Plus d'un million de signatures contre le TTIP : pas assez pour Bruxelles ?

 |   |  321  mots
Le collectif prévoit une intensification de ses mouvements de protestation dans les mois qui viennent, notamment une action devant le bâtiment de la Commission le 9 décembre, jour de l'anniversaire de son président, Jean-Claude Juncker.
Le collectif prévoit "une intensification de ses mouvements de protestation dans les mois qui viennent", notamment une action devant le bâtiment de la Commission le 9 décembre, jour de l'anniversaire de son président, Jean-Claude Juncker. (Crédits : Reuters)
Les opposants aux accords de libre-échange avec les Etats-Unis (Taftaà et le Canada (Ceta) sont à nouveau montés au créneau. Bruxelles a opposé à la pétition une fin de non-recevoir, ont annoncé jeudi les organisateurs. En réaction, "Stop TTIP" a saisi la Cour de justice de l'Union européenne.

Les contestataires ne faiblissent pas. C'est du moins ce que laisse penser le nombre de signataires de la pétition qui appelle à mettre fin aux négociations pour un accord de libre-échange avec les Etats-Unis (TTIP pour "Transatlantic Trade and Investment Partnership") et à bloquer l'accord avec le Canada (Ceta). En effet, le collectif "Stop TTIP", qui rassemble plus de 300 organisations dans 24 Etats membres, assure avoir recueilli "plus d'un million" de signatures.

Parmi les craintes exprimées: la mise en place d'un mécanisme de protection des investissements (ISDS) qui pourrait permettre aux multinationales de contester devant des tribunaux d'arbitrage des politiques des gouvernements nationaux. Ces accords donneraient ainsi "des pouvoirs inédits aux entreprises et menaceraient de fait la démocratie, l'état de droit, la protection de l'environnement et des consommateurs", estime le collectif.

Une "initiative citoyenne européenne" ?

Un nombre peut-être jugé insuffisant par Bruxelles. Du moins, la Commission n'a-t-elle pas eu l'air de s'en émouvoir : preuve en est son refus de qualifier cette démarche "d'initiative citoyenne européenne". Bruxelles, qui a fait de ces négociations commerciales une priorité, ne soumettra donc pas de proposition législative pour soutenir cet appel.

Et pour cause: si de tels accords ne devaient pas aboutir, à commencer par celui avec le Canada, cela serait "dramatique" pour la politique commerciale de l'UE, confie une source européenne. Cela ôterait alors tout crédit à l'Union. D'où la nécessité d'aller vite, comme le rappelait encore François Hollande récemment, afin d'éviter tout piétinement, voire tout échec.

Cependant, le collectif n'entend pas baisser les bras. "Stop TTIP" a saisi la Cour de justice de l'Union européenne et prévoit "une intensification de ses mouvements de protestation dans les mois qui viennent", avec notamment une action devant le bâtiment de la Commission le 9 décembre, jour de l'anniversaire de son président, Jean-Claude Juncker. Happy Birthday Mr President...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2014 à 16:12 :
Arf, j'habite juste à côté et j'lis ça 2 jours trop tard pour être de la manif :(
a écrit le 10/12/2014 à 0:24 :
Et pour info, voici le lien vers la pétition auto-organisée :
https://stop-ttip.org/fr/signer/
a écrit le 10/12/2014 à 0:24 :
Je réitère mon post: qui a fait cette annonce? La commission européenne? Quelle est la source de cette information? J'aimerais bien savoir..
a écrit le 05/12/2014 à 16:21 :
Depuis quand Bruxelles et les Dirigeants Européens tiennent-ils compte de l'avis des Peuples??? EUX SAVENT et ont la vérité, nous les Gueux illettrés payons. Et les erreurs SONT TOUJOURS EN LEUR FAVEUR...

ON SIGNE OU???????
a écrit le 05/12/2014 à 12:27 :
Je veux signer la pétition aussi... Où est-elle ?
Réponse de le 05/12/2014 à 17:58 :
On est des millions dans votre cas.......
a écrit le 05/12/2014 à 11:48 :
Le passage en force signifierait la fin de l'Union Européenne.

Après le coup de jarnac du traité de Lisbonne... une étape de plus pour achever les plus convaincus des pro européens.

PS : mais pourquoi donc ne demandons nous pas d'intégrer les USA... leurs monnaies etc...
a écrit le 04/12/2014 à 16:58 :
est-il toujours possible de signer la pétition? MERCI

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :