Espagne : le chômage baisse légèrement en février

 |   |  219  mots
Malgré une légère baisse en février, près d'un quart des actifs espagnols sont toujours au chômage. (Photo : Reuters)
Malgré une légère baisse en février, près d'un quart des actifs espagnols sont toujours au chômage. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le taux de chômage a baissé en Espagne au mois de février, selon le ministère de l’emploi espagnol. C'est la première fois qu'il baisse lors d'un mois de février depuis le début de la crise.

Le chômage poursuit son mouvement de va et vient en Espagne. Le ministère de l'emploi a en effet annoncé une légère baisse du taux de chômage au mois de février (-0,04%), en soulignant que la période était "traditionnellement mauvaise", tout comme le mois de janvier, durant lequel le chômage était reparti à la hausse (+ 2,41%), après une baisse en décembre 2013.

Il s'agit de la première baisse du taux de chômage au cours d'un mois de février depuis le début de la crise, a insisté le ministère dans son communiqué. Ainsi, près de 2 000 des demandeurs d'emploi enregistrés en janvier ont retrouvé un travail depuis. Sur un an, le chômage en Espagne a par ailleurs baissé de 4,52%.

Amélioration dans la construction

La situation s'est notamment améliorée dans le secteur de la construction (-0,95%), dans l'industrie (-0,97%) et dans les services (-0,12%). Les régions qui s'en sortent le mieux sont l'Aragon et la Catalogne, avec une baisse du chômage d'environ 5%.

Mais l'Espagne compte toujours 4,8 millions de chômeurs, soit près de 25% de la population active. Le chômage a notamment augmenté dans le secteur agricole (+3,8%) et atteint toujours des chiffres record parmi les moins de 25 ans, qui sont nombreux à s'exiler.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2014 à 18:12 :
Le chômage baisse ou les travailleurs quittent le pays ?
a écrit le 04/03/2014 à 18:57 :
Avec le salaire qu'ils obtiennent, ils ne sont plus chômeurs mais des travailleurs pauvres bien exploités.
a écrit le 04/03/2014 à 17:08 :
on devrait leur envoyer Sapin et Mosco.
Réponse de le 22/03/2014 à 21:39 :
Diable, non, vous nous avez bien envoyé le(s) Bourbon...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :