L'Albanie reconnue officiellement candidate à l'Union européenne

 |   |  681  mots
L'Albanie est désormais candidate officiellement à l'entrée dans l'UE
L'Albanie est désormais candidate officiellement à l'entrée dans l'UE (Crédits : Reuters)
Le Conseil européen a accordé à Tirana le statut de candidat officiel, mais la route sera encore longue jusqu'à l'adhésion.

L'Albanie a obtenu le statut de pays candidat à l'Union européenne. Le Conseil européen des affaires générales en a ainsi décidé à Luxembourg ce mardi 24 juin, sur proposition de la Commission. Le Conseil des 26 et 27 juin devrait confirmer cette décision. Mais la route jusqu'à l'adhésion proprement dite est encore longue. Et dans un premier temps, Tirana devra encore progresser dans ses réformes administratives et judiciaires et dans le domaine de la lutte contre le crime organisé pour obtenir l'ouverture proprement dite des négociations d'adhésion à l'UE. L'ensemble du processus pourrait encore prendre une dizaine d'années.

Un effort sur la réforme administrative

L'Albanie est reconnue depuis 2000 comme une « candidate potentielle » à l'UE. En 2009, un accord de stabilisation et d'association, préalable à toute avancée future a été ratifié. En octobre dernier, la Commission avait déjà proposé, après la tenue dans le calme d'élections législatives reconnues sans fraudes en juin 2013, d'accorder au pays le statut de pays candidat. Mais le Conseil avait alors reporté en décembre, de six mois, sa décision, afin de constater davantage de progrès dans le domaine de la lutte contre la criminalité.

La réforme de l'institution judiciaire a été particulièrement saluée par l'UE. Mais il reste des efforts à faire : « L'Albanie doit se concentrer sur ses priorités, notamment la réforme administrative et judiciaire, la lutte contre la corruption et le crime organisé, ainsi que les droits fondamentaux », indique le Conseil.

Un statut précieux

Ce statut de pays candidat permettra à l'Albanie d'être invitée à la table des discussions de plusieurs institutions et réunions de l'UE. L'intégration européenne sera donc renforcée et c'est un signe qui est souvent apprécié des investisseurs. En revanche, les aides européennes que touchent déjà l'Albanie ne seront pas touchées par ce statut. Mais c'est une victoire pour le premier ministre pro-européen Edi Rama qui a fait de la lutte contre le crime et de la modernisation du pays ses priorités.

Politique de stabilisation

L'Albanie fut pendant plus de quarante ans un des plus fermés d'Europe. Après la chute du régime stalinien d'Enver Hoxha et de ses successeurs, le pays est demeuré en retrait, miné par la corruption, les luttes politiques parfois violentes et le crime organisé. Depuis dix ans, l'Albanie a entrepris avec le soutien du FMI et de la Banque mondiale une politique de stabilisation. La monnaie et l'inflation sont sous contrôle (2,7 % cette année attendus pour les prix par le FMI), les privatisations ont été avancées. Cette stabilisation a soutenu la croissance et les revenus. Le PIB par habitant en parité de pouvoir d'achat selon la banque mondiale est passé de 2621 dollars par habitants en 2005 à 4000 dollars en 2012. Ce niveau demeure faible, pourtant. S'il est supérieur à l'Ukraine (3700 dollars par habitants), il est encore loin de celui de la Bulgarie, le pays le plus pauvre de l'UE (6900 dollars par habitant). Et cette stratégie a été mise à mal par la crise de 2008-2009ourd'hui, la croissance reste assez faible (2,4 % attendu cette année) et, selon la banque mondiale, le PIB par habitant n'avait pas retrouvé en 2012 le niveau de 2008.

Cinq candidats en tout

Avec ce statut de pays candidat, l'Albanie rejoint la Macédoine, reconnue candidate en décembre 2005, le Monténégro, reconnu candidat en décembre 2010, la Serbie, reconnue candidate en mars 2012. Kosovo et Bosnie-Herzégovine n'ont pas encore bénéficié de ce statut, mais sont reconnus candidats potentiels. Si les négociations d'adhésion du Monténégro ont débuté (un premier chapitre est déjà clos), si le Conseil a décidé d'ouvrir des négociations avec la Serbie, la Macédoine, elle, a perdu son avance et les discussions patinent. Il faut également mentionner deux pays qui ont ouvert des négociations d'adhésion actuellement au point mort pour deux raisons différentes : l'Islande qui n'entend pas les poursuivre et la Turquie, pour laquelle plusieurs pays européens se montrent réticents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2015 à 16:35 :
Dans le domaine de l'énergie les ambitions sont tout aussi grandes. Elles concernent la construction de lignes d'interconnexions et le développement de centrales hydroélectriques pour exploiter l'énorme potentiel du pays en ce domaine. L'Albanie est le deuxième pays plus riche en Europe en ressources hydriques, mais elle n'exploite qu'une partie de cette richesse pour ses besoins en énergie. L'économie albanaise possède aussi de beaux fleurons miniers (fer, chrome et cuivre) et dans les hydrocarbures. L'extraction du pétrole et du gaz on-shore augmente chaque année, au fur et à mesure de l'arrivée des investissements étrangers.

L'agriculture affiche également un potentiel largement inexploité et devient une priorité dans un pays qui bénéficie d'un climat méditerranéen et d'une main d'œuvre très compétitive. Le traitement des déchets domestiques et des eaux usées, ainsi que l'approvisionnement sans encombre de la population en eau, en électricité et en haut débit dans tout le pays, constituent aussi des projets stratégiques immédiats et d'avenir. Tout comme le développement du tourisme balnéaire et de montagne qui offre à l'Albanie des opportunités considérables en termes de croissance. Ces projets, par leur ampleur, appellent un partenariat renforcé avec des entreprises européennes et naturellement avec les entreprises françaises.
a écrit le 08/06/2015 à 16:22 :
Bonjour.

Je suis en France de puis mes 9 ans et vue la situation en Europe, je constata de puis mon arrivé. Que vous, moi, on a pas besoin de l’Europe pour avancé, on a vécue dans n'autre histoire des choses plus forte que les pays européen, on a pas besoin d'eux mes eux de nous, pour nous exploité et nous prendre n'autre richesse et nous éduquer a leur façon. pour qu'on devienne des prostituées de l' Europe. mois j'en veux pas, les prostituées il y a qu'en Europe et je veux qu'elles y reste. Je suis Albanais de sang et je le resterais quoi qu'il me coûte. De partout ou je suis allé l’Europe ils veux manger, il te donne pour plus te repende. On avance sens eux pourquoi avons nous besoin d'eux on a pas de jambes pas de bras pas cerveau ou peut être on ne c pas réfléchir. EXEMPLE LA SUISSE.
a écrit le 31/05/2015 à 20:39 :
Salut à Tous ! L'Albanie est un pays qui mérite entre en Europe ... Parce que à besoin du développement économique et infrastructures .... Ci l Europe n'accepte pas l entre d ALBANIE en EU !?,NOUS ALBANAIS en vas voir autrement résoudre ce problème ..... Mais en ne peux pas être refusé comme EUROPEAN PEOPLE , en fais part de l'Europe et COMMED les NATIONS UNIS AMÉRIQUE QUI SONT UNI NOUS AUSSI ALBANAIS EN MÉRITE D ÊTRE UNIS À L'EUROPE ....,. Nous FAISONS. PART D EUROPE ET PERSONE NE ARRÊTERA LE PROCESUS DE INTÉGRATION VERS L EUROPE UNION....! .. QUE TOUS LES PERSONS NE FAISONS PAS OBSTACLE POUR L ENTRE D ALBANIE EN EUROPE ...... SALUTATION À TOUS EUX QUI NOUS RESPECT ET COHÉRENCE ....
a écrit le 23/12/2014 à 2:33 :
On est pas des saints, on en a fais des betises mais, ces betises c est de vous qu on les a apris. Arretez de croire que chaque albanais reve de vivre en europe, travailler en europe ou faire le gangster en europe. On veut juste faire partie d une communauté à laquelle on appartient naturellement, geographiquement et culturellement. Pouvoir voyager, explorer et avoir les memes droits que tout le monde. Et oui l albanie peut apporter quelque chose a l ue: la tolerance , l energie, la beauté , l argent(ce n est pas un pays aussi pauvre que ca en a l aire). On a juste besoin d experience. On est des europeens et souvent plus europeens que les europeens eu memes. Il ne faut pas croire toujours ce qu en entend ou ce qu on voit dans les films
a écrit le 02/07/2014 à 15:26 :
C'est toujours une bonne nouvelle quand un peuple européen rejoint la famille européenne.
Merci à tous, et surtout aux Allemands et Autrichiens!
a écrit le 28/06/2014 à 15:37 :
Depuis deux jours, l'Ukraine fait partie de l'union européenne.
Elle rentre dans la zone de libre échange européen et ce pays va percevoir 12 milliards d'aide de l'europe. Ce n'est même pas ce que touchent l'Espagne et le Portugal réunis.
Je ne pense pas que nous ayons voté pour cela, il y a à peine trois mois.
Pourquoi ne pas plutôt intégrer l'Algérie, voir le Maroc avec qui nous partageons un peu de notre histoire....
Les plus heureux seront les Marseillais, ils pourront profiter d'une nouvelle source de Kalashnikovs.
Mais de qui se moque t'on?
Europe de MERDE
Réponse de le 26/12/2014 à 10:07 :
Arretez un peu leurope n`appartient pas a la france, meme si c`eest les francais qui ont cree l`union euripeen juste apres la guerre pour enfin trouver la paix pour que les allmeands ne vous envahisent plus, si c`est pour cela que vous aviez creer l`union europeen fallait mettee un autre nom faire des differentes institutionns et de ne pas accepter des autres pays aussi riches et pauvres soieint ils ex "benelux et bulgarie roumanie etc.."" conclusion si vous le voulais une euripe unie bah nous aussi noud le voulons plus que tout pour que notre pays change c`est par.cette etappe l qu`il faut commencer la plus importante pour tous meme pour les autres pays candidats sinon esseyez de faire qq chose.d`autre jiste avec l`allemagne on verra si sa marche puis toit le monde vous laissera tranquille
Cordialement
a écrit le 28/06/2014 à 8:56 :
Il sont complètement barge a la commission européen, ils sont déjà aller dans ce pays, ou tous sont intolérant côté religion , totalement corrompu côté justice, et a des année lumière d'une démocratie.....
a écrit le 25/06/2014 à 11:52 :
Des "travailleurs détachés" en puissance qui pourront faire légalement du "travail au noir" en France!
a écrit le 25/06/2014 à 9:39 :
Est-ce que le trafic de femmes est intégré dans le calcul du PIB de l'Albanie ?
a écrit le 25/06/2014 à 9:06 :
J’espère que Bruxelles ne croit pas que tout est soldé dans les Balkans,sinon ils vont avoir un réveil douloureux.Le cas du Kosovo est toujours d'actualité, le nord demandant son rattachement à la Serbie,l'est (une partie de la population étant albanaise) à l'Albanie.Manifestement les soubresauts de l'histoire ne sont pas terminés.Là aussi on avait envoyé du lourd Clinton,les allemands,Kouchner étaient à la manœuvre,nous connaissons la suite.Tout ce brave monde a fait peu de cas de l'histoire millénaires des peuples.
Réponse de le 25/06/2014 à 9:28 :
sur le long terme une Europe élargie englobant les pays du continent européen, de la Russie, et de l’Amérique du nord, nous permettra de tenir notre rang face aux puissances émergentes en devenir.
Réponse de le 26/06/2014 à 9:17 :
imperial L’Europe se suffit a elle-même,500 millions d'hab un pib >ou = au Usa,nous avons tout à perdre dans cette alliance,encore faut-il avoir la volonté de résister.N'est pas Napoléon qui veut.
Réponse de le 24/07/2014 à 2:35 :
Qu'est ce que Kosovo à avoir dans dans l'acceptation de la candidature de l'Albanie dans l'UE??? Deux pays différents le Kosovo et l'Albanie .....
a écrit le 25/06/2014 à 8:17 :
j'ai cru a une blague de mauvais gout , mais non .. l'Albanie est pauvre , ultra pauvre .. il suffit de visiter Tirana pour s'en rendre compte , les trafics nombreux et les pouvoirs publics dépassés et souvent helàs sous equipés et les criminels sont en avance eux meme technologiquement , ce qui est du tourisme auquel ce pays pourrait prétendre entrer un peu de cash .. nada rien .. intégrer ce petit pays a l'Europe est pure folie , il mettra des décennies avant de pouvoir être a un niveau convenable , quand aux élites , elles sont tétanisées par l'Europe qui les attirent comme la lumière , le graal quoi , l'Europe leur apparait comme la planche de salut .. eux y croient encore et les plus pauvres albanais aussi .. mais est ce un bon choix a l'heure ou l'Europe est en crise profonde de précipiter toujours plus les choses ?
Réponse de le 24/07/2014 à 2:31 :
J'ai été en Albanie dernièrement c'est vrai que c'est pas Paris = Tirana mais les gens sont plus sympas et ambiance magnifique et plages paradisiaques ... Je retourne encore bientôt j'espère .... Le tout je coûte pas cher en plus ....
a écrit le 25/06/2014 à 7:16 :
C'était plus judicieux d'avoir un accord d'association et de voir le développement du pays, car ces pays non rien à faire dans une Europe unie on le voit déjà maintenant les problèmes insurmontables de l'Europe encore accrocher des pays de la sorte, c'est de la précipitation.
a écrit le 25/06/2014 à 7:01 :
Ah ben oui bien sûr, l'Europe est en pleine croissance, la richesse coule à flot, le chômage est inexistant, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Viendez viendez !
a écrit le 24/06/2014 à 23:39 :
Cauchemar de constructivistes fous qui se gaussent des peuples au nom de leur inftuation.
a écrit le 24/06/2014 à 23:33 :
Très bien, au vu de sa position géographique, on peut difficilement faire autrement..
Réponse de le 24/06/2014 à 23:46 :
Pourquoi ne pas accueillir sous votre toit les SDF de votre quartier étant donné leur indéniable position géographique?
Réponse de le 25/06/2014 à 6:44 :
Je salue cette démarche de l'UE, qui s'engage fermement aux côtés des pays des Balkans occidentaux. L'intégration de ces États apportera la paix et le progrès sur place, ce sera également un succès pour l'Europe dans son ensemble.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :