y a pas eu de ce développement, plutôt une dégradation depuis les années 90
Réponse de le 23/12/2014 à 20:00 :
@Ex-Moscovite:
Il est pas interdit de moderniser les forces armées de son pays mais faut il aussi améliorer les infrastructures civiles et lancer une véritable politique de développement économique.
Ce que Poutine n'a pas fait depuis son arrivé au pouvoir, il a juste pris le contrôle des industries d’hydrocarbures du pays pour la rente afin de financer ses projets d'armements mais en laissant le pays entre les mains de corrompu qui bloque la véritable croissance que la Russie à besoin.
La croissance des 10 dernières années est artificielle à cause des hydrocarbures, sans cela la Russie serait déficitaire donc cela veut dire que la Russie n'a pas beaucoup avancé industriellement depuis l'arrivé au pouvoir de Poutine.
Réponse de le 23/12/2014 à 23:15 :
@Tyrion: 1. Entre 2000 et 2008 la modernisation des forces armées était tout relative et incomparable avec le volume de la manne pétrolière. Il y a eu plein d'usines de défense détruites exactement dans cette époque et même après. Ne me parlez pas des chiffres des budgets de défense, au niveau de l'efficacité du gaspillage on est fort en Russie. L'investissement des sommes importantes dans l'industrie militaire a commencé après 2008, je dirais même après 2011. Donc, il est en grande partie faux de dire que Poutine a mis la main sur les flux pétrolière pour financer le ré-armement. Disons, l'oligarchie compradore et les dirigeants corrompus n'ont pas besoin de l'industrie militaire pour gaspiller la manne pétrolière sans développement du pays. 2. L'industrie de défense en relativement bonne santé permet de maintenir certain niveau en R et D et des capacités industrielles. Cela n'exclue pas évidemment qu'il y a plein d'exemple du gaspillage, vol et de mauvaise gestion. 3. Ce n'est pas sur que la Russie soit déficitaire, les importations sont en corrélation directes avec l'argent pétrolier. 4. Pour le reste je suis d'accord avec vous.
Réponse de le 24/12/2014 à 13:46 :
@Ex-Moscovite:
Je pense que dans les premières années après l'arrivé au pouvoir de Poutine, il était nécessaire de moderniser les infrastructures d’hydrocarbure et d'investir dans les réseaux de pipeline de pétrole et de gaz vers les pays clients.
Ce qui coutait très cher en importation de technologie occidentale et matériaux occidentaux.
Des 2003 les généraux russes avaient une planification d'une grande modernisation de l'armée de terre russe.
Les projets militaires russes s'étaient accumulé les uns après les autres.
Est-ce que la population russe avaient vraiment besoin d'armes pour faire la 3ème guerre mondiale ?
Réponse de le 25/12/2014 à 13:28 :
@Tyrion : 1. Désolé, mais vous pensez faux. Il n’y a eu rien d’extraordinaire au niveau de la modérnisation. La priorité a été donnée à l’extraction du pétrole facile en utilisant largement la fracture hydraulique. Cela a permis d’augmenter la production (la manne pétrolière ne vient pas uniquement des prix élevés, mais aussi de cela), mais a baissé fortement le rendement des gisements. La reconnaissance géologique a drastiquement baissé à l’époque. Les compagnies pétrolières et gazières ont laissé beaucoup de chose aux parapétroliers, surtout occidentaux. Cela concerne en particulier les boites d’Etat. La construction des gazoducs et des oléoducs date de la deuxième moitié des années 2000 (le début de la réalisation), de plus les dépenses n’étaient pas si extraordinaires. 2. Le niveau actuel de la production d’armement en Russie peut être considéré comme normal en prenant en compte le trou des années 1990-2000. Je ne sais pas de quel plan de 2003 vous parlez, parce que chaque année il y a eu beaucoup de belles paroles, tandis que les achats d’armement entre 2000 et 2008 était au même niveau que dans les années 90.
Réponse de le 26/12/2014 à 10:36 :
Faut arrêter la boisson les gars.
La lecture de la Pravda c'est bien, mais il n'y a pas que ça !!!
a écrit le 23/12/2014 à 14:49 :
D'accord je ferai abstraction du faux Tyrion qui a piqué mon pseudo à mon insu et je reviendrai à propos de l'article sur la "surprise" de Poutine et la "catastrophe" de l'économie russe.

C'est quoi l'excuse pour l'économie française en berne depuis des années (à peine croissante depuis X temps)? Elle n'est pas sous le coup de sanctions que je sache? Au fait, bonne chance aux entreprises françaises qui exportent vers la Russie. Elle vont en avoir besoin.
a écrit le 23/12/2014 à 14:31 :
Il y a beaucoup de drôleries pro russe à lire... encore des arguments de bistrot pour membre du FN (collabo russe).

La fin du dollar c'est pas pour demain, la Chine à besoin de vendre ses produits vers les Etats Unis et l'UE.
La Russie avec seulement un PIB (2014) de 2057 milliards de dollars ne pèse pas lourd sur le choix réel de la Chine, la France avec un PIB (2014) de 2902 milliards de dollars malgré la morosité hexagonale aura plus d'importance pour la Chine en matière d'exportation.
La Chine profite de la mauvaise situation de la Russie pour lui extorqué des contrats au rabais en faveur pour les chinois.
Il est clair que la majorité des millionnaires russes vont exfiltrer leur fortune en dehors de Russie malgré les menaces de Poutine.
Les pays du BRICS avec un salaire moyen de 400 dollars ne représentent pas une véritable menace pour l'Occident et ne plus utiliser le dollar est impossible parce que les gens des pays du BRICS achètent du dollar comme valeur de réserve parce qu'ils n'ont pas confiance dans leur propre monnaie.
L'autre monnaie que les gens achètent beaucoup comme monnaie de réserve est l'euro.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:43 :
@pseudo Tyrion : Donc, vous vous êtes mis désormais à usurper les pseudos?
Réponse de le 23/12/2014 à 16:33 :
J'utilise mon pseudo depuis longtemps.
Réponse de le 23/12/2014 à 17:43 :
Et comment savoir qui est qui entre vous deux ? qui est le vrai ou le faux Tyrion ? il se peut que ce soit la même personne qui joue les deux, vrai et faux. Y en a tant de probabilités...
a écrit le 23/12/2014 à 14:19 :
Le seul avantage de la démocratie c'est de permettre à n'importe qui de dire n'importe quoi. Pour la Russie c'est presque la même chose remplacer "n'importe qui" par Poutine
Réponse de le 23/12/2014 à 14:23 :
Comme vous par exemple.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:39 :
Non, il y en a d'autres aussi : allez sur un moteur de recherche et tapez "Marc Dugain vol MH-370 France Inter" vous n'y serez pas déçu.
a écrit le 23/12/2014 à 14:06 :
La BBC est en pleine crise d’angoisse, de fureur et de panique, véritable “crise existentielle” d’un fleuron de la presse-Système anglosaxonne... Cette humeur ( angoisse, fureur, panique) peut être prise comme symptomatique de l’humeur générale qui règne dans la presse-Système, particulièrement anglosaxonne. La preuve, donc, ces inquiétudes de la BBC face à l’extraordinaire montée en puissance de la communication du groupe RT. Répétons que ces acteurs sont pris comme références, la BBC comme on l’a dit pour les autres grands acteurs de la presse-Système anglosaxonne, RT pour d’autres grands médias russes (et le très récent Sputnik.News) qui suivent la même voie d’une contre-offensive à la fois éclair et massive dans la guerre de la communication.

Et ils gagnent toujours car la presse-Système anglo-saxonne (et ses complices européens) se base sur la propagande aveugle voire imbécile, celle qui veut nous faire croire que n'étaient pas un chasseur de l'armée ukrainienne qui avait abattu le vol MH-17 et dont le journalisme d'investigation est totalement inexistant quand il s'agit de fouiller cette même enquête ou d'aller faire le point sur les atrocités perpétrés par les mercenaires néonazis dans la région de Novorussie.

Cette puissance russe dans le domaine de la communication, aujourd’hui en passe d’être une prépondérance, a commencé à se développer en 2010-2011, avec une accélération radicale en 2012, avec la réélection de Poutine. Et dès qu'il s'agit de mesurer les forces, l'Histoire nous apprend toujours, les Russes font mieux que les autres.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:19 :
L’exceptionnalité de la crise ukrainienne est que les Russes travaillent sur une vérité de la situation, tandis que les Anglo-Saxons travaillent sur une narrative qui peut s'avérer totalement contraire à la vérité de la situation.

