Juncker appelle à la création d'une armée européenne

 |   |  476  mots
"L'image de l'Europe a souffert de façon dramatique. En termes de politique étrangère, il semble que nous ne soyons pas vraiment pris au sérieux", regrette Jean-Claude Juncker.
"L'image de l'Europe a souffert de façon dramatique. En termes de politique étrangère, il semble que nous ne soyons pas vraiment pris au sérieux", regrette Jean-Claude Juncker. (Crédits : reuters.com)
Pour le président de la Commission européenne, cela permettrait de renforcer la légitimité de l'UE notamment vis-à-vis de la Russie au sujet de l'Ukraine.

L'Europe doit se donner les moyens d'être prise au sérieux. C'est dans cette perspective que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a appelé dimanche à la création d'une armée de l'UE, au vu notamment des relations de plus en plus tendues avec la Russie sur le sujet de l'Ukraine.

Une telle force permettrait non seulement de faire face aux nouvelles menaces aux frontières de l'Union européenne, mais aussi de défendre les "valeurs" de l'UE, a-t-il déclaré dans une interview publiée dimanche par le journal allemand Welt am Sonntag.

"On ne créerait pas une armée européenne pour l'utiliser immédiatement. Mais une armée commune à tous les Européens ferait comprendre à la Russie que nous sommes sérieux quand il s'agit de défendre les valeurs de l'Union européenne", a-t-il expliqué.

Crise de légitimité

"L'image de l'Europe a souffert de façon dramatique. En termes de politique étrangère, il semble que nous ne soyons pas vraiment pris au sérieux", regrette le président de la Commission.

"Une telle armée nous aiderait à mettre au point une politique étrangère et de sécurité commune", estime-t-il, tout en soulignant qu'il ne s'agirait de remettre en cause le rôle de l'Otan. Une force commune aux 28 pays de l'UE permettrait aussi selon lui de rationaliser les dépenses militaires et de favoriser l'intégration militaire de ces pays.

La ministre allemande de la Défense favorable à l'idée

La proposition a déjà trouvé un certain soutien en Allemagne. La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen,  a réagi en affirmant dans un communiqué:

"Notre avenir, en tant qu'Européens, passera un jour par une armée européenne".

Elle a néanmoins précisé que ce ne serait "pas à court terme".

Le mois dernier déjà, la ministre avait déclaré qu'elle était sûre que "peut-être pas (ses) enfants, mais en tout cas (ses) petits-enfants connaîtr(aient) des Etats-Unis d'Europe", avec leur propre armée, selon l'agence allemande DPA.

La Grande-Bretagne opposée à une plus grande intégration européenne

Le Welt am Sonntag citait également dimanche le chef de la commission parlementaire allemande de politique étrangère, Norbert Roettgen, pour qui l'idée d'une armée de l'UE serait "une vision européenne dont le temps est venu". Toujours selon le journal, l'ancien secrétaire général de l'Otan Javier Solana devait présenter lundi à Bruxelles un rapport sur une nouvelle stratégie de défense européenne appelant à une plus grande capacité militaire à intervenir au-delà des frontières de l'UE.

L'idée risque en revanche de ne pas être du goût de ceux qui sont opposés à une plus grande intégration européenne, à commencer par la Grande-Bretagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2015 à 6:26 :
Ils est vrais que la France demande depuis bien longtemps la relation d'une defence commune, mais pas seulement militaire, une defence des frontières, une defence judisciere a l'intérieur de nos états et bien entendu une defence militaire commune, au ordres des parlementaires Europeen, la question reste encore de savoir qui vas payer, quel équipement a terme et surtous quel langue de travail pour tous ce personnel originaire de toute l'Europe....espérons que cela sera mis en œuvre par quelqu'un d'intelligent, et non conduit à la vas vite comme s'est si bien faire notre classe politique, ils faut un fondement solide a ce type d'organisation... Que ce soit politique, ou structurel.... Il est important de se souvenir que toute organisation militaire est au ordres des politiques avec une mission bien définis....
a écrit le 10/03/2015 à 11:33 :
Il était temps !!....
a écrit le 09/03/2015 à 18:18 :
SI L EUROPE VEUT ETRE PRISSE AUX SERIEUX POURS DEFENDRE CES VALEURS? IL LEURS FAUT UNE DEFENSE EUROPEENE ? ET N ETRE DEPENDANT DE PERSONES ? AVEC TOUR CES GUERRES ET BRUITS DE GUERRE IL FAUDRAIS MEME ALLEZ TRES VITE ???
a écrit le 09/03/2015 à 14:48 :
Monsieur Juncker, enfiles tes bottes et ton casque et pars faire la guerre en Ukraine !
Ahurissant de tels inepties, des pourvoyeurs de guerre tout simplement.
Si dans les guerres ont avait envoyé les élites et tout les fabricants d'armes, le monde serait en paix maintenant !
a écrit le 09/03/2015 à 14:45 :
Si c'est pour déplaire aux américains notre président du moment a raison. Une croix sur l'otan et l'Eurocorps ressuscitée. Car dans la période de vaches maigres 2 armées plus la nationale ça commence à faire beaucoup. Seuls les pro guerriers se frottent les mains.
a écrit le 09/03/2015 à 14:38 :
C'est ABSOLUMENT ! IMPOSSIBLE. Pas de Réelle volonté. Et QUI Déciderait de l'emplois moyens.
Les 27 se réuniraient en " urgence ", pour en décider en combien de jours, ou de semaines, ou de mois ( Le Royaume Uni, n'en veut Pas, de cette " Armée Européenne " utopique et infaisable ) L'Allemagne est presque totalement désarmée, et amplifie la liquidation totale du si peu qu'il en reste, comme tous les autres Européens : Exceptés France et Royaume Uni. Les Européens boudent meme et décrédibilisent leur matériel, qu'ils n'achètent meme pas : l'Allemagne a pour habitude constante, d'annuler exactement aux deux tiers chaque ! commande et option. L'Europe et les Européens veulent demeurer sans Défense
Réponse de le 09/03/2015 à 18:15 :
La volonté politique elle vient de nous, le peuple. A nous de faire entendre notre voix. Une armée européenne implique une européenne fédérale, le tout dirigé par un gouvernement fédéral. Cela exige une refonte des traités, auxquels il faudra cette fois dire oui...
a écrit le 09/03/2015 à 14:29 :
L'EU est le bras "politique" en Europe de l'OTAN, et l'OTAN est le jardin de jeux des USA. Une armée "EU" n'était, n'est et ne sera jamais mis en place, ni mis à l'ordre du jour.

Il faut arrêter de croire aux crétineries servie par les "institutions" Européennes.
Réponse de le 09/03/2015 à 14:43 :
Et l'Europe n'est plus DU TOUT prioritaire pour les U.S.A. Ses enjeux sont ailleurs. Que l'Europe soit sous contrôle de l'U.R.S.S du Dictateur Poutine, qui veut reconstituer l'Europe Communiste, ne contrariera pas du tout les U.S.A
a écrit le 09/03/2015 à 14:17 :
Junkers a raison. Et avec les économies d'échelle, on aurait une armée largement plus puissante pour le même prix (ou bien aussi puissante pour beaucoup moins cher).
Mais cela nécessite une vraie fédération européenne, avec un vrai gouvernement fédéral qui récupérerait des États les pouvoirs régaliens.
a écrit le 09/03/2015 à 13:22 :
et pourquoi par des garde-côtes européens ? ce serait une bonne idée
a écrit le 09/03/2015 à 13:06 :
Une excellente idee ! L'Europe doit se doter d'une veritable armee a la mesure de son economie . Chacun doit y participer a la mesure de ses moyens . L'Europe dispose deja de moyens de production d'armes les plus sophistiques . En meme temps on pourra reduire la charge du cout de la dissuasion nucleaire que supporte uniquement Francais et Anglais aujourd'hui . C'est un long chemin mais il serait bon de s'y lancer le plus tot possible car de nouveaux dangers se profilent chaque jour .
a écrit le 09/03/2015 à 12:51 :
C'est indispensable quand on veut intervenir dans un "pays ami" comme du temps de l'Union Soviétiques!
a écrit le 09/03/2015 à 11:34 :
les instructions en quelle langue ? des soldats polyglottes ?
Réponse de le 09/03/2015 à 12:51 :
les suisses y arrivent bien. c est donc pas vraiment la le probleme. le probleme est qu avant d avoir une armee, il faut un etat avec un gouvernement. chose que n a pas l UE. Jucker ne dirige rien du tout et ne pese rien face a Poutine ou Obama
a écrit le 09/03/2015 à 11:01 :
Aujourd’hui cette idée est inutile et irréaliste.
Il y a deja une brigade Franco Allemande qui n est jamais sortie de son mur d enceinte, j aimerai bien comprendre son utilité par rapport a son cout ??
a écrit le 09/03/2015 à 10:57 :
La France est le pays qui, par sa dépense publique et par sa fiscalité, ainsi que par son arrogance dérisoire, interdit l'harmonisation de l'Europe. La France voulait une Europe française, elle obtient une Europe germano-anglaise. Le Luxembourg est un succès extraordinaire. Une armée commune, oui, mais sans la France qui veut faire payer les autres, qui se croit importante dans son ridicule mais qui au fond est un boulet pour tous, même pour son peuple devenu aigri et jaloux. Une Europe centrée sur la Germanie pourrait fonctionner et posséder son armée. La France pourrait constituer un ensemble performant avec la Grèce éventuellement mais les grecs seraient-ils partants?
Réponse de le 09/03/2015 à 11:26 :
Vous nous sortez là cher ami la petite propagande européïste convenue, isolée et sans trop ..d'objet ni d'intérêts pour les français! Du Juncker dans le texte quoi...
Réponse de le 11/03/2015 à 18:38 :
En plus Jason ment. L’Allemagne n'a plus d'armée réelle. On la vu il y a quelques mois qu'en il fallait des avions pour l'Afrique, les leur n'étaient pas en état... Si c'est ça l'armée commune, mieux vaut oublier car c'est encore nous qui allons payer pour le matériel et donner les hommes.
a écrit le 09/03/2015 à 10:41 :
Ce monsieur Junker a parfois des bonnes idées, alors quand il en présente une il faut la prendre au vol, oui effectivement il faut une armée Européenne, qui puisse se montrer face au USA et la Fédération de Russie, c'est un départ vers une fédéralisation de l'Europe, alors laissons le Luxembourg de Junker là où il est et travaillons pour la construire rapidement
Réponse de le 09/03/2015 à 13:28 :
oui vous avez raison une armée euro..américaine ? allons y dépensons encore toujours plus en armement !! si l'Europe veut s'imposer qu'elle fasse économiquement déjà en s'opposant au TAFTA par exemple !!
a écrit le 09/03/2015 à 10:27 :
Mr Juncker sait très bien que c'est un objectif de très long terme, il le dit d'ailleurs. Le constat pour le continent est clair: des menaces un peu partout à ses frontières, il est donc légitime d'envisager une défense commune. Cela se heurte aux réalités actuelles quant aux politiques étrangères ou aux prérogatives des différentes armées du continent.
Par contre, il y a un argument développé par certains qui n'est à mon sens pas recevable. Ils disent que c'est pour faire une armée asservie aux USA. C'est bien actuellement que nous sommes complètement dépendants des US, même pas fichus de régler des problèmes sur notre propre continent (Yougoslavie). Que nous soyons alliés des américains ne me choquent pas, mais nous nous devons d'être autonomes.
a écrit le 09/03/2015 à 9:56 :
FOUTAISES !...
Le Luxembourg de Monsieur Junker est l'épicentre du pillage fiscal qui fracture le projet européen. Monsieur Junker, nervi du capitalisme financier, placé opportunément à la tête de la commission européenne avec la complicité des dirigeants européens, n'a aucune crédibilité. Son discours sur l'intégration européenne et sur le sérieux de sa diplomatie est de l'enfumage de banquier technocrate.
C'est à pleurer tant la désillusion est immense !
a écrit le 09/03/2015 à 9:19 :
le rôle de l'armée est de défendre le peuple , pas de servir les gouvernements.
il n'y a pas de peuple européen, il n'y a donc pas de raison d'avoir une armée ou un gouvernement européen.
a écrit le 09/03/2015 à 8:55 :
Avant de faire une armee commune, il faudrait deja avoir un chef et une politique commune !
L UE a deja du mal a decider d une norme pour la taille des concombres, alors decider de l envoie de troupes pour se battre ... Vous voyez des ectoplasmes comme Juncker ou Van Rompuy decider d affronter militairement un autre pays ? et d ailleurs avec quelle legitimite ? Jucker est luxembourgeois (soit meme pas 1 % de la population de l UE) et il va decider de l envoi de troupes francaises ? La France et l angletterre etant les 2 seuls pays a avoir une armee en etat de marche. La RFA a meme pas 10 avions en etat de vol !
a écrit le 09/03/2015 à 8:27 :
Taratataaaaaaa !!! l'armée de Brancaleone arrive !!!! mdr
a écrit le 09/03/2015 à 8:03 :
Avant cela, de bons tribunaux pour s'occuper de la situation de ce triste sire
a écrit le 09/03/2015 à 7:54 :
avant, armee europeenne, ca s'appelait ' eurocorps', non?
faudrait arreter de faire et defaire...
a écrit le 09/03/2015 à 7:28 :
C'est impossible : pas de réelle volonté. Et qui déciderait de l'emploi des moyens. Les 27 se réuniraient "en urgence" pour délibérer combien de jours (le Royaume uni n'en veut pas, de cette armée européenne infaisable) l'Allemagne est presque entièrement désarmée, et continue à amplifier cette liquidation de ce qui reste de son armée, comme tous les autres : exceptés France et Royaume Uni. Les Européens n'achètent meme pas leur matériel : l'allemagne annule ou réduit des deux tiers de chaque commande d'équipements.
Réponse de le 09/03/2015 à 8:56 :
tout a fait, avant de faire une armee europeenne, il faudrait un gouvernement europeen. et c est pas gagne. Enfin il y a peut etre une ouverture si les anglais font un referendum sur l UE et decide de partir
a écrit le 09/03/2015 à 7:28 :
Sachant que seule la France est une véritable puissance nucléaire (la GB n'est qu'une succursale des USA en la matière) en Europe, il serait normale que l'entière responsabilité d'une armée europeenne en incombe uniquement à la France.
a écrit le 09/03/2015 à 6:56 :
L'armée est le bras armé d'une nation chargée de défendre ses populations mais aussi ses intérêts. L'Europe n'est ni une nation, ni un peuple et les intérêts de chacun sont parfois très différents. Cela nous ferait malgré tout faire de sérieuses économies vu que toutes les opérations extérieures au nom de l'Europe sont supportées majoritairement par la France.
a écrit le 09/03/2015 à 1:04 :
Cela fait 60 ans depuis la défunte CED qu'on parle d'une armée européenne comme un serpent de mer.
C'est plutôt un voeux pieu, car l'Europe unie est une vue de l'esprit, elle est devenue une nouvelle UERSS, avec son armée de bureaucrates et technocrates qui veulent s'affranchir de tout contrôle démocratique et détruire l'idée même de légitimité populaire, pour mieux gouverner au profit des lobbys et multinationales qui sont les véritables maîtres de Bruxelles.
Désolé de cette digression mais voir cette Europe décrite avoir une idée d'unité avec une armée commune quand on voit les dissensions et dysfonctionnements, les intérêts divergents et partisans, la corruption institutionnalisée, ajouté cet ensemble une force armée est sidérant de bêtises, mais quand le bateau coule, l'orchestre joue jusqu'à la fin.
a écrit le 09/03/2015 à 0:58 :
Très bonne initiative. On ne peut plus se passer d'armée européenne. Ne pas le vouloir c'est collaborer avec les dictateurs envahisseurs.
a écrit le 09/03/2015 à 0:54 :
Il est plus que temps de créer une armée européenne indispensable vue la population d'environ 600 millions d'habitants et face aux invasions de la Russie. Nécessaire également vues les interventions externes comme on l'a vu au Mali etc.
a écrit le 08/03/2015 à 23:09 :
Re-bonsoir,
Les Celtes se sont construit en confédération. Ce n'est pas pour rien.
Ils ont duré beaucoup plus longtemps que quelques decennies d'Europe.
A défaut d'être d'accord, rappelez vous que depuis 20000 ans, TOUTES les élites ont disparu, pas le vulgus pecum. Demandez vous pourquoi.
De manière plus temporelle, Mr Chou en Lai, disait: la République Francaise - 200 ans c'est trop peu pour savoir si c'est solide. Alors votre construction Europeenne, qui a tellement la trouille des peuples qu'elle prèfère les éviter.
Or rien, rien ne s'est jamais fait sans les peuples. Rien.
Et Vous ne serez que la nièeme élite de l'Histoire souhaitant se passer des peuples, et par conséquent créant les conditions d'effondrement.
Si vous n'aimez pas les gens, ne leur demandez rien. SI vous leur demandez (on nous demande de payer, d'accepter, d'élire), tenez en compte.
Personne n'a les enfants qu'il souhaite, mais les enfants que lui donne la vie et il doit faire avec.
Ou alors, personne ne vous retient.
Cdt.
a écrit le 08/03/2015 à 23:04 :
A la bonne blague! Avec quel argent? A part la France et l'Angleterre, personne n'investit en Europe pour la défense. Tous préfèrent la tutelle et la protection américaine.
a écrit le 08/03/2015 à 22:57 :
Bonsoir,
Il faudra me passer sur le corps plutot que cela.
Aucune légitimité ni compréhension, et il faudrait vous faire plaisir?
Retournez a l'école: Churchill était un militaire, il savait de quoi il parlait. Il était suivi. De Gaulle aussi.
Pas Chamberlain, ni Reynaud, ni ceux de la IV, ni bien d'autres.
Mettez un vrai militaire à la tete des USA, et ils arreteront de perdre. Grant en savait quelque chose.
Encore une fois, Peter a raison.
Si votre mère vous entendait Mr Junker, elle vous tirerait l'oreille, quelque soit votre age, et vous demanderait d'aller ranger votre chambre.
Quand a l'aspect "mutualisation" financière, c'est un sophisme de bureau.
C'est n'importe quoi. Mais vous ne pourrez le comprendre que lorsque l'on sera dedans.
C'est aussi vrai que 1+1 = 2 en base supérieure ou égale à 3.
Cdt.
a écrit le 08/03/2015 à 22:55 :
Tres bonne initiative,monsieur claude ,le premier contributeur sera le Luxembourg avec les milliards de TVA qu'il nous a volé, lou claude on va acheter des rafales ,
a écrit le 08/03/2015 à 22:18 :
Si la mutualisation des dépenses pour faire un seul budget de défense européenne (commande de matériels militaires, formations, entretiens des équipements, ...) peut permettre de faire une économie sur le budget Français de nos armées, alors pourquoi pas ? Les grands programmes aéronautiques et spatiaux (Airbus, le missilier MBDA, Eurocopter, la fusée Ariane, l'Eurofighter, A400M, Philae...) avaient aussi comme principal but de stopper le financement de plusieurs programmes nationaux qui se concurrençaient entre eux et de privilégier à la place la mutualisation des compétences européenne afin de réduire les dépenses tout en apportant une réponse forte et moderne face aux autres puissances étrangères
Réponse de le 08/03/2015 à 23:49 :
@Cibel
La part belle sera faite aux matériels américains. Ce que veut Juncker, c'est une intégration à l'OTAN de toute l'Europe. Ce monsieur vend l'Europe aux américains à tous les niveaux , économiques, juridiques, culturels... et maintenant militaires. Il devrait être démis de sa fonction et traduit en justice au motif de trahison.
Réponse de le 09/03/2015 à 8:31 :
@ Cibel : j'adore tout ce que vous écrivez, votre pensée est tellement originale, vos œuvres... merci de nous les avoir partagées. :-)
a écrit le 08/03/2015 à 21:46 :
Une armée européenne pour faire la guerre à la Russie? Pour soutenir l'Ukraine? Non merci.
Occupons nous d'abord du chômage qui dévaste ce continent. Des états qui fraudent en servant de paradis fiscaux. D'une politique de réindustrialisations, de sauver l'Euro etc...
a écrit le 08/03/2015 à 21:36 :
Prétendre annexer la moitié orientale de l'Europe, puis presque déclencher une guerre au frontières de l'Europe et s'apercevoir qu'on a pas d'armée...est ce bien raisonnable?...ou comment se prendre encore les pieds dans le tapis.
a écrit le 08/03/2015 à 21:12 :
Pour une armée : il faut lever l'impôt pas l'éluder Mr Junker !
a écrit le 08/03/2015 à 21:08 :
Le nouvel idéal européen : la troisième guerre mondiale ! Rien de tel qu'une bonne guerre pour doper la croissance.
a écrit le 08/03/2015 à 20:42 :
Il y a plus simple, financer les actions de la France lorsque l'UE reconnait leurs utilités.Cela ne posera pas de problèmes de commandement, ni d'équipement ni de coordination , bref une idée trop simple pour nos fonctionnaires de Bruxelles !
a écrit le 08/03/2015 à 20:20 :
"L'Europe doit se donner les moyens d'être prise au sérieux." vaste programme... :-)
a écrit le 08/03/2015 à 20:15 :
L'intérêt de l'Europe est de promouvoir la paix. L'objectif de Juncker est, au contraire, de créer une grande armée européenne pour la lancer à l'assaut de la Russie. D'autres l'ont déjà tenté cette folie et ont fait périr en masse leurs soldats dans les eaux glacées de la Bérézina ou dans les ruines gelées de Stalingrad. L'Europe est notre maison commune et elle s'étend de Brest à Vladivostok. Apaiser les tensions et travailler à l'unité, c'est bien plus difficile que rêver de guerre mais c'est ce que doit faire un responsable européen digne de ce nom.
a écrit le 08/03/2015 à 19:46 :
A la base, l'idée peut paraitre séduisante, mais un bémol arrive très vite : QUI déciderait de mettre cette armée en action ?? UN des états membres pourrait-il s'y opposer, totalement ou pour ce qui concerne ses ressortissants? Dans ce cas, ça deviendrait immédiatement ingérable, donc inefficace !
Il faudrait arriver à un niveau d'intégration de type fédérale comme les USA, ...et on en est loin !
La seule solution qui parait raisonnable à court terme, comme le suggère Rico ci-dessous, serait une forme de "sous-traitance" des besoins européens par une armée nationale. N'est-ce pas ce qui se passe pour les casques bleus de l'ONU ?? Bien évidemment, le cout doit être mutualisé, car actuellement, certains (nous, entre autres) paient pour les autres !!
a écrit le 08/03/2015 à 19:32 :
Mr Juncker se révèle le Poulidor suce roue de l'Otan et tout ça pour accompagner les mauvaise guerres de l'empire, le coup était prémédité, téléphoné, depuis longtemps.. Refusons cette Europe servile et qui leur est imposée jour après jour et dont les peuples ne veulent pas sortons de l'Union par la mise en jeu de l'article 50 du TUE et avec l'UPR..
Réponse de le 08/03/2015 à 20:53 :
@ Patricia L. : Vous me représentez !!! ^^
a écrit le 08/03/2015 à 19:17 :
C'est pathétique; voila quelqu'un qui a toujours voulu rationaliser les dépenses des Etats en utilisant comme moyen d'ajustement les budgets de la Défense. Rappelons que M. Juncker, luxembourgeois, va sans doute demander que ces efforts soient fait par les grandes puissances. Cela fait 20 ans que les pays européens diminuent leur budget, il est bien trop tard pour faire machine arrière. Rappelons que la France a dû se doter du Rafale (et bien lui en a pris) car nos partenaires européens ne voulaient pas faire un eurofighter navalisé pour nos PA; du coup la France a quitté le programme. Regardons l' A400M, ou en sômmes nous, avec des pays qui diminuent leur commandent. Nous sommes obligés d'acheter des drones à Israël et aux US, tellement nos chers politiques on voulu faire l'impasse sur des programmes dont l'évidence est criante. Quand j'entends le président de la République qui demande à la Marine Nationale d'être "imaginatif" pour financer ses programmes de renouvellement d'unités...Nous avons décidemment des hommes politiques qui n'ont pas la carrure.
a écrit le 08/03/2015 à 19:11 :
Ben voilà il n'y a qu'à leur faire la guerre M. Jean-Claude Juncker. Non mais vont pas nous empêcher de dominer le Monde.
a écrit le 08/03/2015 à 19:04 :
Une armée sans une politique étrangère définie, cohérente et commune à tous les pays de l'UE ?
Une armée sans un véritable État ?
Une armée aux ordres de quel pouvoir démocratique ?
Cet homme est un irresponsable dangereux.
Réponse de le 08/03/2015 à 19:45 :
Politique étrangère?
Il n'y a même pas de politique fiscale ou économique...
Schengen? Une vraie passoire...
a écrit le 08/03/2015 à 19:00 :
L'idée eût été bonne avec pour objectif de contrer un certain "Califat" ... Décidément, l'Europe aura toujours quelques trains de retard dans ce domaine !
a écrit le 08/03/2015 à 18:46 :
Je rapellerai juste que les français ont voté contre "cette" Europe. la France est un pays, si l Europe se donne de capacité regalîennes supérieure elle va tendre a devenir un état. Par contre, l Europe pourrait payer les pays qui engagent leurs troupes en son nom (si l engagement reste une décision de chaque état)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :