Le Royaume-Uni émet désormais des billets... en plastique

 |   |  467  mots
Les premiers billets en plastique britanniques seront à l'effigie de Winston Churchill
Les premiers billets en plastique britanniques seront à l'effigie de Winston Churchill (Crédits : Reuters)
La nouvelle coupure de cinq livres, sur laquelle figure Winston Churchill, est entrée en circulation mardi matin. La Banque d'Angleterre avait lancé dès 2013 une concertation de deux mois à travers le pays pour recueillir l'avis des Britanniques sur ces nouveaux billets.

Les billets de banque britannique n'auront plus tout à fait la même odeur... Les premières coupures en plastique, des billets de 5 à l'effigie de Winston Churchill, on été mises en circulation mardi matin.

La décision de remplacer progressivement les anciens billets remonte à 2013. La Banque d'Angleterre avait alors lancé une grande consultation nationale pour remplacer ses vieux billets papiers en fibre de coton par des billets en polymère. Pendant deux mois, l'institution bancaire a sillonné le pays à la rencontre des Britanniques pour leur présenter les coupures qu'elle a déjà réalisées et récolter leurs impressions. Elle a également discuté avec les acteurs professionnels qui pourraient être affectés par la fin de l'émission des billets papiers. A l'issue de cette concertation, elle a finalement décidé de lancer officiellement ces coupures sur le marché.

Plus propre, plus résistant et plus difficile à contrefaire

Le Royaume-Uni n'est pas le premier pays à s'intéresser aux billets en polymère (plastique, ndlr). L'Australie les a adoptés la première en 1988. Ils sont aujourd'hui diffusés en Nouvelle-Zélande, au Mexique, à Singapour, au Canada et dans les îles Fidji.

Ces coupures affichent trois avantages. Elles sont plus propres que les modèles papiers, car elles renferment moins les moisissures et les saletés. Elles sont également plus résistantes et durent ainsi jusqu'à 2,5 fois plus longtemps que les modèles traditionnels. Si, comme l'affirme The Guardian, ces billets coûtent plus cher à la fabrication, ils restent, selon la Banque d'Angleterre, moins onéreux puisqu'ils sont imprimés à plus faible échelle. Dernier point : ces modèles seraient jusqu'à six fois plus difficile à contrefaire que leur version papier. De quoi décourager les faussaires... L'institution bancaire assure, en plus, qu'ils sont aussi maniables que les autres. The Guardian leur reproche, par contre, d'être moins faciles à compter et s'interroge sur leur compatibilité avec les distributeurs automatiques.

>> Présentation vidéo des billets en polymère:

 

Les billets distribués en France sont, eux, encore en fibre de coton et majoritairement fabriqués dans deux usines françaises, situées à Chamalières et Vic-le-Comte, en Auvergne. D'après la Banque de France, leur version plastique n'est pas près de débarquer dans l'Hexagone:  "Le choix fait pour les basses dénominations euro (papier, coton et vernis) offre un degré de résistance mécanique et antisalissure satisfaisant au vu des conditions de circulation de nos billets. Cela ne justifie donc pas d'envisager un autre substrat de type polymère". Une telle décision devrait de toute façon obtenir l'approbation du Conseil des gouverneurs de la zone euro.

>> Lire aussi: Grande-Bretagne: les féministes réclament plus de femmes sur les billets de banque.

 (article créé le 11/09/2013 15:48, mis à jour le 19/12/2013 puis le 13/09/2016)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2016 à 13:40 :
Vous n'avez pas compris. C'est pour traverser la Manche à la nage ! Et les échanger contre des Euros.
a écrit le 13/09/2016 à 12:18 :
Mince alors, ils sont plus forts que moi les "rosbeefs". J'avais essayé les chèques en bois mais mon banquier n'était pas d'accord !!
a écrit le 27/12/2013 à 8:59 :
moi, je prefere le franc suisse !! surtout celui avec la fourmi (1000fs) !!
a écrit le 23/12/2013 à 11:08 :
et bientôt des lingots en plastic ! et les billets de mono poli auront cours !
a écrit le 19/12/2013 à 16:56 :
De toute facon l'euro sera bientot une (triste) histoire ancienne mais les nouveaux francs seront il en plastique ?
Réponse de le 19/12/2013 à 20:10 :
@sacha: non, ils seront en bois, comme les chèques :-)
Réponse de le 19/12/2013 à 22:04 :
@sacha...suite: c'est d'ailleurs la raison pour laquelle la Tchéquie ne veut pas de l'euro, ils ont déjà le tchèque sans provisions :-)
a écrit le 19/12/2013 à 15:42 :
J'aime bien le "plus difficile à contrefaire, de quoi décourager les faussaires" :-) C'est sans compter sur le génie humain et la nature humaine elle-même :-) La contrefaçon existe depuis la nuit des temps et c'est pas un morceau de plastique qui va arrêter les experts en la matière :-)
a écrit le 19/12/2013 à 12:36 :
Plus résistants au lavage, ces billets passeront plus facilement le test de la blanchisserie fiscale car ,comme tout le monde sait, la City est le plus grand paradis fiscal européen !
a écrit le 19/12/2013 à 11:43 :
les Anglais sont de grands écologistes car ces billets sont bio dégradables dans le temps!
a écrit le 19/12/2013 à 10:30 :
dans la liste des pays ayant adopté le billet polymère vous pouvez rajouter (non exclusif) le Paraguay (2.000 guaranies déjà un peu ancien et maintenant 5.000 guaranies) et le Brésil (10 reais ... mais on en voit plus beaucoup ... ou plus du tout ... je n´ai pas fait attention!)
a écrit le 19/12/2013 à 9:37 :
Au Vietnam, certains billets sont en plastiques fabriques par les autraliens, ils sont moins solides, se dechirent facilement, l'encre se ternit puis s'efface vite, d'autant plus que l'on est dans un pays humide...Bref, ils sont mauvais mais impossible de revenir en arriere car les australiens ont paye de tres gros pots de vin pour obtenir le contrat de fabrication.
a écrit le 19/12/2013 à 9:21 :
Polymères?
Mais de quoi?
Car si c'est du pétrole, ce n'est pas l'idée la plus intelligente...
Réponse de le 19/12/2013 à 10:54 :
Peut-être avec des bouteilles recyclées ? S'ils recyclent. Il leur faudra choisir : tricotage ou imprimerie royale...
a écrit le 19/12/2013 à 9:20 :
au mexique ???? plusieurs voyages là bas j'ai rien vu de tel !!!
Réponse de le 19/12/2013 à 19:24 :
Si si les billets sont en plastique... Très difficiles à déchirer d'ailleurs.
Réponse de le 19/12/2013 à 22:08 :
@ipfix: bon, c'est sûr que les péripatéticiennes préfèrent les dollars US :-)
a écrit le 11/09/2013 à 21:23 :
Le gouvernement britannique (et français) ferait mieux de prendre en charge la fabrication de cartes à puce type Moneo pour chaque citoyen car cela coûterait nettement moins chère à l'usage et apporterait plus de sécurité tout en limitant la fraude fiscale due à la liquidité.
Réponse de le 19/12/2013 à 11:10 :
Sauf que nos "valises diplomatiques" et autres ministres bien sous tous rapports ne pourrai plus procéder à de généreux petit transports ;-D
Réponse de le 19/12/2013 à 13:01 :
Bien sur, et les petits commençants vont payer encore des commissions à la banque pour encaisser.
Et je ne vous parle pas de notre vie privé. En Résumé, votre banque (et les autres) connaitra tout de vous. Oui, on a rien à cacher mais bon ya des limites.
Big Brother
Réponse de le 19/12/2013 à 17:50 :
Ne demandez pas aux français d'évoluer trop vite ! On pourrait déjà se débarasser des chèques qui cumulent les inconvénients : ils sont coûteux à traiter, faciles à falsifier et en plus ils permettent à notre banquier de suivre nos achats (pour les fanatiques de la "vie privée")
a écrit le 11/09/2013 à 20:44 :
Ca existe depuis des années en Australie et au Canada. La partie transparente est très difficile à photocopier!!
Réponse de le 11/09/2013 à 21:28 :
Si ça se fabrique alors ça peut se contrefaire à l'instar des faux permis de conduire. Le véritable frein c'est le coût de la contrefaçon par rapport à la valeur faciale du billet. Si le stockage du papier ou du plastique n'est pas sécurisé alors les faussaires n'auront aucun mal à se fournir à la source.
Réponse de le 19/12/2013 à 9:10 :
La roumanie en dispose également depuis quelques années maintenant!!
Réponse de le 19/12/2013 à 22:14 :
@Pas nouveau: faux, au Canada, ils sont relativement nouveaux, je dirais moins d'un an. Et t'inquiètes pour la reproduction, je parie que dans très peu de temps, on aura déjà des copies conformes :-)
a écrit le 11/09/2013 à 18:18 :
Des biftons en plastique c'est beau le progrès. Ils pourront laver leurs monnaie en famille,faute de laver leurs linges sales.
Réponse de le 12/09/2013 à 12:50 :
Autre avantage, en cas de naufrage de l'économie, les billets en plastique peuvent être sauvés !!!
Réponse de le 19/12/2013 à 9:35 :
Kirk a écrit le 11/09/2013 à 18:18 : ce message ne m'appartient pas.Prenez un autre pseudo merci.
Réponse de le 19/12/2013 à 10:12 :
Les pseudo ne sont pas réservés.
Réponse de le 19/12/2013 à 10:17 :
Je commence à être perdu qui est Kirk et qui est Kirk ?
Réponse de le 19/12/2013 à 10:56 :
Mais si ,c'est moi..
Réponse de le 19/12/2013 à 12:59 :
Il serait souhaitable que le modérateur effectue le nettoyage afin d'éviter les doublons de pseudo au travers des ip .La règle étant l'antériorité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :