De Londres à Bucarest, le scandale de la viande de cheval secoue l'Europe

 |   |  730  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En Europe, le scandale de la viande de cheval agite les capitales et les industriels européens. Pendant qu'à l'ouest du continent, les Etats s'inquiètent, à l'est, les industriels roumains tentent de se défendre.

Avant d'être quelque peu éclipsée par la démission du pape, "l'affaire" des lasagnes à la viande de cheval vendues par Findus faisait les gros titres ce lundi. Un peu partout en Europe, les autorités se sont emparées du sujet ce week-end pour réclamer des enquêtes. Alors qu'en France, une réunion de crise doit avoir lieu ce 11 février, l'affaire faisait l'objet de commentaires un peu partout sur le continent, et notamment en Roumanie, où certains abattoirs sont pointés du doigt. Tour d'Europe du dernier scandale alimentaire vu par la presse.

  • Londres: une viande de cheval dangereuse?

En Grande-Bretagne, où a démarré l'affaire désormais surnommée "horsemeatgate" ( "viande-de-cheval-gate"), le ministre britannique de l'Environnement, Owen Paterson, chargé des questions alimentaires, a déclaré ce lundi à la BBC que ce scandale semblait relever d'une "conspiration criminelle" étendue. Il soulignait qu'aucun danger pour le consommateur n'avait été jusqu'alors constaté. Il ajoutait sur la radio LBC 97.3 que "des substances pourraient s'avérer dangereuses pour la santé humaine". L'organisme chargé de la sécurité des aliments doit effectuer des contrôles.

  • Irlande: un "signal d'alarme"?

En Irlande, où de la viande de cheval avait été retrouvée fin janvier dans des sandwiches préparés par la chaîne de restauration rapide Burger King, le scandale Findus fait également parler de lui. Dans un éditorial, le quotidien Irish estime que l'affaire devrait servir de signal d'alarme pour les producteurs. Il rappelle également les craintes suscitées chez les consommateurs par la crise de la Vache Folle à la fin des années 1990.

  • Les industriels roumains se défendent

Au c?ur de la tempête médiatique, Bucarest  tente se défendre son industrie agro-alimentaire. Le président du pays lui-même est monté au créneau pendant le week-end. "Si nous sommes fautifs, nous perdons notre crédibilité pour un bon moment", a ainsi déclaré Traian Basescu lors d'une conférence de presse. "Je veux croire et j'espère que cela ne sera pas le cas. Je sais que les institutions de l'Etat ont ouvert une enquête et j'espère qu'il ne s'agit pas d'un faux étiquetage du côté roumain", a-t-il ajouté. Le Premier ministre Victor Ponta est allé plus loin lors d'une autre conférence de presse ce lundi, affirmant qu'"aucune irrégularité n'a été commise par une société roumaine ou sur le territoire roumain". "La Roumanie ne peut pas accepter le statut de suspect de service", a fait valoir le chef du gouvernement roumain.

La presse se faisait l'écho des récriminations des industrielles. Le quotidien Evenimentul Zilei citait notamment Sorin Minea, le président de l'association Romalimenta, qui regroupe les patrons roumains de l'alimentaire. Selon lui, "l'importateur français doit présenter des documents [indiquant le type de viande achetée et sa provenance]. S'il n'en a pas, cela pourrait indiquer qu'il l'a achetée sur le marché noir ou qu'il veut cacher quelque chose".

De son côté, Gandul ("La Pensée"), allait davantage dans les détails avec une liste des 35 abattoirs roumains agréés pour l'abattage des chevaux. Claudiu Frânc, le président de la Fédération des éleveurs de bovins en Roumanie (FCBR), affirme dans les colonnes du journal que "la différence entre les deux sortes de viande [b?uf et cheval] est visible" et que l'erreur d'étiquetage ne peut donc provenir des industriels roumains. Mais, comme "la viande de cheval étant moins chère que celle du b?uf", des intermédiaires auraient intérêt à apposer sciemment de fausses étiquettes.

  • La Pologne veut enquêter en Irlande

Les autorités sanitaires polonaises ont, elles aussi, commandés une enquête, qui porte notamment sur des produits vendus en Irlande aux compagnies Tesco et Burger King.

  • La Suède s'inquiète pour ses cantines

Enfin, en Suède, où se trouve le siège de la société Findus, qui a commercialisé les lasagnes incriminées, l'inquiétude portait ce lundi sur les cantines scolaires où ces lasagnes ont pu être servies. Le quotidien Aftonbladet, évoquait notamment cette question. Une réunion de crise doit également se tenir avec les autorités sanitaires du pays. Quant au groupe industriel Findus, il a de son côté indiqué qu'il porterait plainte contre son fournisseur de viande français, Comigel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2013 à 18:00 :
La course folle au toujours moins cher a ses limites et consolation, il n'y a pas pour le moment de scandale sanitaire
http://www.magtuttifrutti.com/article-findus-quand-un-plat-cuisine-en-cache-un-autre-115258753.html
a écrit le 13/02/2013 à 15:01 :
Ce qui est marrant c´est que dans les pays germanophones ( Allemagne, Suisse , Autriche) on pas trouvé de viande de Cheval et Dieux sait si les grand distributeurs ( ALDI., LIDL etc.) ont fait analyser les produits en étagère.
Pour moi l´explication est évidente: les traficants se sont bien gardés de revendre leur camelote dans des pays avec des contrôles sanitaires efficaces et dignes de ce nom ,
a écrit le 13/02/2013 à 9:36 :
il n'y a pas de problème sanitaire donc les produits sont consommables ! à qui profite ce pseudo scandale ?car il serait incroyable que les autorités sanitaires de l'ensemble des pays de l'UE n'aient rien remarqué ! car il semble que la viande de cheval fasse partie depuis longtemps de la fabrication de cette bouffe industrielle!
a écrit le 12/02/2013 à 22:38 :
Il faudrait un remède de cheval contre ces pratiques..le problème c'est qu'un tel trafic n'a pas pu fonctionner sans complicités.... de plus chacun des intervenants se dédouane de ses responsabilité dans ce labyrinthe Européen (c'est à croire qu'il n'y a pas de contrôle dans les laboratoires d'analyses de l'industrie agro-alimentaire) et tout le monde s'offusque, politiques, industrie agro-alimentaire....pauvres consommateurs anesthésiés....
a écrit le 11/02/2013 à 21:35 :
ET voilà , à cause d'un peu de cheval dans des lasagnes , ce qui n'est pas un drame et en aucun cas un problème sanitaire, l''industrie va être mise à l'index et risque de voir arriver des contraintes supplémentaires alors qu'il est si difficile de dégagé un minimum de bénéfice compte tenu des règles sanitaires qui sont à l'image de nos impôts et taxes : beaucoup trop lourdes! La liberté d'entreprendre doit être défendue !
a écrit le 11/02/2013 à 18:57 :
On se demande bien où se trouve le problème, le foie gras du Sud ouest est bien fabriqué en Roumanie et personne ne s'en émeut même si l'étiquetage est mis avec label du Sud ouest, les scandales ont toujours eu lieu comme la fraude. Par contre, on s'inquiète de l'inefficacité du politique et de l'administration française qui ne contrôle pas les produits, ils font quoi les 5 millions de fonctionnaires, ils grattent le papier ? c'est vrai sortir dans le froid c'est dangereux pour la santé et cela les insecurise, les pauvres.
Réponse de le 11/02/2013 à 22:18 :
Les fonctionnaires sont comme les politiques que tu critiques : avec la trouille que TU les relègues en CC-. Soit, quand TU places tes "économies" piquées par ta banque en "placement", cela devient, de facto, une brique lancée CONTRE les états. Ouvres les yeux, un jour.
Réponse de le 14/02/2013 à 11:26 :
Tomibiker, c'est quoi pour toi "les fonctionnaires"? "Les fonctionnaires" de l'éducation, du supérieur, de l?administration, du territoire, de la santé, de l'armée, les derniers de la Poste ou d'EDF ou de F.Telecom, voire du fisc, devraient tous se mobiliser pour réaliser les contrôles sanitaires!? Certaines personnes réfléchissent une petite minute avant de balancer des inepties! Je sais bien qu'en France la tendance est plutôt à l'inverse, m'enfin, un peu de décence.

On veut la mondialisation!? On en voit les résultats! Untel sous traite à untel qui sous traite à un trader qui achète une ligne informatique qu'il revend ensuite blaablaablaa. Le rapport avec des fonctionnaires!? Je cherche encore.
a écrit le 11/02/2013 à 18:25 :
Roumanie, Chypre, Hollande , France , Suède, Angleterre , Il devait être crevé le bourrin !
a écrit le 11/02/2013 à 18:20 :

la mal-bouffe uniquement dans les grandes surfaces ???
a écrit le 11/02/2013 à 18:10 :
un groupe de travail a décidé ceci pour un gain de productivité
a écrit le 11/02/2013 à 18:04 :
J'ai acheté de la viande de cheval chez Lecl** cet apm, c'est quasiment le prix du b?uf. En gros, ça doit être moins cher, mais pour le client final, au détail, non. Peut-être que la barquette est blindée (et plus chère) pour empêcher les morceaux de se sauver. C'est sous vide d'air. Hi han.
a écrit le 11/02/2013 à 17:48 :
article dont l'intérêt est amoindri par les trop nombreuses fotes d'orthographe ... par ex " les autorités sanitaires ont elles aussi commandés " m'enfin ...
a écrit le 11/02/2013 à 16:57 :
Je fais des sauts de cabri involontaires et je me mets à hennir depuis 2 semaines avoir mangé des lasagnes surgelés alors qu'avant je ne faisais que me mettre à mastiquer bêtement toutes les heures après en avoir aussi mangé. Y-a-t-il un rapport avec Findus au cheval ?
Réponse de le 11/02/2013 à 22:08 :
@Toto: c'est ta femme qui va être contente si t'es redevenu un cabri...c'était pas arrivé depuis longtemps :-)
Réponse de le 12/02/2013 à 5:42 :
Ah bon? Parce-qu-il y avait aussi de la chevre la dans le bazar?
a écrit le 11/02/2013 à 16:56 :
Oups désolé j'ai vomi
a écrit le 11/02/2013 à 16:52 :
Lol le titre de Londres à Bucarest c'est l'inverse d'habitude, surtout en passant par la France je retourne avec plus d'argent chez moi
a écrit le 11/02/2013 à 16:47 :
La viande de cheval est bonne pour la santé ...d'ailleurs , il n'y a qu'a regarder à la télé les bourrins du PMU galoper...pour savoir que la vache folle ..n'est pas faite pour le mariage gai pour tous.....
a écrit le 11/02/2013 à 16:40 :
Spanghero vient de mettre sur le marché une importante quantité de viande en provenance de Syrie !!! Avis aux traders
a écrit le 11/02/2013 à 16:38 :
"De Londres à Bucarest, le scandale de la viande de cheval secoue l'Europe" ===
Euh, je n'ose pas imaginer ce que serait cette "secousse", si c'était du COCHON ! == Un séisme ? Dommage, l'histoire ne dit pas finalement si le cheval était hallal !
a écrit le 11/02/2013 à 16:36 :
Allo docteur, c'est la noiraude, mangez du cheval c'est grave ?
a écrit le 11/02/2013 à 16:34 :
Meuh c'est vache cette histoire
a écrit le 11/02/2013 à 16:33 :
non pas de commentaire car simplement j'aime Yvan
Réponse de le 11/02/2013 à 19:09 :
Bien du courage, fils. Car je suis loin d'être facile.
a écrit le 11/02/2013 à 16:33 :
Mes copines me disent que je suis monté comme un cheval, ai je raison d'avoir peur ? J'ai prévu d'aller en Roumanie et jabite le sud ouest prés d'un abattoir ?
a écrit le 11/02/2013 à 16:23 :
Me suis péter les dents sur un sabot avec les lasagnes Findus
a écrit le 11/02/2013 à 16:19 :
Un cheval pour mon profit
a écrit le 11/02/2013 à 16:17 :
Yvan revient tu nous manques!!!
Réponse de le 11/02/2013 à 19:08 :
J'étais parti..?? Ben mince alors. M'étais pas rendu compte. Là, ce genre de commentaire non filtré car hors sujet, La Tribune, essayez de discerner. Ca changera.
Réponse de le 11/02/2013 à 19:22 :
Suis parti en Tunisie! ça chauffe!
a écrit le 11/02/2013 à 16:08 :
Si vous avez des surgelés de type Findus, merci de me les retourner.
En effet j'ai perdu mon cheval il y a peux en randonnée en roumanie et je voudrais lui offrir une sépulture digne de son nom.
Idéal du gazeau si tu peux nous revenir, encore merci
Réponse de le 11/02/2013 à 16:50 :
Oui j'en ai des tonnes chez moi car j'aime pas faire de la vrai bouffe à mes enfants, PM moi pour ton adresse
a écrit le 11/02/2013 à 16:08 :
Néanmoins, énième confirmation que nous sommes bien pris pour des ... animaux.
a écrit le 11/02/2013 à 16:05 :
Pourquoi tant de bruit ? la viande de cheval est comestible.
Il y a tant d'autres produits beaucoup moins sains qui nous sont imposés sans qu'on en parle.
Réponse de le 11/02/2013 à 16:27 :
Bah le problème si tu demande des moules et que tu as du bulot c'est pas pareil ?
Surtout si le bulot est moins cher !! Et en grosse quantité à qui profite le crime ?
De plus les chevaux sont souvent traités avec des antiinflammatoires donc si tu t'en soucis pas oki, mais on fait pas l'amour ensemble.
Réponse de le 11/02/2013 à 16:53 :
J'avoue qu'au dela de la tromperie sur marchandise, je ne comprends pas non plus que cela fasse un tel fouin.
Réponse de le 11/02/2013 à 22:14 :
@Paleo: y a des gens pour qui la fraude est un style de vie et qui considère qu'y a pas de quoi fouetter un chat pour une autre histoire de fraude. Y en a aussi d'autres qui voudraient mettre fin à toute cette corruption, fraude, tromperie permanente :-)
a écrit le 11/02/2013 à 15:58 :
Après le brouet-gay servi par nos amis socialistes à l'Assemblée Nationale ,voici nos chevau-lègers ministres et députés s'attelant à combattre l'hydre maffieuse agro-alimentaire:dur,dur
le retour sur terre pour ces élus du peuple!
a écrit le 11/02/2013 à 15:54 :
Cheval dire à ma mère monsieur Findus !!! pinaize je m'épate grâce à cette énième affaire de mal bouffe
a écrit le 11/02/2013 à 15:50 :
Faut dire que Le trio...dans le désordre ça paye mal....
a écrit le 11/02/2013 à 15:48 :
c bien la preuve que nous la france payons des bon a rien dans les ministaires puisque rien n'est suivis surveiller
depuis des année c rigolo surveille pas les médicaments la bachelo ancienne des groupe de pharmacie aller pas jouer contre eux alors qu'ils sont juje et partis une honte la c la viande alors que font c ministre a part pondre des lois a la con qui servent a rien et que nous payons a pris d'or pour quoi rien comme d'ab
c la révolution a la française qu'ils nous faut pour mettre c politicars de m a la rue puiqu'is NE SERVENT A RIEN
Réponse de le 11/02/2013 à 16:00 :
Merci d'écrire français ...
Réponse de le 11/02/2013 à 16:02 :
Je me pensais nul en ortografe et apolitik car aigri mais la tu me remonte le moral, merci de ta contribution.
Réponse de le 11/02/2013 à 16:42 :
Non sérieux @gigi, moi aussi je suis nul en orthographe, mais là... ça fait mal de vous lire, faite un effort ne serait-ce que pour vous même.
Réponse de le 11/02/2013 à 19:24 :
"faites" avec un "S", eh! oui!
a écrit le 11/02/2013 à 15:45 :
Comment les Roumains peuvent-ils perdre leur crédibilités, vu qu'ils n'ont en jamais eu...
Réponse de le 11/02/2013 à 15:57 :
Nicolae Ceau?escu le génie des carpates était crédible, je suis désolé.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:52 :
il y a eu un autre génie des Carpates, le comte Dracula, c'est en rapport avec la viande ça ou pas ? -----> je sors
a écrit le 11/02/2013 à 15:44 :
Le fromage blanc jokey c'est quoi dedans ?
a écrit le 11/02/2013 à 15:43 :
C'était un petit cheval blanc, dans mes lasaaaaagneux
C'était un petit cheval dans mes lasaaaagneuxxx et mon parmentier
a écrit le 11/02/2013 à 15:41 :
La viande c'est mon dada
a écrit le 11/02/2013 à 15:40 :
Dans le chocolat Poulain c'est du cheval aussi ?
a écrit le 11/02/2013 à 15:34 :
ça sert à quoi l'Europe ? Plutôt que servir le peuple c'est l'Europe de la décadence et qui sert uniquement aux industriels...
Réponse de le 11/02/2013 à 15:41 :
Georges. Arrêtez le déluge et voyez autre chose que votre nombrilisme : c'est mondial, fils. Et devinez de qui ça vient. Outre-atlantiquement "votre"...
Réponse de le 11/02/2013 à 15:50 :
Une loutre d?atlantique, je m'en doutais d'une conspiration de ces animaux !!! On n'aime pas trop les loutres d'atlantique par chez nous...
Moi je vois juste une conspiration de rugbyman suite aux défaites du XV de France.
a écrit le 11/02/2013 à 15:34 :
Dans la cinquième je vois Findus, Picard et Spanghero
a écrit le 11/02/2013 à 15:32 :
Je pense qu'il faudrait aussi leur faire manger des grenouilles aux anglais !! Souviens toi Jeanne d'arc perfide Albion !!
Comment on les a eu ces rosbeef sur ce coup, souviens toi Delanoé et les jo 2012 !!!
Et ça me venge de mon voyage scolaire et de la bouffe anglaise que j'ai du manger durant 2 semaines !!!
a écrit le 11/02/2013 à 15:20 :
Voila avec cette histoire de cheval, le Pape démisionne...zut alors.
a écrit le 11/02/2013 à 15:18 :
Il ne faut pas être à cheval sur ses principes ...c'est pas la Findus monde non plus !
a écrit le 11/02/2013 à 15:16 :
Bah note chère europe à interdit les roulottes tractées par les chevaux en Roumanie donc à l'abattoir les bourricots.
Sauvons les chevaux de toute façon y a trop d'humain sur terre...En plus les chevaux sont bien dopés aux antiinflammatoire cool :)
a écrit le 11/02/2013 à 15:06 :
Que ce soit sur ce scandale révélateur de circuits aberrants ou sur d'autres, la seule conclusion qui s'impose est qu'il faut re-pénaliser le Droit des Affaires. Sans VRAIES sanctions, tout pourra toujours arriver.
a écrit le 11/02/2013 à 15:05 :
Aucun danger pour le consommateur, est-ce vrai ? comme il n'y a aucune traçabilité et aucune analyse il est trop rpide de conclure a l'absence de danger, pour le moment il semble que le risque n'existe pas mais attendons l'avenir, quand a la composition du pur boeuf avec la présence de cheval on pourrait s'inquiéter de quelle autre viande entre dans la composition du produit, pourquoi pas du chat du rat ou du chien et en faible quantité.
a écrit le 11/02/2013 à 14:48 :
Alors Findus suédois achète de l'excellent boeuf français à Comigel, société française à un prix défiant toute concurrence!
Difficile dans un marché européen, où les denrées alimentaires circulent librement, de respecter des origines, même lorsqu'il y a des appellations d'origine contrôlée ou protégées.
a écrit le 11/02/2013 à 14:41 :
Oui, enfin, de là à ce que le Pape démissionne, je veux bien qu'il supporte toute la misère du monde, mais il va loin, quand-même.
Réponse de le 11/02/2013 à 15:28 :
C'est son droit et je ne vois pas ce que vient faire dans cette rubrique votre commentaire -

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :