Manifestations anti-austérité monstres à Bruxelles

 |   |  526  mots
"Les responsables européens ne veulent pas nous entendre. C'est pourtant simple : l'austérité a aggravé la crise", a expliqué la Confédération européenne des syndicats, présente dans le cortège.
"Les responsables européens ne veulent pas nous entendre. C'est pourtant simple : l'austérité a aggravé la crise", a expliqué la Confédération européenne des syndicats, présente dans le cortège. (Crédits : Reuters)
Plusieurs dizaines de milliers de manifestants venus d'une vingtaine de pays européens ont parcouru la capitale belge vendredi. Leur message était simple : "l'austérité ne fonctionne pas".

La recette de l'austérité chère à Bruxelles et à la BCE a toujours fait grimacer. Désormais elle fait hurler, même dans les calmes artères de la capitale belge. Vendredi ce sont ainsi plusieurs dizaines de milliers de manifestants, venus d'une vingtaine de pays européens, qui ont défilé à Bruxelles à l'appel des syndicats pour dénoncer une austérité inefficace et réclamer aux dirigeants de l'UE une "autre voie" plus sociale pour l'Europe.

La première "euro-manifestation" de l'année a rassemblé "plus de 52.000 personnes de 21 pays", s'est réjoui Bernadette Ségol, la secrétaire générale de la Confédération européenne des syndicats (CES), qui misait sur la présence de 40.000 personnes. Ils étaient 25.000 selon la police.

"Austérité = pauvreté durable"

Parti de la gare du Nord, le cortège - aux couleurs des syndicats belges - a parcouru les boulevards de la capitale belge pour se rendre jusqu'au quartier abritant les institutions européennes. Il a réclamé une Europe plus sociale : "Mesures d'austérité = pauvreté durable", "People, not profit", pouvait-on entre autres lire sur les panneaux brandis.

"Les responsables européens ne veulent pas entendre notre message, pourtant simple : leurs politiques en réponse à la crise financière ne suffisent pas et ont en réalité aggravé la crise sociale et économique. Notre message est que l'austérité ne fonctionne pas", a expliqué Bernadette Ségol.

Affrontements et lancers de pavés

Si la plupart des manifestants, Belges mais aussi venus de France, de Pologne, du Danemark, d'Espagne ou de Grèce, ont marché dans la calme, scandant leurs slogans et lançant des pétards, quelques affrontements sévères ont toutefois eu lieu.

Les dockers (ouvriers portuaires) d'Anvers et de Gand se sont notamment désolidarisés de la marche pacifique pour prendre la tête du cortège dès le départ et ont cherché la confrontation en lançant des projectiles, notamment des pavés, en direction des forces de l'ordre. En réponse, celles-ci ont utilisé un canon à eau et des gaz lacrymogènes.

Pour un "virage à gauche"

L'objectif du rassemblement était "d'offrir une nouvelle voie à l'Europe, sans austérité mais avec des investissements forts pour une croissance durable et des emplois de qualité", a commenté Emanuela Bonacina, porte-parole de la CES.

"Un virage à gauche est indispensable", a plus clairement estimé la chef du syndicat socialiste belge FGTB, Anne Demelenne, en réclamant un "plan Marshall" pour relancer l'économie européenne.

Plus de 26 millions d'Européens sont sans emploi. Il y a 10 millions de chômeurs de plus qu'en 2008, et dans 18 des 28 pays de l'UE les salaires réels ont chuté, font remarquer les syndicats européens.

"Et la situation des jeunes est pire encore: 7,5 millions de jeunes Européens ne travaillent pas, ne suivent pas d'études ou de formation", a souligné Bernadette Ségol, en évoquant le risque d'une "génération perdue". Les manifestants ont également dénoncé la concurrence des travailleurs venus de pays de l'UE où les salaires sont plus faibles, et ont réclamé la mise en place d'un Smic européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2014 à 17:24 :
Et ces manifestants Qu est ce qu'ils proposent? Depensez depensez depensez?
a écrit le 06/04/2014 à 15:17 :
les banques gagnent... nous perdons...
les banques perdent... nous perdons...
pas étonnant qu'au bout d'un moment nous hurlions !
même certains économistes avertis commencent a oser dire que le système capitaliste n'est pas viable!
a écrit le 05/04/2014 à 15:12 :
BRUXELLES §§ créer beaucoup d emplois ..ils défendent leur propre job avec ardeur au détriment de nous tous ..avec notre argent... sans commenter la navette .BRUXELLES -STRASBOURG.. ceux qui en profitent ( no comment)
a écrit le 05/04/2014 à 12:36 :
Vous avez raté cette manif...?
C'est pas grave...UPR François Asselineau...Mieux que cette manif
Réponse de le 05/04/2014 à 13:45 :
J'ai vu une de ces conférence ou il décrit les mécanismes de financement européens...effectivement, il y a des choses qui ne tournent vraiment pas rond avec cette UE.
Réponse de le 05/04/2014 à 14:34 :
Faites relayer et répercuter , Ami...
C'est la seule façon de sortir du gouffre.
Aux européennes et à la présidentielle.
Vous valez tous et toutes d'avoir un Président tel que lui... ;-)
Réponse de le 06/04/2014 à 7:06 :
Belle manipulation et bien essayé...
a écrit le 05/04/2014 à 11:30 :
Ah! si on avait pu y être !!!!!!!!! cette europe nous mène à notre perte : virus ebola! pas moins, de toute manière, ça va mal finir, en attendant on aura subi pendant plus de 10 ans!on aura tout perdu..Honte à eux
a écrit le 05/04/2014 à 8:32 :
"8" ème DEFITS : MONTRER L'EXEMPLE DES ECONOMIES
Changer ceux qui ne montrent pas l'exemple car le Leader doit montrer l'exemple surtout quand tous les Français font des efforts : "Guillaume Pepy avait pourtant juré qu’on ne l’y reprendrait plus… Epinglé en février 2013 par la Cour des comptes sur ses dépenses en communication excessives, le patron de la SNCF avait promis de se restreindre. Fini les séminaires de cadres à plusieurs millions d’euros… A l’écouter, même les traditionnels vœux de nouvelle année aux élus allaient être un modèle de frugalité : «Cette fois, on fait simple, hein !», avait-il recommandé à ses équipes cet automne.Avant d’opter pour… le rez-de-chaussée du Quai d’Orsay, le fastueux siège du ministère des Affaires étrangères. Un décor de rêve dont la seule location aurait coûté 30 000 euros… «Que voulez-vous, la com, c’est son péché mignon», sourit un dirigeant. Depuis son arrivée en 2008, l’hypermédiatique président n’est en effet jamais à court d’une déclaration télévisée quand il s’agit d’apaiser la colère des usagers. Seulement voilà, ce beau vernis ne suffit plus à masquer les dysfonctionnements de la vieille compagnie ferroviaire"source CAPITAL.fr
Réponse de le 06/04/2014 à 5:00 :
sncf, ratp, retraite à 50 ans sur les 6 derniers mois, un statut invirable, caste privilégiée, voyages gratuits...une noblesse, comme le fonctionnariat.
a écrit le 05/04/2014 à 2:46 :
"Plus de 26 millions d'Européens sont sans emploi." Et combien de dizaines de millions de travailleurs pauvres? A vouloir trop presser le citron, on risque de se prendre une giclée dans les yeux...
Réponse de le 05/04/2014 à 11:36 :
c'est plus q'une giclée qu'ils devraient se prendre à leur tour, ces énarques..
a écrit le 05/04/2014 à 0:53 :
L Europe c est la chianlie
Réponse de le 05/04/2014 à 11:34 :
IL avait une très bonne vue! il avait entièrement raison, la preuve !!!!
a écrit le 05/04/2014 à 0:35 :
j'ai récemment appris qu'il est possible de sortir de la zone euro par l'article 50 du TUE, qui permet aàn'importe quel état de sortir de L'UE à n'importe quel moment.

Après le vol de démocratie qui a eu lieu lors du référendum de 2005, on comprend pourquoi nos dirigeants se garde bien de nous faire la promotion d'une telle option de sortie.

Faites des recherches par vous même sur cet article...a bon entendeur :-)
a écrit le 04/04/2014 à 18:57 :
Je pensais qu'on ne pouvais pas sortir de L'UE, or j'ai appris récemment qu'il est possible de sortir juridiquement de l'UE grâce a l'article 50 du TUE qui permet a n’importe quel état de sortir celle ci à n'importe quel moment.

Je vous invite a faire des recherche par vous même...Il est temps que cela change.
Réponse de le 04/04/2014 à 19:35 :
Entièrement d'accord. Que chacun retrouve sa souveraineté. Les Français se sont exprimés lors du référendum, le peuple est souverain.
Réponse de le 05/04/2014 à 11:40 :
vous pensez bien, qu'ils le savent, mais il n'en est pas question pour eux : ils y perdraient trop! vaut mieux que ce soit NOUS! (voir le dernier référendum et son "traficottage") ceci prouve bien cela !!
a écrit le 04/04/2014 à 18:49 :
attendez les élections dans 2 mois...
Réponse de le 05/04/2014 à 11:31 :
on va leur montrer ce que l'on pense de LEUR EUROPE!!! une véritable giffle
a écrit le 04/04/2014 à 18:47 :
je suis sur que Pascal Lamy qui veut que les gens travaillent pour moins que le smic était à la manifestation. c'est ça un vrai socialiste mdr
a écrit le 04/04/2014 à 18:39 :
Angela on en a marre de vivre dans l'austérité pour ton euro. tu ne sais pas ce que sait sinon tu nous comprendrais.
a écrit le 04/04/2014 à 18:27 :
Des manifestations "monstres" qui ont réuni 25000 personnes (de plusieurs pays)
Le taux de TVA de La Tribune doit être très élevé : il doit avoisiner des 10000% ( 250 000 personnes TVA comprise !)
a écrit le 04/04/2014 à 18:16 :
BRAVO aux manifestants!! Je regrette de découvrir seulement maintenant cette manifestation, à laquelle j'aurais eu plaisir à participer!! QUAND vont-ils écouter le peuple? Les institutions européennes n'ont pas de véritable légitimité: NOUS AVIONS DIT NON A LA CONSTITUTION
Réponse de le 04/04/2014 à 18:29 :
vous allez pouvoir vous rendre compte lors des Européennes, du mépris que possèdent les peuples pour celle ci !! une pâtée monumentale , et ce sera TRES,TRES BIEN !!!!
Réponse de le 04/04/2014 à 20:55 :
Malheureusement, l'abstention va être monstrueuse aux européennes. Si je dis malheureusement, c'est que seul les partis chrétiens et d'extrême droite vont se déplacer et ont aura le même résultat que pour les municipales en France, et si le FN arrive en tête aux européennes, (il est déjà très bien placé) nous allons payer les pots cassés.
Réponse de le 05/04/2014 à 11:33 :
le FN est déjà très bien placé"! MAIS c'est TANT MIEUX!!!!!!!!
a écrit le 04/04/2014 à 18:14 :
L'austérité c'est aussi ce qu'ils appellent la crise? La chose qui empêche aux travailleur d'avoir des augmentation pendant que les patrons augmentent les leurs? C'est aussi ce qui fait qu'il y ait de plus en plus de chômeurs et que eux ont un meilleur train de vie que les travailleurs? Félicitation après vous être foutu de nous vous commencez seulement d'avoir le retour sur intérêts de vos augmentations et détournement de notre argent à vos profits personnel. Commencez a vous inquiété le 24 mai arrive bientôt !
a écrit le 04/04/2014 à 18:00 :
Pourquoi doit-on donner son nom et ses coordonnées pour les comparateurs de mutuelles? J'estime que si on donne nos désidératas en donnant en plus son âge, cela devrait suffire aux mutuelles pour faire une offre.
a écrit le 04/04/2014 à 17:55 :
il faut que ça s'étende partout!! on en a marre de cette austérité ciblée, pour certains mais aucunement pour d'"autres " !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :