La Tribune

Le déficit budgétaire espagnol s'est creusé en février

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr (source AFP)  |   -  228  mots
Avec un déficit budgétaire de près de 21 milliards d'euros sur les deux premiers mois de l'année, l'Espagne a déjà grillé plus du tiers du montant maximum que s'est fixé le gouvernement conservateur pour 2012.

L'Espagne a enregistré un déficit budgétaire de 1,94% du produit intérieur brut (PIB) sur les deux premiers mois de l'année, à 20,668 milliards d'euros, contre un excédent de 1,9 milliard d'euros publié en 2011 pour la même période, soit 0,18% du PIB, a annoncé ce mardi le ministère de l'Economie. Ce creusement du déficit est dû notamment au versement des avances correspondant au système de financement des régions autonomes, précise le ministère dans un communiqué, estimant que ces effets devraient s'estomper par la suite.

En deux mois, le déficit budgétaire, qui ne comptabilise que celui de l'Etat central, a déjà atteint plus de la moitié de l'objectif de 3,5% du PIB que s'était fixé le gouvernement de droite pour 2012 avant d'obtenir de l'Europe la révision de son objectif à 5,3% du PIB.

"On commence à noter l'effet des coupes dans les dépenses non financières mais l'avance des transferts aux autres administrations publiques augmente temporairement les dépenses de l'Etat, un effet qui va être annulé au cours de l'année", affirme le ministère. Le déficit budgétaire espagnol a atteint 5,1% en 2011 contre 4,8% prévus et 5,72% en 2010, dans un contexte de réduction des dépenses. Le déficit public total du pays s'est lui établi en 2011 à 8,51% du PIB contre 6% prévus, après 9,3% en 2010 et 11,1% en 2009.

Réagir