Fed : une remontée des taux pour bientôt ?

 |   |  303  mots
La Fed est optimiste pour l'économie mondiale
La Fed est optimiste pour l'économie mondiale (Crédits : © Jonathan Ernst / Reuters)
Le numéro deux de la Réserve fédérale (Fed) estime qu'il est temps de relever les taux d'intérêts aux Etats-Unis, compte tenu de l'amélioration de l'emploi.

Le numéro deux de la Réserve fédérale (Fed) Stanley Fischer a prévenu vendredi qu'il allait être "temps" de relever les taux d'intérêts aux Etats-Unis alors que le taux de chômage s'approche du plein emploi. Interrogé sur la chaîne économique CNBC vendredi, Stanley Fischer a redit qu'il y avait "une forte probabilité" pour une hausse des taux cette année affirmant que l'inflation devrait remonter après que l'effet de la baisse des prix pétroliers s'efface "dans quelques mois".

Le vice-président de la Fed a expliqué qu'une fois le terme appelant à la "patience" serait retiré du communiqué du Comité de politique monétaire, une hausse des taux pourrait "intervenir à n'importe quelle réunion (du Comité) une fois que les données économiques le permettent".

Optimisme

Evoquant l'appréciation du dollar, le responsable de la Fed s'est félicité du fait que la force du billet vert reflétait, selon lui, "la force de l'économie des Etats-Unis". Il s'est déclaré "optimiste" quant à l'évolution de l'économie mondiale comme celle des Etats-Unis, signalant qu'en Europe, la situation "était un peu meilleure que ce que l'on pensait il y a quelques mois". "La Chine a ralenti mais cela s'annonce bien en Inde. Donc il y a de bonnes raisons d'être assez optimiste", a lancé Stanley Fischer.

Interrogé sur la façon dont la présidente de la Fed a dû défendre vigoureusement l'indépendance de la Réserve fédérale devant certains élus du Congrès cette semaine, Stanley Fischer a appuyé Janet Yellen en disant: "elle a tenu tête et elle a bien fait". Des élus avaient reproché notamment à Janet Yellen un parti pris politique pour avoir dénoncé les inégalités croissantes de revenus aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2015 à 8:39 :
Vous savez très bien que les USA n'encaisseraient pas le choc... !
a écrit le 28/02/2015 à 23:27 :
Ils l'ont déjà prévu et vous l'avez écrit dans un précédent article. Ils voient tellement clair dans l'avenir économique qu'ils remonteront leurs taux en 2116. Donc, acte. Sinon, la Chine vient de baisser ses taux de 0,25, vous dire...
a écrit le 28/02/2015 à 18:48 :
Le taux de chômage est très bas aux USA, la croissance est forte. Les taux auraient donc dû être relevés il y a longtemps déjà, la Fed a trop trainé, sous la pression de ses amis les banquiers (qui élisent les membres de la Fed, soit dit au passage...). Résultat : le Dow Jones est 40% plus haut qu'au plus haut avant la crise de 2007... Les prix des obligations sont à des niveaux records... La politique monétaire laxiste de la Fed a donc déjà créé une gigantesque bulle spéculative, comme à son habitude...
Réponse de le 28/02/2015 à 20:14 :
S'ils remontent les taux ,la dette US explose et la FED est ruinée avec toutes les obligs au bilan.La croissance n'est pas forte aux us,le taux de chomage est dissimulé,et la flambée spéculative de la bourse ainsi que la bulle des crédits auto et étudiants masquent la réalité.En vérité la FED est coincée,elle n'est plus assez puissante pour endiguer la montée des produits dérivés,donc il faut qu'elle bouge,mais si elle bouge ,elle fait exploser le système.En plus,ils ne peuvent pas faire monter le dollar sinon ils explosent aussi
Réponse de le 01/03/2015 à 9:14 :
Énième prédiction catastrophiste ...qui bien sûr ne se réalisera pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :