Un robot tweete ses critiques d’art

 |   |  193  mots
Le robot a été réalisé à partir d’un aspirateur et d’une passoire, utilisée pour la cuisine. Il est surmonté d’une mini caméra. /@kulturBOT/Twitter
Le robot a été réalisé à partir d’un aspirateur et d’une passoire, utilisée pour la cuisine. Il est surmonté d’une mini caméra. /@kulturBOT/Twitter (Crédits : @kulturbot/Twitter)
[Art Media Agency] Le robot kulturBOT 1.0, réalisé à partir d'un aspirateur et d'une passoire, est préprogrammé pour critiquer des expositions dédiées à l'art

Depuis l'année dernière, une équipe menée par le Dr Frauke Zeller, de UCL, et le Dr David Harris-Smith, de la canadienne McMaster University, mène une expérience avec un robot. Ce dernier produit un commentaire sur Twitter à propos des expositions dédiées à l'art, de manière aléatoire.

Des imprécisions entre objets techniques et esthétiques

Le dispositif, baptisé kulturBOT 1.0, a été réalisé à partir d'un aspirateur et d'une passoire, utilisée pour la cuisine. Elle est surmontée d'une mini caméra et d'un rétroprojecteur. Il permet de « réexaminer » les images et de projeter les critiques sur les murs du musée. Le robot est préprogrammé avec le texte, qui est superposé sur les images. Il peut aussi télécharger des images sur des plateformes online.

Les artistes ont confié à la McMaster University qu'ils « souhaitaient utiliser le robot afin de souligner l'imprécision inhérente, que Bourdieu a décrit comme la « ligne de démarcation entre le monde des objets techniques et le monde des objets esthétiques ». Ils veulent également déterminer si kulturBOT est lui-même une oeuvre d'art.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :