La Tribune

Wall Street pénalisée par les propos de Mario Draghi

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr avec Reuters  |   -  269  mots
Les places américaines reculent légèrement ce jeudi alors le président de la Banque centrale européenne s'est montré prudent.

Wall Street a débuté en baisse ce jeudi, dans le sillage des marchés européens, alors que le président de la Banque centrale européenne s'est montré prudent en ce qui concerne les achats de dette périphérique sur le marché secondaire européen. La Banque centrale européenne (BCE) a, sans surprise, baissé jeudi ses taux d'intérêt pour le deuxième mois d'affilée, espérant par là mettre à distance le double risque de récession et de déflation dans la zone euro.

Vers 15h45, le Dow Jones perdait 0,29% à 12.161 points, le S&P 500 reculait de 0,43% à 1.256 points et le Nasdaq perdait 0,13% à 2.646 points.

Du côté des valeurs, McGrawHill perd 0,47% à 41,94 dollars. La maison-mère de l'agence Standard & Poor's a lancé un programme de rachat de ses propres actions de 500 millions de dollars et annoncé la suppression d'environ 550 emplois dans son activité d'édition de manuels éducatifs, alors que le groupe se prépare à une scission en deux sociétés distinctes.

Costco chute de 2,99% à 84,95 dollars. Le distributeur a pourtantpublié un bénéfice trimestriel en hausse, soutenu par le prix élevé de l'essence et une augmentation de ses frais d'adhésion. La chaîne de club-entrepôt a vu ses ventes nettes progresser de 13% à 21,18 milliards de dollars, hors frais d'adhésion.

Enfin, Boeing gagne 0,28% à 70,80 dollars. L'avionneur est proche de la conclusion de deux accords séparés avec, d'un côté le numéro deux mondial du transport de colis FedEx, de l'autre la compagnie aérienne "low cost" Southwest Airlines, rapporte plusieurs sources citées par la presse américaine.

Réagir