La Tribune

Wall Street plombée par la progression du taux de chômage

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  311  mots
Les places américaines repartent en nette à la baisse ce vendredi alors que les statistiques officielles de l'emploi ont fortement déçu.

Rechute à Wall Street. Après les chiffres très encourageants du secteur privé, publiés jeudi par le cabinet en ressources humaines ADP, les statistiques officielles du marché de l'emploi ont jeté un froid ce vendredi. De quoi renforcer les craintes sur la persistance du ralentissement de l'économie américaine et relancer les spéculations sur de nouvelles mesures de soutien.

Peu après l'ouverture, le Dow Jones reculait ainsi de 0,82% à 1é.615 points, le Nasdaq abandonnait 0,96%à 2.845 points et le S&P 500 cédait 0,98% à 1.340 points.

Sur le front des statistiques, l'économie américaine n'a créé que 18.000 emplois non agricoles en juin, sa plus mauvaise performance depuis septembre 2010. Les économistes misaient sur 90.000 créations nettes de postes. En outre, le chiffre de mai a été révisé en nette baisse à 25.000, contre 54.000 annoncé précédemment. Le taux de chômage a atteint 9,2% de la population active, alors que les analystes attendaient un taux inchangé d'un mois sur l'autre à 9,1%. Il touche ainsi son plus haut niveau depuis décembre 2010.

Du côté des valeurs, Google chute de 2,80% à 531,32 dollars. Le titre du géant de l'Internet a été dégradé par Morgan Stanley, passé de "surpondérer" à "pondération en ligne" sur la valeur. L'intermédiaire a également réduit son objectif de cours, désormais fixé à 600 dollars, contre 645 dollars précédemment. Et il a abaissé ses estimations de profits du groupe pour cette année et pour l'année prochaine.

Caterpillar abandonne 3,20% à 108,06 dollars. Le numéro un mondial des équipements de chantier a annoncé avoir obtenu le feu vert des autorités chinoises pour son acquisition de l'équipementier américain spécialisé dans les mines, Bucurys International, ce qui devrait permettre la conclusion de l'opération en novembre. Le montant de cette opération est estimé à 7,6 milliards de dollars. C'est la plus importante acquisition jamais réalisée par Caterpillar.

Réagir