Le fonds TPG sort du capital de Gemalto

 |   |  263  mots
Le fonds d'investissement américain a vendu sa participation de 6,5% dans le groupe de cartes à puces. En Bourse, Gemalto décroche de près de 3%.

Après avoir réduit progressivement sa participation, le fonds américain TPG Capital (Texas Pacific Group) achève ce vendredi sa sortie du capital de Gemalto. Le fonds d'investissement a ainsi mandaté Goldman Sachs pour vendre le solde de ses parts dans le fabricant de cartes à puces, soit 6,5% du capital représentant 5,7 millions d'actions.

Les actions ont été placées pour un montant de 31,50 euros, ce qui représente une décote de 3,5% par rapport au cours de clôture de jeudi à 32,64 euros. Du coup, l'action Gemalto a décroché ce vendredi de 2,93% à 31,69 euros.

L'essentiel de l'opération a été réalisée par le biais d'un placement privé auprès d'investisseurs américains et britanniques et est en cours de finalisation auprès d'investisseurs européens.

Avec 6,5% du capital, TPG était ni plus ni moins le premier actionnaire de Gemalto. Le fonds avait néanmoins déjà engagé son retrait du capital en mai dernier, en vendant une participation de 8% au Fonds stratégique d'investissement (FSI) pour 160 millions d'euros.

Sa sortie signe l'épilogue d'une affaire qui avait fait couler beaucoup d'encre il y a quelques années car l'entrée de TPG au capital de Gemplus (qui s'est marié plus tard avec son compatriote et concurrent Axalto pour créer Gemalto) avait été perçue comme une volonté américaine de mettre la main sur l'une des technologies françaises de pointe, celle des cartes à puces. Certains dirigeants de TPG étaient en effet soupçonnés en France d'entretenir des relations étroites avec la CIA, les services secrets américains.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :