La Tribune

Le FMI menacerait de suspendre son aide à la Grèce

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  321  mots
En raison d'inquiétudes sur le financement du plan de sauvetage à la Grèce, le Fonds monétaire international serait prêt à arrêter ses versement d'aide à la Grèce.

Nouvel ultimatum pour Athènes. Le Fonds monétaire international, inquiet à propos d'un trou de 3 à 4 milliard d'euros dans le plan sauvetage de 172 milliards prévu par les créanciers du pays, menacerait de suspendre son aide d'ici la fin du mois. C'est du moins ce qu'affirme, ce vendredi, le Financial Times qui cite des sources proches du dossier. En cause : le fait que des banques centrales  - notamment en France - auraient rechigné à mettre totalement en oeuvre le plan de restructuration de la dette tel qu'il était prévu. Les craintes du FMI sont en outre alimentées par les retards pris par les nationalisations en Grèce. Ce à quoi il faut ajouter les déboires du gouvernement Stournaras, vivement contesté pour avoir tenté de couper la télévision publique.

La Grèce dans l'attente d'un versement

Or, la Grèce attend le versement d'une tranche de 3,3 milliards d'euros d'aides à laquelle doit consentir la Troïka (UE, BCE et FMI), en mission dans le pays fin juin pour y achever son évaluation trimestrielle. Le président des ministres des Finances de l'Union européenne, Jeroen Dijsselbloem, a affirmé jeudi que ce financement ne devrait pas rencontrer de problème. "Le programme est entièrement financé pour au moins une autre année. Il n'y a donc pas de problème sur l'hypothèse d'un accord final sur une mission d'examen en juillet", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Récemment, les responsables du FMI avaient déclaré s'être trompés sur la Grèce et estimé que le plan de restructuration de sa dette aurait dû être réalisé bien plus tôt. Une position contestée par l'Union européenne. Même si le versement est finalement accepté, de nouveaux désaccords entre le FMI et l'Union européenne risquent de réapparaître au mois de septembre, en pleine campagne législative en Allemagne.

Réagir

Commentaires

ki  a écrit le 02/07/2013 à 9:22 :

en france ,je vois arriver les mêmes problèmes qu'en grèçe .si j?emprunte tout les mois a mon voisin pour vivre,
et qu'il doute que je puisse le rembourser , il vas m?envoyer balader et il aura raison.

JM57  a écrit le 22/06/2013 à 22:51 :

Moi je trouve souverainement déplaisant ce chantage qui vise à faire accepter au peuple grec des conditions inacceptables. La troîka me fait penser à un pervers qui n'accepterait de sauver une famille de la noyade qu'à condition que la femme et la fille se prostituent et que le père et le fils partent en esclavage pour payer son bateau. Ensuite soyons honnête, tout le plan d'aide mis sur pied a constitué à substituer la dette due aux banques privée à une dette publique (BCE-UE et FMI), pas un centime n'est allé aux citoyens qui avaient perdu leur job, leurs revenus, leur soins médicaux et leur retraite. Au contraire, toute l'action de l'europe consiste maintenant à les essorer jusqu'à ce que dette soit payée ou mort s'ensuive. Comme il est vain de penser que 7 millions de grecs pourront jamais rembourser 200 milliards de dettes, on devine la suite et ça donne envie de gerber.

Kirk  a écrit le 22/06/2013 à 17:46 :

Je parcours les commentaires,et je vois que les grecs,les perses,les macédoniens,les turques se chicorent,là ça devient trop compliqué pour moi,je vais m'ouvrir une 1664 ,comme d'habitude avec modération.

ombrelle  a répondu le 23/06/2013 à 13:28:

à la vôtre! yassou comme disent les bons Grecs!!

yvan  a écrit le 21/06/2013 à 11:36 :

Encore une bonne raison pour virer le FMI de la Zone Euro... En profiter pour quitter l'OMC et, cerise sur le Barosso : quitter l'OTAN qui nous coûte une fortune et nous empêche d'avoir une armée européenne. Profitons-en, l'occasion est là.

@yvan  a répondu le 21/06/2013 à 17:45:

Quitter l'OTAN comme le PS nous l'avait promis, oui, . Par contre , il faut se demander qui dans nos armées souhaite une Armée européenne,. En tous les cas pas nos états majors redondants qui préfère la mexicnisation à l'efficacité !

Mouais  a écrit le 21/06/2013 à 11:17 :

Mouais enfin...le FMI a aussi déclaré s'être trompé dans ses estimations sur l'austérité en considérant qu'un euro de moins de dépense publique d'investissement était égal à un euro de moins dans l'économie...alors que les faits ont montré qu'il était en fait égal à trois euros de moins..mais on continue.

eh! oui @ Mouais  a répondu le 21/06/2013 à 13:39:

il n'y a que les IMBECILES", qui ne changent pas d'avis, et là, contre toute attente, preuves à l'appui, c'est le cas !! Désespérant !

Karystinos  a écrit le 21/06/2013 à 10:45 :

Heu... il me semble que le gouvernement actuel (en fait, le premier ministre) est Samaras et non Stournaras, mais j'ai peut-être loupé une page? ;-)

Nihilisme  a répondu le 21/06/2013 à 11:11:

la précision m'intéresse peu Karystinos , la seule chose qui compte c'est l'argent
qu'importe la bassesse , la vulgarité , les ignominies ...

machala machala  a écrit le 21/06/2013 à 10:31 :

il faut que les grecs retournent aux près de leur mère TURQUIE car il sont fils et filles de TURQUIE car y-a plus vrais grecs ,en TURQUIE il y-a à manger .

????? @ machala...  a répondu le 21/06/2013 à 14:21:

ouais ?...??????????????

???? ouais  a répondu le 21/06/2013 à 14:50:

doucement @ machala former regions ottomans of geece ( FROG ) retournera avec mère patrie TOURQIE ça vient mes doucement , ça c'est sur.

,,,????????  a répondu le 21/06/2013 à 16:24:

pardon TURQUIE et non Tourqie

@????  a répondu le 21/06/2013 à 16:35:

Vous avez beau corriger, cela ne retire rien au caractère ridicule de votre commentaire et au fait que vous n'êtes pas dispensé de ne pas venir nous alimenter de votre propagande tout droit venue de Fyrom.

Précisions  a répondu le 21/06/2013 à 16:40:

@machala : Avant que les turcs ottomans ne s'installent en Anatolie, et notamment près des côtes de la mer Egée, vous serait-il possible de nous dire quels furent les peuples qui y vivaient ? Seriez-vous également en mesure de nous dire quelle était la principale ethnie vivant à Constantinople avant sa prise par les ottomans ? Quant à vanter la prospérité de la Turquie, laissez-moi vous rappeler que le PIB par habitant d'une Grèce en dépression reste largement bien plus élevé que le PIB par habitant d'une Turquie en croissance.

ombrelle  a répondu le 21/06/2013 à 16:53:

@ machala : une grande partie de la Turquie a occupé ce qui était la Grèce. Les Grecs turcs ont été chassés de Turquie au début du xx°siècle.
Les Grecs ont vécu en Anatolie depuis l'Antiquité et les côtes orientales de la Mer Égée ont longtemps appartenu au monde grec. Apprenez l'histoire!
La Grèce a SUBI L'OCCUPATION OTTOMANE PENDANT 400 ANS.

ombrelle  a répondu le 21/06/2013 à 17:10:

tiens, pour votre culture gé: les Evzones ont 400 plis à leur fustanelle pour le souvenir de cette occupation ottomane

???? ouais  a répondu le 21/06/2013 à 17:21:

hm ombrelle J'ai compris . alors c'est pour ça les grecs occupe la MACEDOINE égée depuis 1913 . il me semble que en 1908 il y a vais 12% grecs en Macedoine pas plus, en tout cas moi je pays pour vous les grecs.

Professeur  a répondu le 21/06/2013 à 17:33:

@???? ouais : Vous pensez que c'est le lieu pour déverser la propagande nationaliste et irrédentiste de la FYROM ? Lisez donc des manuels d'histoire et de géographie, autre que ceux fournis par votre pays. Et cessez de raconter n'importe quoi, vous ne "payez" pas pour les "grecs" (la subtilité du mécanisme d'aide à la Grèce semble réellement vous échapper), puisque votre pays n'est pas membre de l'union européenne.

macedonien  a répondu le 21/06/2013 à 17:33:

pas cher ombrelle , si mon grand père Alexandre n'est pas venu vous libéré des Perse , aujourd'hui vous serré tous des Perse et pas des grecs, nourris par L'EUROPE vivre sur le dos des pauvre de EUROPE

Professeur  a répondu le 21/06/2013 à 17:57:

@(faux)macédonien : Désolé si cela perturbe la propagande et le révisionnisme historique que l'on vous enseigne à FYROM, mais les macédoniens de l'antiquité étaient de culture hellénique (seuls les peuples grecs pouvaient participer aux jeux olympiques, ce qui était le cas des macédoniens, des athéniens, des spartiates, etc.), Alexandre le Grand était donc grec. Il n'était en cas cas slave (ce qui est le cas des habitants du pays qui se fait improprement appeler "Madécoine"), car faut-il vous rappeler que ces populations se sont installées dans cette partie de l'Europe (encore un mot grec) en 600 après JC, soit plusieurs siècles après la mort d'Alexandre le Grand... Et il semble également que vous oubliez l'épisode des 300, lors de la bataille des thermopiles où s'est également joué le destin des européens contre les perses. Oseriez-vous également prétendre que Léonidas était votre grand père ? Vous faites peine à voir.

ombrelle  a répondu le 21/06/2013 à 18:03:

Macédonien,
on est tous, tous venus d'ailleurs! vous êtes Macédonien en France si je comprends , ou Français d'origine macédonienne... Nous avons tous des racines de partout tant les gens se sont envahi les uns les autres depuis les temps anciens... il n'y a pas de race pure!!!
Alexandre le Grand éduqué par Aristote était un alcoolo mégalo, mort très jeune, il n'aurait pas eu le temps de venir jusque là. la Macédoine lui a érigé une statue d'un kitsch et d'un réalisme ... Et là, il y a des sous pour cela dans les pays pauvres comme vous dites..

Professeur  a répondu le 21/06/2013 à 18:06:

Erratum, dommage qu'on ne puisse pas corriger ses erreurs : "Bataille des Thermopyles" et "Il n'était en aucun cas slave".

Macedonien  a répondu le 21/06/2013 à 19:06:

cher professeur enfin ci vous êtes Prof, c'est la derniers nouvelle que Alexandre est grec, il étai MACEDONIEN et pas grec il est honteux de se servir de l'histoire des autre ' soyer courageux et parlé vrai . VIVRE la MACEDOINE eternelle et biblique amen . point.

Professeur  a répondu le 21/06/2013 à 19:55:

Mais bien sûr qu'il était macédonien, or comme les macédoniens de l'antiquité étaient grecs, cela fait d'Alexandre le Grand un grec au même titre que d'autres figures historiques helléniques. Les macédoniens sont grecs, je trouve surréaliste de devoir expliquer ce qui est admis par l'ensemble des historiens. Ce n'est pas parce que votre pays souhaite s'appeler "Macédoine", que cela fait de vous les héritiers directs du royaume de Macédoine, c'est complètement faux, c'est du vol, c'est une appropriation et une réécriture honteuse de l'Histoire. Pas plus que cela ferait de vous des chinois, si vous aviez pour envie de nommer votre pays en utilisant le nom d'une province historique chinoise. Votre conception de l'histoire est complètement erronée et plus vous vous entêterez à raconter n'importe quoi en vous appropriant des symboles historiques qui ne vous appartiennent pas, tout en ayant une attitude irrédentiste et belliqueuse à l'égard de la Grèce, et moins vous aurez de chance d'être considérés comme étant assez crédibles et digne de confiance pour intégrer l'union européenne. Je vous le dis sans animosité, cessez cette attitude contre-productive pour vous même et votre pays, vous y gagneriez à abandonner ces thèses grotesques qui ne reposent sur aucune vérité historique et qui vous empêchent de progresser.

ombrelle  a répondu le 22/06/2013 à 1:06:

@Professeur: Je pense que Macédonien écrit faussement le français , fautes de syntaxe voulues... etc... et que tous les commentaires sont du pinaillage de cervelle.

Bussiness and job  a écrit le 21/06/2013 à 10:14 :

Les grecs prenne tout ce que ont leurs donne ex. en 1913 plus juste 10-08-1913 a Bucarest 51% de la Macédoine et il ne sont toujours pas content , 11 million grecs et tant de dette . 500 milliards depuis 1831 (FROG) est devenu ?------------. BRAVO . normal nous payants

Ca s'écrit "Business"  a répondu le 21/06/2013 à 15:56:

Cher ami,

Je me permets de revenir sur un point des inepties que vous venez d'écrire. Vous ne payez rien du tout, car je dois vous rappeler que votre pays (FYROM) n'est pas membre de la zone euro et encore moins de l'union européenne. Et quand bien même cela serait le cas, sachez que pour l'instant, l'opération a notamment été fructueuse pour l'Allemagne, comme le rappelle un précédent article paru sur La Tribune :
http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120801trib000712059/la-grece-n-a-encore-rien-coute-a-l-allemagne.html

Bussiness and job  a répondu le 21/06/2013 à 16:30:

sorry ''business'' mon pays est FRANCE

vladnimal  a écrit le 21/06/2013 à 10:06 :

Que les grecs retournent à leurs occupations premières : la fabrication de yaourt au lait de brebis et les souvlakis !

ombrelle  a répondu le 21/06/2013 à 10:37:

Et vous à le champ de pommes de terre... et les yaourts et slouvakis puisque tout le monde raffole de ces mets venus de là_bas!
Décidément vous ne connaissez pas les Grecs, la Grèce et la géopolitique en général.

Parapluie  a répondu le 21/06/2013 à 11:02:

à BAS les banksters qui foutent tous les pays dans la misère , pour s'en mettre plein les fouilles!!

byron  a répondu le 21/06/2013 à 11:08:

@vladnimal : tu me fais pitié , tant de décadence et de bêtise crasse ....

@vladnimal  a répondu le 21/06/2013 à 14:34:

Que de sottises en si peu de mots!

Caméra cachée  a répondu le 21/06/2013 à 16:04:

@vladnimal : En lisant votre commentaire, j'ai cru l'espace d'un instant à un gag, tant il faut être d'une rare stupidité pour écrire ce genre de choses. Aimeriez-vous qu'on dise la même chose de la France sur certains sites étrangers, en invitant les français à retourner à leurs "occupations premières", qui seraient "la fabrication du vin et des baguettes de pain" ?

bertlondon  a écrit le 21/06/2013 à 9:45 :

"Les craintes du FMI sont en outre alimentées par les retards pris par les nationalisations"
je crois qu'on parle plutôt ici du retard pris dans les privatisations !

Interimaire  a répondu le 21/06/2013 à 11:15:

@latribune : il semblerait qu'il y ait de plus en plus d'imprécisions voir de contresens dans vos articles

1) vous utilisez des interimaires basés au sri lanka
2) vous utilisez des outils de traduction automatique
3) les journalistes de la tribune font expres de faire des erreurs c'est leur facon de resister

Bussiness jusqu'à la derniere minute  a écrit le 21/06/2013 à 9:34 :

Les grecs prennent tous ce que les pays leurs donneront et de plus vendent bradent tout leurs biens à la plus grande gloire de l'économie ; des voyous qui vendent à des gangsters et tout le monde trouve cela choquant...Mais les affaires continuent ...imaginez 200 milliards d'euros c'est 4 fois le montant de nos impôts en France pour aider ... voyous et gangsters

bertrand  a répondu le 21/06/2013 à 9:51:

pourquoi voyous et gangsters ?? sur quoi vous appuyez vous pour apporter de telles affirmations ???

ombrelle  a répondu le 21/06/2013 à 10:21:

@ Business jusqu'à la dernière minute....
C'est trivial de dire violents et gangsters des Grecs car, vraiment il y a des gens extrêmement courageux et volontaires en Grèce, certains meilleurs travailleurs qu'ici en France, Vraiment, on voit la bêtise à lire de tels propos sans nuance!

Info  a répondu le 21/06/2013 à 16:08:

@bertrand et @ombrelle : Ne vous inquiétez pas si les propos de ce sombre personnage vous paraissent hallucinants et hautement insultants (je me demande d'ailleurs comment un commentaire autant xénophobe a pu être publié), il s'agit de toute évidence d'un nationaliste provenant de l'ARYM (ancienne république yougoslave de macédoine) qui tente désespérément de cracher son venin sur la Grèce et les grecs.

perdu  a écrit le 21/06/2013 à 9:20 :

un trou de 3 à 4 milliard d'euros de l'aide en Grèce ? c'est pas possible en Grèce ? non et non , en Grèce il n'y à pas ni tricheur ni voleur , alors vous, vous tromper il sont cleen oui cleen.

...et retrouvé  a répondu le 21/06/2013 à 11:04:

oui, cleen, cleen, à commencer par leurs gouvernants, l'église, popes et Cie, armateurs, etc! et les petites gens trinquent dur !

concentration  a répondu le 21/06/2013 à 11:16:

il me semble que la plus grande concentration de gangsters se trouvent dans les centres de pouvoirs
et pas en grèce