La Tribune

Wall Street termine en ordre dispersé après l'avertissement de Fitch

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr avec Reuters  |   -  393  mots
Les places américaines ont clôturé sans grande tendance ce vendredi. Pour son premier jour de cotation, Zynga a fortement reculé.

Wall Street a fini en ordre dispersé vendredi, effaçant une bonne partie de ses gains après qu'une mise en garde de Fitch sur les notes de plusieurs pays de la zone euro, dont la France, a sapé la progression des valeurs cycliques. L'agence de notation a abaissé la perspective sur le "triple A" français à négative, faisant part de ses inquiétudes concernant les conséquences potentielles de la crise de la dette sur les finances de l'Etat.

L'indice Dow Jones a clôturé en très léger recul de 0,02%, cédant 2,57 points à 11.866,24. Le S&P-500, plus large, a pris 3,90 points (0,32%) à 1.219,65 points, tandis que le Nasdaq a avancé de son côté de 14,32 points (0,56%) à 2.555,33 points. Sur la semaine, le Dow Jones a cédé 2,7%, le S&P a abandonné 2,9% et le Nasdaq a reculé de 3,5%.

Sur le front des statistiques, les prix à la consommation sont restés inchangés en novembre et l'inflation sur un an a reculé pour le deuxième mois consécutif, un mouvement qui pourrait accroître les marges de manoeuvre dont dispose la Réserve fédérale pour soutenir une reprise encore fragile. Hors énergie et alimentation, les prix sont toutefois en hausse de 0,2% en novembre. Ils affichent une progression de 2,2% sur un an.

Du côté des valeurs, Zynga chute de 5% à 9,50 dollars pour son premier jour de cotation sur le Nasdaq ce vendredi. La spécialisée dans les jeux sur réseaux sociaux a fixé son prix 'introduction en Bourse à 10 dollars par action, dans le haut de la fourchette indicative. 

Reasearch in Motion plonge de 11,58% à 13,97 dollars. Le fabricant canadien du BlackBerry a annoncé une nette chute de son bénéfice trimestriel et prévu de livrer entre 11 et 12 millions de BlackBerry au quatrième trimestre, la première baisse depuis des années pour cette période habituellement porteuse.

A l'opposé, Adoobe Systems grimpe de 6,58% à 28,20 dollars. Le concepteur de logiciels de graphisme a publié jeudi un résultat trimestriel supérieur aux attentes. Le groupe a par ailleurs livré des prévisions en ligne avec le consensus. 

Enfin, Accenture recule de 3,53% à 54,15 dollars, après avoir pourtant fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et prédit un deuxième trimestre robuste porté par une demande solide pour ses activités de sous-traitance et de conseil.

Réagir

Commentaires

ZIG 8  a écrit le 18/12/2011 à 10:16 :

Ben, au moins ce grand hold-up bancaire aura servi a mettre en évidence, que l'Euro est une monnaie de bureaucrate,une bulle vide qui touche toute une population. Vide de sens, d'espoir, d'humanité, et indéfendable car sans police, ni justice, ni politique, ni armée... C'est le rêve typiquement européen, c'est à dire plein de technique, de blabla, puis où les lobby profitent pour placer et détruire les règles sociales de plusieurs peuple... Après Hermes, Galliléo, Eurocoptère, la bulle Euro... Le pire c'est que l'on est tous dedans, et que nos politiques n'ont rien compris. Bientôt le retour des chemises brunes...faudra rappeler les américains !