La Grèce peut au moins compter sur le tourisme

 |   |  175  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les recettes du secteur du tourisme en Grèce, essentiel pour le pays, ont enregistré une hausse de 9,45% en 2011 par rapport à l'année précédente

Les recettes du secteur du tourisme en Grèce s'élevent à 10,519 milliards d'euros, selon des estimations de l'union des opérateurs du tourisme (Sete), publiées aujourd'hui. Ces estimations sont basées sur des données de la Banque de Grèce, a indiqué un communiqué de la Sete. Après deux ans de faible demande en raison de la crise économique internationale, la Grèce a profité en 2011 du "printemps arabe" pour faire monter le nombre de ses visiteurs.

Les mois de juillet et d'octobre ont été les plus bénéficiaires avec une hausse des recettes de plus de 14,42% et 14,99% respectivement alors que les mois de février et décembre ont enregistré une baisse des recettes -4,68% et -4,89%. Représentant 15% à 18% du PIB national, le tourisme est considéré comme le moteur de l'économie du pays, selon les chiffres officiels. Risquant toujours de faire faillite en raison de la crise de la dette, la Grèce est soumise à une austérité sans précédent en échange des prêts internationaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2012 à 11:43 :
et si ils etaient sortis de l euro... 200%
a écrit le 21/02/2012 à 7:58 :
Compte tenu des prix pratiqués, le tourisme en Grèce est principalement destiné aux Grecs eux-mêmes, car ce sont souvent les seuls à disposer de revenus suffisants.

Il ne payent pas d'impôts et reçoivent des aides et subventions ainsi que d'importants revenus non déclarés.

Il est peu probable que ce mode de fonctionnement évolue, mais il serait évidemment intéressant pour la Grèce d'ouvrir son tourisme aux Etrangers,
apporteurs de devises et d'Euros.
a écrit le 21/02/2012 à 7:38 :
Il est désolant de voir un pays européen s'en remettre au tourisme pour sauver son économie. Le tourisme c'est une économie de pays sous développé avec à la clé plein de petits boulot précaires mal payés. ci c'est cela l'avenir de l'Europe la perspective est peu réjouissante.
Réponse de le 21/02/2012 à 12:40 :
c'est la description de la France que vous faite ! :
- la France est le premier pays concernant le tourisme
- pour le tout plein de petits boulots précaires mal payés, je vous laisse juge (vue le nombre de smicard en France)
a écrit le 20/02/2012 à 18:48 :
"Les recettes du secteur du tourisme en Grèce s'élevent à 10,519 milliards d'euros, selon des estimations de l'union des opérateurs du tourisme (Sete), publiées aujourd'hui. Ces estimations sont basées sur des données de la Banque de Grèce":

ce sont de faux chiffres au vu du black; revoir tous les commentaires des vacanciers 2011, obligés de payer en monnaie
a écrit le 20/02/2012 à 18:31 :
Ca y est nous voila sauvé, c'est la solution pour rembourser des milliards "le tourisme" ! Il ne faut pas dire n'importe quoi, + x% ne veut rien dire si on ne donne pas le chiffre d'affaire avec et les recettes, c'est aussi stupide que de confondre CA et bénéfices !!
a écrit le 20/02/2012 à 16:49 :
Comment la Grece pourrait compter sur le tourisme qui baisse de 10% par an ?
a écrit le 20/02/2012 à 16:37 :


S'il y a 9% de touristes en plus , La T.V.A va augmenter !!!!!!! a savoir ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :