La Tribune

La démographie, arme suprême de la France contre l'Allemagne ?

Romaric Godin  |   -  1526  mots
La démographie déclinante de l'Allemagne et celle plutôt favorable de la France laissent-elles présager d'un "empire français" sur l'Europe comme l'affirmait récemment Paul Krugman ?

La peur de la démographie plane désormais sur l'Allemagne. Alors qu'en France, on se contente encore souvent d'applaudir et de faire un lien discutable entre le « modèle allemand » et les succès électoraux d'Angela Merkel, partout ailleurs, on s'inquiète de l'effondrement démographique à venir de la première économie européenne.

Même en Allemagne, le sujet, longtemps sous-estimé est devenu central, comme l'a prouvé encore mercredi soir le président de la banque centrale allemande Jens Weidmann, qui a fait de la démographie la menace principale pour l'économie allemande.

Paul Krugman prédit « l'empire français »

Plus taquin, le prix Nobel d'économie, Paul Krugman, a, fin août, sur son blog du New York Times, dans un court texte intitulé « La Gloire à Venir » (The Gloire to come) répondu aux prophètes du déclin français par l'argument démographique :

« si l'on suppose que les grandes nations européenne auront un PIB par habitant stable, ce qui semble raisonnable, alors au milieu du siècle, c'est la France, et non l'Allemagne, qui aura la plus grande économie européenne. » Et de conclure : « Bienvenue dans le nouvel Empire français ! »

Des évolutions divergentes des deux côtés du Rhin

Il est vrai que la démographie est radicalement opposée sur les deux rives du Rhin. De côté-ci, la fécondité dépasse 2 enfants par femme. En Allemagne, malgré une politique familiale très agressive et souvent plus généreuse que celle de son voisin occidental, elle demeure à 1,37 enfant par femme. En 2012, la France a compté 822.000 naissances, contre seulement 673.000 en Allemagne, qui pourtant compte 15 millions d'habitants de moins… 

La France affiche depuis plus de 30 ans un  solde naturel (différence entre les naissances et les décès sur un an) de plus de 200.000 personnes par an, tandis que l'Allemagne connaît un solde négatif depuis 1972. Rien d'étonnant donc à ce que les projections d'Eurostat fasse état d'un dépassement de la population allemande par la population française en 2045.

Pas d'automatisme

Ceci se traduira-t-il automatiquement comme le suggère Paul Krugman  et comme le laisse entendre Jens Weidmann par une croissance plus vigoureuse en France qu'en Allemagne ? La recherche économique est beaucoup moins formelle sur le sujet. Beaucoup de penseurs classiques, sans parler évidemment du célèbre Malthus, ont envisagé négativement une croissance démographique qui diluait le capital et donc la richesse.

A l'inverse, une pensée plus moderne estime que la réduction de la population réduit à la fois la demande intérieure et la capacité productive d'un pays. Malgré l'abondante littérature sur le sujet, on est souvent en peine de prouver un lien direct entre démographie et croissance.

L'Allemagne de l'après-unité a profité de sa forte croissance démographique, mais les pays de l'est ont pu connaître une forte croissance avec une démographie déclinante. Les théoriciens ne sont guère plus utiles. Une étude autrichienne de 2007 conclut ainsi que « les études basées sur les données internationales n'ont pas trouvé d'effet significatif de la croissance de la population sur la croissance économique. »

La fausse intuition ?

Bref, on en est souvent réduit à des intuitions ou à des réflexes keynésiens ou malthusiens. Des réflexes souvent confirmés par des estimations caricaturales où l'on ne fait bouger qu'une seule variante, comme dans l'exemple de Paul Krugman, où le PIB par habitant reste stable.

Dans un texte un peu plus récent, ce même Paul Krugman cite un graphique de la Commission européenne lui-même mis en avant par l'OFCE dans lequel on voyait le PIB français dépasser le PIB allemand en 2040. Mais là encore, ce graphique se basait sur une croissance unique de la productivité du travail, ce qui est loin d'être acquis.  

A l'inverse, les espoirs malthusiens de certains économistes allemands voyant dans la baisse de la population un moyen d'augmenter le PIB par habitant (en conservant cette fois une croissance potentielle constante) semblent également chimériques.

Le système allemand

La bonne méthode semble donc être celle d'évaluer empiriquement l'impact de la baisse de la population sur les économies allemandes et françaises. L'Allemagne base sa compétitivité sur une main d'œuvre qualifiée et une forte innovation dans l'industrie.

Parallèlement, dans le secteur des services, moins soumis à la compétition internationale, l'Allemagne a un faible taux de productivité et favorise une main d'œuvre bon marché.  Les deux éléments sont liés : les grands groupes peuvent ainsi faire des économies considérables sur une partie de leurs dépenses.

Dans le modèle allemand « classique », la consommation joue un rôle secondaire. Elle doit du reste être maintenue sous contrôle pour ne pas alimenter une inflation qui pèserait sur les dépenses des entreprises.

Une baisse de la population gérable ?

A priori, la baisse de la population pourrait être compensée par une amélioration de la productivité dans les services, point sur lequel l'Allemagne a encore de la marge. Si la baisse de la population active peut créer des tensions sur les différents marchés du travail, il n'est pas certain qu'elle conduise à un effondrement de cet équilibre, car l'industrie allemande est assez peu consommatrice de main d'œuvre : elle a réalisé des gains de productivité important dans les années 1995-2005.

Quelle épargne pour une population âgée ?

Evidemment, tout ceci dépend également de l'investissement et, partant, du taux d'épargne. Une population âgée épargne-t-elle assez pour financer les investissements capables de compenser les changements démographiques ? La réponse est incertaine.

Une population âgée « utilise » souvent son épargne pour consommer ou financer sa dépendance. Mais à l'inverse, la population active a plus tendance à épargner pour financer sa dépendance future… Ce phénomène compense-t-il l'autre ? Les études sont assez partagées sur le sujet.

Retraites et innovation

Une chose paraît évidente : il y a là un défi pour l'Allemagne. D'autant que le vieillissement de la population a deux effets négatifs pour le pays. D'une part, la capacité d'innovation risque d'être, avec des ingénieurs plus âgés, plus faible en Allemagne. Or, c'est là une des clés de la croissance potentielle allemande.

D'autre part, le poids des retraités va peser lourd sur le budget d'un Etat déjà contraint pour les raisons déjà citées, à investir plus dans l'éducation. Les retraites, mais aussi la dépendance et la santé vont coûter plus cher aux finances publiques.

Pas de fatalité

Pour autant, il n'y a là aucune fatalité de déclin. Si l'Allemagne investit dans l'éducation, la formation et la recherche ; si elle devient accueillante aux immigrés qualifiés ou non qui pourront venir combler les pénuries et faire baisser la tension sur le marché du travail ; si elle parvient à réduire son endettement public avant le « choc démographique » et si enfin elle parvient à faire accepter un nouveau recul de ce qui reste de son « welfare-state », alors elle pourra peut-être parvenir à compenser les effets de ce recul de la population qui semble inévitable.

Choix politiques

Il s'agit là de choix politiques. Ce qui est inquiétant, et ce qu'a mis en lumière Jens Weidmann, c'est que la classe politique semble encore peu préoccupée par le sujet. Angela Merkel a refusé d'ouvrir plus les portes à la main d'œuvre qualifiée en 2011.

Le solde migratoire est très positif depuis deux ans, mais il a longtemps été insuffisant. En cas de ralentissement économique, il ralentira aussi. Bref, rien ne semble fait outre-Rhin qui soit à la hauteur du défi. C'est peut-être là le vrai problème.

France endormie, là aussi

Quant à la France, elle aurait tort de ne baser sa puissance future que sur sa démographie. Elle oublierait les leçons du passé lorsque, au 18ème siècle, elle était le pays le plus peuplé d'Europe et qu'elle s'est fait doubler économiquement par une Angleterre cinq fois moins peuplée, mais mille fois plus innovante.

La puissance démographique peut être aussi un poison sans vraie croissance, elle peut créer une surabondance sur le marché du travail, des dépenses sociales supplémentaires, des tensions sociales et politiques. Les études récentes évaluent, au mieux, à un quart l'effet de la démographie sur la croissance.

D'autant que la France n'est pas le Niger. Son indice de fécondité est encore inférieur au taux de renouvellement des générations (2,1 enfant par femme). Sa population devrait aussi vieillir rapidement et décroître à partir de 2045…

Bref, la France ne peut se contenter d'attendre son heure comme le suggère Paul Krugman (qui reconnaît que sa démonstration va un peu loin). Elle doit aussi préparer cette échéance démographique. Mais là aussi, on a souvent affaire à un immobilisme basé sur le mythe de la  « démographie-qui-résoudra-tout. » Souvenons-nous que les projections sont rarement in fine conformes aux réalités.

Réagir

Commentaires

Rogger  a écrit le 06/10/2013 à 12:43 :

Bonjour, en France la croissance de la population est un mensonge politique.... Car les français ons peut d'enfant, contrairement aux africains ( arabe et noir). L'on parle de ninoritee visible cela est faut car il n'y a pas de reste resensement de la population depuis longtemps.... Ensuite avoir beaucoup d'enfants est utile si il y a de travail, mais comme il y en a pas, sa ne sere à rien. Ensuite une grande partie de nos enfants on une instruction catastrophique... Et l'imigration ouvrière en Allemagne viens de Turquie et non de France... Donc cela un un poids à vrais dire....

karkafon  a répondu le 27/10/2013 à 10:52:

c'est assez comique de critiquer les étrangers et de parler "d'instruction catastrophique" quand on fait soi-même une faute de français par phrase...

Coopération franco-allemande  a écrit le 04/10/2013 à 17:45 :

Il faut envoyer DSK en Allemagne pour faire remonter la natalité de nos voisins d'Outre-Rhin.

La Pillule  a répondu le 06/10/2013 à 19:24:

Il semblerait cependant qu'il (DSK) préfère les mulattes!
De plus c'est Schering (Allemagne) qui a inventé la pillule, alors le pauvre (DSK) il aurait beau faire, cela n'aboutirait à rien.

VERITE  a écrit le 02/10/2013 à 22:29 :

Tel un papillion attire par la lumiere vous n enpecherais jamais les pauvres d allez dans les pays riches??? ce que lon voie en france avec les roons n ai qu un debut , LE VRAIS PROBLEME C EST QUE CA APPAUVRIE TOUJOUR UN PAYS QU EN SA JEUNESSE S EN VA VIVRE ALLIEUR ???

Bof  a écrit le 02/10/2013 à 21:49 :

La croissance de la population de la France est essentiellement branchée sur le moteur démographique africain. Nous importons les bac-10 du sud.
Personne n'imagine que cela apportera la prospérité. Ce n'est pas le nombre qui compte mais la qualité.
A ce compte l'Inde et la Chine auraient dépassé les états uni depuis belle lurette!

géronimo  a écrit le 01/10/2013 à 19:12 :

Ne vous inquiétez avec nos socialistes de haut vol , lorsque le problème leur parait insoluble ou insurmontable , il l'épouse et devient ainsi leur doctrine!!!!!

ovomaltine  a écrit le 01/10/2013 à 19:12 :

Que les économistes s'occupent principalement d'économie, il n'y a rien à redire mais qu'ils soient aveugles aux réalités du monde autres que PIB, pouvoir d'achat, consommation et taux d'épargne...relève de l'autisme! L'ONU revoit sans cesse ses prévisions démographiques à la hausse: les économistes pensent-ils que la planète sera vivable avec 10 ou 11 milliards d'individus, le réchauffement climatique,l'épuisement des ressources fossiles, la raréfaction des terres arables et de l'eau potable, la désertification qui avance....? pensent-ils que le problème concernera alors la suprématie économique de tel ou tel pays? Non, il y a une réelle urgence pour la survie de tous, que soit pris en compte le problème de surpopulation: qui fera quoi pour les 900 millions de Nigérians de 2100 par ex? pense-t-on vraiment que cela ne va pas impacter l'économie de l'Europe, et qu'il faut continuer la croissance démographique sans prendre en compte les limites de notre planète?

Manso  a écrit le 01/10/2013 à 9:58 :

Alors que la planète est déjà surpeuplée, et que cela va encore continuer de plus belle ,puisque nous allons passer de 7 à 11 milliards d'ici la fin du siècle, comment peut-on encore se féliciter de la croissance démographique d'un pays, fût-il le nôtre ?
TOUS les problèmes que nous connaissons aujourd'hui ont pour origine l'effectif pléthorique de l'humanité, que ce soit le réchauffement climatique, le pénurie annoncée des ressources fossiles en passant par celle de l'eau douce, sans même parler de la 6ème extinction de la biodiversité.
Alors que les allemands qui, rappelons-le, ont une densité de population égale à 2 fois la nôtre (et qui équivaudrait donc à être 130 millions de français!), que nos cousins germains donc voient éventuellement baisser leur population est la meilleure chose que nous pouvons leur souhaiter, du moins pour ceux qui aiment la nature et les espaces pour se ressourcer.
http://www.demographie-responsable.org/

@Manso  a répondu le 01/10/2013 à 14:54:

C'est plus qu'évident que la planète est mal en point et que doubler la population est un mauvais choix (on était 3 milliards en 60).
Pour ceux qui compare France/Allemagne. A la fin, il reste 5 Allemands. Les pdg de Vag, Daimler, Bmw, Siemens et Bosch. Ils sont vieux. La secrétaire est Polonaise, l'infirmière Bulgare, le commercial Italien, l'ingénieur Français, l'employé Turc, etc ... et ça change quoi ? Et les Français en sont où ?

Franken  a écrit le 01/10/2013 à 8:35 :

L'état Français nous refait le coup d'une Ligne Maginot démographique. La France refait encore et toujours les mêmes erreurs, totalement incapable d'adaptation et d'anticipation. La France n'a rien d'une grande nation. Les allemands doivent bien se marrer !

Daydreaming  a écrit le 01/10/2013 à 7:59 :

En France on fait des enfants et ils coûtent cher, aux parents et à l'état.
En Allemagne on fait venir des spécialistes des pays qui, à cause de l'excédent chronique commercial chronique allemand, souffrent du chômage. Ces immigrés ne coûtent rien, ils sont mal payés et font le travail que les Allemands (la race des seigneurs) ne veulent pas faire. Ceci garanti uns stabilité politique au pays puisque les électeurs sont contents de leur sort et que les immigrés (mécontents du leur) n'ont pas le droit de voter.
La population en Allemagne a cessé de baisser, à Berlin elle commence même à augmenter et les prix de l'immobilier grimpent de façon inquiétante.
Quand à l'arme absolue de la France contre l'Allemagne cela me fait rire. La position géographique centrale de l'Allemagne, ça c'est l'arme absolue et si les Allemands ne se laissent pas entraîner par un nouveau ratier "Rattenfänger" dans une aventure belliqueuse la partie est jouée d'avance. C'est l'Allemagne et de loin qui l'emporte.

ivanleterrib  a répondu le 01/10/2013 à 8:28:

Attention au retour de bâton !

xavier-marc  a écrit le 01/10/2013 à 5:44 :

Il n'y a aucune différence démographique en europe, de l'atlantique à l'oural, toutes les populations dites de souches baissent drastiquement au même rythme, on ne voit des maintiens dans certains pays que par l'apport massif d'immigrés de pays du tiers-monde, encore en pleine transition démographique et culturelle( on fait encore beaucoup d'enfants par esprit de faire survivre la lignée alors que leur taux de mortalité devient ridicule).
La France fait venir des immigrés depuis presque 1 siècle 1/2, je vous laisse imaginer sa population actuelle si personne n'était venu, il y eu d'abord les guerres napoléoniennes, le pays y a perdu qualitativement 2 millions de ses meilleurs hommes( jeunes et aptes) cela continué avec la saignée de 14-18 qui nous a achevé.
L'objectif du IIIème Reich était de faire de l'Allemagne le centre économique et industriel de l'Europe de faire de la France un musée agricole et de vassaliser l'europe de l'est pour s'y étendre à terme, et pour cela miser sur la qualité humaine et des productions, et que voit-on ? ils ont réussi non par la guerre mais dans la paix. L'euro n'est qu'un Deutchmark renommé, les industries et les ingénieurs sont en Allemagne, la France ne produit presque plus rien et compte sur le touriste chinois en apport de devises, et la nouvelle Germanie domine toute l'Europe de l'est, en partenariat stratégique avec la Russie( les Russes apportent les ressources et les Allemands les ingénieurs). Nous sommes actuellement dans le IVème Reich Allemand, la définition d'un empire est que son centre possède un bénéfice commercial qu'il pompe à sa périphérie, c'est exactement ce que l'on observe, à part les hydrocarbures, la plupart des déficits des pays européens se font vis-à-vis de l'Allemagne qui en retire un bénéfice commercial monstrueux.
Une chose énorme est arrivé il y a quelques années et qui change totalement la donne, en Allemagne, la citoyenneté ne se fait plus par le sang mais par le sol.
C'est à dire que l'Allemagne va revoir sa population remonter fortement, et comme elle demande toujours des critères de qualité, sa richesse va perdurer. A contrario, la France, qui voit sa population remplacée par une population africaine habituée culturellement à produire peu et consommer différemment, va voir son Pib/hab continuellement chuter, pour se stabiliser sans doute au 2/3( pib/hab) de ses voisins du nord, les recettes de l'état devraient en pâtir, et donc la taxation augmenter ainsi que la dette, et donc on devrait voir arriver une faillite( car aucune caste au pouvoir n'a jamais réformé en se remettant en cause) et une révolution, qui tournerait la France géopolitiquement en cohérence avec la composition ethnique de sa population, c'est à dire tournée vers le Sud, à l'opposé de l'Allemagne tournée vers l'est, la France compenserait à première vue la baisse de son PIB par sa démographie mais il est plus probable, à cause de son état culturellement dirigiste, qu'une partie de sa population ne parte émigrer vers le sud proche, ne voyant plus vraiment la différence de qualité de vie, le pays ne peut que se paupériser s'il se maintient dans ses tendances actuelles. L'europe pourrait tenir sur le papier mais ressemblerait à l'empire romain divisé en 2 parties( monde latin et monde germain), Rome et Byzance, chacun ayant ses propres problèmes et ignorant de plus en plus l'autre.
Déjà au moyen-âge la propagation fulgurante du protestantisme était due au fait que les germains produisaient plus que les latins, et ne se trouvaient en conséquences bien plus imposés en retour par l'église d'où une revendication d'une autre forme de justice sociale; cela rappelle cruellement le débat sur l'euro, la productivité, la compétitivité et l'Europe nord-sud, et qu'il y a une réelle fracture interne à l'Europe, il faut en faire une force et non être dirigé par elle.

jeanot2  a répondu le 01/10/2013 à 9:29:

Merci pour votre commentaire très interessant
Bien cordialement

ventrachoux  a répondu le 02/10/2013 à 10:09:

Analyse tres interessante et contre laquelle je n´ai rien a redire. Ca ne plaira pas a tout le monde mais ca correspond bien à la réalité !
Tout immigré peut - s il le désire - se faire naturaliser apres 5 ans dans le pays. Alors il est citroyen a 100 % et a le droit de vote.

Gina G  a écrit le 01/10/2013 à 2:28 :

Quel dechainement de nationalisme contre L'allemagne. N'est ce pas ce nationalisme qui nous a ammene a 3 guerres. Restons humble avex nos amis Allemands.

ivanleterrib  a répondu le 01/10/2013 à 8:30:

L'Allemagne a provoque trois guerres en un siècle et des million de morts. C'est son nationalisme qui est la plaie de l'Europe.

@ Gina  a répondu le 01/10/2013 à 8:40:

On voit surtout un déchainement d'auto-détestation chez les aigris...

nez gorge oreille  a écrit le 30/09/2013 à 22:27 :

le nombre d'habitants n'est plus un gage de richesse depuis bien longtemps. l'allemagne l'a bien compris et cherche à baisser le nombre de ses habitants. ce pays favorise l'immigration de l'est notamment de pologne, celui lui permet de faire travailler des gens sont elle n'a pas financer la formation.
nous on favorise par divers avantage les naissances. mais ce sont les familles modestes qui sont sensibles à ces aides et dans les milieux modestes que la formation est la plus courte quant elle existe et donc ces naissances engendre des futurs chomeurs et des besoins en aide sociale.

balzac  a répondu le 01/10/2013 à 8:44:

vous avez raison , plus on sera nombreux plus il faudra partager l'emploi et les revenus qui diminueront en conséquences , les allemands eux n'auront pas ce problème d'ailleurs l'article le precise , le risque c'est d'avoir une main d'oeuvre inutile et couteuse alors qu'en allemagne c'est plus le vieillissement qui est mit en avant , croire qu'une démographie forte fait de la richesse d'une nation est erroné , le pakistan 300 millions d'habitants ils sont riches ? , l'Egypte plus proche 80 millions , la Turquie ? , par contre si on prend des pays qui ne connaissent pas de conflits armés et qui sont moins de 7 millions ( ils existent a travers le monde ) ils ont des monnaies plus stable , des économies plus saines mais peuvent devenir des proies d'état voraces , quand a l'empire français on a déjà deux donné , 2 napoléon , une europe a sang pendant près de 3 siècles au nom de la démagogie et de la pauvreté et du faible niveau d'instruction , on peut pas dire que cela a été des réussites sinon cela se saurait déjà ..

c-loss  a écrit le 30/09/2013 à 21:06 :

C'est pas avec une brassée de cossard que l'on va sauver la France...en même temps moi je m'en tape.

L'économie n'amène qu'à l'économie  a écrit le 30/09/2013 à 19:42 :

Vous trouvez vraiment que le but dans la vie est de faire croître le PIB ? Moi, je préfère être avec mes enfants et les voir s'épanouir, et je n'envie pas ceux qui n'ont pas fait et qui vieillissent seuls avec leurs euros.

c-loss  a répondu le 30/09/2013 à 21:05:

et pour que vos enfants et les miens puissent vieillir en paix et au chaud....il faut bien que d'autres ce soit cassé le c..l avant !!

olysk  a répondu le 30/09/2013 à 21:17:

Vous oubliez que sans argent difficile de construire une vie de famille "normale" (cad sans exces avec un budget "normal".....). Donc sans une economie viable et dynamique, vous n'irez pas loin. Ecole, sport, vacances, factures, habits, jouets, activités, cinéma, etc sans euros on a rien et on ne fait rien.
Donc avoir une famille sans jamais penser à l?économie c'est pas possible.
C'est pas avec les poches vides qu'on peut vivre correctement avec des enfants (et meme deja a deux c'est dur).

ivanlererrib  a répondu le 01/10/2013 à 8:33:

Entre faire 6 enfants et zéro par peur de manquer d'argent, il va un juste milieu...

arno2244  a répondu le 01/10/2013 à 9:15:

L'économie c'est ce qui vous fait manger, avoir un toit, le chauffer, vous soigner, financer les études des enfants..... L'économie c'est ce qui répond à une partie de nos besoins de base, c'est ainsi on peut le regretter mais pas le nier.
Une économie saine c'est aussi une meilleur chance de vivre dans un pays plus apaisé avec moins d'insécurité.
Une économie saine c'est ce qui permet de mieux intégrer les nouveaux arrivant en leur donnant une chance de vivre dignement et d'adhérer au modèle français.
Alors bien sûr il y a d'autres choses fondamentales dans la vie qui ne sont pas liées à l'économie mais on ne peut pas s'en passer pour autant.

delphe  a écrit le 30/09/2013 à 19:26 :

Les allemands n'ont pas de chance , ils n'habitent pas sur les rives de la méditerranée , chez nous l'invasion se fait naturellement et rien pour l'arrêter , vraiment pas de chance ces germains.

@ delphe  a répondu le 30/09/2013 à 19:37:

D'ailleurs tu feras gaffe en te couchant ce soir...

eurofederal  a écrit le 30/09/2013 à 19:17 :

Quelle comparaison simpliste....Plus d'habitants en France = plus de pauvreté car la France ne produit plus...moins d'habitants plus riche en Allemagne....car les usines tournent à fond! Mais bon, à l'heure de l'EU ( depuis plus de 50 ans) ce genre de comparaison me semble futile....vaudrait mieux finaliser le projet européen avant que nous nous lassions de l'EU!

Congrès FN  a écrit le 30/09/2013 à 17:41 :

On dirait que les bas du front trollent aujourd'hui ...

Vague BLEU MARINE  a répondu le 30/09/2013 à 18:16:

MARINE!! OUIIIIIIIIII !

Marre  a écrit le 30/09/2013 à 17:05 :

la démo-CRASSE HI Hi ... là c'est ni plus ni moins se foutre de la Gueule des Français. Car elle est bien devenue BANANIERE et hallal .

@ MARRE  a répondu le 30/09/2013 à 18:19:

Le dire sans rire surtout! car c'est grave.. !! très grave, ceux qui rient sans vraiment se rendre compte aujourd'hui, risquent demain de le regretter amèrement !

@@ marre  a répondu le 30/09/2013 à 19:35:

Ce seront les 1ers à couiner quand on leur dira : "Tu ne bosses pas ? Tu ne manges pas !"

CELESTIN  a écrit le 30/09/2013 à 17:02 :

La démographie Francaise, parlons en. Hormis les cas sosses et les etrangers je vois pas bien....

ivanleterrib  a répondu le 01/10/2013 à 8:36:

C'est que vous êtes aveugle ou habitez en seine saint Denis, ou que vous ne sortez pas de votre trou.

gambetta  a écrit le 30/09/2013 à 16:31 :

tant pis pour nos "chances pour la France", nous les enverrons travailler en Allemagne!.

@ Gambetta  a répondu le 30/09/2013 à 18:19:

+++++1000

herveg  a écrit le 30/09/2013 à 16:25 :

Voire la démographie comme un problème est un aveu d'impuissance dans notre faculté à 1) financner les retraites et 2) comprendre que la consommation domestique n'est pas la source de la croissance tant convoitée. Les allemands font moins d'enfants.... mais.... n'auront aucun mal à trouver la main d'oeuvre nécessaire (immigration) et donc conserver les revenus des charges sociales et ne sont absolument pas dépendant de leur consommation domestique pour vendre leurs produits (PME/PMI de niche et exportatrices). L'Allemagne va se tourner (le fait déja) vers les marchés en expansions (Nouveaux voisins de l'Est) pour y trouver la demande disparue depuis belle lurette en vielle Europe et se moquera bien de sa démographie "nationale". En bref, il n'y a pas de problème démographique. Il n'y a qu'un problème de financement social (retraites, chomage, etc.) et l'illusion que les budgets se ré-équilibreront comme par miracle en retrouvant une hypothétique croissance domestique.....

Demos  a écrit le 30/09/2013 à 16:24 :

En foot on aura une bonne réserve de champions, surtout qu'on est grassement financé par les esclavagistes du Qatar. Aux échecs, c'est une autre paire de manches.

ventrachoux  a écrit le 30/09/2013 à 16:17 :

Une turbo-fécondité générée par des allocations familales juteuses, elles même financées par l´emprunt car l´etat n en a même pas les moyens, pour ensuite produire des hordes de petits bazanées qu iront droit au chomage faute de formation professionnelle digne de ce nom?
Est ce la clé du miracle pour en arriver à une Gross-Frankreich ???
J´ai bien des doutes que ce sera l´effet contraire !.

petit choux  a répondu le 30/09/2013 à 16:28:

+ 1000 !

Gros Chouchoux  a répondu le 30/09/2013 à 18:21:

++ 1000 !!

Basané  a répondu le 30/09/2013 à 18:30:

Attends que je vote !!!!

ivanleterrib  a répondu le 01/10/2013 à 8:38:

Très intéressant comme commentaire.

TM  a écrit le 30/09/2013 à 16:17 :

Il est aberrant que certains se gargarisent du taux de natalité en France. On se moque de qui? Il serait pertinent de s'interroger sur ce que peut apporter une natalité importante si celle-ci émane de groupes bien spécifiques. Cette nouvelle génération est-elle adaptée aux enjeux de demain? Si ce n'est pas le cas, alors on peut s'interroger sur la création de richesse et non le risque de déclin de la société française qui devra partager la même richesse avec un plus grand nombre d'improductifs.

@ TM  a répondu le 30/09/2013 à 18:22:

Hé! bien vu ! très bien vu !!

Pierre  a répondu le 30/09/2013 à 20:34:

La majorité de l'accroissement de la population vient des natifs, pas des immigrés. Même si les immigr?s ont plus d'enfants que les natifs, le fait que la proportion d'imigrés soient inférieure a celle des natifs explique que l'accroissement de la population est le fait très majoritairement des natifs.

ivanleterrib  a écrit le 30/09/2013 à 16:14 :

Ceci montre que le développement de l'Allemagne n'est pas durable. C'est une machine à broyer les hommes. La société manque d'ouverture, reste très intolérante, a l'impression de se suffire à elle-même, grave erreur.

Realistik  a écrit le 30/09/2013 à 16:00 :

La politique démographique Française repose sur une idéologie purement eugéniste. Les Allemands ont compris qu'un accroissement de population entraîne des problèmes de gestions des ressources, et abouti à un coup économique et écologique énorme : manque d'eau, d'énergie, de nourriture, accumulation des déchets. Réduire sa population est intelligent car augmenter le PIB par habitant est la meilleurs solution : moins d'écoles à construire, d?hôpitaux et d'infrastructures de transport, communication... En résumé, une baisse substantielle des dépenses et un rééquilibrage du budget national. Le seul fait incontestable que en France : une augmentation de la population va de pair avec un accroissement de l'endettement.

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 16:17:

Oui, on se demande d'ailleurs pourquoi les économistes, sociologues et politiques continuent de dire que la démographie est un problème pour l'Allemagne. Moi je trouve que c'est très bien.

Patrickb  a écrit le 30/09/2013 à 15:12 :

Très bon article de réflexion.

quatrecylindre  a écrit le 30/09/2013 à 14:35 :

Nous avons eu les trente glorieuses, ensuite les trente laborieuses, je pense que nous sommes entré dans les trente piteuses.

marre  a répondu le 30/09/2013 à 17:06:

vous avez oublié les 50 merdeuses

Les "patriotes"  a écrit le 30/09/2013 à 14:31 :

On a ici de nombreux commentaires de "patriotes bon français" qui chaque jour dénigrent leur pays dès que l'occasion se présente !

arno2244  a répondu le 30/09/2013 à 15:01:

On ne peut pas résoudre un problème que l'on nie. C'est la base de la base.
Si les "critiques" de la stratégie française avaient été un peu plus écouté pendant la "drôle de guerre" en 39 on ne se serait peut-être pas fait balayer en 15 jours avec les conséquences que l'on sait.

@ arno  a répondu le 30/09/2013 à 17:43:

Zéro critique chez certains mais beaucoup de vomi à cause de leurs aigreurs d'estomac !

@@arno  a répondu le 30/09/2013 à 18:24:

Le fenouil, est bon pour ces problèmes de régurgitations....

keine kinder, keine reich !!!  a écrit le 30/09/2013 à 14:30 :

Que les Lepenistes se le disent, chiez des blancs par douzaines ou fermez vos gueules, car avec toutes ces putes de luxe-princesses qui ne font qu'un enfant mongolien à 40 ans y a de quoi être mort de rire ...
Et puis il suffit de voir ce que font les blanches en banlieu, elles ne font que des métis alors vive la démographie !!!

@keine  a répondu le 30/09/2013 à 16:47:

toutes ces putes de luxe-princesses ?? Vous avez un sérieux problème ou bien ?

@@keine  a répondu le 30/09/2013 à 18:25:

Dur, dur! il y en a qui devraient consulter..

Asimon  a écrit le 30/09/2013 à 13:57 :

"La France contre l'Allemagne" : ne soyez pas ridicule. Sortez pour une fois de votre carcan intellectuel, et écrivez que le renouveau démographique est la seule réussite des politicien français de ce trente dernières années. En supposant qu'ils en aient fait exprès, ce dont je doute fortement. Et additionnez la France plus l'Allemagne, et vous verrez quel joli, et grand? pays çà fait.

Thargor  a répondu le 30/09/2013 à 14:34:

Le maintient d'une croissance démographique dans un pays surpeuplé est un échec de plus de nos politiciens et non une réussite.

Le paysan  a répondu le 30/09/2013 à 14:51:

@Thargor . Bien vu et j ajouterai que Raimond Asimon se régale de voir depuis sa fenetre la file d attente à pole emploi. Qu en pense Huguette ........ sacré Raimond.

vitevu  a écrit le 30/09/2013 à 13:45 :

La démographie, l'arme suprême des pays pauvres...

Thargor  a répondu le 30/09/2013 à 14:35:

et des empires expansionnistes/colonialistes.

@ vitevu  a répondu le 30/09/2013 à 15:08:

N'était-ce pas Bouteflika qui a dit: "ce que notre religion n'a pu faire, feront les ventres de nos femmes"? Qui c'est qui gagne, ou qui gagnera?

@@vitevu  a répondu le 30/09/2013 à 16:41:

"Houari Boumediene fut dans les années soixante-dix président de la république algérienne. Le 10 avril 1974, à la session spéciale de l'Assemblée générale de l´ONU, il prononça un discours mémorable sur le Nouvel ordre économique international. Il mit en garde, en vain, le « Nord » contre ce déséquilibre qui, s'il n'était pas résorbé, devait amener des cohortes de gens du Sud vers le Nord. Dans son fameux discours, il avertissait « " Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. " == http://grincheux.typepad.com/weblog/2010/02/houari-boumediene.html

@@@ vite vu  a répondu le 30/09/2013 à 18:28:

On s'en doutait ! on en a des preuves tous les jours!

2,1 enfants par femme en France  a écrit le 30/09/2013 à 13:34 :

2,1 enfants par femme et certains parlent de "boom démographique" comme au "Bangladesh" (sic). Les mimiles du Balto produisent toujours un effet comique (involontaire) lors de leurs éructations apéritives. Ils ne sont cependant pas près d'être repris dans les "brèves de comptoir", manquant singulièrement de poésie ...

arno2244  a écrit le 30/09/2013 à 13:25 :

Une démographie galopante dans un pays pauvre.... Super l'Afrique quoi.
Les allemands eux ouvriront leurs frontières aux gens de l'est de l'Europe qui seront ravis de venir contribuer au succès d'un pays qui sait faire des choix difficiles, anticiper et planifier (beaucoup de jeunes français bien formés et ambitieux iront aussi).
Qu'est-ce ce qu'on peut causer en France même lorsqu'on a les deux pieds dans la m...
Les allemands eux ne la ramènent pas, ils font.
Et d'ailleurs ils restent bouche bée devant la manière dont nous nions nos problèmes, causons beaucoup mais ne faisons rien.... A nous entendre ils devraient mal faire pour se mettre au niveau des autres pays en déroute... C'est une logique qui leur échappe, eux pensent que c'est à nous de faire les choses correctement pour nous mettre au niveau....
En attendant nous on cause, on cause et eux développent, produisent, gagnent des marchés, investissent, déposent des brevets....

@ arno  a répondu le 30/09/2013 à 13:40:

Démographie galopante ? Ah bon ? C'est comme ça que vous appelez le seuil de renouvellement de la population ? Des pays comme Singapour, l'Italie ou ... L'Allemagne aimeraient bien avoir ce niveau de galop... D'ailleurs nos voisins allemands s'inspirent de la politique nataliste française car le vieillissement les préoccupe. Tous les petits trolls FN sont amusants lorsqu'ils jouent les portes-parole des allemands (amusants à leurs dépends...)

arno2244  a répondu le 30/09/2013 à 13:58:

Ce n'est pas mon propos, et il n'y a pas de racisme sous-jacent. Ma référence à l'Afrique est seulement destinée à démontrer que la démographie ne résout pas les problèmes économiques de fond d'un pays.
Je suis critique vis-à-vis de mon pays la France parce que je l'aime et que je voudrais la voir prendre un chemin plus positif. Et je ne critique la France qu'avec d'autres français lorsque je suis avec des étrangers je défends mon pays.
Simplement c'est agaçant de voir qu'on cherche plus à descendre les autres qu'à se remettre en question.
Bien sûr que les allemands ont leur problème aussi mais quand on compare.....

@arno2244  a répondu le 30/09/2013 à 14:37:

Pour un sujet sur la démographie donc l'immigration qui est une composante de la démographie, vous n'avez pas le droit de parler d'origine car vous êtes en France et que l'on vous considère automatiquement comme raciste. Pourtant l'immigration n'est pas la même suivant l'origine. C'est donc compliquer un débat qui parle de Mr X qui va dans le pays Y ne connaissant pas ni X et Y.

Tout à fait exact  a répondu le 30/09/2013 à 14:38:

Il faudrait qd même s'interroger sur la qualité des migrations et pas forcément sur leurs quantités. Je dois dire qu'hélas, on ne prête qu'aux riches. Les allemands aspirent la jeunesse à l'Est et au Sud de l'Europe

fifi  a répondu le 30/09/2013 à 16:34:

@Tout à fait exact
Au moins les teutons eux, sèment leur avenir sur du bon terreau!.

@ fifi  a répondu le 30/09/2013 à 17:48:

Quel avenir ? Les générations ne se renouvellent pas et le gouvernement allemand s'en soucie beaucoup. Il n'y a que les petits blancs haineux de franchouilleland qui vomissent ici, aucun allemand !

Ulcère du rentier  a écrit le 30/09/2013 à 13:11 :

Mes bons amis les rentiers, comment se portent vos ulcères ? Allez-vous nous faire une rupture d'anévrisme ou un AVC avec toute l'aigreur ressassée ?

@ ulcère du rentier  a répondu le 30/09/2013 à 18:29:

Nos vacances au Maroc, nous rendent ZEN! merci de vous soucier de nous!

Rythme  a écrit le 30/09/2013 à 13:01 :

A ce rythme dans 3 générations il n'y a plus d'allemands de souche ou si peu et certains trouvent ça bien ... Bizarre ...

@ Rythme  a répondu le 30/09/2013 à 18:30:

en France, il faudra un peu plus longtemps, mais bon......ça viendra

grouik  a écrit le 30/09/2013 à 12:53 :

Cela fait des années que la démographie allemande décline alors que le française explose.Cela fait des années que l'allemagne produit plus et la france moins.Si l'on tient compte du pib par habitant,la différence est pire encore.Ne pas oublier que la production se rationalise et a besoin de beaucoup moins de main d'oeuvre.Résultat,la production augmente en allemagne,le chomage explose en france.notre système est d'une imbécilité crasse

bien vu  a répondu le 30/09/2013 à 15:57:

Je m'étais déjà fait cette remarque , le Japon et l'Allemagne sont toujours cités depuis de nombreuses années comme exemple à ne pas suivre , peuplés de seniors égoistes car la démographie y est trop faible , peut-etre que ces 2 pays suscitent la jalousie ou l'envie d'ou l'argument massue :" oui , mais dans 50 ans , cela ne sera plus la meme chose ", d'ici-là , beaucoup d'entre nous ne seront plus là pour le vérifier !
C'est juste un point de vue , surement une anerie , car je n'ai pas fait SciencesPo ou l'Ena !

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 16:23:

Jaloux de pays qui croulent sous les dettes, qui sont peuplés de vieux, qui gèrent très mal leur environnement, où la vie est chère, très intolérante, où les inégalites sont criantes, où la misère prospère ??? Non pas vraiment.

@ivan  a répondu le 30/09/2013 à 16:50:

vous décrivez la France là

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 17:01:

@@ivan, non, c'est bien l'Allemagne réel et non fantasmé par certains.

tco1  a répondu le 30/09/2013 à 18:28:

c'est l'allemagne de l'est où on parle de misère, non ?... mais le socialisme c'est tellement mieux...
Dire que la vie est chère en Allemagne... hum moitié moins qu'en France, non ?
Leur environnement est nettement plus vert et de qualité....
Croulent sous les dettes... well, pas plusque la France et eux ils sont plus en mesure de rembourser... donc relativisons, non ?
Peuplés de vieux riches sur-diplômés contre peuplés d'immigrés......
Très intolérante... Ah bon, que voulez-vous dire par là ? Moi pas comprendre...

Pierre le grand  a répondu le 30/09/2013 à 21:09:

@ivanleterrib : sprechen-sie deutsch ili gavarite pa ruski ? je n'ai pas étudié ces langues comme vous , j'ai appris sur le terrain , mais je ne sais pas les écrire !

xavier-marc  a répondu le 01/10/2013 à 6:09:

Dans 50 ans, on risque de voir surtout des robots travailler au japon,
les machines intelligentes plus énergie renouvelable = l'humain ne sert plus à rien. Comme au temps de Rome, les humains( qu'on disait avant "citoyens libres") deviendront une aristocratie, les robots seront les esclaves. Cela créera une énorme bouleversement mondial en quelques années, les population laborieuse de n'importe quel pays pauvre voulant absolument vivre dans "ce" pays où les robots produisent.
Il est bien évident que notre système économique actuel est voué à disparaître à terme en accédant à ce nouveau seuil technologique, la dette à terme ne pourra plus exister, ni même l'argent, mais comme les humains sont friands de se catégoriser( souvent en 3 classes sociales), la société va forcément, comme à son habitude, essayer de dévier du paradis pour créer un nouvel enfer quelque part, peut-être même qu'elle limitera d'elle-même la robotisation pour forcer une part d'humains à travailler à de basses tâches.

Vous verrez qu'on reparlera des 35heures mais pour dire que c'est encore trop; et on parlera des 30heures, des 25h des 20h. La criminalité augmentera considérablement car les gens s'ennuieront, les drogues( permettant de planer donc perdre du temps) deviendront légions, et les religions se multiplieront en recueillant ceux qui cherchent un sens à leur vie( car ayant trop de temps pour réfléchir).
Je ne sais plus qui a dit un jour: donnez à un homme ce qu'il désire par dessus tout et il sera perdu, il ne vaudra plus rien.

La différence c'est la conception de la liberté, en France, l'état impose de ne travailler que 35 heures, alors que dans d'autres pays sans cette contrainte les gens bossent au final.. moins, l'Allemand est ainsi un des européens qui bosse le moins, mais grâce au marché, cette production est mieux répartie dans la population qu'en France où chez nous certains bossent beaucoup et d'autres sont forcés au chômage.
c'est comme le SMIC, il ne sert à rien, sauf à créer du chômage et abaisser tous les salaires au début plus haut, petit à petit vers lui.

Jacques42  a écrit le 30/09/2013 à 12:52 :

Il y a aussi un problème de logements en France.
On n'arrive pas à loger les habitants en France actuellement faute de logements en nombre suffisant , donc comment loger encore plus d'habitants ?
La politique du logement en France est calamiteuse depuis toujours.

un toit pour tous  a répondu le 30/09/2013 à 15:17:

"faute de logements en nombre suffisant".
Bien sur que si il y a des logements en nombre suffisant!, d'après les statistiques 2 logements sur 10 sont inoccupés en France, (en tenant compte des résidences secondaires inoccupées).
Certaines sources plus hardies font état de 3 logements sur 10.

@Jacques42  a répondu le 30/09/2013 à 15:41:

Il y en a plein ici (21250) dont certains à rénover pour moins cher qu'à Paris mais personne ne vient: trip loin du boulot ou pas bien quant même si vous êtes d'une manière ou d'une autre sans emploi. A Beaune, on vinet de dégager 2 petits immeubles (genre 5 étages) et c'était en meilleur état que ce que je peux voir dans les cités. Le tout s'appelle l'aménagement du territoire.

un toit pour tous  a répondu le 30/09/2013 à 16:23:

@Jacques42
Vous venez de résumer le problème Français du logement, pas assez là où il y de la demande, grandes villes, Paris, Marseille, Lyon, ect..,et logements en surnombre dans les provinces plus reculées, du, très probablement au fait que l'on a beaucoup construit de logements sociaux dans les années cinquante à soixante lors de la forte demande, et au fur et à mesure des années, les occupants de ces logements collectifs ont fait construire leurs maisons en périphérie de ces villes, et dans certaines régions, des pans entiers industriels ont fermés et de ce fait, ont vidés les logements de leurs occupants, (est de la France par exemple).

ephw  a écrit le 30/09/2013 à 12:41 :

Du rêve en core du rêve, pauvres français vous étés incorrigibles, revenez donc sur terre, en espérant que vous y arriverez sans vous faire trop mal car l'état de santé de la france en ce moment n'est guère réjouissant....et il vous faudra soigner le cancer de vos déficits.

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 16:26:

Cela s'appelle de la myopie court termiste en économie. Soignez l'Allemagne de l'endettement public, des centrales à charbon, de l'intolérance, de la misère humaine et économique.

Ca va hurler mais ...  a écrit le 30/09/2013 à 12:37 :

... faut pas confondre quantité et qualité. Le Canada le fait.Ne rentre que ceux qui les intérresse, qui apporte de la valeur. En France: no comments. Et derrière, vous êtes dans un pays d'origine chrétienne et c'était bien plus facile d'intégrer (et ils se sont intégrés) les Polonais des années 30 ou les Hispaniques des années 60/70. Donc j'ai appelé le chat comme un chat, je ne vote pas FN et de très loin mais je suis d'une logique plus qu'évidente. Ceci dit quant on voit les paroles de Vals ou FH sur les Roms et Duflot qui fait la bien pensante mais n'est pas près de les inviter à sa table ... encore un beau jeu de dupes.

@ ça va  a répondu le 30/09/2013 à 13:51:

Ah bon ? Disons que c'est plus facile d'intégrer des immigrés en période de plein emploi et de reconstruction que durant les trente piteuses ... Ça n'a rien à voir avec votre pré supposé sur l'origine extra européenne (d'ailleurs les Roms sont européens depuis 400 ans). Vous ne votez pas FN mais vous pensez comme les plus réacs de ses membres ...

Logic  a répondu le 30/09/2013 à 13:55:

Reçu 5/5 !

@ @ça va  a répondu le 30/09/2013 à 14:27:

Vous ne répondez jamais à des questions élémentaires: qui rentre ? combien ? comment ? logé où ? éduqué où ? avec l'emploi où ? Pour ce qui est des 30 glorieuses, ce n'est pas le bidonville de Nanterre, pas loin de l'arc de triomphe qui était glorifiant. Pour me juger réac, ce n'est que le jugement d'une personne ne me connaissant pas. Vous faites partie des gens qui se voilent la face, tous les jours, en niant tous les problèmes. C'est simplement de l'irresponsabilité et le dire ne fait pas de moi un réac sinon FH est devenu réac. Organisez des référendums sur tous les sujets, y coimpris, les plus clivants: on verra le nombre de supposés réac. Mon titre était "ça va hurler", c'est fait !

@ @ça va  a répondu le 30/09/2013 à 18:28:

Pleurnichard qui préfère les communications lissées et faux derche, sans rien proposer (surtout pas, tout va bien, on avance), peut être que ça pète même déja dans la soie et que ça finira député assidu et intègre qui fera don de son salaire monstrueux aux assos et le tout sans lècher les pieds de la secrétaire.

Titi  a répondu le 30/09/2013 à 18:39:

@@ça va iphone "ça va hurler a bien raison ! nous n'avons pas de travail, de logements et on acceptent encore plein de "touristes", parce que les Roms sont considérés normalement comme "touristes, uniquement ! je ne vote pas FN non, plus, mais un peu de bon sens ne ferait pas de mal actuellement ! quand beaucoupde Français ne peuvent plus se soigner ou avoir une mutuelle, on soigne ces gens gratuitement et de plus en plus; c'est bien joli, mais notre note s'alourdit dramatiquement, ce n'est pas acceptable! on en a plus qu'assez, quand on sait que l'état Français donne de l'argent à ces pays pour qu'ils améliorent la vie de ses habitants, ça dépasse l'entendement ..et la logique !

rentier vieillissant  a écrit le 30/09/2013 à 12:24 :

Comme on le voit au Japon, une population vieillissante et en décroissance amène à des perspectives préoccupantes : déflation, endettement exponentiel pour assurer les coûts du vieillissement etc. Seuls les petits rentiers franchouillards se réjouissent du vieillissement. D'ici peu ils disparaitront et il est vrai que selon leur "belle" mentalité : "après eux, le déluge..."

@rentier vieillissant  a répondu le 30/09/2013 à 14:49:

Trop drôle votre comparaison entre le Japon, pays industriel et exportateur à la pointe des techologies, et une France en voie de tiers-mondisation à tous les niveaux. Ah oui, les Japonais doivent bien nous envier, d'ailleurs ceux qui viennent à Paris sont bien souvent dépités par l'état piteux de la "ville lumière".

@@ rentier  a répondu le 30/09/2013 à 17:51:

Ça fait longtemps que vous n'avez pas eu de nouvelles du Japon, vous! Ou vous êtes resté scotché dans les années 80, Mac Fly !

rb  a écrit le 30/09/2013 à 12:09 :

L'allemagne syphonnera notre jeunesse et celles des pays voisins comme elle le fait avec l'industries actuellement.
L'allemagne n'est pas pro ue, elle fait cavalier seule, angela merkel a vecu jusqu'à ses 35 ans en europe de l'est....

@ rb  a répondu le 30/09/2013 à 12:29:

Si la jeunesse des pays voisins ou de France veut aller vivre ailleurs cad en Allemagne, est-ce la faute de l'Allemagne, cette jeunesse est libre de faire ce que lui plaît, non? Pourquoi
fait-elle ce choix? Réfléchissez!

@@ rbf  a répondu le 30/09/2013 à 12:50:

Vous avez vu des milliers de jeunes français franchir le Rhin ? Ah bon ? Il y a 70 ans, je ne dis pas mais là ça relève du pur fantasme ...

@ @@ rbf  a répondu le 30/09/2013 à 13:42:

Oui, on les voit, allez, traversez un peu le Rhin, juste pour voir!!! Allez-y!

Deutsch arbeitnehmer  a répondu le 30/09/2013 à 13:54:

@@ rbf
Depuis plus de cinq décennies des milliers de Français s'en vont chaque matin travailler outre Rhin, j'en sais quelque chose, j'y ai moi-même travaillé et actuellement mes deux fils et ma belle fille y travaillent, et avec des salaires bien plus conséquents que pourrait proposer les entreprises Françaises.
Alors à l'avenir évitez de débiter vos inepties et inexactitudes comme les clichés éculés que vous avez lu dans la presse à la botte.

confusion totale  a répondu le 30/09/2013 à 14:22:

On est dans la confusion la plus totale entre travailleurs frontaliers et émigration vers l'Allemagne. Qui plus est, les pays de destination d'émigration des jeunes français sont d'abord les pays de langue anglaise et française pour des raisons évidentes (peu de français parlent l'allemand). Certains français sont surtout les champions du monde de l'auto détestation : les mêmes qui tout à la fois hurlent quand on siffle la marseillaise et qui soutiennent l'évasion et la fraude fiscales, de drôles de zèbres...

@ confusion totale  a répondu le 30/09/2013 à 15:14:

Non! Allez voir un peu à Berlin, des jeunes Français ne parlant pas l'allemand!

FREDY  a écrit le 30/09/2013 à 12:09 :

La tendance de l'économie c'est de perdre des emploies avec une automatisation tout azimut .La retraite ou plutot son financement n'est pas un probleme les robots serront taxé ,si c'est pas trop anticoncurentiel.On sont les gisements d'emplois pour absorber ces jeunes ?

la fourmi  a écrit le 30/09/2013 à 12:03 :

j'adore le "arme supreme" qui va surtout nous peter a la g....!

kemalataturk  a écrit le 30/09/2013 à 11:56 :

le dernier paragraphe est totalement faux: la France a décroché par rapport à l'Angleterre précisément pour des raisons démographiques (1 millions de tués pendant les guerres 1792-1815, contrôle des naissances par les familles paysannes 1 siècle avant le reste de l'Europe). Du coup, la population française a peu augmenté et les pays limitrophes l'ont dépassé. En matière d'innovations, on est resté à la pointe, jusqu'en 1914 (automobile, aéronautique, navale, photos, cinéma, médecine...etc)

kemalataturk  a écrit le 30/09/2013 à 11:52 :

L'INSEE répond clairement (pour une fois) à la question du lien immigration/natalité. Je cite (étude François Dubujet):
"L?immigration joue aussi un rôle dans le niveau de la fécondité, les femmes immigrées étant en moyenne plus fécondes. En Ile-de-France, 22 % des femmes de 15 à 49 ans sont immigrées mais 31 % des enfants de moins d?un an ont une mère immigrée. Pour les femmes nées à l'étranger, l?indice conjoncturel de fécondité francilien atteint 2,93 enfants, contre 1,80 pour les femmes nées en France."
Bien sûr, il n'est pas tenu compte ici de l'immigration illégale. En d'autres termes, la question centrale, tellement anxiogène qu'elle est cachée par tous les moyens, est que la France, en tant qu'Etat-Nation aura changé de visage, à un rythme jamais observé dans l'histoire. Est-ce un mal ou un bien: je laisse à chacun sa réponse. En tout cas, un défi énorme.

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 12:18:

Il est vrai que la Seine-Saint-Denis concentre tous les maux liés à l'immigration. Pour relativiser, je signale que 5,3 millions d'immigrés et 6,7 millions de descendants directs d'immigrés vivent en France, soit environ 10% de la population. L'indice de fécondité des femmes issues de l'immigration est de 2,4, contre 1,9 pour les Françaises de souche.

luc  a répondu le 30/09/2013 à 13:10:

5,3 millions d'immigrés et 6,7 millions de descendants directs d'immigrés représentent 18% de la population et pas 10%. La France compte 65 millions d'habitants.

@luc  a répondu le 30/09/2013 à 13:35:

Visiblement ces "hordes" vous fichent la trouille, hé hé hé...

@@luc  a répondu le 30/09/2013 à 14:51:

Ah, les messages haineux envoyés "depuis un Iphone" reviennent à la charge!

@@@luc  a répondu le 30/09/2013 à 18:41:

pas messages haineux, mais SENSES !!

@kemalataturk  a répondu le 30/09/2013 à 22:03:

L'Insee précise aussi dans son étude que la fecondit? des enfants d'immigrés est identique a celle des non immigrés. Il n'y a donc pas d'effet "boule de neige"

Nicolas  a écrit le 30/09/2013 à 11:31 :

Ce titre me semble bien va-t-en-guerre...

décalé  a répondu le 30/09/2013 à 11:51:

et complètement décalé dans une UE qui a institué (Maastricht) la libre circulation des personnes depuis 20 ans. L'Allemagne peut puiser sa main d'?uvre qualifiée en France, Espagne, etc.. Et elle peut aussi construire ses usines où elle veut en Europe (de l'Est en particulier). Bref, rarement vu un article aussi creux.

Loïc  a écrit le 30/09/2013 à 11:27 :

Ce que relève l'article c'est que toute prédiction basée sur le seul paramètre démographique relève de la boule de cristal comme beaucoup d'autres prédictions en économie soit dit en passant. Quoiqu'il en soit je regrette mes années de glandouille en cours d'allemand, car je m'exilerais bien en Allemagne où les loyers semblent bien moins chers ^^

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 12:14:

Les loyers sont pareils, sauf si vous habitez en région parisienne.

@ ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 12:24:

Je ne sais pas où vous payer votre loyer, peut-être à Trifouillis les Aubergines, et si vous êtes retraités ou riche, mais dire que les loyers serait pareils... LOL

@@ Ivan  a répondu le 30/09/2013 à 13:08:

Les loyers baissent ou stagnent dans de plus en plus de régions et soit disant on manque de logements ...

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 17:04:

Dans les grandes villes d'Allemagne de l'ouest (Munich, Wurzburg, Heidelberg, Nuremberg...), les prix sont même prohibitifs si on veut bien se loger. Quasiment aussi cher que la Côte d'Azur, le soleil et les palmiers en moins.

Méfiance  a écrit le 30/09/2013 à 11:26 :

les projections à 40 ans c'est de la politique fiction, de la fiction économique et de la fiction sociale en même temps, trois bonnes raisons de s'en méfier. Indubitablement néanmoins les démographies de l'Allemagne et de la France sont sur des trajectoires différentes qui vont avoir, et ont déjà, des conséquences lourdes en matière d'emploi et de financement des retraites. Au delà de cela, on peut remplacer des travailleurs par des robots (l'Allemagne le fait déjà beaucoup plus que la France) et/ou on peut aussi faire venir des immigrants (L'Allemagne a déjà commencé en attirant les jeunes espagnols ou portugais en désespérance dans leurs pays d'origine). Est ce que ça suffira? Ce n'est pas assuré. D'un autre coté s'il suffisait d'avoir beaucoup de jeunes pour assurer la croissance, l'Afrique aurait un PIB en explosion, et ce n'est que partiellement exact. La démographie n'est pas une arme. Cela peut être un atout, comme l'écrit Ulrika, encore faut t"il savoir l'utiliser à son profit. Sauf inflexion lourde en 2050 l'Allemagne pourrait avoir perdu 15 millions de personnes, ça veut dire une réduction importante du marché intérieur. 15 millions de bouches en moins à nourir, de corps à habiller, de logements à construire et à entretenir. Les partisans de la décroissance vont avoir de quoi observer, mais il est patent que toute comparaison entre nos deux pays n'est pertinente qu'en intégrant le différentiel démographique.

VERITE  a écrit le 30/09/2013 à 11:25 :

l allemagne va mieux parceque elle amoins de bouche a nourir ; la baisse de la democraphie est utile meme si lacroissance est faible il suffit pour cela de produire moins mais de produire des objets de grande valeur ajoute ; mais pour aller mieux il fau tdu temp pour cela ; et ensuite petit a petit recadre les recettes et les depensses; on ne fait pas des enfants pour produire de l argent a la famille ou a l industrie mais tous sinplement parceque on les a desires et que l on peut convenablement les eleves et leur donne un avenir???

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 12:12:

Produire n'est pas une fin en soi...

Da  a écrit le 30/09/2013 à 11:14 :

Je tente ceci : Souhaitons nous voir l'Europe fonctionner comme le modèle Qatarien ? Les nationaux aux manettes et les immigrés au charbon, on ne se mélange pas. Est il possible de considérer qu'une démographie avantageuse pour les uns (France) n'est en rien un avantage comparé à d'autres dont la démographie est faible (Allemagne) ? Il suffira le moment venu pour les pays en difficulté de légiférer et "d'ouvrir" les frontières afin de remplir les besoins en emplois peu ou pas qualifiés ou non valorisants pour les dites "classes" (pour toute personne consciencieuse, on retire autant de satisfaction d'avoir bien balayé sa zone que d'avoir fait gagner des millions à sa banque par une opération spéculative mais c'est un autre débat). Cela veut il dire par exemple que l'accès à l'éducation privilégierait les nationaux ou élites ? Les allemands commencent à le faire (immigrés ou européens payés 4 ?/h dans le marché du porc par exemple), les qatariens depuis des lustres. Donc, en considérant que l'Europe reste une puissance économique incontournable, à terme, nous fonctionnerons "en mode qatari" ? Le prince il parle pas à toi, c'est bien connu lol. Marine s'est trompée de quelques dizaines d'années, c'est Marion qui devrait se préparer.

démographie, pour quoi faire ?  a écrit le 30/09/2013 à 11:13 :

150000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans aucun diplôme, et ce, malgré le nombre record d'enseignants et d'injection d'argent dans les écoles des quartiers dits "défavorisés". Hélas, un troupeau d'ânes ne remplacera jamais un cheval de course.

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 12:03:

Un troupeau d'ânes vaut mieux qu'un vieux cheval de course bon pour l'abattoir.

@ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 12:35:

Un vieux cheval de course ? Je ne vois qu'une vieille carne aigrie !

@ démographie, pour quoi faire?  a répondu le 30/09/2013 à 18:43:

+++++++ 100000000 pour aller passer leur temps à dévaliser les magasins de gens qui bossent !

luc.b  a écrit le 30/09/2013 à 11:11 :

Les chiffres de l'INSEE sont incroyables. 18% des enfants de moins de 18 ans vivent dans une famille immigrée (INSEE Enfants de moins de 18 ans vivant dans une famille immigrée). En 2011, pour 26% des naissances, au moins un des parents n'est pas né en France (INSEE Naissances selon le pays de naissance des parents). Soit un total de 220 000 naissances en 2011 qui s'ajoutent à une immigration légale de 200000 personnes et à 33000 régulations.

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 12:10:

Il y a 5,3 millions d'immigrés et 6,7 millions de descendants directs d'immigrés vivant en France. Cela ne fait pas 18%... mais 10 %.

luc.b  a répondu le 30/09/2013 à 12:56:

@ ivanleterrib. Relisez ce que j'ai écrit. 18% des enfants vivent dans une famille immigrée. Une partie de ces enfants sont venus dans le cadre du regroupement familial (le regroupement familial représente au total 100 000 personnes par an), les autres sont nés en France car leurs mères sont venues en France grâce au regroupement familial. Selon l'INSEE, 18,7 % des enfants nés en 2011 avaient une mère née à l'étranger (quelle que soit sa nationalité)

@ luc.b  a répondu le 30/09/2013 à 13:29:

Oui et donc ? Vous en avez peur ?

@@luc.b  a répondu le 30/09/2013 à 18:45:

un peu , oui! violences, vandalisme, sont leurs passe temps!il arrivera un temps où l'on ne pourra même plus se balader dans les rues...C'est déjà le cas dans certaines endroits!

old  a écrit le 30/09/2013 à 11:04 :

ha la démographie... mais bon, si il n'y a que des chômeurs, ça ne donnera pas grand chose...

@ old  a répondu le 30/09/2013 à 18:46:

vous avez entièrement raison! on va en faire quoi??

@@ old  a répondu le 30/09/2013 à 22:29:

L'enjeu consiste pour l'éducation nationale et le pays dans son ensemble a former des jeunes immédiatement employable a la sortie du système scolaire : limiter l'échec scolaire, les formations sans débouchés suffisants pour tous leurs étudiants, formation continue...a ce jour près de 10% de la population est quasi totalement inemployable, dont une bonne partie ne sont même plus inscrit a pôle emploi. C'est un gâchis humain pour eux et pour la société. Tout le monde y est perdant. Redonnons a l'éducation nationale son rôle intégrateur et non plus la culture de l'élitisme au mépris de ceux qui ne suivent plus.

Paul  a écrit le 30/09/2013 à 10:58 :

Ho oui en effet la France à une belle démographie aidée et issue de l'immigration.

Bison  a écrit le 30/09/2013 à 10:53 :

Bof, les prédictions à 40 ans... Il peut et il va se passer tellement de choses dans les 40 prochaines années. Ce qui ne veut pas dire que le taux de natalité n'est pas à prendre en compte aussi bien pour la politique en France qu'en l'Allemagne, mais de là à vouloir prédire la puissance économique de ces pays en 2050, c'est quand même n'importe quoi. En 1970 on prédisait certainment pas le chomage à 2 chiffres et la dette à > 90% PIB. Franchement on attend aussi toujours les voitures volantes...

Dans les années 70  a répondu le 30/09/2013 à 12:27:

On prédisait que l'économie française dépasserait L'Allemagne. On avait oublié la réunification mais je pense que même sans, on serait en dessous. Dans les années 80, Jacques Calvet (PSA) prédisait qu'il serait bientôt le 1er constructeur d'Europe, etc ... Je crois que c'est le principe des prévisions économiques au delà de 10 ans qui est très mauvais...

Ulrika  a écrit le 30/09/2013 à 10:44 :

meme si la démographie est très importante pour un pays, l'article oublie certains aspects importants:
- ce n'est pas la quantité mais la qualité qui fait la différence. Le plus important est la formation, l'intégration sur le marché de l'emploi et la productivité des jeunes qui fait la différence en terme de compétitivité.
- L'innovation ne se limite pas à trouver de nouvelles idées mais à savoir les exploiter. Là les ingénieurs expérimentés sont la clé.
- Même si une population vieillissante est un facteur négatif pour la gestion des retraites, elle a un effet positif sur la stabilité politico-économique d'un pays
- Les retraites deviennent un réel probléme que si on ne fait pas les réformes nécessaires. Si aucune réforme n'est faite en France dans les prochaines années, le poids des retraites sur l'économie et le contribuable risque d'être plus important en France qu'en Allemagne. La France n'aura donc pas su profiter de sa démographie.

Ger555  a écrit le 30/09/2013 à 10:28 :

Il serait temps qu'il y ait des statistiques par origine.
Si, dans 30 ans, la France est devenue une "république" franco-africaine, car c'est de ce côté que vient l'excès de naissances par rapport aux européens, il y a de fortes chances pour que le PIB par habitant baisse fortement.
Si, de plus, l'éducation, dite nationale, continue à produire autant d'incultes, l'avenir est sombre.
Cela ne change en rien le problème majeur de l'Allemagne qui va devoir accepter de nombreux immigrés de l'Europe du sud pour équilibrer sa force de travail. Mais ceux-là sont chrétiens et courageux, puisqu'ils prennent le risque de l'émigration dans un pays à la langue difficile.

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 10:49:

Les excès de naissance issus de l'immigration représentent en France à peine 20% du solde de natalité. Une société fermée n'assimilera jamais ses immigrés, même chrétiens (mdr!) et aryen... !

@ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 11:12:

20%? Non sans blague! On fait dire au statistiques ce qu'on veut. Mais les Français ouvrent les yeux et voient bien le changement dans la rue. Maintenant vos histoires racistes d'aryens et autres tentatives de "reductio ad Hitlerum" démontrent clairement que vos propos traduisent simplement une volonté de nier à tout prix par la culpabilisation au peuple Français le droit de décider de son destin.

@@ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 12:33:

Commentaire suintant la peur et l'esprit étriqué...

Ginette  a répondu le 30/09/2013 à 13:47:

Cher ivanleterrib, il est temps de prendre votre retraite.

@@ivanleterrible 11 : 12  a répondu le 30/09/2013 à 18:48:

++++++++ !

Audrey  a écrit le 30/09/2013 à 10:24 :

"La disparition de notre belle culture française ne fait plus aucun doute. Simple question de temps" Récit idéaliste "les corps indécents". Faudra bien se rendre un jour à l'évidence : Il s'agit d'une démographie de remplacement. On peut le déplorer ou s'en réjouir. C'est selon.

Lionel  a écrit le 30/09/2013 à 10:18 :

Quelle démographie ? 2.3 enfants par femme pour quoi faire, de plus en plus d'enseignants, de plus en plus de places en crèches ... de moins en moins de diplômés, de plus en plus d'illettrés, de moins en moins de travail, de plus en plus d'assistés, de moins en moins de travailleurs, de plus en plus de retraités et j'en passe et des meilleurs.

Francisco  a écrit le 30/09/2013 à 10:07 :

Les jeuens français diplomés et compétents quittent la France par milliers chaque année, les riches sont partis, les moyens riches commencent tous à partir, il en reste plus que les asssités, les fonctionnaires et le classes moyennes étouffées car devant financer toujours plus d'assistanat. a quoi sert la démographie si on ne fabrique que des pauvres ? La démographie galopante de l'Afrique depuis 50 ans (ou du bangladesh, du pakistan, etc ...) ne l'a jamais fait décoller ...

Paulo  a répondu le 30/09/2013 à 10:32:

La démographie est un sujet d'enfumage ... Faisons simple : en France 750 000 jeunes arrivent sur le marché du travail pour moins de 400 000 départs en retraite ... En Allemagne, c'est 650 000 jeunes pour moins de 500 000 départs en retraite. Qui a le plus de mal à donner du travail à ses jeunes ? Par ailleurs, l'immigration en Allemagne n'est que qualifiée et représente +/- 100 000 personnes par an. Chaque immigré qui arrive en Allemagne vient avec un cadeau de 100 à 120 000 euro d'économie sur sa formation d'ingénieur ou de technicien, laquelle est payée par d'autres pays comme la France. Enfin, la natalité en France est à ce niveau surtout en raison de l'immigration, mais notre immigration n'est pas choisie et vient souvent de pays pauvres, donc la France doit supporter tous les couts pour compenser la différence importante de niveau de formation et de qualifications. Au final, le modèle Allemand est bien plus pragmatique car il ne prend que les avantages.

francisco  a répondu le 30/09/2013 à 11:41:

@ Paulo : sauf que les emplois des jeunes ne viennent pas des emplois libérés par les vieux, l'emploi n'est pas una variable statique.

JMD  a écrit le 30/09/2013 à 10:07 :

Il n'y a pas que la quantité, la qualité de la main d'oeuvre est primordiale. La France exporte des diplômés, importe des non-qualifiés, et "produit" plus de 150000 jeunes sans aucune qualification chaque année. Les jeunes français qualifiés iront travailler en Allemagne, en GB, en Suisse, reviendront pour les vacances, voire pour les WE (cf les traders à Londres), et quand ils seront vieux. Les RSistes resteront en France. Le Pakistan est très peuplé mais n'est pas un succès économique.

HeretiK  a écrit le 30/09/2013 à 10:04 :

C'est quand même incroyable de voir la politiques démographique Française élaboré uniquement sur des intuitions. La démographie n'est pas un facteur de croissance comme l'exemple anglais le prouve (et d'autres). Il faut aussi savoir que trop de population coûte cher en énergie que l'on doit importer : une forte démographie détruit notre balance commerciale en France. Cela coute aussi plus cher en éducation et prestation sociales (santé...). Les allemands savent tout cela et ne sont pas du genre à laisser place au hasard. Si ils ne "font rien" comme on veut nous le laisser croire, c'est parce qu'ils savent que leur productivité va augmenter grâce à l'émergence de l?intelligence artificielle, des robots, des progrès de la médecine... Dire aussi que le "vieillissement nuit à la capacité d'innovation" est une intuition totalement fausse : il était jeune celui qui a inventé l'écran LCD, celui qui a inventé la magnétorésistance géante ? Ce ne sont que des exemples parmis beaucoup d'autres. Tous les jeunes chercheurs sont supervisés par des "vieux" sans qui ils seraient incapables de réaliser leurs travaux. Toutes les conjectures économiques sont basées sur des doctrines et des hypothèses douteuses, rien de scientifique.

Erick  a répondu le 30/09/2013 à 10:53:

+1 d'accord avec vous. cependant dire que le "vieillissement nuit à la capacité d'innovation" n'est pas si faux. Regardez nos (vieux) politiques, avec leur vieux concepts ils pensent encore que la démographie est un facteur de croissance ;-)

Nabot Léon  a écrit le 30/09/2013 à 10:02 :

Le nouveau Napoleon est déjà né. Il est en train de se former, gare au futur empire !

Gérard  a écrit le 30/09/2013 à 10:02 :

L'immigration en Allemagne, mis à part l'immigration turque est une immigration européenne, dont l'intégration n'est pas trop difficile. Après la chute du mur de Berlin, des millions de russophones ou de germanophones sont venus s'installer en Allemagne, ils venaient soient de l'URSS, soient des pays de l'Est. Ces immigrés avaient des origines allemandes, ou issus de mariages mixtes entre ethniquement allemands et autres (russes, kazakhs, kirghizes, ukrainiens, polonais, roumains etc). De même des centaines de milliers de juifs de Russie, d'Ukraine etc. sont venus s'installer en Allemagne. Qui l'aurait cru?L'important c'est l'économie, si l'économie est prospère, elle pourra trouver les moyens d'augmenter sa démograpahie. D'ailleurs il existe encore une réserve importante de germanophones à l'Est de l'Europe.

john galt  a écrit le 30/09/2013 à 9:59 :

Krugman promet un "empire français" comme Karine berger promet que les 30 glorieuses sont devant nous. Croire des keynésiens qui sortent complétement de leur domaine de compétence est très dangereux. A quoi cela sert d'avoir une démographie dynamique si l'on fusille consciensieusement à côté l'école pour les former ? En quoi cela nous renforce d'avoir 5 millions de rmistes plutôt que 1 millions ? cela va au contraire nous couler ...

67moselle57  a écrit le 30/09/2013 à 9:53 :

Cela sert à quoi d'avoir une population abondante si une partie importante de celle-ci n'est pas correctement formée et surtout ne trouve pas de travail. Dans ce cas la démographie devient un fardeau et non un cadeau.

giantpanda  a écrit le 30/09/2013 à 9:46 :

- La France ne peut plus financer les retraites
- La France ne peut pas financer sa protection sociale et plus particulièrement la question de la dépendence!
- La France ne peut plus procurer du travail à ses chômeurs.

Un jour, on regrettera la soi-disante " politique des naissances.

Cordialement,

giantpanda

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 10:46:

L'Allemagne ne peut plus prendre en charge ses vieux et croulera sous sa dette dans quelques années si rien n'est fait... La France voit sa population active fortement augmenter alors que celle de l'Allemagne décline, d'où un taux de chomage plus bas. Pas de qui pavoiser!

john galt  a répondu le 30/09/2013 à 11:43:

@ ivan leterrib :sauf que le régime de retraite qui est équilibré, voire excédentaire, c'est celui de l'allemagne, pas de la France. La population en age detravailler augmente en france, pas la population active, qui avec 60 % de la population en age de travailler, est l'une des plus faible de l'OCDE !!! (75 % en Allemagne et 79 % en GB en ce moment) c'est cela le vrai taux de chomage !!!, en France, il est de 40 % ...

@ivanlabouse  a répondu le 30/09/2013 à 11:49:

Ce n'est pas la population active qui augmente en France, c'est sa population inactive.

@@ ivanlabouse  a répondu le 30/09/2013 à 13:21:

C'est vrai : il y a le papy boom et de plus en plus de rentiers ...

@@@ivanlabouse  a répondu le 30/09/2013 à 18:49:

et de plus en plus de bons à rien !

TAMbrasil  a écrit le 30/09/2013 à 9:45 :

A quoi ça sert d'avoir une population de jeunes illettrés qui arrêtent les études à 16 ans pour zoner dans des quartiers moisis et trouver que se lever à 7H c'est trop dur pour aller travailler? Au Brésil sur 200 millions d'habitants on a 100 millions qui font des enfants à la chaine et qui attendent que ça se passe.....bonjour le futur, republica federativa de France

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 10:44:

La France ne peut que souhaiter un déclin démographique de l'Allemagne alors continuez comme cela, ne changez rien.

caravannes  a répondu le 30/09/2013 à 11:20:

@ivanleterrib Pour la France, a mon avis, iI vaut mieux une Allemagne forte, qu'une Chine, des Etats-Unis ou un nigeria fort. Il vaut mieux une Europe forte.C'est notre 1er partenaire, leur faiblesse nous affaiblit, et vice-versa.

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 16:36:

Il vaut mieux une Europe unie qu'une Allemagne forte (on n'a pas besoin d'une Allemagne forte qui nuit à l'Europe et aux autres économies, car elle se développe au détriment des autres économies)... et lorsqu'on voit l'a-platventrisme pratiqué par l'Allemagne face aux Etats-Unis et à la Chine, c'est tout vu !

réponse : non  a écrit le 30/09/2013 à 9:32 :

l allemagne privilégie la qualité a la quantité
on a beau faire plein d enfants , s ils sont mal formés ...

Maduf  a écrit le 30/09/2013 à 9:28 :

A nouveau, vous véhiculez les vieilles lunes du manque d'innovation en France et ceci contre toute évidence... La France est l'un des pays les plus innovants, tout l'indique, y compris le très sérieux Thomson Reuters qui fait autorité en la matière. Il faut simplement être correctement informé et dépourvu d'?illeres politiques. Il suffit d'ailleurs de se promener en France pour constater combien les gens s'efforcent de toujours proposer des choses nouvelles et attractives. Mon expérience m'indique que très souvent les Allemands perfectionnent alors que les Français innovent. Il y a mille exemples comme cela, mais trop de Français sont obnubiles par leurs options politiques pour apprécier sainement les chances et faiblesses de leur pays. Dommage, ils seraient plus heureux sans leur poison polémique !!!

iliad  a répondu le 30/09/2013 à 9:48:

Vous avez raison sur l'innovation. Il y a cependant un fait, c'est que la plupart des français ne savent pas marketer correctement leurs innovations. C'est une réalité dans la plupart des domaines de l'économie française. Même dans les secteurs où nous étions historiquement en pointe comme la viticulture, nous rencontrons de réelles difficultés à placer nos produits et notre savoir-faire. Aujourd'hui, ce sont les américains qui ont imposé le vin de cépages au niveau international alors que le savoir-faire français basé sur l'alliage et les terroirs offre des produits objectivement plus complexes et bien plus qualitatifs. Etre bon et créatif, c'est bien, mais si l'on ne sait pas le faire savoir, cela ne sert strictement à rien. C'est quand même un beau gâchis.

Maduf  a répondu le 30/09/2013 à 10:34:

Vous avez tout à fait raison. L'innovation et la productivité sont deux points forts en France, c'est unanimement reconnu à l'étranger ( ou je suis). Dernièrement, au sujet d'un produit français très innovant, un ami belge a déclaré dans un dîner " mais ne vous trompez pas, il y a du génie en France !!!" Bon, pas partout quand même, et comme vous le dites le marketing est vraiment le point faible. Le marketing, cela commence aussi en ne dénigrant pas constamment son pays et ses produits. La encore, trop souvent, en présence d'étrangers, il suffit d'avoir un français de France, pour que dans l'heure, le stupide dénigrement apparaisse... Pourquoi ? Sc.Po devrait se pencher la dessus...

Logic  a écrit le 30/09/2013 à 9:16 :

Il y a démographie et démographie ! La démographie française conduit le pays à sa ruine, au grand changement de population et de civilisation. De plus si on fait le bilan des entrées et des sorties c'est inquiétant, des dizaines de milliers de jeunes Français ( Diplômés, dynamiques, futurs entrepreneurs...) quittent chaque années la France, des centaines de milliers d'immigrés, sans formation, à la charge du pays, entrent en France. Pas de quoi être fier de notre démographie... c'est un poison lent... pour l'instant, mais MOTUS !

Vive la sociale !!!  a répondu le 30/09/2013 à 9:44:

Le socialisme importe des pauvres, produit des taxes et exporte des diplômés et des riches...

Tob  a répondu le 30/09/2013 à 9:56:

Chaque pays dit développé accueille un nombre conséquent d'immigrés non qualifiés (USA, Allemagne, UK,..) et désolé pour vous mais ils créent de la richesse tout en occupant les emplois peu valorisant refusés par la plupart des français. Ainsi, en 2007, les immigrés ont apporté 12 milliards d?euros nets à la collectivité.

Logic  a répondu le 30/09/2013 à 12:42:

A TOB. Comment calculez-vous les 12 milliards nets ? ça fait toujours plaisir de croiser sur sa route des doux rêveurs. Mais ils finissent toujours par se réveiller ! Reprenez votre calculette et tenez compte de toutes les aides, les dégâts collatéraux, les frais de scolarisation, la CMU, les allocations diverses et j'en passe la liste est trop longue. Vous êtes encore dans la posture de l'immigration une " Chance pour la France " Avez-vous la télé, lisez-vous les journaux, informez-vous objectivement ... et enlever vos ?illères !

candide 21  a écrit le 30/09/2013 à 9:12 :

Les seuls beneficiaires de cette natalité ( et de l'immigration , notamment le regroupement amilial) sont les fonctionnaires , et , dans une moindre mesure, les allocataires . Les citoyens normaux ( du moins ceux qui ont du travail) , par contre, croulent sous les charges , comme on le voit avec ce PIB/Habitant en baisse depuis une dizaine d'année . Les fonctionnaires , par contre, voient leur "business" augmenter régulièrement .De plus cette augmentation de la population produit des classes difficilement assimilables et sous employées comme on le voit aujourd'hui , ce qui , contrairement à ce qu'on nous dit, n'est pas bon non plus pour les allocataires ...qui peut croire que les retraites de demain seront payées par les "jeunes" de nos banlieues et les nouveaux arrivés du regroupement familial ????et qui peut croire que notre economie dépend de leur "consommation" ???? A quand donc une revision de nos politiques pour qu'enfin elles reflètent les besoins des citoyens et non pas ceux de l'etat et de ses fonctionnaires ?

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 10:40:

Seuls quelques irréductibles musulmans résistent à l'assimilation et il est temps de les remettre dans le droit chemin. Et ne vous en déplaise, une grande majorité des immigrés en France travaillent et rapportent à l'économie.

Tomibiker  a écrit le 30/09/2013 à 9:01 :

Le problème c'est de savoir quelle type de femme fait plus de 1.37, si c'est pour avoir une population de couleur toujours plus nombreuse en France ou si c'est pour avoir une population de blancs ? Lorsque l'on regarde de plus près la population d'autres origines que la souche française prende de plus en plus d'importance, la France n'est pas l'Amérique. Le fait de voir diminuer la population permet d'augmenter le pib par tête d'habitant.....

Sauf que  a répondu le 30/09/2013 à 22:22:

Sauf que le PIB est produit par les personnes en France. Diminuer la population, c'est aussi diminuer le PIB. Quant au PIB par habitant, en général il diminue si la diminution de la population se fait par une baisse de la natalité ( les retraités deviennent plus nombreux) et augmente si la diminution de la population se fait par une forte mortalité aux âges elev?s.

U189290  a écrit le 30/09/2013 à 8:57 :

Pour l'Allemagne sa démographie est un problème de riche. Dans une Europe en crise elle n'aura qu'a sélectionner les profils d'immigration qui lui convienne et les jeunes grecs , espagnols , portugais ou même français s'empresseront de venir combler le déficit démographique.
La France a certes une démographie plus avantageuse , mais en l'absence de reprise économique , ce n'est qu'une machine a fabriquer des chomeurs. De plus la dette colossale laissé par les générations précédente va fortement handicaper la France pendant des années.
Il est plus facile de gérer un déficit démographique que budgetaire.

Labo  a répondu le 30/09/2013 à 9:30:

Vous pensez que des jeunes étrangers, bien formés, viendront s'installer définitivement en Allemagne pour fonder une famille ? Ca vous direz, vous, de partir à l'étranger en laissant tout ? Et les Allemands il vont accepter un changement de culture lié à un afflux massif d'étrangers ? Pas sûr que ca soit si facile que ca à gérer

john galt  a répondu le 30/09/2013 à 10:05:

@ Labo : 3 millions de turcs, 100 000 espagnols depuis 3 ans, des grecs, des italiens, des polonais viennent s'intaller en Allemagne tous les jours, et pour la vie, ouvrez les yeux ... Un afflux massif d'étrangers qui doivent être payés minimum 48 000 euros par an pour avoir le droit detravailler en Allemagne, ave ce genre d'étranger, pas de risuqe de changement de culture...

JMD  a répondu le 30/09/2013 à 10:15:

@labo: les faits sont là: il y a beaucoup d'étrangers qualifiés d'Europe du Sud en Allemagne, mais l'Allemagne ne fera rien pour les garder, ils rentreront chez eux quand leur efficacité déclinera. Et le nombre de frontaliers (journaliers ou hebdomadaires) va augmenter grâce aux TGV, vols low cost. Les jeunes diplômés d'Europe du Sud, France y compris, n'auront pas le choix: l'exil ou la misère.

arcesilas  a répondu le 30/09/2013 à 19:30:

@ tous: Nous avons, en Suisse, un bon exemple de ce qui peut advenir. Ce pays à accueillit sur son sol, dans ses entreprises, de très nombreux Italiens et Portugais, ce depuis 50 ans. Pour les immigrants, il ne s'agissait que d'un déplacement temporaire, qui serait suivit d'un retour naturel et espéré dans le pays natal. D'autant que les salaires suisses ont permit à nombre d'entre-eux de se faire bâtir une fort jolie maison dans le village natal. Les choses ne se sont pas passé comme prévu: les immigrants, retournés au pays, se sont très souvent rendu compte qu'ils n'avaient plus guère de liens avec la communauté natale. D'où malaise, et, quelque fois, retour en Suisse. Et les Helvètes de souche, qui ne les avaient regardés que comme des travailleurs temporaires, les voient maintenant comme des citoyens tout à fait acceptables. On finit par faire souche là où on travaille.

ventrachoux  a répondu le 01/10/2013 à 13:21:

Arcesilas: bien juste constatation qui me concerne directement. Apres 40 ans passés en Allemagne, maison, famille sur place et complétement assimilé. je n´ai plus aucune raison de repartir de zero dans ma province natale , lá oú je ne connais plus personne.
La cohabitation avec des concitoyens "non souchés" est une chose tout a fait normale en Allemagne.

Carlier  a écrit le 30/09/2013 à 8:52 :

Dans les année 80 on nous rabâchait que la France serait la première puissance européenne au début du 21eme siècle, et on voit le résultat actuel

ivanleterrib  a écrit le 30/09/2013 à 8:34 :

En plus, les allemands rejettent les immigrés... comme l'illustrent d'ailleurs souvent les commentaires racistes sur ce forum, donc l'immigration, a moins d'être blanche (les chiffres stagnent, malgré la crise, sur l'immigration européenne). Et puis, il faut parler allemand pour y vivre, ce qui est de moins en moins le cas. Les étudiants préfèrent parler anglais, espagnol, bref tout sauf allemand. Enfin, vivre avec des vieux, ça fait froid dans le dos.

claudus  a répondu le 30/09/2013 à 9:01:

article bdon propagande comme au temps des soviets .................................

@ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 9:30:

"vivre avec des vieux, ça fait froid dans le dos ... " si c'était tellement rebutant cela fait longtemps que dss villes comme Nice aurait périclité.
Le racisme est un problème partout en Europe et vous trouverez plus de français prêt à immigrer en Allemagne que pour des pays lointains (Amérique du sud, émirats, Asie, ...).
L'Allemagne n'a pas besoin d'être "aimer" par la majorité des gens. Elle a besoin d'attirer les diplômés d'Europe occidentales (en France la majorité des gens qui apprennent l'allemand font des études supérieures) et de la main d'oeuvre des pays de l'est (UE et ex URSS). Les polonais ou les russes vont surtout en Allemagne car la France ou L?Italie ne sont pas attractives pour eux, Seuls les populations de l'europe du sud-est (roumain, bulgare, serbe, ..;) pensent à immigrer vers la France ou les pays d'Europe du Sud car il y a des liens culturels et familiaux qui compensent l'absence de performance économique.

Cashcash  a écrit le 30/09/2013 à 8:27 :

La poussée démographique des allocations familiales et autres produits de l'assistanat. On a pas encore bien compris ou cela menait la France

Diablinte  a répondu le 30/09/2013 à 8:58:

On n'a pas , où : merci !

@Diaquoi  a répondu le 30/09/2013 à 11:36:

Ben oui, quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt. Décidément, ça se confirme tous les jours ...

Cerise  a écrit le 30/09/2013 à 8:26 :

La démographie est une donnée secondaire. La question centrale est: quelles perspectives les pays, et plus largement l'Europe, peuvent-ils offrir aux jeunes qui sont innovants et entreprenants ? Cela suppose aussi que leurs ainés leur ouvrent les portes dans la recherche, aux les niveaux de responsabilité, dans les médias et dans la politique. A chaque nouvelle génération le cercle géographique des opportunités s'élargit pour les plus talentueux. L'attractivité à leur égard, d'une région, d'un pays, d'un continent sera déterminante et façonnera le modèle de société qui s'imposera aux autres.

toto  a répondu le 30/09/2013 à 8:38:

Exact car les jeunes mêmes formés mais sans avenir s'envont du pays.

Cerise  a répondu le 30/09/2013 à 12:33:

Et pourtant la France dispose d'énormes atouts: sa position géographique, ses ressources hydriques, la qualité de ses sols, ses infrastructures, sa langue, son rayonnement intellectuel et culturel, pour ne citer que quelques points.

Zadok the Geek  a écrit le 30/09/2013 à 8:25 :

Grâce à nos légions de chômeurs et de RMIstes on va être super compétitif. Quelle ânerie !

@Zadok  a répondu le 30/09/2013 à 10:00:

Allez donc faire un tour en Allemagne et leur légion de minijobs avant de sortir de telles âneries.

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 10:38:

+1.

churchill  a écrit le 30/09/2013 à 8:21 :

la france a une bonne demographie qui va gonfler les rangs de rmistes et autres gens inadaptes; en outre la france met dehors les gens qui peuvent tirer le pays; ca devient un pays de bras casses, ca va pas etre facile pour gagner quoi que ce soit; c'est dur de nager, mais nager avec un boulet de 50kgs...

QUELLE RIGOLADE  a écrit le 30/09/2013 à 8:20 :

On parle de quelle démographie française ? : celle du 9.3 et des quartiers nord de Marseille...Avec cela les allemands peuvent vieillir tranquille !

bartg  a écrit le 30/09/2013 à 8:09 :

Comores+ guyane+ droit du sol+recoupement familial......il va etre à la pointe de la technologie notre empire....vision bien francaise cocorico...les 2 pieds dans la m...sur notre tas...

Albert  a écrit le 30/09/2013 à 7:58 :

Les statistiques sur la natalité dans notre pays ne font que révéler le «génocide par substitution» en cours, c'est à dire, comme l'avait défini le grand poète martiniqué Aimé CESAIRE dès la fin des années 70 : le remplacement des populations locales par des gens venus d?ailleurs?

@ Albert  a répondu le 30/09/2013 à 8:12:

Si c'est pour remplacer des pleurnichards aigris, c'est plutôt une bonne nouvelle.

café du commerce  a répondu le 30/09/2013 à 8:32:

Si c'est pour les remplacer par des chômeurs et des voyous, non !

@@ Albert  a répondu le 30/09/2013 à 8:37:

C'est vraiment dommage pour vous que la mention "depuis un Iphone" automatiquement ajoutée sur tous vos messages haineux à l'égard des Français révèle leur provenance unique.

@@@ Albert  a répondu le 30/09/2013 à 12:28:

Apple détient 25% de part de marché sur les smartphones en France et visiblement vous avez une dent contre cette compagnie...

@@@ Albert  a répondu le 30/09/2013 à 13:24:

Non pas de haine envers les français, je m'amuse juste à provoquer de nouvelles aigreurs d'estomac chez les petits rentiers craintifs et étriqués ...

@albert  a répondu le 30/09/2013 à 20:27:

La proportion d'immigrés en France est stable sur une longue période et l'idée d'une substitution est une impression fausse. Elle peut toutefois être vraie localement dans certaines zones.

drole  a écrit le 30/09/2013 à 7:53 :

ha haha ha hahaha hahahaha Alors c'est l'arme suprême de l'Algérie, l'Inde, l'Afrique ... et tout le monde a bien remarqué que ce sont des paradis ! Mais que c'est débile; mon dieu quel niveau d?ânerie, ce sont des critères des années 60 avec le pleine emploi, de l'industrie ... pas pour du communautarisme et du chômage, mais c'est tellement débile ce sujet c'est pitoyable.

@ drôle  a répondu le 30/09/2013 à 8:10:

Ce qui est drôle c'est d'imaginer un quelconque avenir à un peuple de vieillards...

ivanleterrib  a répondu le 30/09/2013 à 8:27:

QpQuand la population française aura dépasse celle de l'Allemagne, j'en connais qui riront moins.

trop drôle  a répondu le 30/09/2013 à 8:31:

Vous oubliez que nous ambitionnons tous de devenir des vieillards?en bonne santé !

drole  a répondu le 30/09/2013 à 11:54:

La démographie ça sert à quoi ? Vous dites peuple de vieillard ? Vous préférez un peuple qui tiens les murs ou nettoie les bancs ?!!! On va bosser jusqu'à 65 ans mini !!! et pas la peine de rêver pour une retraite, vous allez en faire quoi de votre jeunesse super géniale, super éduquée, le top de la planète qui à ce jour ne parle toujours pas l'Anglais !!!! Cette démographie qui fait rêver on sait très bien ce qu'elle va surtout générer dans 20 années et ce ne sont pas des consommateurs ! .

Georges  a écrit le 30/09/2013 à 7:34 :

"La France championne d?Europe de la natalité" est une vaste illusion. Les Français ne font pas plus d'enfants que leurs voisins. Le différentiel résulte de l'application du droit du sol. Cette réalité nous est cachée mais les faits sont tétûts. Voyez, par exemple, le rapport annuel 2006 de la direction de la population et des migrations, retiré de la vente par le ministère mais disponible sur Internet, les statistiques sur les prénoms, ou sur le dépistage de maladies exotiques à la naissance.

@ Georges  a répondu le 30/09/2013 à 8:00:

Et alors ? On s'en fout !

@@Georges  a répondu le 30/09/2013 à 8:20:

Mais non voyons, vous ne vous en "foutez' pas (pour reprendre votre élégante expression), visiblement cela vous réjouit profondément. C'est très bien d'exprimer ainsi en public votre haine pour les Français. Mais j'imagine que pour vous donner bonne conscience vous militez par ailleurs contre le remplacement des Tibétains par les Chinois?

oiseau  a répondu le 30/09/2013 à 8:30:

Et que va-t-on faire de jeunes qui maîtrisent mal le français (je suis gentil), qui seront mal formés par l'école (qui est en train de se transformer en vaste garderie) ? Une chance pour la France, vous en êtes sûr ?

@@@ Georges  a répondu le 30/09/2013 à 12:26:

Ce qu'il y a de bien chez les rentiers apeurés, c'est leur "imagination" et leurs fantasmes...

Pierre  a répondu le 30/09/2013 à 20:18:

L'accroissement de la population doit plus a la natalité des françaises qu'à l'immigration. Va n'est une particularitè française depuis longtemps en Europe. La politique française a cherché par l'ouverture de crèches, de congés parental, de protection des femmes enceintes dans le droit du travail...a permettre aux françaises de concilier l'éducation d'enfants avec une vie professionnelle. Il y a en France bien plus de femmes qui travaillent.

Dd  a écrit le 30/09/2013 à 7:22 :

Ok, mais quelle demographie en france ? On parle quantite, mais ces nvlles gererations auront elles la fibre patriotique pour payer les dettes monstrueuses? Deja que une partie de notre jeunesse crache sur le drapeau francais, siffle l hyme nationale et adore caillaisser la police et les pompiers......un peu de realisme SVP, meme si il est politiquement incorrect!

@ Dd  a répondu le 30/09/2013 à 8:02:

Une partie de la "vieille classe" crache sur la France par la fraude et l 'évasion fiscale. L'anti patriotisme n'est pas l'apanage de la jeunesse !

churchill  a répondu le 30/09/2013 à 8:23:

d'un autre cote il faudrait etre fou pour faire quoi que ce soit pour un pays qui fait l'apologie des gens qui caillassent les pompiers, et qui cherche systematiquement a faire la peau aux gens qui font qqch de leurs dix doigts... ceux qui partent ont bien raison! ;-))))))))))

questionneur  a répondu le 30/09/2013 à 8:29:

Pas de généralité : il n'y a qu'un seul Cahuzac !

Dd  a répondu le 30/09/2013 à 8:34:

Desole, la fraude et l evasion fiscale sont reserves a des castes...cf, combinards politiques et leurs copains, droite gauche confondue. Pour le reste, vive la jeunesse francaise qui brandie des drapeaux algeriens, entre autre, a gerber!

@dd  a répondu le 30/09/2013 à 20:13:

Les drapeaux algériens portés par des enfants n?s en France et français est d'autant plus désolants que leurs parents, étrangers, sont eux bien plus attachés à la France et respectueux que leurs enfants ! Ils brandissent des drapeaux d'un pays qu'ils connaissent largement moins que le pays ou ils vivent.

jmlp  a écrit le 30/09/2013 à 7:22 :

la natalité de la France.... regardez qui fait les enfants en france, et vous comprendrez mieux pour quoi ce n' est pas un avantage pour la France mais plutôt un inconvenient.. les enfants des allocs livrés à eux mêmes et ne s'interessant qu'au foot...
ce n'est pas avec cette population que l'on redeviendra competitif et attractif au niveau mondial.....
70 % des nouveaux nés d'aujourd'hui n'ont aucun avenir dans 20 ans, à part zoner dans les cités, dealer voler, traficoter ou se prostitiuer

@ jmlp  a répondu le 30/09/2013 à 8:03:

Non d'après les dernières statistiques, c'est 173% le vrai chiffre ! Ça craint !

@@ jmlp  a répondu le 30/09/2013 à 8:22:

Si vous n'avez rien de plus intelligent à dire, le mieux ce serait de vous abstenir!

@@@ jmlp  a répondu le 30/09/2013 à 12:25:

On retourne la réponse au troll lepéniste...

Pierre  a répondu le 30/09/2013 à 20:08:

Si les immigrés ont en moyenne plus d'enfants que les natifs de France, les enfants d'immigrés ont en moyenne autant d'enfant que les autres natifs. Le taux de 70% est donc très exagéré. Toutefois il est exact que le France a un système scolaire et social qui livre chaque année près de 10% d'une classe d'âge sans formation professionnelle suffisante, qui vivra dans la pauvreté. Il faudrait arriver a avoir un taux d'exclusion bien plus faible. D'autres pays y arrivent par un meilleur encadrement.