La Tribune

Le morning de Marc Fiorentino

Copyright Reuters
Par Marc Fiorentino (monfinancier.com)  |   -  230  mots
Après l'optimisme des dernières semaines, on voit repointer un petit retour à la réalité. Le sauvetage de la Grèce n'est pas tout à fait bouclé, on attend notamment le résultat de l'effacement de la dette Grecque par les créanciers privés. Si c'est un échec, la Grèce serait techniquement en défaut. Extrait.

DEFAUT OR NOT DEFAUT ?
C'est jeudi soir qu'on saura si le plan d'abandon "volontaire" d'une partie de la dette Grecque par les créanciers privés sera un succès. Si moins de 80% acceptent, ce sera un abandon forcé et non volontaire et la Grèce sera techniquement en défaut avec des implications notamment au niveau des CDS.

L'EURO SOUS PRESSION
L'euro s'est décorrélé des indices boursiers européens en glissant assez fortement. C'est peut être un signe annonciateur d'une petite correction sur les indices boursiers.

L'ESPAGNE S'AFFRANCHIT DE L'EUROPE
Impossible. C'est ce qu'a déclaré l'Espagne à l'Union Européenne qui lui imposait une limite de déficit budgétaire à 4.4% Ce sera 5.8% et nous ne pouvons pas faire mieux, a dit l'Espagne.

LA BUNDESBANK SE FACHE
La Banque Centrale Allemande n'est pas contente. Elle craint que le bilan de la BCE ne soit une vraie bombe à retardement avec tous les emprunts souverains semi toxiques. Or si la BCE a des difficultés, ce sont les banques centrales nationales qui devront payer et la Bundesbank en tête.

MITT ROMNEY
a remporté la primaire dans l'état de Washington samedi avant ce super Tuesday.

25 MILLIARDS
décidèment Apple est la firme des records. plus de 25 milliards d'applications ont été téléchargées... 25 milliards en 4 ans!!

Retrouvez l'intégralité du morning de Marc Fiorentino sur monfinancier.com

Réagir