La Tribune

La Grèce négocierait un an de délai supplémentaire

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr  |   -  261  mots
Selon le journal Ta New, le ministre grec des Finances mènerait des discussions avec le Fonds monétaire international dans le but d'obtenir un délai supplémentaire pour atteindre les objectifs fixés par l'institution internationale et par l'Europe. Le gouvernement hellène espère repousser à 2015 la date limite pour rentrer dans les clous fixés par ses prêteurs.

Le ministre des Finances grec mène des discussions avec les prêteurs pour allonger la période de l'ajustement fiscal prévu d'un an soit jusqu'en 2015, rapporte le journal grec Ta Nea. Filippos Sachinidis aurait en effet évoqué cette possibilité avec des représentants du Fonds monétaire international (FMI) à Washington en fin de semaine dernière. L'allongement du délai d'ajustement est un des points centraux de la campagne du leader du parti socialiste grec, le Pasok, Evangelos Venizelos. Celui-ci promet qu'il demandera à la troïka de donner à la Grèce jusqu'à 2015 et non 2014 pour réduire son déficit public.

"Nous pensons que cela rendra l'ajustement un peu plus facile", a déclaré le porteparole du Pasok, Fofi Gennimata sur une chaîne de télévision grecque jeudi. Le chef de la mission grecque du FMI, Poul Thomson, devrait se rendre à Athènes après l'élection du 6 mai. Selon des sources provenant du FMI, Poul Thomsen pourrait mener une visite de deux jours afin de rendre compte de la situation suivant l'élection.

Les représentants du FMI, ainsi que ceux de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Commission européenne, doivent se rendre à Athènes en juin pour faire un point sur l'avancée du gouvernement hellène vers les objectifs fixés par l'Europe et l'institution internationale. Le gouvernement hellène a pour objectif de réduire son déficit public à 5,5% du Produit intérieur brut (PIB), soit une économie de quelque 11 milliards d'euros en 2013 et 2014, rappelle le site ekathimerini.com.

Réagir

Commentaires

Spaghetti splash  a écrit le 26/04/2012 à 19:10 :

D une certaine maniere, ce serait une bonne chose que hollande passe. A 40 milliards de depense sup annuel comparé au 40 milliards d economie que veux faire sarko, on est sur qu on aura plus un rond a donner ! Sur 5 ans, le delta est de 400 milliards, une paille. Et puis comme il l a dit, si y a pas assez de prelevements d impots, il ira taper dans les economies des francais. Un vrai regime cretois financier !!

sacha  a écrit le 26/04/2012 à 16:24 :

Ta New ?? Le journal Ta Nea peut-être ?

Merci  a répondu le 26/04/2012 à 16:49:

En effet

branleurs  a écrit le 26/04/2012 à 16:07 :

ces grecs ils savent tres bien qu ils ne rembourseront rien et ils demandent soi disant un autre délai pour profiter encore et tjrs des dons des autres pigeons

Nicolas  a répondu le 26/04/2012 à 18:30:

vos commentaires reflètent votre pseudo !

gg  a écrit le 26/04/2012 à 15:44 :

Que l'on arrete avec ca !
ILS SONT INSOLVABLES !!