Le CAC 40 engrange 82 milliards d'euros de profits

 |   |  462  mots
(Crédits : La Tribune Infographie / SSAULNIER)
Les grandes entreprises françaises ont vu leurs bénéfices bondir de 58 % en 2010.

L'année 2010 aura été un très bon millésime pour les entreprises du CAC 40. Avec 80,1 milliards d'euros de profits publiés, les grandes sociétés françaises affichent une progression de leur résultat net de 58 % par rapport à 2009. En prenant en compte les anticipations du consensus Bloomberg pour les profits d'Alstom et de Pernod Ricard, qui publient leurs comptes sur un exercice décalé, le chiffre atteint même 82 milliards d'euros. Alors que les résultats 2009 portaient encore l'empreinte de la crise, cette fois l'impact de la récession économique a été effacé dans les comptes. Les représentantes du CAC 40 ont retrouvé leurs niveaux de profits de 2006, sans égaler toutefois encore le plus-haut atteint en 2007 à 101 milliards d'euros. Preuve de cette bonne santé, une seule société de l'indice phare de la Bourse de Paris a affiché des comptes dans le rouge. Il s'agit d'Alcatel-Lucent, dont la perte nette a néanmoins été réduite de 524 millions d'euros en 2009 à 334 millions d'euros. De même, seulement cinq sociétés ont vu leur résultat net baisser l'année dernière : Axa, Bouygues, EDF, Vallourec et Veolia. Les constructeurs automobiles figurent comme les grands gagnants de 2010. Ils ont vu leurs performances financières nettement s'améliorer, comme en témoigne le retour aux profits de Renault et Peugeot. De son côté, Michelin signe l'une des plus fortes progressions de son résultat net au sein du CAC 40 (+ 908 %). Dans leur ensemble, les grandes entreprises industrielles finissent l'année 2010 avec des profits bien garnis. Le résultat net de Saint-Gobain a grimpé de 459 %, celui d'ArcelorMittal de 1.757 % ! Après avoir opté pour les réductions de coûts en 2009, les entreprises françaises ont abordé 2010 fortes d'une trésorerie solide mais pleines d'interrogations sur la reprise de leur activité. Finalement, la demande a été bel et bien là dopant les ventes et, du même coup, les profits. Le chiffre d'affaires cumulé des sociétés du CAC 40 (hors Pernod Ricard et Alstom) a bondi de 14,3 % pour s'établir à 1.221 milliards d'euros en 2010. « Les entreprises ont largement bénéficié ces dernières années du relais de croissance offert par la dynamique des émergents », explique Pierre Sabatier, stratégiste chez Primeview. Mais de prévenir : « Il ne faut plus compter sur ce facteur de soutien aux bénéfices du fait de l'inflation galopante dans ces pays mais également d'une bulle de surinvestissement ces dernières années qui ne va pas tarder à exploser. » La demande devrait donc faiblir en 2011, alors que les entreprises ne pourront plus compter sur les réductions de coûts. La remontée des taux d'intérêt et la hausse des coûts des matières premières devraient engendrer des conditions de financement plus chères.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/07/2011 à 16:47 :
on est gouverne par des bandits des racketteurs des voleurs et des predateurs
a écrit le 18/07/2011 à 16:12 :
Les français s'aperçoivent que l'année 2010 est un bon cru pour le CAC 40, très bien.
Aujourd'hui on découvre une évidente fragilité que l'on aurai pu anticipé.
L'union européenne ne devra telle pas vérifier le blanchiment de celle-ci sur les comptes à l'étranger, d'une part, et d'autre part, imposer un compte rendu mensuel ou régulier, sur la gestion économique de chaque pays européen.
Trouver un équilibre économique implique bien des changements.
La bonne conduite de certains pays européen doit être récompensée, et non pénalisée.
Mais cela dépasse certaines mentalités qu'il faudra bousculer afin de mener à bien une politique européenne.
a écrit le 16/05/2011 à 18:47 :
tout va reprendre le cours normal ne vous inquiété pas !
a écrit le 28/03/2011 à 20:02 :
Il ne reste plus qu'à voir si les salaires et les embauches seront eux aussi en très fortes augmentation......ce qui m'étonnerai fortement.
a écrit le 22/03/2011 à 11:01 :
L ' Europe se noie....Nous allons mourir trés riche.......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :