La Tribune

La taxe sur les transactions financières attendra

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr  |   -  332  mots
Un cadre du ministère allemand des Finances a estimé que la taxe européenne sur les transactions financières n'entrerait pas en vigueur avant 2016.

L'Allemagne, qui fait pourtant partie du groupe de pays en faveur d'une taxe européenne sur les transactions financières, ne paraît pas pressée de voir cette taxe appliquée. En juin, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble avait déjà prévenu qu'il ne fallait pas compter sur une mise en oeuvre de la taxe au niveau européen avant les élections législatives prévues pour l'automne 2013. Ce week end, c'est Michael Sell, le directeur du département fiscalité au sein du ministère des Finances, qui a estimé que la future taxe européenne sur les transactions financières ne devrait pas entrer en vigueur avant 2016.

Pas avant 2016...

"Je n'incluerais pas de taxe sur les transactions financières dans le budget avant 2016", a déclaré Michael Sell, cité dans le magazine allemand WirtschaftsWoche, lors d'une rencontre récente organisée à Berlin par le cabinet d'audit et de conseil Ernst & Young. 

Officiellement, l'Allemagne fait tout son possible pour faire avancer le dossier

"L'Allemagne fait tout son possible pour faire avancer ce dossier", a insisté de son côté un porte-parole du ministère allemand des Finances interrogé par l'AFP, précisant que le cadre du ministère allemand des Finances avait exprimé un avis personnel. L'Allemagne souhaite désormais introduire la taxe sur les transactions financières en même temps que plusieurs pays européens, a ajouté le porte-parole.

Une procédure lancée par onze pays au niveau européen

En octobre, onze pays, dont l'Allemagne, la France, l'Italie et l'Espagne, ont permis de lancer une procédure au niveau européen en vue de l'instauration d'une telle taxe, qui pourrait rapporter environ 10 milliards d'euros par an aux Etats. Les Pays-Bas ont récemment indiqué qu'ils pourraient rejoindre cette coopération renforcée, tout en posant des conditions, comme l'exemption des fonds de pension néerlandais. Et la Lituanie pourrait également prochainement rejoindre le groupe des partisans de la taxe, selon M. Sell.

Réagir

Commentaires

Je hais les taxes !  a écrit le 22/12/2012 à 20:43 :

Les taxes, c'est comme les poils j'en ai plein le cul ! Je hais ce mot ! j'en peux plus d'entendre ce mot quel qu?en soit le motif ! A bas les taxes, mort aux taxes, à poil les taxes ! Je hais les taxes !

Ecolib  a écrit le 03/12/2012 à 16:26 :

Vraiment aucune surprise!

Les réveillés  a écrit le 29/11/2012 à 10:39 :

Ce qu'il faut, c'est une taxe sur le déficit de la balance de paiement, mais ça ni les entreprises n'en veulent et encore moins les banques (car on pourrait rembourser nos emprunts ....)

https://www.facebook.com/lesreveilles

danni  a écrit le 27/11/2012 à 14:17 :

A quant une taxe sur la connerie ? je crois que toutes les caisses françaises et autres seraient vite renflouées

75%  a répondu le 31/12/2012 à 16:11:

Et le gouvernement serait, en entier, taxé à 75% !

Paulo  a écrit le 26/11/2012 à 19:20 :

Et vlan encore une pichnette pour le gouvernement Hollande si fier de cette taxe mal née et contre productive ... Il aurait fallu faire une taxe qui soit en fonction de la durée d'investissement pour ne pas pénaliser les vrais investisseurs, et envoyer un message fort aux spéculateurs ... Mais non, on préfère opter pour tout taxer sans se rendre compte que déjà des plans B sont en place pour continuer à "trader" sans transaction taxable ...

celthic  a écrit le 26/11/2012 à 18:09 :

cette reculade est à rapprocher de la demande des banques à surseoir à la mise en place du "Bâle III" et à la démission de mme Shapiro, le gendarme de la bourse à Wall Street. La puissance occulte de la finance prend tout son sens à travers ces "petits évènements". Les politiques à contrario montrent combien leurs discours sonnent creux

rb  a écrit le 26/11/2012 à 16:33 :

Et en 2016 on la supprimera l'air de rien....On met une soiree pour recapitaliser les banques fautives a hauteur de 1000 milliards(qui ensuite crache dans les mains qui les ont aide),et la faut attendre 4 ans....CQFD?!

henry  a répondu le 26/11/2012 à 17:27:

Je crains que vous n'attendiez longtemps le bénéfice de cette taxe.

henry  a répondu le 26/11/2012 à 17:29:

@rb: je crains que vous ne profitiez jamais du bénéfice de cette taxe. Elle sera très certainement détournée par nos "élites".