Et l’exceptionnalité française ? ah bon celle-ci est vraiment exceptionnelle, elle use et abuse de la malveillance, de la mauvaise foi surtout, des ironies, bidonne les traductions de dirigeants russes en omettant phrases (voire des paragraphes tout entiers !) dans les interviews, en somme, elle détourne les propos "ennemis" quand cela bien l'arrange. Et tant pis ni pour la compréhension des textes ni pour la vérité de l'information pour ses lecteurs.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:31 :
Tout à fait ! quand les sbires de McCain balancent sur les rebelles pro-russes et la population civile du Donbass des bombes à sous-munitions la presse-système commencent à parler du voyage du prince anglais à New York ou à dénigrer le leader nord-coréen. Ce n'est pas étonnant qu'elle devienne de plus en plus sans crédibilité.
Réponse de le 23/12/2014 à 16:15 :
La presse-système est le miroir de l'économie des Etats-Unis et vice-versa, tout y est faussé, manipulé, trafiqué et occulté. Les médias-système ne parlent plus des vols MH317 ni MH17, ils ont inventé une thérie fumeuse et s'y tiennent. L'économie américaine, après qu'elle a été détrônée par celle de la Chine, a décidé de faire croire qu'elle est en croissance et, agences de notations (américaines) à l'appui, elle fait dire que son BIP augmente à chaque semaine !! il faut être vraiment un imbécile en économie pour y croire.
Réponse de le 23/12/2014 à 16:23 :
La russie vous déchire la face
Réponse de le 23/12/2014 à 16:43 :
C'est assez vrai. Moi je disais souvent que la presse russe est plus fiable que l'occidentale, même pour des sujets occidentaux et on me disait que non, que la presse russe c'est de la propagande pour l'etat russe. Faux. Aujourd'hui on sait que grande partie des britanniques lisent RT et d'autres sites d'information russes sur des sujets de leur quotidien. Ils ne croient guère aux informations de BBC, CNN ou d'autres médias. Ce qui leurs enragent...
Réponse de le 23/12/2014 à 20:00 :
Oh ! Tyrion !! que vous êtes dramatique !! théâtral !! histrionique !!!
a écrit le 23/12/2014 à 13:42 :
Panique financière en Russie : Partout où l’on pose son regard à Moscou, il est impossible d’y échapper. Les enseignes lumineuses des taux de change sont présentes aux quatre coins des rues et elles ont récemment captivé l’attention plus encore qu’à l’ordinaire, lorsque le rouble a atteint un nouveau pallier historiquement bas. Le dollar s’échangeait contre 48 roubles et l’euro à plus de 60 roubles, provoquant un début de panique dans les milieux financiers moscovites. « Le marché des changes est proche d’une situation de panique qui menace la stabilité financière », alertait l’une des plus importantes banques russes, VTB24. En fin de journée, la Banque centrale de Russie se résignait, dans un communiqué, à admettre les « prémices de risques pour la stabilité financière ». En une semaine, la monnaie russe a perdu 10 % de sa valeur, plus du quart depuis le début de l’année. La chute du cours du pétrole, les sanctions internationales et la fuite des capitaux expliquent cette volatilité « Dans ces conditions », la Banque centrale russe s’est dite « prête à augmenter ses interventions monétaires à tout moment et à utiliser tous les instruments à sa disposition ». Rien de concret à la clé mais cette déclaration marque un fléchissement dans la volonté affichée de préserver ses réserves. Quarante-huit heures plus tôt, l’institution avait en effet annoncé qu’elle comptait réduire ses interventions à 350 millions de roubles par jour pour défendre la monnaie nationale – une goutte d’eau comparée aux 30 milliards de dollars qui s'évaporent chaque mois. "On assiste à une panique de grande ampleur avec des airs de crise monétaire qui s'alimente elle-même", ont averti les analyste de la banque ING. Plus le rouble chute, plus les ménages sont tentés de protéger leurs économies en achetant des dollars et des euros, ce qui alimente le phénomène. Selon les analystes de VTB Capital, "la principale pression sur le rouble vient désormais probablement des ménages".
La population, confrontée à une inflation déjà à plus de 8% et qui, selon certains économistes, pourraient atteindre 10% début 2015, ont réduit leurs grosses dépenses, affectant de plein fouet le marché automobile ou le secteur touristique.
Réponse de le 23/12/2014 à 13:48 :
Allez, papy, mettez vous en pantoufles… une petite tisane à la verveine et hop! on va faire un beau dodo!
Réponse de le 23/12/2014 à 13:53 :
"affectant de plein fouet le marché automobile ou le secteur touristique"
ça veut dire :" plus de grosses berlines allemandes , plus de vacances en France .... " , ils iront en vacances en Crimée et ils achèteront des Lada.
la chute d'une monnaie est grave quand on dépend des importations de produits de première nécessité , sinon on survit très bien.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:22 :
Quel flot de bêtises, nom de Dieu…. la Russie, papy, est l'un des rares pays de ce monde qui exporte de loin plus qu'il importe. Savez-vous qu'est-ce que cela veut dire ? c'est l'idéal rêvé de toutes les économies. Les russes n'ont rien à craindre, sommes nous plutôt le maillon faible, nos économies occidentales.
Réponse de le 23/12/2014 à 17:14 :
on rappelle quand même que la crise dans le secteur automobile en Russie date de debut 2013 et est dû à l effet de souffle de la prime à la naissance du second enfant. le parc automobile a été en grande partie déjà remplacé. et c est sur ce marché que les occidentaux se faisaient du beurre. dommage pour les entreprises européennes...
Réponse de le 24/12/2014 à 14:33 :
Tout à fait ! je partage votre opinion et je dirais même plus : dommage surtout pour l'industrie automobile française car elle avait les faveurs de Poutine, mais après tout ce Poutine bashing qu'on voit dans nos médias et journaux, et depuis que l'Elysée a décidé de ne plus livrer les Mistral à la marine russe, je crains que les choses ne seront plus comme avant, plus d'aubaînes.
D'ailleurs il y a aussi le risque d'un embargo sur les voitures européennes, selon quelques rumeurs, cela peut venir en tant que cadeau de Nouvel An.
a écrit le 23/12/2014 à 12:53 :
Il en est de pays qui s'emploient pendant des années à procurer à sa population et à ses institutions de droits fondamentaux comme le droit à la vie, à la gratuité de l'enseignement, de l'aide médicale et des allocations sociales aux personnes âgées et handicapées, au respect de la vie privée et à l'inviolabilité du domicile et de la stabilité politique.
Il est en d'autres, par contre, qui se sont données pour mission de détruire, anéantir et ravager tous les droits fondamentaux acquis dans ces premiers pays.
Dans le premier cas nous pourrions citer, par exemple, la Russie.
Et dans le deuxième cas, sauriez-vous nous dire le nom d'un pays avec ces caractéristiques ?
Réponse de le 23/12/2014 à 13:26 :
Respect de la vie privée et inviolabilité du domicile je me marre avec le chef du kgb a la tête de l état. .mais alors stabilité politique la c est top fort!!! Au fait curieux qu on trouve par exemple des prostituées russes à travers toute la planète, on vit si bien en Russie....
Réponse de le 23/12/2014 à 13:30 :
Il y en a qui nous feraient dire n'importe quoi : qu'il fait bon vivre en Russie et que la vie aux USA est un enfer.

Il n'y a que dans le monde des bisounours que tout est gratuit. Et c'est lorsque tout le monde croit que tout est gratuit qu'ils ne travaillent plus ....
Réponse de le 23/12/2014 à 13:58 :
Vous voulez dire la Russie dans le deuxième cas; ils aiment bien détruire tout aux alentours depuis des centaines d'années.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:10 :
Vous conduisez toujours ?
Réponse de le 23/12/2014 à 14:42 :
l'abus de vodka fait des ravages , après on s'auto proclame République de chez pas où .
Réponse de le 23/12/2014 à 15:50 :
Daesh s'est autoproclamé un Etat et pourtant il est protégé des occidentaux…. ou vous pensez que si les US sont incapables de les battre même si ils le veulent ? si c'est comme ça alors imaginez vous avec la Russie…. lol
a écrit le 23/12/2014 à 12:52 :
François corrézien est près de ses sous , vat demander une rallonge pour frais d'entretient et
location du quai à Saint Nazaire , normal ce n'est pas encore Sébastopol .
a écrit le 23/12/2014 à 12:45 :
Que cela soit vrai (vu le contexte, fort probable) ou faux, le vrai scandale n'est pas là.
L'europe reste le "sergent chef" de la politique US depuis 1945.
La France, qui perd tout crédibilité vis à vis du monde pour l'engagement de ces contrats (frégates non livrées).
Les US sont ruinées, Washington a besoin d'un grande guerre. C'est soit ça ou soit leur système s'écroule. Qui va les envahir ? personne..
Le champs de bataille sera (encore) l'Europe. Les chars russes roulement sur Paris. Et comme en 39/45, la France vendra son or au US pour acheter des armes.
Ca marche comme ça chez Mac Donald (qui vous remercie).
Réponse de le 23/12/2014 à 13:31 :
C est pourtant bien Poutine qui verse dans le nationalisme pour tenter de masquer l échec de sa politique économique corrompue. Pour que les USA soient ruines il faudrait que tous les investisseurs du monde arrête d acheter des bons du trésor us, c est pas demain la veille. Ça marche comme ça l économie, lisez donc plus la Tribune ( qui vous remerciera)
Réponse de le 23/12/2014 à 13:39 :
'''Pour que les USA soient ruines il faudrait que tous les investisseurs du monde arrête d acheter des bons du trésor us'''
C'est déjà le cas pour les BRICS et autres pays.
Réponse de le 23/12/2014 à 13:55 :
Les USA sont au bord du gouffre et ils le savent mais ils trichent avec leur planche à billets qui tourne 24 sur 24 en émettant une monnaie sans provisions. C'est un secret de Polichinelle mais les USA font du chantage sur tous les marchés de la planète pour empêcher les gens de ne plus acheter des bons du Trésor US. La Chine, la Russie, les pays du BRICS et bientôt une bonne partie du monde n'utiliseront plus le dollar comme divise internationale. Et alors là c'est la fin pour Wall Street et sa clique.
Réponse de le 23/12/2014 à 13:56 :
la Russie et la Chine sont même en train de revendre les bons du trésor qu'ils avaient en réserve.
il n'y a plus que les américains pour acheter leurs bons , ils impriment de la monnaie pour acheter leur propre dette :-)
a écrit le 23/12/2014 à 12:16 :
" Le président russe semble insinuer que les Américains profiteraient des sanctions infligées contre la Russie au détriment des Européens..."

Oh le joli choix des mots ! Propagande, propagande...
Poutine se contente de citer les statistiques qui l'arrangent. Comme tous les hommes politiques et les journalistes économiques. Après, soit vous discutez la validité de la statistique, soit vous constatez ce fait.
Réponse de le 23/12/2014 à 12:53 :
on constate .. on constate !!!
la stat est certainement valide , Poutine ne s'aventurerait à donner de fausses infos sur un sujet aussi facilement vérifiable et on a pu constaté des problèmes pour les producteurs chez nous.
on constate aussi que nous nous sommes fait roulés par nos politiciens.
Réponse de le 23/12/2014 à 13:08 :
"L'UE ne voulait pas punir la Russie, mais Washington l' a obligé à le faire, a admis le vice-président américain Joe Biden. La Maison Blanche était au courant des risques économiques auxquels seraient confrontés leurs alliés européens s'ils adoptaient cette mesure, a-t-il reconnu."

--> et ça, c'est de la propagande aussi ?

(tapez "Joe Biden sanction Russie" dans votre moteur de recherche pour les sources.)
Réponse de le 23/12/2014 à 14:09 :
Et si je tape "Joe Binden néonazis Kiev" ça débouche à quoi ?
Réponse de le 23/12/2014 à 20:02 :
mdr +100
a écrit le 23/12/2014 à 12:15 :
Ma question va au camarade Tyrion, le lève-tôt, et à son commentaire de 5:32 ci-dessous.

Imaginez comment vous vous sentiriez si des politiciens russes avaient apparu à Édimbourg en septembre pour presser les Écossais de voter pour l'indépendance ; ou alors si l'on avait appris que de l'argent russe avait été utilisé pour financer des organisations de pro-indépendance, dites-nous, qu'est-ce que vous en pensez ?
Réponse de le 23/12/2014 à 12:43 :
Tout à fait!
Voyez la gène à propos du prêt fait par une banque russe au FN.
La mauvaise foi commence avec la paille et la poutre.
Réponse de le 14/06/2015 à 16:43 :
étonnant les lecteurs de La Tribune qui ne savent pas distinguer une banque privée d'un financement gouvernemental...
a écrit le 23/12/2014 à 12:07 :
Sans partis pris, du tout, mais avez-vous remarqué la récupération des bourses occidentales depuis deux jours ? les mesures contre la spéculation sur le rouble entamées par la Banque Central de Russie en sont la cause. Merci, Poutine.
Ou plutôt, merci, Mme. Nabiullina.
a écrit le 23/12/2014 à 11:23 :
Pourtant habitué des commentaires de la Tribune, et de leur "variété" (on va dire); là on ne peut qu'être consterné par ceux de cet article... A moins que tous les crédules, à orientation politique très marquée, s'y soient donné RDV ?
Réponse de le 23/12/2014 à 11:50 :
Passez aux commentaires sur le mêmes sujets (Poutine, Ukraine, OTAN, etc) sur d'autres sites journaux et vous allez voir qu'il y existe, en effet, un vrai "lobby" concerté contre Poutine, contre la Russie, la Chine, l'Iran…. Si l'on partage la devise des frères Dupondt ("cherchez à qui le crime profite") on n'aura pas grande difficulté pour s'imaginer qui sont ceux de ce "lobby".
Réponse de le 23/12/2014 à 19:48 :
C'est nécessaire d'utiliser un pseudonyme ?
Aucune surprise si les sanctions blessent l'Europe plus que nous, les Américains. Je vois que, par exemple, l'industrie maritime lituanienne est au zéro, avec rien pour expédier de la Russie. Et je vois que mon gouvernement est résolu d'avoir une guerre par procuration avec la Russie. Notre équipement, sang européen, ukrainien, russe. Les mots ne peuvent pas y exprimer mon dégoût.
Réponse de le 23/12/2014 à 19:48 :
C'est nécessaire d'utiliser un pseudonyme ?
Aucune surprise si les sanctions blessent l'Europe plus que nous, les Américains. Je vois que, par exemple, l'industrie maritime lituanienne est au zéro, avec rien pour expédier de la Russie. Et je vois que mon gouvernement est résolu d'avoir une guerre par procuration avec la Russie. Notre équipement, sang européen, ukrainien, russe. Les mots ne peuvent pas y exprimer mon dégoût.
a écrit le 23/12/2014 à 11:00 :
Il a raison Mr Poutine, Bruxelles est un nid d'espions US. Espérons que le traité de commerce avec les US ne soit jamais signé. J'en doute malheureusement.
a écrit le 23/12/2014 à 10:47 :
Logique l'objectif des USA est d'étouffer l'Europe afin de mieux la soumettre, ces gens ne sont pas nos alliés. Et le pire est à venir avec TAFTA.
a écrit le 23/12/2014 à 10:22 :
Insinuer ? J'ai perdu 40 000 euros en tant que chef d'entreprise cette année à cause des prises de positions inconséquentes de l'Europe...
a écrit le 23/12/2014 à 10:14 :
Ce qui je trouve assez curieux c'est que ceux qui accusent Poutine de tous les noms sont les mêmes qui défendent un pays qui est à l'origine et soutient un coup d'État et fait de la torture. Avec quelle morale peuvent-ils venir ici nous donner des leçons ?
a écrit le 23/12/2014 à 10:09 :
La mise en place d'une zone de libre échange entre l'Europe et la Russie avait été demandée et proposée par Mr Poutine à l'Europe en 2013 laquelle aurait été sans doute bénéficiaire aux deux parties et assez logique .. La crise en Ukraine a bien évidemment étouffé cette proposition laquelle n'a d'ailleurs pas où peu été reprise par les grands médias occidentaux. Le traité de mise en place d'une zone Europe/USA a été préférée et semble sur les rails malgré des questions sur les avantages et les inconvénients et sur qui sera le dindon de la farce..
Réponse de le 23/12/2014 à 10:18 :
Oui c'est vrai et Bruxelles était à point de l'accepter. Mais les néocons de Washington ont fait capoté toute tentative dans ce sens et ont décidé que l'unique façon pour empêcher d'une fois pour toutes une zone de libre échange entre l'Ukraine et l'UE ce serait de monter une "révolution colorée" à Kiev suivi d'un putsch. Et ils l'ont fait.
Réponse de le 23/12/2014 à 10:40 :
Crise en Ukraine qui serai morte dans l’œuf sans l’intervention des USA qui a voulu rafler la mise!
Réponse de le 23/12/2014 à 11:52 :
@ Oui mais

Et qu'aujourd'hui s'avère totalement ratée.
a écrit le 23/12/2014 à 9:55 :
Bonjour ! une suggestion aux "experts" d'économie russe de ce forum : vous trouverez un billet très instructif au sujet de la contre-spéculation sur le rouble (vous savez le rouble, c'est la divise de Poutine, ce russe méchant qui veut les Mistral français…) sur l'excellent blog du grand Jacques Sapir. En voici l'adresse et bonne lecture : (il faut écrie une "h" avant l'URL) ttp://russeurope.hypotheses.org/3185
Réponse de le 23/12/2014 à 10:24 :
un superbe billet il explique tout. j'aime quand Sapir écrit " Ce renversement laisse tout les "experts" qui tels des oiseaux de mauvaise augure ne cessaient de prévoir le pire pour l'économie russe sans voix. Il confirme la confiance que l'on peut avoir dans les fondamentaux de l'économie russe qui restent très sains." voilà les raisons. un grand merci.
a écrit le 23/12/2014 à 9:39 :
Je ne sais pas si les chiffres donnés par M. Poutine son exact mais ce qui est sur les US ont une diplomatie pro américaine avec cette force la faire valider par l’Union européenne et lui dicter qui fait quoi, quand et comment. On voit bien toutes les sanctions américaines contre tout ce qui est de prés ou de loin gênant pour leur commerce. L’Amérique a une diplomatie élastique car le commerce joue un jeu très important dans la vision du monde. Les américains ont besoin des autres pays non pas pour leur force économique ou militaire mais simplement pour valider leur décision soit de faire la guerre soit de sanctionner l‘Europe, le vassal des américains. L’Union est le type même de partenariat qui sert plus les US que l’Europe. Il est clair que le partenariat!!!transatlantique du commerce négocié actuellement sera au détriment de l’Europe. Les négociateurs de l’Union sont de gentils bambins pas des visionnaires. Ce partenariat ou plutôt cette position dominante que seront les US dans ce contrat de dupe est une réponse à la puissance chinoise qui refuse un partenariat perdant avec les US. L’Europe reste une sorte de chambre de compensation américaine. Ce n’est pas les US qu’il faut critiquer car elle profite de la faiblesse de l’Union incapable politiquement d’avoir une vraie vision de sa place dans un monde dominée par les grands pays. Un exemple est frappant Cuba les européens pourraient décider d’ouvrir une représentation diplomatique dans ce pays en défiant les US et si sanctions de Washington, Bruxelles pourrait y répondre et bien au-delà de l’Europe. Autre sujet cet atermoiement à sanctionner fiscalement toutes les entreprises US qui font de l’optimisation fiscale en Europe mais également sanctionner les entreprises US qui ont leur siège dans les états américains fiscalement « compréhensifs » NON L’EUROPE N’EXISTE PAS ELLE EST SUR LE FOND UNE SUCCURSALE DES US. Dommage mais les politiques européens trouvent plus intéressant de regarder leur nombril que le devenir de cette Europe.
a écrit le 23/12/2014 à 9:19 :
Les guerres comme des ponts sont des constructions humaines... les deux premieres guerres mondiales ont jetes les ponts pour l'emergence de deux grandes institutions planetaire si g peux le dire o savoir la Societe Des Nations et les Nations-Unies. Ainsi, la 3eme guerre mondiale jettera le pont a l'emergence du Nouvel Ordre Mondial... Nous y allons lentement mais surement au vu des nouvelles tensions qu'il y a dans le monde et des forces en presence qui y sont engages... Detrompez-vous les americains et leurs allies ainsi que les chinois et les leur savent ce qu'ils font. Souvenez-vous du combats de deux elephants, ce sont les herbes qui empatissent... A bon entendeur...
Réponse de le 23/12/2014 à 9:45 :
Encore un discours dans la ligne néocon US en parlant de cette doctrine tellement chère à Soros et son groupuscule de la finance. Le Nouvel Ordre Mondial est celui-ci : un monde multipolaire où l'ancienne puissance Etats-Unis n'est qu'un pays comme les autres. Point à la ligne. Ou si vous voulez en bon anglais : period.
a écrit le 23/12/2014 à 8:50 :
Non, mais… je crois rêver ! un journal tellement atlantiste pensée-unique comme Le Figaro parle du "succès d'un nouvelle fusée russe" dans ses titres ?!! non de Dieu, est-ce que Poutine vient de l'acheter ? mdr
En effet, la Russie a effectué avec succès un test de lancement de la version lourde de sa fusée nouvelle génération Angara, dans les premières heures de ce matin. C'est une fusée avec laquelle Moscou compte relancer sa très stratégique industrie spatiale et renforcer ses capacités de défense militaires. Il y en a eu bien d'autres "succès" (l'entrée en service du super sous-marin nucléaire furtif SNLE Monomarque, du meilleur "iPhone" du monde, etc) mais on s'est habitué à en prendre connaissance par les médias russes ou sites d'information de defense anglo-saxons, mais jamais par LE FIGARO, nom de Dieu !!!!! c'est la Révolution quoi ?!! :-))
Ce n'est que pour les troll CNN qui les choses vont mal en Russie, résolumment….
Réponse de le 23/12/2014 à 9:06 :
c est étonnant hein la liberté de la presse? toujours mieux que la parole unique du Tsar.
Réponse de le 23/12/2014 à 9:20 :
Non sans dire que le groupe américain Orbital Sciences a conclu un contrat la semaine passée avec un groupe russe pour la livraison de 30 propulseurs RD-181 destinés aux fusées Antares. La fusée Antares c'est celle qui a explosé 6 secondes après le décollage à cause de moteurs…. ukrainiens ! une perte de millions de dollars...
Vous voyez, il existe un US qui reconnait, admire et qui a toujours fait appel à la technologie russe, et un autre US, l'Empire du chaos, des politiciens et de ziofinancistes d'origine polonaise qui veut la détruire. Cherchez l'erreur.
Réponse de le 23/12/2014 à 9:26 :
Oui, la liberté de presse ne doit pas causer étonnement mais doit être ressentie en tant que liberté fondamentale dans un pays civilisé. En effet, les uns deviennent la "parole unique du Tsar", les autres deviennent "la parole unique de Brzeziński"….
Réponse de le 23/12/2014 à 9:40 :
depuis quand les tsars sont élus?

pauvre mongolien de la gauche tarée...
Réponse de le 23/12/2014 à 11:37 :
Ce qui me frappe c'est de constater combien les commentaires de ceux qui ne connaissent pas la Russie (mais c'est valable pour le Chine aussi) s'imagine que ces pays son des enfers. La liberté de la presse n'existerait pas en Russie ? Vous pouvez parler en mal de Poutine et faire des commentaires dans la presse tout comme en Europe. Je suppose que les lecteurs qui s'abreuvent aux articles de la presse main stream perçoivent la Russie actuelle comme plus proche de celle de Staline que celle d'un pays moderne d'après leurs commentaires. Il est facile pour les dominants de manipuler l'opinion dans leur intérèt.
Réponse de le 23/12/2014 à 13:01 :
Mon beau-frère travaille en Russie et vit bien là-bas. Quand il nous visite, il nous dit souvent qu'il y a plus de libertés personnelles dans la société russe que chez nous en France par ex. Et il en cite plusieurs exemples. Il se dit comme si "étouffé" quand il arrive chez nous. Ma soeur en dit de même, elle ne pense même plus à retourner vivre en France. Il existe trop de propagande anti-Russie actuellement et celle-ci vient des américains, les Français ne devraient pas se laisse emporter par ce flux d'animosité et d'esprit anti-russe car nous sommes, en Europe, plus proches de la mentalité russe que de celle des américains. (jean-luc)
Réponse de le 23/12/2014 à 13:19 :
Et les prisonniers politiques et les journalistes assassines? Il y a du progrès depuis Staline c est sur mais on est encore très loin d un état démocratique respectueux de l état de droit.
Réponse de le 23/12/2014 à 13:46 :
Vous parlez des prisonniers politiques qui sont torturés à Guantanamo ? les Etats-Unis sont-ils selon vous un pays démocratique et un état de droit ? ô hypocrisie quand tu nous tiens !….
Réponse de le 23/12/2014 à 16:09 :
Je reprends le commentaire qui nous parle des prisonniers politiques et des journalistes assassinés en Russie et qui affirme qu'il y aurait un progrès deluis Staline. Voilà un post typique de gens qui se font une idée de la Russie en ne lisant qu'une certaine presse. Un commentaire nous parle aussi de son beau-frère qui se sent bien en Russie et se sent "étouffé" en France, mais alors qui a raison, le témoignage d'un resident russe ou d'un téléspectateur qui entend dire que...mais ne s'informe pas ? Le beau-frère aura peut-ètre droit aux insultes du type : stalinien, admirateur du KGB etc...et on donnera raison a Monsieur J'écoute-le-poste-en-pantouffles. Je connais ça bien j'habite dans un pays traditionnellement vilipendé par la presse occidentale et depuis longtemps...
a écrit le 23/12/2014 à 8:34 :
Le probleme est qu il a raison...l europe n est qu un pion dans la politique US Nos politiques sont les seuls à croire que nous sommes partenaires....ego et betise font bon menage...
a écrit le 23/12/2014 à 8:15 :
Alors François tu livre ces bateaux...
Réponse de le 23/12/2014 à 11:24 :
François attend l'autorisation de Barak :-)
Réponse de le 23/12/2014 à 13:17 :
Vous pouvez les gardes .
Réponse de le 24/12/2014 à 2:37 :
Heuuuuuu attendez les gars: J'suis à Saint Pierre et Miquelon :) !!! C'est pas à côté de St Nazaire...
a écrit le 23/12/2014 à 8:00 :
Nous çà nous surprend pas des US , seul De Gaulle avait su prendre ses distances.
a écrit le 23/12/2014 à 5:32 :
Le camarade Poutine cherche à diviser l'opinion en Europe avec cette annonce.
J'attends de voir le bilan de la Russie pour la fin de l'année 2015, parce que ça ne va pas être jolie à voir pour les russes.
Réponse de le 23/12/2014 à 5:43 :
Les usa tirent toujours leur epingle du jeu et l'Europe se soumet toujours plus. En Iran Obama a fait sortir PSA pour y mettre GM et maintenant PSA a du mal a y revenir alors que c'est un marche annuel de 400.000 ventes annuelles pour PSA. Merci a la soumission sans condition des politiciens francais et europeens a l'ogre americain
Réponse de le 23/12/2014 à 7:32 :
C'est vrai que les américains sont purs et honnêtes et ne cherchent pas du tout à dominer le monde par une dictature économique qui ne dit pas son nom ( puissance de l'argent ) LOL
Réponse de le 23/12/2014 à 8:02 :
il n'a pas besoin de diviser l'europe ; elle est déjà divisé ne serait ce qu'en ce qui concerne les sanctions ; poutine ne ment pas quand il dit que les gagnants sont les usa ;
Réponse de le 23/12/2014 à 8:23 :
Tu dis des sottises, Tyrion, c'est déjà le bilan de l'année 2014. Désolé que tu sois déçu de la perf de Poutine envers ceux qui ont voulu "briser" son pays sans raison, mais pour tes cocos de l'Otan il ne faut pas attendre jusqu'à à la de l'année 2015, ils vont disparaître bientôt. Avec Poroshenko, McCain, Stoltenberg et toute la clique….
Réponse de le 23/12/2014 à 9:01 :
Tout a fait et malheureusement les promos Voltaire et autres ne font pas le poids face aux promos Harvard, Stanford et Wharton sur le plan de la stratégie concurrentielle internationale. On observe et se laisse manipuler (cf la non-vente des Mistrals pour nous éliminer du marché tres lucratif des armements). Acheter francais, c'est brûler un cierge pour espérer être livré! Côté marketing, il y a mieux!
Réponse de le 23/12/2014 à 14:31 :
J'espère qu'un jour tu comprendra que l'on a rien a gagner à être "allié" des us....
a écrit le 23/12/2014 à 5:08 :
Apple avait fermé ses stores, mais juste le temps de réajuster les prix suite à la chute du rouble.
a écrit le 23/12/2014 à 0:40 :
Il est intéressant de voir les néo-soviétiques d'en France (on se peut les appeler Français )sauter sur n'importe quel fanfaronnade de leur maître pour tenter de juguler leur désespoir de voir la Russie sombrer du fait des seules turpitudes mafieuses de ses dirigeants ...
Réponse de le 23/12/2014 à 1:57 :
@ Richard
vos ecrits vont comme un gant ... à vos champions ... :-) ....
" ... Il est intéressant de voir les néo-cons d'en France (on se peut les appeler Français )sauter sur n'importe quel fanfaronnade de leur maître pour tenter de juguler leur désespoir de voir les Etats Unis sombrer du fait des seules turpitudes mafieuses de leurs dirigeants ..."
Réponse de le 23/12/2014 à 4:47 :
@ Richard - Je ne sais pas si la Russie sombre ou pas mais je peux vous affirmer que Moscou vit encore dans une débauche de luxe. Allez donc faire un tour et voyez par vous-même la beauté des rues de Moscou et des magasins en cette période de Noël. Et les restaurants sont plein à craquer ! C'est la fête et quelle fête. A faire pâlir d'envie nos capitales européennes.
Réponse de le 23/12/2014 à 7:35 :
C'est vrai que les américains sont purs et honnêtes, bien sur, et ne cherchent pas du tout à maintenir leur joug économique et financier sur la planète ..... naïveté, quand tu nous tient :
Réponse de le 23/12/2014 à 8:31 :
Tu changes de pseudos comme on change les slips mais ton discours reste le même, aisément repérable. Tes commentaires, Richard, ne sont pas de commentaires mas de messages de rancune et de haine envers un homme et un pays qui tu ne connais même pas. Donc, si c'est un discours de la haine gratuite il est non recevable dans un débat. Si tu fais du pamphlétaire bon marché, sans substance alors il faut être plus civilisé, moins hargneux et voir les choses telles quelles sont. Aujourd'hui c'est le début officiel de l'Union Eurasienne, la grande zone commerciale après l'URSS et qui s'étendre jusqu'à l'Asie, l'Amérique du sud…. renseignes-toi là-dessus, y a beaucoup de chose pour apprendre. Allez, Bonnes Fêtes !
Réponse de le 23/12/2014 à 8:43 :
Richard cas typique du francais qui recrache la desinformation des actualités sans reflechir : Dire que Poutine a raison n est pas sacrilege et n est pas un acte pro sovietique...
Réponse de le 23/12/2014 à 11:50 :
Le fait de donner raison à Poutine vous classe dans les pro-soviétiques ! Résultats d'une certaine propagande...Les mal-informés perçoivent une image déformée de la Russie et de son gouvernement et pensent que la Russie est toujours communiste alors que la parti de Poutine RUSSIE UNIE se situe au centre droit. Il est vrai que certains responsables irresponsables traitent Poutine aujourd'hui de Staline, demain d'Hitler ce qui relève de la propagande simpliste du slogan appliquée par Goebbels lors des campagnes électorales des années 30. Cependant de nos jours grace à internet, ce type d'affirmation ridiculise plus ses auteurs que les vicitmes, je pense notamment à Madame Clinton...
Je remarque aussi que les avaleurs de couleurs made in USA qui se disent Français et défenseurs de l'Europe se rendent complices de l'asservissement de l'UE par les USA. Remarquez aussi comme ils refusent la discussion et sont prompts à insulter ceux qui ne sont pas d'accord avec eux ! J'aimerais bien connaitre leurs profiles...
a écrit le 23/12/2014 à 0:26 :
On parle de variations en quantités ou en valeurs ? Parce Apple augmente le prix de ses iphones de 30% en Russie (et je suppose qu'ils continuent à en vendre m^me s'ils en vendent moins), qd Renault suspend les commandes en Russie. Donc fatalement, on arrive au résultat cité par Poutine. Bref, il se peut que ce soit dû à une histoire de change, à supposer que ce qui dit Poutine soit vrai.
Réponse de le 23/12/2014 à 2:02 :
@ Chiffres

... Selon vous combien des milliards de futés phones la pomme devrait vendre … pour que vous puissiez tenter faire croire que telle augmentation serait due à leurs fameux rectangles à coins arrondis ?! …. :-) …
Je doute que même si l’ensemble de la population russe succomberait à la « fachion amerloqué » … les chiffres dont vous vous réclamez … pourraient justifier vos affirmations …
Réponse de le 23/12/2014 à 8:34 :
Encore un raisonnement à deux balles. Ce n'est pas correct ce que vous dites, c'est qu'il existe encore nombre de sociétés américaines (Apple n'est qu'une parmi bien d'autres) qui continuent à faire du commerce avec la Russie, notamment dans le domaine de ressources naturelles. On appelle cela de la "real-politik", renseignez-vous mieux. Vos CHIFFRES sont FAUX. Bonne journée.
a écrit le 23/12/2014 à 0:07 :
On dirait que Vladimir vocalise de la façon d'un ténor , il doit peut-être chanter mon bateau oh.ho.
Réponse de le 23/12/2014 à 8:37 :
Il faut plutôt que tu lui livre SON bateau et que c'est déjà payé sinon tu vas lui faire chanter !! hehehehe
a écrit le 22/12/2014 à 23:58 :
Enfin l'article basé sur les paroles intéressantes de Poutine, pas sur son bla-bla habituel. Il reste de voir si ses paroles sont fondées sur une statistique de commerce extérieure non truquée, surtout pour le cas des E.-U. Il serait intéressant de voir la statistique détaillée par secteur et par période de temps. A vrai dire, +23%, c'est assez étrange. Peut-être les achats précipités de la chimie fine, des machines-outils et d'autre équipement industriel avant les sanctions? Je ne sais pas. Une remarque: l'export de l'UE en Russie des produits sanctionnés passe toujours, surtout à par la Biélorussie et à travers d'elle comme un export aux pays de l'Asie Centrale etc., mais j'ai aucune idée au niveau des chiffres.
Réponse de le 23/12/2014 à 8:39 :
Encore des chiffres à deux balles…. …-)) Faites gaffes avec vos théories plutôt farfelues, les dérapages ne pardonnent pas et vous allez vous retrouver les quatre jambes en l’air. ;-)
Réponse de le 23/12/2014 à 18:56 :
@no: Vous parlez de quel chiffres? J'utilise qu'un chiffre donné dans l'article. Le reste de votre remarque est plein d'intelligence et de la connaissance des réalités russes :)
a écrit le 22/12/2014 à 23:11 :
Analyse économique faible, voire de Gogolitov....
a écrit le 22/12/2014 à 22:40 :
c'était à prévoir mais nos chers gouvernants sont plus promptes à obéir aux leçons de morales des états-unis mais pas à suivre le pragmatisme et le cynisme de ceux-ci, avec certains amis on a plus besoins d'ennemis.
Réponse de le 23/12/2014 à 7:40 :
tout a fait d'accord . Quels naïfs ces français . Poutine n'est pas un saint ! mais les USA , ne sont pas en reste .... Ils mènent le monde encore et toujours et pour longtemps .... sans EUROPE unie et solidaire , nous ne serons jamais libre !
a écrit le 22/12/2014 à 22:29 :
Demain le 23 décembre à Moscou aura lieu le dernier sommet des 23 pays qui vont constituer l'Union Economique Eurasienne. Cela signifie que dans quelques jours, la plus grande association de cette partie du monde avec un marché de la consommation de plus de 170 millions de personnes verra le jour dans l'espace post-soviétique.

Cette association sera guidée par les normes et les principes de l'Organisation Mondiale du Commerce (l'OMC) et assurera le mouvement libre de marchandises, des services, des capitaux et de la main-d'œuvre.

Il est aussi prévu la discussion portant vers la coopération entre l'Union Économique Eurasienne et les partenaires étrangers, à savoir, avec le Viêt-Nam, Israël, l'Inde et l'Égypte. Selon les responsables, des plans immédiats incluent des mémorandums de coopération de signature avec l'Association des nations de l'Asie sud-est (l'ANASE) et MERCOSUR, le Marché commun sud-américain.

Juste un léger rappel, n'en déplaise quelques-uns, l'Union Economique Eurasienne ne comportera pas ni d'États de l'UE ni de l'Amérique du nord et ni du Commonwealth. Ah, l'Ukraine ne sera pas non plus de la partie….
Réponse de le 22/12/2014 à 22:44 :
aie aie aie sale temps pour les Européens et les Yankees….
Réponse de le 23/12/2014 à 0:11 :
et Tataouine est concernée par le mémorandum ?
a écrit le 22/12/2014 à 22:27 :
Il me semble que non. Le (mauvais) conseiller de l'Europe s'est bien garde de montrer l'exemple. Ce qui lui permet de nous piquer nos marchés. Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.....
Réponse de le 22/12/2014 à 22:56 :
hahahahahahahahahahahahahahahahaha
a écrit le 22/12/2014 à 22:17 :
dans 6 mois quand le prix du baril va etre augmenter on rigoleras. Rira qui rira le dernier.Comprendra celui qui pourras Ha ha
Réponse de le 22/12/2014 à 22:31 :
même avant. Il doit monter selon les prévisions d'économistes américains le baril doit monter à 65 dollar au premier trimestre et à la fin de l'année autour de 80 dollars.
a écrit le 22/12/2014 à 22:02 :
Il délire un peu le père Poutine, c'est vrai quand on est dans le pétrin, on dit n'importe quoi !
Réponse de le 22/12/2014 à 22:12 :
il ne délire pas , il donne des chiffres.
il est dans le pétrin ( un peu ) , et nous , nous nous y sommes mis tous seuls , comme des grands ...
Réponse de le 22/12/2014 à 22:32 :
John McCain, sors de ce corps !
Réponse de le 22/12/2014 à 22:43 :
Ecoutes moi bien, Toto, en regardant droit dans mes yeux gris.

Point de vue qui n'engage que vous. Meme s'il existe des gens malfaisants, le fait de vouloir généraliser toute progression légitime des individus économiquement ou autre et un mensonge et une justification pour spoiler ceux qui produisent et ainsi se donnent des emplois uniquement payés par les contribuables ou les entrepreneurs. La stratégie de Poutine et qui va s'avérer très payante c'est de, le moment venu, en concertation avec la Chine et les autres pays du BRICS, de vendre ses réserves de dollar e arrimer leurs monnaies à l'étalon-or. Oh ! oh? or cela va briser l'épine dorsale de l'économie américaine. Que vont-ils faire, les yankees ? une guerre contre la Russie, qui est plus puissante qu'eux et ils le savent ? contre la Chine qui est autant puissante et va même compter avec la Russie ? tu déconnes, papy. Mais non, écoutez moi bine, sans baver : dans quelques mois la grande armée de Barnacleone de l'OTAN vai quitter la Baltique et l'Ukraine en catimini, elle va filer à l'anglaise. Et toi, tu va encore continuer à venir ici poster tes magnifiques commenatires à 3 balles ? nooon…. moi je ne crois pas ! Vive la liberté individuelle !
Réponse de le 22/12/2014 à 22:45 :
@ Tony : Allez, papy, il fait frais, mettez vous en pantoufles… une petite tisane à la verveine et hop! on va faire un beau dodo!
Réponse de le 24/12/2014 à 3:10 :
@Frau Gertrud ... Mdr!!!! Et surtout qu'il oubli pas bien remonter la couette...le gaz coûte cher vu qu'on a énervé le livreur en chef !!! ahahahahah!
a écrit le 22/12/2014 à 21:52 :
Disons qu'ils leur restent pas beaucoup de temps s'ils veulent faire tomber Poutine.
Poutine pour l'instant remarquable joueur d' échecs. Alliance avec les Chinois.
Les Américains sont plutot à la rue, surtout s'ils veulent déclencher la guerre.
La suite au prochain numéro. Les Européens tous cocus, bizzare.......
Réponse de le 22/12/2014 à 22:04 :
Mais il ne faut pas se désespérer, rien n'est perdu, Hollande va vendre 135 Rafale à l'Inde d'ici la fin de la semaine, ce sera le cadeau de Noël que le Président indien va offrir à Serge Dassault !!!
Réponse de le 24/12/2014 à 3:14 :
@kotcho Ouais vente express comme ...avec le Brésil et... le Qatar et... Ben oui l'Inde...et MDR!!!!
a écrit le 22/12/2014 à 21:52 :
les citoyens avaient compris dés le départ que nous étions en train de nous faire rouler par les USA , mais là ça se voit franchement.
ceux qui nous gouvernent sont des traitres et l'UE est devenu un piège mortel pour les peuples européens.
Réponse de le 22/12/2014 à 22:18 :
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Que je sache, les States ont fait pression sur l'Europe pour infliger des sanctions aux Russes, sans toutefois eux même sanctionner le pays de Poutine. Maintenant, ils nous piquent les marchés russes. Mais font mine de.... Le programme de l'UPR est très instructif, et ses analyses vous rejoignent sur ce point.
Réponse de le 22/12/2014 à 22:20 :
encore svp plait encore que c'est bon. Encore encore me t'arrete pas stp oh que c'est bon. Allelouia....
a écrit le 22/12/2014 à 21:39 :
Les US ne sont pas un loup systématiquement et Poutine n'est qu'un épisode de l'histoire. Depuis 45 c'est bien l'ex-Urss, son occupation de l'Europe et actuellement les invasions de Poutine qui créent le plus de problèmes et c'est sans parler de sa stratégie mis en place avec les membres du FSB. C'est un gouvernement nationaliste extrêmiste qui n'est à terme pas favorable à la Russie comme à l'Europe et les pays voisins. Il n'y a aucune propagande Atlantiste à constater et dire cela. les jours de Poutine et du dictateur chinois sont déjà bel et bien comptés.
Réponse de le 22/12/2014 à 21:45 :
@ no : Autant être aveugle que lire une stupidité pareille.
Réponse de le 22/12/2014 à 22:20 :
Les gens clairvoyants qui analysent tous les conflits depuis un siècle s'aperçoivent qu'ils ont tous été initiés par les USA et à leur plus grand profit. L'intelligence voudrait que nous nous tournions vers l'Europe même de l'est pour nos échanges et non vers le far west qui ne veut que son bien pas le notre.
Réponse de le 22/12/2014 à 22:23 :
compredra celui qui pourra ha ha
Réponse de le 22/12/2014 à 23:05 :
@no: vous êtes sérieux ou c'est du second degré? Surtout à propos du gouvernement nationaliste extrémiste?
Réponse de le 23/12/2014 à 5:45 :
@NO : les usa ont des bases militaires en Allemagne, Italie, Pologne, ca ne vous dérange donc pas qu'une puissance étrangère que sont les USA dispose toujours de bases militaires actives en Europe et ce dans des pays dits souverains ?
a écrit le 22/12/2014 à 21:34 :
Voilà une décision très intelligente de l'Empire du Milieu et qu'à la place des élites de l'Union Européenne je la prendrais:
1. comme un magistral camouflet
2. comme une menace très sérieuse
a écrit le 22/12/2014 à 21:30 :
La crainte des US c'est une union européenne avec la russie .
Les russes ont les matières premières , l'europe ,la technologie et les capitaux , l'association des 2 seraient explosifs pour les US créant une zone se suffisant à elle même et donc en capacité de remplacer le dollar à terme ...
C'est la raison pour laquelle lorsque gorbatchev a demandé une aide 80 milliards de $ à l'UE pour assurer une transition démocratique , l'oncle sam a fait pression pour qu'on lui refuse .
Le meilleur allié des USA reste le régime russe autocratique ,spoliateur et communiste telle qu'on le connait aujourd'hui . Tant que la russie ne sera pas une démocratie , les US n'auront pas grand chose à craindre et la mentalité russe (corruption généralisée , FSB au pouvoir + peuple soumis ) étant ce qu'elle est , ce n'est pas prêt d'arriver ...
Réponse de le 22/12/2014 à 21:36 :
J'ai pas lu, juste les premières lignes m'ont suffit...
Réponse de le 22/12/2014 à 21:43 :
@ No : vous conduisez toujours ? :-)
Réponse de le 22/12/2014 à 22:06 :
Tiens les neuneus se réveillent ...
@jeanmaius83 qui est un gros malin ...
Comment les us ont fait sauter le régime communiste avant qu'il ne revienne malheureusement avec Poutine (qui n'aurait pas du spolier les hedge funds US) ?
Réponse de le 22/12/2014 à 22:49 :
no,vous êtes a coté de la situation,avec beaucoup de dificiltes a comprendre .Bizzarrrrr!!!!
a écrit le 22/12/2014 à 21:30 :
Pour celui qui a les fonds, il y a des dizaines de milliards à se faire à ramasser le rouble aux cours actuels, si éloignés de ses fondamentaux. Mais en dehors de la Chine ou des fonds du Golfe on ne voit pas qui possède les moyens. D'ailleurs les fonds du Golfe sont soumis aux Anglo-Saxons et une telle action de la Chine sans "coup de semonce" serait vu par les USA comme un nouvel acte hostile. Sans oublier que la Chine a un ascenseur à renvoyer aux USA pour la "révolution des parapluies" à Hong-Kong ménée par le NED et par la CIA, un acte hostile.

Comme les Russes, les Chinois s'abstiennent de rentrer pour le moment sur les tatamis où les Américains les attendent en Rangers, quoique quelque peu émoussés. Les rachats de roubles par les Chinois vont venir, de toute manière ils en ont besoin pour payer leurs importations.
D'après les déclarations de Poutine " deux ans", les cours de change vont commencer à fluctuer beaucoup, et pas que le rouble, de mémoire en 2 ans on est passé de 98 yens pour un Euro à 148. C'est la monnaie européenne qui se verra en difficultés après cette période.
Réponse de le 23/12/2014 à 4:50 :
"Les rachats de roubles par les Chinois vont venir, de toute manière ils en ont besoin pour payer leurs importations."

Vous avez du mal regarder la balance commerciale entre la Russie et la Chine. La seule chose que les Chinois payent en roubles ce sont les derniers contrats de gaz que la Russie a signé en roubles pour essayer de se passer du dollar. Les Chnois ont eu une réduction de 50% depuis le début de l'année, ils ne vont pas avoir besoin de beaucoup de roubles :D
a écrit le 22/12/2014 à 21:03 :
Ajoutez à cela que les USA, gardien de l'or de la plupart des pays européens, ont refusé de restituer l'or Allemand à leur propriétaire, l'Allemagne. Mais aussi à la Suisse... Ils ont même refusé une inspection des réserves d'or de l'Allemagne par ces derniers..
Si cela est vrai aïe aïe aïe...
Réponse de le 22/12/2014 à 21:10 :
Et la Russie est le pays qui detient les plus grandes réserves d'or du monde actuellement, suivi vous savez de qui…? c'est exact, de la Chine ! A bon entendeur….
Réponse de le 22/12/2014 à 21:13 :
Oui, c'est tout à fait vrai, on peut en lire sur plusieurs sources de la ziopresse et d'information indépendante.
Les Pays-bas, eux, ils ont été plus malins, ils ont fait un accord avec les américains : vous nous rendez nos réserves d'or qui sont chez nous et on va faire une enquête bidon sur le vol MH-17 pour ne pas mettre en cause vos amis ukies. Les US ont dit OK et l'or hollandais ets de retour chez lui. C'est une histoire vraie.
Réponse de le 22/12/2014 à 22:49 :
C'est surtout qu'ils ne l'ont plus... d'ailleurs 90% de l'or ukrainien a disparu.. les USA nous auraient voles pour continuer de vivre?? 14 mille milliard de dette... et on parle des difficultés des russes???
Réponse de le 23/12/2014 à 0:37 :
Décidément, les néo-soviétiques n'en sont pas à une abjection près ....
La Russie paiera bien évidemment pour son crime contre le vol MH17
Ne vous en déplaise.
Réponse de le 23/12/2014 à 13:05 :
Pour le vol MH17, par quelle déduction spectaculaire vous vous fiez ?
Personnellement, j'en trouve aucune.
a écrit le 22/12/2014 à 20:50 :
Merci Obama et Hollande pour essayer (vainement) de casser la Russie. Seul problème, il y aura des retombées mondiales de récession.
Sans compter que derrière tout ça, il y a Obama qui ne souhaite pas la grande Europe incluant la Russie et l'UE, ça serait la plus grande zone économique du monde.
Mais là ou les Américains se trompent, c'est que maintenant le Russie va se rapprocher de la Chine et des pays du Sud Est asiatique, y compris l'Inde et l'Amérique latine. Et ça sera du coup la plus grande zone économique du Monde. Sans nous, bien entendu.
Réponse de le 22/12/2014 à 20:57 :
Quelle erreur on fait les "Occidentaux", sous la houlette d'Obama, d'avoir favorisé le rapprochement du Chinois avec la fiancée Russe….et maintenant c'est cuit hein, les Russes considèrent les Européens comme des traîtres, ils ne mous pardenneront pas jamais. Merci Hollande, Merkel…..
Réponse de le 22/12/2014 à 21:02 :
@Polo: il est certain que le remaniement va créer des bouleversements mondiaux. Je conseille donc aux jeunes de ne pas se précipiter pour apprendre la géopolitique :-)
Réponse de le 22/12/2014 à 21:15 :
D'accord, papy, maintenant vas faire dodo, c'est l'heure de la sieste.
a écrit le 22/12/2014 à 20:45 :
Les faucons des USA et leurs caniches-pleureurs des gouvernements de l'EU offrent sur un plateau la devise mondiale... aux Russes et aux Chinois.
(datsun)
a écrit le 22/12/2014 à 20:41 :
Bien fait, Mollande, il ne faut pas lui vendre ses Mistral qui ont été déjà payés, Poutine va dire un grand merci aux sociétés françaises qui se trouvent en Russie !
Réponse de le 22/12/2014 à 21:18 :
Obama doit se réjouir d'avoir un concurrent de moins sur le marché des armes - les Etats-Unis peuvent se targuer d'honorer leurs contrats et pointer en exemple la France ou existe un risque de non-livraison - très fort Barak! Hollande n'y a vu que du feu! Les contribuables français vont maintenant devoir payer ces bateaux ainsi que les indemnités aux russes - ils peuvent aussi fermer les chantiers navals (ca be va pas aider a inverser la courbe du chomage franchise) qui passe commande chez un fournisseur a risque? C'est moi ou on se sent un peu dans un dîner de cons?
Réponse de le 22/12/2014 à 22:01 :
Vendez du $ achetez du Yuan. En Russie à court terme, ce sera du made in China et le made in europe c'est terminé. Ou toujours du made in Europe mais du faux LVMH et les autres . Pour le camembert, quelques vieilles chaussettes mélangées, infusées avec du toufou peut-être que feront l'affaire.
a écrit le 22/12/2014 à 20:41 :
bon, vendons ces mistrals, et on rééquilibrera tout ca :)
Réponse de le 22/12/2014 à 23:50 :
Le problème c'est qu'ils sont déjà vendus non?
Réponse de le 23/12/2014 à 8:52 :
Oui, tout à fait, aux contribuables francais!
a écrit le 22/12/2014 à 20:34 :
Les Etats-Unis échangent certainement 10 fois moins que l'Europe avec la Russie, donc la progression des chiffres ne semble pas illogique. Il faudrait plus de détails pour avoir une image réelle de la situation. De plus si les produits échangés ne font pas parti des embargos, rien anormal.
Poutine essaiera de toute façon de mettre la zizanie entre UE et USA comme il tente de la faire au sein de l'EU.
Il ne lui reste plus que des petits coups à jouer, il tente........
Réponse de le 22/12/2014 à 21:04 :
Vu comment il se comporte c'est pas du tout des petits coups !A quoi ça sert une monnaies forte !A payer moins cher ce que l'on importe .Les russes n'ont pas de facture energetique ,pas de factures minieres pas de factures de produits alimentaires de base !Certes ,champagne ,vins ,cognac ,camenbert et autres gâteries couteront plus chers mais ils s'en passeront ,et les producteurs français auront leurs productions sur les bras .De plus la monaie moins forte donne de trés gros moyens à l'exportation tout ce que la Russie vend coutera forcement moins cher .La Russie a des capacités autarciques considerables et comme l'a dit un ministre russe ,--nous sommes capable de fabriquer tout ce dont nous avons besoin ---ce qu'ils vont s'empresser de faire !Ils savent pas faire ? La belle affaire ,comme les chinois ils copieront et feront en mieux .D'un seul coup tous les produits étrangers vont se trouver plus cher dans tous les étals des magasins russes favorisant la production interieure .Avoir une monnaie plus faible c'est le reve de l'économie française mais elle ne peut stictement rien faire pour y parvenir .......
a écrit le 22/12/2014 à 20:21 :
Je faisais remarquer dans un commentaire sur l'augmentation de l'iPhone6 en Russie quer les US interdisaient de vendre, mais ne se gênait pas pour écouler leurs gadgets. Je vais donc me répéter: chaun a ses propres intérèts et nos intérêts ne sont pas ceux des autres, y compris, mais sans s'y limiter, des US.
a écrit le 22/12/2014 à 20:16 :
Pardonnez-.moi ma sincérité, je ne veux pas être blessant. Mais en tant qu'Australien, je ne croyait pas l'Etat ni la société française autant froussards. Le Président est un homme sans le moindre charisme, sans pouvoir, il est conduit par la politique de Washington comme une marionnette. Et la société ne dit rien, les associations de classes ne se regroupent pas autour d'une idée ou d'un projet pour forcer les autorités à faire réagir le pays face à la crise, au chômage et à perte de souveraineté. La presse et les médias sont des photocopies conforme les grands journaux anglo-saxons, les éditorialistes ont tous une même pensée unique, personne ne se démarque. De qui avoir peur ? et pourquoi avoir peur ?
Les Français regardent trop autour d'eux, l'opinion du voisin est parfois plus importante que l'opinion que les Français font d'eux mêmes. Et tout cela crée des peurs incrompréhensibles chez les gens, c'est comme ils ne vivaient pas dans leur pays. Quand je critique la politique des Etats-Unis, par exemple, entre amis ou à la table d'un restaurant, les gens se taisent, regardent autour et un certain malaise s'installe entre nous. Personnellement je ne crois pas que les Français soient aussi amoureux des Américains à point de les défendre tout le temps, en toute circonstance. En connaissant assez bien les Américains je peux vous dire qu'ils sont à l'opposé des Français, ils critiquent les Européens même sans en avoir raison. D'où vient la peur des Français quand il s'agit de critiquer la politique des Etats-Unis ? je ne comprends pas. Sincèrement, je ne comprends pas.
Réponse de le 22/12/2014 à 20:26 :
C'est pour ça que LePen fait entre 30 et 35% dans les sondages et que les gauches radicales gagnent les premières places dans de nombreux pays européen, sans parle d'Ukip en GB, un cas à part...
Réponse de le 22/12/2014 à 21:14 :
Hi my friend, do you remember wich country was going into war against terrorism ? France ! Where are our Australian Friend against terrorism ? So, which country is crying against war ? France ? No. Australia ? Ah maybe.
Réponse de le 22/12/2014 à 22:55 :
Vous savez... la gauche et la collaboration avec d'autres états... chez nous c'est une tradition...
Réponse de le 23/12/2014 à 11:44 :
Sur un point vous avez raison, les Français et nos médias on se mêle un peu trop d' affaires qui ne nous regardent pas. En partie c'est à cause d'une vieille (mais sans plus raison d'exister) tendance à s'intéresser au monde comme si il nous appartenait. C'est con, convenons, mais c'est comme ça. Et d'autre c'est à cause de ce complexe que nous avons d'être toujours attentifs à ce que l'autre va penser de nous. C'est un peu provincial, je reconnais, mais c'est presque indéboulonnable chez nous.
Toutefois, même sans être à 100% en accord avec votre commentaire, je dois dire néanmoins que je reste toujours à l'écoute de ce qui pense un étranger à propos de la France. Si il n'y a pas de malveillance dans ses propos, ils m'aideront vont m'aider à mieux comprendre mon pays et, pourquoi pas, à moi-même.
a écrit le 22/12/2014 à 20:00 :
C'est bizarre, mais... Un doute m'habite. Se pourrait-il que l'Europe, même réduite à la zone euro, soit la zone la plus riche tant en or, qu'en consommateurs riches, qu'en niveau de développement, soit le dindon à plumer tant par les oligarques US que Russes, que Chinois..??
Là, j'ai franchement un doute...
Réponse de le 22/12/2014 à 20:28 :
Mais non, mais non...vas faire dodo papy, c'est l'heure de la sieste.
a écrit le 22/12/2014 à 19:57 :
Il est évident que si la suprématie du dollar dans les échanges internationaux est remise en cause, les USA s'écroulent ! et vite !
Réponse de le 22/12/2014 à 21:02 :
Je vous conseille de miser sur cette hypothèse...
a écrit le 22/12/2014 à 19:52 :
La fin du rouble est proche, on dit dans la rue à Moscou. Aux jours de Staline et de l'URSS les bolcheviques avaient l'habitude d'arrêter tous qui dénonçaient le régime. Les médias de Poutine encore pris la main dans le sac à mentir pour tenter de cacher la réalité du tir de la 53e brigade antiaréienne russe de Koursk qui a abattu le vol MH17. Andreï Menchenine, éditorialiste de la radio indépendante russe Ekho Moskvi, a dénoncé pour le « pseudo-sensationnalisme » du reportage russe et affirme que l’angle d’attaque qui aurait été celui du chasseur ukrainien ne correspond pas aux dégâts constatés sur l’épave du Boeing. Интересно, изображение Боинга они прямо загуглили тоже? Или совпадение? Первая картинка в выдаче «Боинг вид сверху» pic.twitter.com/e5MyH07UWQ — Максим Кац (@max_katz) 14 Novembre 2014 Sur Internet, les détournements du photomontage se multiplient, afin de démontrer la grossièreté du procédé. Des internautes, via Twitter, démontrent ainsi que le logo de la compagnie aérienne Malaysia Airlines n'est pas au bon endroit sur la carlingue. Autre indice : la texture de l'habillage des ailes du chasseur ukrainien ne correspond en rien à celle d'un avion. Autant de constats qui poussent certains internautes à l’humour. ПРАВДЫ НЕ СКРЫТЬ! На снимке видно, что крылья истребителя, сбившего Боинг, раскрашены в цвета украинской вышиванки! pic.twitter.com/VfttMMu72i
— Дядюшка Шу (@Shulz) 14 Novembre 2014 Bellingcat, site internet de journalisme d’investigation basé en Grande-Bretagne, a dénoncé un « faux grossier » et affirmé que les photos avaient été en partie « fabriquées » à partir d’images de Google Earth datant de 2012. #версия Боинг сбили фашиствующие инопланетяне... pic.twitter.com/4z25E7UBjb — Reincarnation. (@TukvaSociopat) 14 Novembre 2014
Réponse de le 22/12/2014 à 20:43 :
Allez, je te dis "da zvidania" (au revoir en russe) !
Réponse de le 23/12/2014 à 0:03 :
@ faux Ex-Moscovite de 20.43: Donc, vous continuez l'usurpation de mon pseudo. Je vois un défaut d'éducation en jeune âge. De plus vous ne maitrisez pas la langue russe en faisant des erreurs de prononciation dans une phrase de deux mots.
a écrit le 22/12/2014 à 19:48 :
Il faut vraiment avoir du sang-froid pour lire les actualités dans la ziopresse parisienne sans y prendre coup de sang, il faut contrôler les nerfs car le flot d'aberrations, de désinformation et de mauvaise foi qu'on y voit fait plus que nous écoeurer : il nous révolte outre-mesure. Surtout quand il s'agit de dénigrer la Chine et la Russie. Il faut tenir bon et rester dans les limites de la civilité mais, j'avoue, la tâche est rude.

Ce pays est en réalité beaucoup plus robuste que l’image que l’on nous en donne. La Russie est pays économiquement solide, aux fondamentaux excellents. C’est un pays qui exporte plus qu’il n’importe et c’est l’un des rares dans le monde dans ce cas. C’est donc un pays dont la devise devrait structurellement s’apprécier et non pas l’inverse. C’est également une économie qui peut parfaitement introduire l’or en étalon monétaire contrairement à tous les pays déficitaires sur leur balance commerciale. Ainsi, un pays déficitaire comme la France verrait finalement ses réserves d’or partir à l’étranger en quelques mois afin de payer ses achats… ses importations ! Ce n’est pas le cas de la Russie. Et vous voyez que tous les pays commercialement déficitaires éprouveraient les plus grandes difficultés avec un étalon-or… À commencer par les Américains, grands déficitaires devant l’éternel.

Verrons-nous un jour une presse réellement indépendante en France ? vivement !
a écrit le 22/12/2014 à 19:44 :
L'ennui est qu'il n'a pas besoin d'insinuer. Là, nous le constatons. Sauf la propagande US, bien sûr...
a écrit le 22/12/2014 à 19:37 :
La Chine offre son aide financière à la Russie en crise, c'est officiel. Ce que les apprentis sorciers de l'Elysée et de Bruxelles sont en train de réussir, c'est de renforcer un axe Chine-Russie. L'Europe n'en sortira pas gagnante.
Réponse de le 22/12/2014 à 21:01 :
Moi je crois que si, une alternative au dolar sera bonne pour la zone euro. De plus, au niveau international, le comportement de la Chine est infiniment plus respectueux que celui des USA.
a écrit le 22/12/2014 à 19:20 :
TANT QUE L EUROPE NE FERAS PAS CAVALIER SEUL NOUS SERONS LES DIDONS DE LA FARCE ???
Réponse de le 22/12/2014 à 19:29 :
Et je dirais même plus : tant que l'Europe ne fera pas cavalier seul, nous serons les farçons de la darce !
Réponse de le 22/12/2014 à 22:31 :
non non et non nous serons les farçon de la fiarce, Eh oui mon cher
Réponse de le 22/12/2014 à 22:36 :
non non d'isigny dupontd Nous serons les farcons de la diacre
a écrit le 22/12/2014 à 19:18 :
M. Poutine enfonce clairement des portes ouvertes puisqu'il parait évident que l'UERSS est manipulée par l'oncle Sam au sujet de l'Ukraine.
Réponse de le 22/12/2014 à 19:30 :
UERSS ! bien bonne celle-là, bravo !
a écrit le 22/12/2014 à 19:14 :
Le fait marquant est que l’Europe a abandonné ses rêves de grandeur et a accepté le rôle subalterne de sous-traitant pour le compte des Etats-Unis. Un laquais bienveillant, fidèle et dévoué. Mais le plus frappant est que ce rôle se fait parfois au dépens de ses intérêts stratégiques, comme on l’a bien vu dans la crise ukrainienne. La France, l’Allemagne et d’autres pays européens ont cédé aux exigences américaines d’isoler la Russie et de l’affaiblir économiquement, tout en sachant que cela aurait de graves répercussions sur leurs propres économies.
Pire encore, les Etats-Unis ont décidé de faire partager le fardeau financier – « burden sharing »-, en faisant payer à ses « alliés » le prix des interventions militaires ici et là dans le monde.

Quand il fallait nous passer le tout par le gosier, les fanfarons de Bruxelles nous faisaient chanter aux années 90 : Vive la forteresse Europe, havre de paix et un rempart contre le monde !! comme quoi….

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :