La Grèce de plus en plus perçue comme corrompue... bonne nouvelle

 |   |  320  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Transparency International a publié mercredi son classement pour la perception de la corruption. La Grèce y chute de 14 places... une bonne nouvelle pour Transparency International.

Transparency International a publié ce mercredi matin son dernier classement des pays pour la perception de la corruption. Au 94ème rang sur 174 pays, la Grèce. Largement à la traîne derrière les autres pays de l'Union européenne, le pays a perdu 14 places par rapport à la précédente étude. Ces chiffres sont toutefois à prendre avec précaution. Car cet indice ne mesure que la perception des experts et du milieu des affaires, sans reposer sur une base chiffrée concrète.

Un bon début dans la lutte anti-corruption

C'est sur le terrain de la prise de conscience de la part des Grecs que la corruption est un phénomène important qu'il faut envisager ces chiffres. Et sur ce plan, la baisse du pays dans le classement est à interpréter comme une bonne nouvelle explique Anja Osterhaus, responsable du programme Europe et Asie centrale de Transparency International.

Selon elle, c'est parce que le sujet de la corruption s'est retrouvé au coeur de l'actualité depuis le début de la crise que sa perception s'est faite plus pregnante chez les Grecs. "Tout le monde en parle, c'est un très bon début du point de vue de la lutte anti-corruption" explique Anja Osterhaus qui précise que "cela ne signifie pas que la Grèce est plus corrompue qu'avant, elle l'est depuis longtemps".  

La balle est dans le camp des dirigeants

Et le chemin à parcourir en ce sens est encore long. Car les mesures visant à lutter contre la corruption tardent à être mises en place dans les pays les plus touchés. "Nous attendons des gouvernements qu'ils durcissent leur position à l'égard de l'abus de pouvoir" s'est d'ailleurs insurgée Huguette Labelle, présidente de Transparency International.

De fait, en ce qui concerne la Grèce, si la population en a assez de la corruption, le pays se classe toujours parmi les plus corrompus en Europe selon l'OCDE. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2012 à 10:15 :
Est il étrange de constater que les pays de la zone Euro qui n´ont pas ou très peu de deficit sont justment ceux où la corruption ne joue qu un phénomène peut être pas inconnu mais marginal.
Gaspillage, Fraude et Corruption ca va toujours ensemble !
a écrit le 05/12/2012 à 17:20 :
Pour lutter contre la corruption il faut des politiciens intégres. Or en Grèce, la caste la plus corrompue est précisément la classe politique. Équation insoluble, ou peut-être pas?
a écrit le 05/12/2012 à 16:43 :
Rien de bien neuf. La corruption suit la pauvreté.
Réponse de le 05/12/2012 à 19:28 :
La vérité est ailleurs
a écrit le 05/12/2012 à 15:08 :
Non je n'y crois pas, il y aurait de la corruption en Grèce ? Ou alors c'est tout récent et j'en suis époustouflé !!
Bon, ceci dit, on a les mêmes chez nous, alors...pas de leçons de morale svp.!
a écrit le 05/12/2012 à 14:55 :
Bonjour, je pense qu'il manque un lien vers l'étude originale.
Cordialement
Réponse de le 05/12/2012 à 19:30 :
http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20121205trib000735300/corruption-le-classement-mondial-2012.html
a écrit le 05/12/2012 à 14:29 :
De toute facon en europe quand on traque les delinquants politiques la sanction est on oublie le passe mais vous promettez pour l avenir....dissuassif....
a écrit le 05/12/2012 à 14:23 :
Tout cela est très bien et il faut le faire, la prise de conscience est indispensable.
Dans le même esprit, existe-t'il un classement similaire pour les pays corrupteurs ?
Suivez mon regard...
a écrit le 05/12/2012 à 14:16 :
cette nouvelle n'est en rien un scoop. ça fait belle lurette que la corruption est active en grèce, et tous les gouvernements qui se sont succédés à la tête du pays, qu'ils soient de droite ou de gauche ont participé et profité de cette situation déplorable, se compromettant avec les sociétés et organismes publics et privés ayant pignon sur rue, sans oublier les armateurs .
a écrit le 05/12/2012 à 13:54 :
Quand on voit Papandréou, du parti socialiste, piller le pays en évadant 500 millions et faire éclater la société par son laxisme et le trucage des comptes publics, nous devons préserver la société de ces dangers publics. Ce qui nous menace de la même manière, c'est de voir l'exclusion et le chômage double ou triple! C'est de la malfaisance!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :