Union européenne : le parlementaire gagnerait-il en moyenne 878% de plus que le citoyen ?

 |   |  811  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Photo Reuters)
Les salaires des parlementaires sont jugés bien trop opaques et trop élevés par Preisvergleich.de, le portail des consommateurs allemands. Celui-ci a comparé les données fournies par les 27 pays de l'Union européenne, et dénonce les écarts de rémunération entre leurs représentants et les citoyens européens qui atteignent 878% en moyenne et plus de 2.000% en Bulgarie. Des chiffres contestés par le Parlement européen qui fournit des données différentes. Comparaison.

Trop c'est trop. A Strasbourg, les parlementaires européens gagnent beaucoup plus d'argent que les citoyens. C'est en tout cas ce que dénonce une enquête menée par Preisvergleich.de, un portail de consommateurs allemand. L'étude propose ainsi un classement par revenu des 27 parlements des pays membres de l'Union européenne. 

Un parlementaire gagnerait en moyenne 17.827 euros par mois

Résultat des courses, selon les données récoltées par le portail, un député européen toucherait en moyenne 17.827 euros par mois, soit 213.924 euros par an. Un chiffre fort éloigné de ceux fournis par le parlement européen qui juge ce calcul "erroné" et affiche un "salaire de base" de 7.956,87 euros (lire ci-dessous).

En fait, l'étude du portail allemand ne se réduit pas au seul salaire de base de l'élu mais additionne tous les montants (non seulement les indemnités mais aussi les sommes versées à des assistants ((21.209 euros par moi selon le Parlement européen qui précise que ces sommes ne sont pas versées au député)). Sur un an, la somme versée à un député de l'Union européenne s'élève à plus d'un million d'euros de revenus sur un an (très exactement 1.069.622 euros avant impôts). C'est à partir de cette base de calcul, que Preisvergleich.de estime en moyenne qu'un député européen gagne 878% de plus qu'un citoyen européen (21.844 euros par an, avant impôts). A titre de comparaison, outre-Rhin, les parlementaires gagnent 674% de plus qu'un citoyen allemand. Tandis qu'en France, les parlementaires touchent 740% de plus que leurs compatriotes.

Plus le pays est pauvre, plus l'écart de répunération entre le citoyen et son représentant au Parlement est grand

L'écart est particulièrement flagrant en Slovaquie où les députés touchent 1.190% de plus que leurs simples compatriotes. Mais c'est la Bulgarie qui arrive en tête. Les parlementaires y gagnent 2.051% de plus que le citoyen moyen bulgare. Un Bulgare devrait ainsi travailler pendant 108 ans s'il voulait gagner ce qu'a touché un parlementaire pendant une législature de cinq ans... Plus un pays est pauvre, plus les différences de revenus sont grandes.

Le Parlement européen conteste ces chiffres

  • Salaire de base: 7.956,87 euros par mois

Le Parlement européen conteste. Selon les chiffres fournis par l'institution, le salaire mensuel de base des députés avant impôt serait de 7.956,87 euros. Sachant que depuis 2011, conformément au statut unique, ce salaire de base correspond à 38,5% de celui d'un juge de la Cour de justice européenne. Cependant les députés siégeant au Parlement européen avant les élections de 2009 ont toutefois pu rester soumis au régime de rémunération national antérieur.

  • Indemnité de subsistance: 304 euros par jour

A ce salaire de base s'ajoute une indemnité forfaitaire de 304 euros "par jour d'activité officielle moyennant la signature des députés d'un registre de présence". Cette "indemnité de subsistance" couvre les notes d'hôtel, les repas et autres frais. Cette indemnité est divisée par deux lorsque les députés sont absents les jours de vote en séance plénière. Pour les réunions tenues hors de l'UE, l'indemnité se chiffre à 152 euros.
 

  • Frais de transport: 4.243 euros par an

Evidemment les frais de voyage sont remboursés aux parlementaires, qui ont notamment droit à un remboursement maximum de 4.243 euros par an "pour les autres déplacements effectués hors de leur Etat membre d'origine dans le cadre de leurs activités ainsi qu'au remboursement d'un maximum de 24 voyages aller-retour dans leur Etat-membre".
 

  • Indemnité de frais généraux: 4.299 euros par mois

Chaque député touche également une indemnité de 4.299 euros par mois afin de couvrir les frais liés au téléphone, à la correspondance, à la location de bureaux, etc. Les frais de santés sont également remboursés en partie par l'institution. 

  • Frais de personnel: 21.209 euros par mois

Le Parlement européen précise que les députés peuvent recruter le personnel de leur secrétariat à leur gré, dans la limite d'un budget fixé par le Parlement. Les assistants affectés à Bruxelles, Strasbourg ou Luxembourg sont gérés par l'administration du Parlement européen tandis que les assistants affectés dans les Etats-membres des députés sont gérés "par des payeurs délégués agréés". Le montant dédié à ces frais s'élève à 21.209 euros par mois et par député. Mais cette somme ne serait pas versée au député lui-même selon l'institution. 

Enfin, le Parlement européen précise que le 26 octobre 2011, les députés européens ont décidé de geler leurs indemnités pour 2012. En février 2012, ils dont décidé de maintenir ce gel jusqu'à la fin de la
législature, à savoir jusqu'à mi-2014.

Article mis à jour le 21 juin
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/01/2016 à 10:48 :
C'est une honte, c'est du vol que pratiquent des Pays Européens, cela rappelle les usuriers qui pour quelques billet confisquent de l'or pour le restituer ou non.
SHAME ON YOU.
a écrit le 28/06/2013 à 10:06 :
Lorsqu'on met en place une dictature à la taille de l?Europe pour détrousser les pays, comment faire pour que les élus approuvent ?
Comment voulez-vous qu'un député européen vote contre l'Europe dans ces conditions ?
L?Europe, c'est la PAYE ! Et non l'Europe c'est la paix, comme ils voudraient nous le faire croire.
C'est même le titre d'une conférence de l'UPR de François Asselineau. L'UPR est le mouvement de rassemblement des Français pour que la France sorte de l'Union européenne. Soutenez-le !
a écrit le 23/06/2013 à 21:36 :
Dette, récession, chômage, retraites non financées, le bilan est lourd de la bureaucratie dans archaïsmeland. Le pib par tête plonge compte tenu du déficit ! En quoi l anti-développement économique ou la négation du progrès, comme l interdiction de la consommation est le but d une société ! Il serait temps de remettre cette zone dans le droit chemin du développement ! L?économie administrée et le symposium politique à la mode nord-coréenne fait des français un peuple famélique en devenir vu l ampleur du désastre économique que nous subissons ! C est le gouvernement de l âne acoquiné au chien de la déprédation économique ! Et on a une fonction publique privilégiée par rapport aux salariés des entreprises. On méprise le secteur productif au profit de la papeterie ! Un non sens total, un anti-modèle ! C est une logique de sous-développement et d oppression de la société. Et vous êtes députe d'où et maire de?
a écrit le 22/06/2013 à 10:01 :
Ils sont députés et nous, dépités
a écrit le 22/06/2013 à 8:04 :
Bonjour, on se moque de qui.... 7956 euros par mois, note d'hebergement, de restaurant.... Bon ils faut arrêts tout cela.... Pour l'alimentation tout le monde à la cafétéria soit 50 euros par personne ( s'est déjà beaucoup) pour les hôtels sa s'est personnel ont expliqué à des millier d'européen que pour avoir du travail , ils faut aller vivre dans un haut pays... Ensuite indemnité de présence on rigole ou quoi , pour 7956 euros on est au travail tout les jours... Si non cela est simple ( 1/30 en moins por jour de non présence ) ..... Honteux, ,scandalleux , il n'y a pas de mots pour décrier cette état de fait ...
Réponse de le 22/06/2013 à 11:13 :
En tant qu'élu une seule réponse : pourvu que ça dure !
a écrit le 22/06/2013 à 1:03 :
moi a le retraite c'est 600?, avec 180 trimestres comptabilisés taux plein

moi je vois ça comme une misère de fin ( faim ) de vie, et tout sa bien en dessous du seuil de pauvreté
a écrit le 21/06/2013 à 21:37 :
ET cela semble surprendre tout le monde. Aujourd'hui il n'y a plus qu'un moyen de s'enrichir, mettre la main dans le pot au miel que constitue les impots prélévé sur la classe laborieuse. Les grands froupes industriels français l'ont compris depuis longtemps, n'est ce pas M. Bouygues, M. Dassault etc ???
a écrit le 21/06/2013 à 19:40 :
Raison de plus pour quitter l'UE et le plus tôt possible, on fera d'énormes économies puisqu'on récupérera non seulement le différentiel de ce qu'on donne et de ce que l'UE nous reverse (quelques 9 milliards d'euros soit dit en passant) mais on ne versera plus dans le puits sans fond qu'est le MES (16,3 milliards d'euros libérés sur les 142,7 engagés). En fait, la prospérité qu'on nous promettait elle est là, mais pour les institutions européennes, les eurocrates et les oligarques !
a écrit le 21/06/2013 à 19:23 :
Il me semble que leur statut peut inclure une exception fiscale également. Comme pour tous nos représentants et fonctionnaires au sein d'organismes dits internationaux. Des mini-paradis fiscaux qui ne disent pas leur nom. Si on tient compte de la différence de traitement fiscal, ces chiffres sont très en dessous de la réalité en termes de rapport au revenu médian. Cela dit, qu'ils gagnent bien leur vie ne me choquerait pas si on était certains de la qualité de leur travail.
a écrit le 21/06/2013 à 18:31 :
Quel est le français qui a voté pour l'europe, la réponse du referendum était NON
Réponse de le 21/06/2013 à 21:54 :
C'est bien là le problème. Ceux qui ont voté NON ont répondu à leur propre question, car la question était liée à la constitution autorisant entre autres le vote à la majorité et non comme c'est toujours aujourd'hui le vote à l'unanimité, car cette constitution a été rejetée. Aujourd'hui, ceux qui se plaignent que les changements en Europe sont bloqués, n'ont qu'à se prendre à eux mêmes. Un tout petit pays comme Malte peut tout bloquer.Bravo aux nonistes.
a écrit le 21/06/2013 à 17:13 :
Ca se gave en toute impunite dans la tour d'ivoire et d'or de Bruxelles depuis le debut de l'UE.
Réponse de le 21/06/2013 à 17:44 :
ça se gave et ça nous fait la morale sur la nécessaire austérité ......
Pas étonnant de voir de plus en plus de gens exprimer leur mépris vis à vis de la classe politique.
Réponse de le 21/06/2013 à 22:27 :
En 2014, j'ai deja choisi mes prochains bulletins de vote jusqu'a 2017. Les eurocrates doivent degager
a écrit le 21/06/2013 à 17:01 :
De toute maniere les deputes et senateurs s auto augmentent , s auto aministie !
le suicide collectif de ces gens lá ! c est pour quand ?
Heureusement y a un candidat pour 2017 qui souhaite supprimer les 2/3 des deputes et senateurs et reduire de 30% la charge de l etat pour les francais ! voir son programme ( Xavier Kemlin )
a écrit le 21/06/2013 à 16:34 :
... la vie...!
a écrit le 21/06/2013 à 16:32 :
et ils se font inviter au resto par british tobacco comme santini ?
a écrit le 21/06/2013 à 15:36 :
ls ont oublier la fiscalite des parlementaires exemption des taxes avantages non quantifiables etc etc
à l image de la France.....
a écrit le 21/06/2013 à 14:23 :
En + des injustices criantes que cela dénote, un tel salaire éloigne aussi nos députés des préoccupations de la vie courante des citoyens... pas étonnant qu'ensuite ils nous pondent des lois aberrantes!
a écrit le 21/06/2013 à 12:27 :
Il devient plus qu'urgent de revoir la rénumération de ces gogos... Le rapport prix prestation rendu est lamentable.
Réponse de le 27/06/2013 à 20:16 :
C'est clair que le rapport perf/salaire est pitoyable quand on voit dans quelle m**** (en partie - pas en totalité) ils ont mis l?Europe. Le pire c'est qu'il seront les 1ers à s?étonner que les gens ne comprennent pas qu'ils soient si chèrement payés. Ils n'ont aucune idée du quotidien des habitants européens vu qu'ils ne vivent pas comme eux. Normal vu leurs salaires, ils ne doivent pas du tout rencontrer les mêmes problèmes dans leur vie.
a écrit le 20/06/2013 à 22:07 :
Encore un article qui montre bien le danger de tout "moyenner" en comparant des salaires et une indemnité qui intègre les coûts de secrétariat etc.....! Je ne suis pas parlementaire mais, tout de même, à force de comparer des choux et des carottes , on va tout droit vers le salaire attribué selon les heures de présence sans aucun rapport avec les compétences ni le travail effectué hors assemblée ! Même s'il y a à dire sur le travail effectif des députés, ils ne sont tout de même pas en charge d'un boulot ordinaire ........................
Réponse de le 20/06/2013 à 23:35 :
Ok pas un boulot ordinaire. Mais qui contrôle quoi ???????Comment savoir s'ils méritent leurs salaires de PDG d'une petite PME?
Bizarrement on n'entend jamais parler des actions de nos députés.
Par contre on entend souvent nos politiciens nous jouer le couplet " c'est pas nous, ce sont les règles de l' Europe" alors qu' eux même ou les députés du même bord ont voté les lois ou " injustice" décriés.
Réponse de le 21/06/2013 à 10:08 :
@vercaud je vous trouve bien indulgent à l'égard des parlementaires un petit questionnaire connaisez-vous le nom de votre parlementaire européen, avez vous été informé par celui-ci de ses travaux, avez été informé des lobbies qu'il reçoit s' il doit préparer un rapport ou autre, connaisez vous son temps de présence au parlement connaisez vous les personnes qu'il emploie et sont elle liées au ami comme certains de nos sénateurs en France etc etc je pense que comme la majorité des citoyens vous ne pouvez pas répondre et pour cause l'Europe est avant tout un chambre de camouflage pour élu qui n'ont plus de possibilité dans leur pays d'origine et que les partis doivent caser etc etc.
Les parlementaires européens sont inutiles dans leur forme actuelle car plus occupés par leur bien être personnel que par l'avenir de 500 millions de citoyens. Allez sur les sites anglais qui donnent les temps de présence et l'activité vous serez étonné du manque de respect que ces élus ont face aux citoyens qui les paient par leurs taxes et impots
Réponse de le 21/06/2013 à 15:36 :
L europe à l image de la France une caste de privilegies les politiques incompetents affairistes manipules par les lobby....banques multinat etc...et qui paye l addition.
Ils ont oublier la fiscalite des parlementaires exemption des taxes avantages non quantifiables etc etc
Réponse de le 21/06/2013 à 21:43 :
Pas surprenant que ce rapport vienne d'Allemagne, Il ya quelaues années une chaine de télévision allemande avait filmée les députés Européens qui se présentaient à 8 heure du matin pour signer le registre de présence et ensuite se retrouvaient ous à l'aéroport pour rentrer chez eux, histoire de toucher les indemnités journalières sans être présent à aucun débats: résultat: les journalistes se sont fait expulsé manu militari par le service d'ordre du parlement europééen sous pretexte que cela n'était confidentiel !!!! tout cela payé par NOS imôts. le temps de la révolution n'est plus très loin
a écrit le 20/06/2013 à 21:36 :
Pour qui il faut voter..... quand on est contre ce système de profiteur qui gagnent des fortunes en faisant des lois et prenant des décisions qui ,on le voit bien, ne sont pas adapté au pays , n'ont pas de but, et n'ont mener qu' à un système ( qui s' auto justifie) fou et inefficace.
On entant les belles phrases et on voit surtout la non compétence à construire quelques chose de cohérent et efficace. Dans le privé quand t'es pas compétent tu dégages.
Mais la il n'y a pas de patron... chacun se fait sa pub se fait élire sur du blabla et surtout même s'il ne fait rien ou mal ( pour son pays ) personne ne le sait mais il touche bonbons.
a écrit le 20/06/2013 à 21:26 :
si je vois bien , la France est en tête.
Nos députés sont ceux qui gagnent le plus en Europe.
C'est inversement proportionnel au taux de présence alors ;)

a écrit le 20/06/2013 à 19:40 :
J'aimerai bien savoir où sont les locaux des permanences de nos députés européens, par exemple Mélenchon, Le Pen et Dati ?
Réponse de le 20/06/2013 à 20:44 :
Faut leur demander... :) Pour info l'indemnité de bureau sert aussi à rémunérer, transporter et équiper les assistant(e)s parlementaires. Il n'y a pas, à la différence du parlement français, d?indemnité spécifique. Avec 4000 et quelques euros pas de quoi embaucher une armée mais chacun est libre d'embaucher qui il veut. Melle Lepen avait préféré se payer une nounou pour ses gosses plutôt qu'une assistante classique.
a écrit le 20/06/2013 à 19:29 :
Depuis 2009 les parlementaires européens ne payent pas leurs impots aux taux nationnales de leurs pays respectifs mais versent une cotisation de maximum 12%, la soi disante "taxe communautaire".
Mention honorable cependant aux parlementaires britanniques, danois et suédois (tiens, tiens...sont pas dans l'euro pourtant) qui comblent la différence et payent aux mêmes taux que leurs concitoyens en s'auto-excluant des accords de 2009.

Et ces gens disent faire la chasse à l'évasion et la fraude fiscale??
a écrit le 20/06/2013 à 18:55 :
Je suis rassuré ! Je me demandais où était passé l'argent depuis la crise. L'avait-on mangé, détruit, brûlé ?
Que nenni, au lieu d'être encore dans les poches des nombreux contribuables, il est donc dans les quelques valises des parlementaires, des grands patrons.... D'où les sourires éclatants de ces politiques et les bouches édentées.de plus en plus de pauvres gens.
a écrit le 20/06/2013 à 17:49 :
ah ce niveau la moi je dit AU VOLEUR . ils spolies les peuples et ils se gave.
Réponse de le 20/06/2013 à 19:32 :
et c'est maintenant que les gens ouvrent les yeux??
Réponse de le 20/06/2013 à 20:25 :
ca ne date pas d'aujourd'hui :(
a écrit le 20/06/2013 à 17:43 :
Et que dire de ceux partis en retraite récemment ? quelques misérables années de job et des retraites incroyables..et autant vous dire pas à 67 ans..Je n'ai aucun respect pour cette Europe de parasites donneurs de leçons patentés et qui ne respectent aucune des obligations qu'ils imposent aux contribuables qui les engraissent depuis des décennies. Les députés et sénateurs français ne sont pas en reste et sont la honte de nos systèmes républicains.Hier encore ils ont refusé un amendement visant à contrôler l'évolution de leur patrimoine..On se demande pourquoi ? ah non ? évidemment on sait...!
a écrit le 20/06/2013 à 17:34 :
Objectifs 2014 : Débarquer tous les cumulards ! Objectifs 2017 : Débarquer tous les "parlementeurs" et autres bonimenteurs ! Le 1er parti de France ( les abstentionnistes) peut le faire ! Mais les Français le veulent-ils vraiment ?
Réponse de le 20/06/2013 à 19:43 :
votre question est vraiment pertinente, car les Français éructent derrière leurs ordis, mais aucun, aucun ne bouge! OUI! il faut croire que tout cela plait aux Français! Qui ne dit, et ne fait RIEN : CONSENT !
a écrit le 20/06/2013 à 17:28 :
La monarchie parlementaire française qui s'accroche à ses privilèges par la voix de son président de l'assemblée Monsieur Bartelone qui refuse la divulgation de son patrimoine et la suppression des indemnités et de ses retraites royales devrait prendre connaissance de cette article tellement qu'il est loin du peuple d'en bas qui subit réforme, restructuration entreprise, chômage, travaillé plus pour gagner moins, sueur, larmes...
Réponse de le 20/06/2013 à 18:06 :
+10000
Réponse de le 20/06/2013 à 18:48 :
Vivement la r?lution!
L'europ? doit sortir d'anesth?e. Pour cela il faut arr?r de regarder le 20h.
a écrit le 20/06/2013 à 17:26 :
Des députés européens, des députés français, des sénateurs français, des milliards dépensés sur le dos des contribuables et tout cela pour être incapables d' organiser une Europe qui marche, car chaque pays veut garder ses prérogatives nationales et ses planques en or : cela va durer combien de temps tout cela, combien de temps allons nous payer un Mélenchon député européen et sénateur français plus de 433 000 euros brut par an ( ce chiffre est vérifiable ) !!!!!! Et en plus il joue la comédie du révolutionnaire !!!
Réponse de le 20/06/2013 à 17:35 :
pourquoi diable devrait on stigmatiser specifiquement Melenchon . Il est un député parmi d'autres .
Réponse de le 20/06/2013 à 17:53 :
On ne le paie pas, on l'indemnise ...
Réponse de le 20/06/2013 à 18:07 :
@ flitox: d'autant plus que Mélenchon est pro-européen. Il ne souhaite pas la fin de l'Europe, il a une vision d'un futur possible dans cet espace, vision certes personnelle, mais sincère. On peut par contre s'interroger sur les raisons de la présence d'une Melle Lepen à Strasbourg dans la mesure ou elle exècre l'Europe, les "eurocrates", vomit les institutions européennes et ne souhaite qu'une chose, leur disparition. Les europhobes devraient éviter de se présenter aux élections européennes, sinon c'est du masochisme... pas étonnant qu'elle soit aussi agressive :))
Réponse de le 20/06/2013 à 18:32 :
@JM57

Marine LEPEN souhaite prendre part au décision européenne pour protéger les français du cannibalisme communautaire. Rien de bien surprenant que le FN puisse se présenter aux élections européennes!
Réponse de le 20/06/2013 à 18:47 :
@ Michel

Mais non, Melle Lepen est à Bruxelles parce que que c'est bien payé et que dans la famille on aime l'argent, parce qu'elle n'a pas été capable de se faire élire ailleurs, et aussi parce quelle n'a pas de métier comme on dit chez les vrais prolos;
Réponse de le 20/06/2013 à 19:20 :
@JM57

Vous en connaissez beaucoup des personnes qui ne travaillent que pour la gloire? Je suis d'accord avec vous sur un point, les institutions européennes rassemblent tous les ratés des politiques nationales et coûtent extrêmement chères aux européens.
Réponse de le 20/06/2013 à 19:36 :
Marine le Pen avec plus de 20%des voix (si les élections étaient imédiates au lieu de 2014, ça ferait un mal fou à certains !), n'a que 2 représentants , c'est tout bonnement honteux ! belle démocratie en vérité ! (immédiates )
Réponse de le 20/06/2013 à 22:03 :
@ @ Michel: il ne sert à rien de refaire l'histoire. en 2009 l'extrême droite est arrivée divisée à l'élection avec des candidatures dissidentes et le FN a fait 6.34% dans les urnes. Ca ne valait pas des dizaines de députés. Pour 2014, on verra bien, si les sondages d?aujourd?hui sont confirmés dans les urnes, il y aura une vingtaine de braillards en plus à Bruxelles et puis c'est tout. Ils feront ce qu'ils savent faire, c'est à dire de l?obstruction et pratiquer la politique du pire pour essayer de prouver qu'ils ont raison, Cela ne fera pas avancer le schmilblick mais on s'en remettra. Une fois que les français auront vu à qui ils ont réellement affaire, ils renverront les clowns au vestiaire comme à Dreux, Marignane, Orange, Vitrolles et Toulon.
a écrit le 20/06/2013 à 17:04 :
quel est la raison de cet article :

un moyen de pression sur les parlementaires europeens pour qu'ils acceptent le compromis sur le budget de l'UE.
Tu fermes ta gueule ou je donne la liste des avantages que te donne le parlement !!!
Réponse de le 20/06/2013 à 17:16 :
pour montrer qu'en temps de crise, tous le monde subit la crise, sauf nos élus. Cela prouve qu'ils sont proches du peuple qu'ils gouvernent. Nous demandent des efforts sans en faire eux même.
Réponse de le 20/06/2013 à 17:37 :
vu sur le blog de paul jorion ce matin

Au moment où une monarchie va s?écrouler, plusieurs phénomènes peuvent être observés. Et d?abord la noblesse tend à se dissoudre. En se dissolvant elle se divise, et voici de quelle façon : le royaume chancelle, la dynastie s?éteint, la loi tombe en ruine ; l?unité politique s?émiette aux tiraillements de l?intrigue ; le haut de la société s?abâtardit et dégénère ; un mortel affaiblissement se fait sentir à tous au dehors comme au dedans ; les grandes choses de l?état sont tombées, les petites seules sont debout, triste spectacle public ; plus de police, plus d?armée, plus de finances ; chacun devine que la fin arrive. De là, dans tous les esprits, ennui de la veille, crainte du lendemain, défiance de tout homme, découragement de toute chose, dégoût profond.

Comme la maladie de l?état est dans la tête, la noblesse, qui y touche, en est la première atteinte. Que devient-elle alors ? Une partie des gentilshommes, la moins honnête et la moins généreuse, reste à la cour. Tout va être englouti, le temps presse, il faut se hâter, il faut s?enrichir, s?agrandir et profiter des circonstances. On ne songe plus qu?à soi. Chacun se fait, sans pitié pour le pays, une petite fortune particulière dans un coin de la grande infortune publique. On est courtisan, on est ministre, on se dépêche d?être heureux et puissant. On a de l?esprit, on se déprave, et l?on réussit. Les ordres de l?état, les dignités, les places, l?argent, on prend tout, on veut tout, on pille tout. On ne vit plus que par l?ambition et la cupidité. On cache les désordres secrets que peut engendrer l?infirmité humaine sous beaucoup de gravité extérieure. Et, comme cette vie acharnée aux vanités et aux jouissances de l?orgueil a pour première condition l?oubli de tous les sentiments naturels, on y devient féroce. Quand le jour de la disgrâce arrive, quelque chose de monstrueux se développe dans le courtisan tombé, et l?homme se change en démon.

L?état désespéré du royaume pousse l?autre moitié de la noblesse, la meilleure et la mieux née, dans une autre voie. Elle s?en va chez elle, elle rentre dans ses palais, dans ses châteaux, dans ses seigneuries. Elle a horreur des affaires, elle n?y peut rien, la fin du monde approche ; qu?y faire et à quoi bon se désoler ? Il faut s?étourdir, fermer les yeux, vivre, boire, aimer, jouir. Qui sait ? A-t-on même un an devant soi ?

Préface de Ruy Blas (1838)
a écrit le 20/06/2013 à 16:59 :
excusez moi c'est expres que la france ai disparu sur le schema , a la place on a : FRANKREICH
Réponse de le 20/06/2013 à 18:43 :
C'est la vision rétrograde qu'on a de la France de l'autre coté du Rhin. Les allemands n'ont pas encore digéré leur défaite contre la France même si dans les faits ce sont les alliés de la France qui ont largement contribué à la victoire française.
Réponse de le 21/06/2013 à 23:11 :
Rien de surprenant, quand on devine que c'est à la traduction que le gars d'un journal français a malencontrueusement oublié de traduire le pays à ne pas oublier: la France... parce qu'en en allemand, Allemagne ne s'écrit pas "Allemagne"....
a écrit le 20/06/2013 à 16:55 :
Indexons la rémunérations de nos élus sur le salaire moyen du pays. Puisque c'est par vocation et patriotisme qu'ils ce sont présenté pour devenir élus, la fric doit passer en second. A nous de nous soulever pour dénoncer ce système, les parlementaires n'ont pas à voter leur salaire et avantages retraites..., c'est absurde mais on laisse faire en France. A quand un soulevement comme en Turquie? A mais j'oubliais, on n'ose pas en France car manifester, c'est se retrouver en prison ferme alors qu'attaquer un train en bande organisé avec prémiditation, coups et blessures...ne rapporte que du surci.
vive la France. Je suis pas FN mais faut pas s'étonner de sa monté en puissance (je regrette presque le modem avec bayroux).
Réponse de le 22/06/2013 à 11:26 :
Ce que vous préconisez revient à vouloir faire cohabiter dans la même assemblée et demander le même travail à des parlementaires dont les indemnités varieraient dans un rapport de 1 à 11. Pas besoin d'avoir un doctorat de psycho pour comprendre que ça ne marche pas. Et d'ailleurs ça n'a pas marché. Jusqu'en 2004, le montant des indemnités personnelles des parlementaires européens était laissé au bon vouloir des pays membres. Les italiens gagnaient plus de 11 000 euros mensuels alors que certains membres des pays baltes survivaient avec quelques centaines d'Euros. Jalousies et arrogances garanties. C'est pour cela que le parlement a fini par décider une harmonisation en matière d'indemnité.
a écrit le 20/06/2013 à 16:55 :
Faut-il de nouveau 1789 afin que tous les grands élus comprennent que nous en avons raz le bol de tous leurs privilèges.A mon avis les prochaines élections le taux de participation va être dramatique et aprés ils vont s'en étonner
Réponse de le 20/06/2013 à 19:45 :
Ils s'en FOUTENT ! même si le xcrutin est peu glorieux, ils seront QUANT MEME élus! et c'est leur but premier...le reste : pfffffffffffff !!!
Réponse de le 21/06/2013 à 21:49 :
La révolution ne se prévoit pas, elle arrive un matin sans que l'on sache pourquoi, mais le terrain est maintenant fertile.
Réponse de le 21/06/2013 à 21:58 :
@macrotrend :La révolution par tout ce monde vivant à crédit.Vous rêvez.Les capitalistes vous tiennent pas les ...bourses.
a écrit le 20/06/2013 à 16:54 :
J'aimerais connaitre le revenu des commissaires européens.
Réponse de le 20/06/2013 à 17:01 :
De l'ordre de 15 000 euros par mois nets d'impot. Mais ils ne sont que 27 (1 par pays) contre 750 députés européens.
a écrit le 20/06/2013 à 16:44 :
Depuis 2012 il y a même 11 députés nouveaux qui représentent les expatriés à Lima, Melbourne, Pékin, Moscou etc. Autrement dit 11 nouveaux députés qui ne servent absolument à rien car les lois françaises s'appliquent en France et non au Monde. 11 députés payés à ne rien faire...et qui percevront une pension après un seul mandat de 5 ans. Elle est pas belle la vie en France ?
Réponse de le 20/06/2013 à 16:59 :
Je vis a l'etranger. Est-ce que cela fait de moi un citoyen de seconde zone, au point de ne pouvoir choisir qui me représentera? Je ne crois pas, au nom de l'égalité entre tous, que la création de ces sieges de député (qui se sont fait a nombre total constant de 577) soit une aberration. Par contre, je pense comme vous que tous nos parlementaires pourraient utilement rogner sur leur train de vie.
Réponse de le 20/06/2013 à 17:25 :
Moi aussi je vis à l'étranger. je ne sais pas qui me représente et pourquoi on me représente. D'ailleurs je m'en fiche. Je suis soumis aux lois du pays ou je vis et non aux lois françaises quelles qu'elles soient. Le taux de participation pour l'élection de ces 11 nouveaux députés dépasse à peine 10 % c'est dire le grand intérêt d'avoir des députés pour représenter les expatriés. D'autant que l'on ne sait même pas à quoi ils servent. Osez dire le contraire ?
Réponse de le 20/06/2013 à 17:37 :
Tout à fait. Les Français vivant à l'étranger devraient seulement pouvoir voter pour l'élection présidentielle. ça rime à quoi de voter pour des députés qui vont voter des lois et des taxes que l'ont aura pas à subir si on vit à l'étranger.
A la limite un étranger qui vit et paye ses impôts en France depuis 15 ans a plus de légitimité à voter qu'un Français vivant à l'étranger.
a écrit le 20/06/2013 à 16:37 :
Et oui tous ces députés trouvent que nous gagnons trop que l'état providence coûte trop cher et qu'il faut en finir avec ces vieilles lunes. Ils peuvent nous traiter de réactionnaires et de fainéants ils ne sont pas concernés. Dans un an ce sera le grand spiche, il faut voter pour une Europe de partage de liberté une Europe sans frontières où l'argent et les hommes circulent librement. Dans beaucoup de pays de l'union européenne des enfants commencent à manquer de nourriture de soins et d'instruction. Que c'est beau d'être européen aujourd'hui j'en ai la larme à l'oeil.
a écrit le 20/06/2013 à 16:32 :
On nage en plein délire europhobe. Le "salaire" (en fait une indemnité) net avant impôt (payé dans son pays d'origine) d'un député européen est de 6202.20 euros mensuels. S'y ajoutent, une indemnité de frais généraux de 4299 euros/mois destiné à payer le fonctionnement du bureau du député dans son pays d'origine, les transports sont remboursés sur présentation des justificatifs et une indemnité annuelle de 4243 euros est accordée pour les frais généraux etc., Enfin une indemnité de 304 euros est accordée par jour de présence pour les frais d?hôtellerie et restauration;

Bref, un député européen gagne entre 6202 euros nets imposables s'il ne gratte pas sur ses indemnités et 14 000 euros en partie imposable s'il n'a pas de permanence, s'habille de hardes, loge sous les ponts et se nourrit du contenu des poubelles lorsqu'il est en session à Bruxelles ou Strasbourg. C'est certes confortable mais n'a rien à voir avec les chiffres de pressvergleich et repris sans contrôle et imprudemment dans l'article.
Réponse de le 20/06/2013 à 16:52 :
@JM57 Vous avez raison, ce sont des chiffres fantaisistes dans cet article.
Réponse de le 20/06/2013 à 17:03 :
@JM57

Parce que vous trouver cela justifié? Un patron demande des résultats à ses employés, les actionnaires demandent des résultats aux entreprises, cependant les européens ont légitimement le droit d'en demander autant à leurs politiques si grassement rémunéré pour leur demander de se serrer chaque jour un peu plus la ceinture. Dans quel monde vivez-vous?
Réponse de le 20/06/2013 à 17:11 :
Interessant votre commentaire. Ca reste tout de même très éloigné du salaire moyen. C'est au moins 5 fois plus sans toucher aux aides de 14k? alors oui permettez qu'on trouve cela indécent quand on travail 40h par semaine pour gagner 1100? par mois. Indémnité de 304? par jour de présence en plus du salaire, c'est pas une blague, ça ne vous choque pas non plus!!! Ils ne sont pas déjà payés pour se présenter et voter des lois? Pauvre France, nos élus votent leurs lois et salaires et pensions, imaginez le peuple faire la même chose, c'est stupide mais on laisse faire. Vive la France!
Réponse de le 20/06/2013 à 17:12 :
@JM57 Délire europhobe ? Parler des indemnités de nos députés européens est europhobe ? Je ne vous suis pas. Nous sommes des citoyens non ? Nous avons le droit de connaître ce que touchent nos députés qu'ils soient nationaux ou européens. Si cela vous dérange ce n'est pas grave. Nous sommes encore en démocratie, tout du moins encore un petit peu. Et un peu de transparence ne fait pas de mal dans le maquis des indemnités.
Réponse de le 20/06/2013 à 17:24 :
@latribune : JM57 vous met en defaut . Ou Sont vos sources ???? Vous ne pouvez pas restez sans repondre !!!
Réponse de le 20/06/2013 à 17:33 :
@ Michel: Justifié quoi? d'utiliser des chiffres falsifiés a des fins de propagande? d'être trop fainéant pour vérifier des infos avant de les poster sur le site?... Non c'est injustifiable. Pour ce qui est de l'indemnité parlementaire 6200 euros nets ca laisse un peu moins de 5000 euros nets après impôts (en payant plein pot). Pas la dèche mais pas non plus outrageux, c'est ce que gagne un médecin généraliste ou un cadre sup. Moi je crois que vous n'avez pas saisi la dichotomie qui traverse les instittuions européennes et la fracture qui existe entre le parlement d'un coté et la troika Conseil européen/Banque centrale/FMI qui semblent vivre une vie séparée. Tant que le parlement n'aura pas le dessus sur le conseil, une poignée de dirigeants (Merkel, Baroso, Cameron) sera en mesure d'imposer des mesures que désaprouve pourtant largement le parlement.
Réponse de le 20/06/2013 à 18:25 :
@ La cigale et la fourmi.
Le salaire moyen net en France était en 2010 de 2082 euros toutes catégories confondues. Si vous acceptez l'idée que les députés européens peuvent être considérés comme des cadres, alors le salaire net moyen est de 3950 euro. Le rapport est donc de moins de deux et non pas de 5. Les 14K sont irréalistes et même un député qui ne sortirait jamais de chez lui ne les toucherait pas parce que l'Europe a mis au point un malus pour absentéisme et les indemnités de fonction seraient alors amputées de plusieurs milliers d'euro chaque mois;
Pour la source: http://www.journaldunet.com/management/remuneration/france-les-salaires-moyens.shtml
a écrit le 20/06/2013 à 16:30 :
On va pas se gêner,c'est nous qui votons nos rémunérations.d?où l'adage bien connu on n'est jamais si bien servi que par soi-même.Sans blague merde Sans blague (Coluche)
a écrit le 20/06/2013 à 16:28 :
On comprend pourquoi ils sont européens : on les achète!
a écrit le 20/06/2013 à 16:28 :
On comprend mieux où ils placent leur idéalisme...
a écrit le 20/06/2013 à 16:25 :
La monarchie parlementaire française qui s'accroche à ses privilèges par la voix de son président de l'assemblée Monsieur Bartelone qui refusent la divulgation de son patrimoine et la suppression des indemnités et de ses retraites royales devrait prendre connaissance de cette article tellement qu'il est loin du peuple d'en bas qui subit réforme, restructuration entreprise, chômage, travaillé plus pour gagner moins, sueur, larmes...
Réponse de le 20/06/2013 à 16:41 :
Enfoncez-vous bien ça dans la tête : les sacrifices, la rigueur c'est pour les autres. Pas pour ceux qui votent les lois et les impôts.
Réponse de le 20/06/2013 à 16:43 :
Objectifs 2014 : Débarquer tous les cumulards !
Objectifs 2017 : Débarquer tous les "parlementeurs" et autres bonimenteurs !
Le 1er parti de France ( les abstentionnistes) peut le faire ! Mais les Français le veulent-ils vraiment ?
Réponse de le 20/06/2013 à 16:49 :
celui la oui il s accroche il ne veut meme pas que les deputes en parle
nous devrions investir l assemblee nationale et europeenne
mais je trouve tout le peuple bien silencieux et resigner ma generation a fait mai 68 pour moins que ce qu il se passe aujourdhui dire qu il ne touche qu aux riches c est se payer la gu.....de qui des gens d en bas
Réponse de le 20/06/2013 à 21:31 :
les gens n'ont aucune ambition, se plaignent mais sont des couards en vérité! faut croire que cette situation désespérée leur convient, c'est incompréhensible, en effet !
a écrit le 20/06/2013 à 16:16 :
Quand un depute vivra t il la vie moyenne de ses administres?
Réponse de le 20/06/2013 à 16:22 :
à partir du 30 Février 2014.
Réponse de le 20/06/2013 à 16:29 :
Et uniquement pendant 3 semaines. Après, ils retourneront a leur triste condition...
a écrit le 20/06/2013 à 16:04 :
Et combien gagnent des Conseillers municipaux, par exemple à Paris? ou ailleurs? Les députés ou conseillers est-ce qu'ils doivent payer leurs déplacements par le train? le ticket métro? Beaucoup de questions.
Réponse de le 20/06/2013 à 16:45 :
http://www.journaldunet.com/economie/magazine/le-salaire-des-politiques-et-des-elus/depute-europeen.shtml
a écrit le 20/06/2013 à 16:02 :
On comprend mieux pourquoi Mélenchon a quitté les ors du Palais du Luxembourg pour Strasbourg...
a écrit le 20/06/2013 à 15:53 :
c est une honte honte a tous nos deputes qui cherche a prendre les fonds de tiroirs de leurs citoyens
Réponse de le 20/06/2013 à 16:08 :
Et surtout pour ne rien faire, et pire, pour vendre l'Europe aux ricains a la finale...
Réponse de le 20/06/2013 à 21:32 :
...aussi aux Chinois et Qatar...
a écrit le 20/06/2013 à 15:47 :
Sans compter l'argent des différents lobbies.
On comprend comment certains sont attachés surtout matériellement à l'UE.
a écrit le 20/06/2013 à 15:47 :
"" 1.069.622 euros avant impôts"", euh, oui, bon... c'est non imposable!
Réponse de le 20/06/2013 à 16:58 :
au dessus de 1000000 je taxe a 75%
et toi que fais tu perfide albion ???
Réponse de le 20/06/2013 à 18:11 :
la perfide albion est dispose a recuperer tous les talents et richesses que votre pays met dehors, et par retour de politesse s'engage a envoyer a la france tous ses misereux pour qu'ils puissent exiger de la france les droits acquis qu'elle leur doit... ;-)))))))) pour le reste les fonctionnaires europeens ne payent pas d'impots..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :