La Tribune

La Bourse de Tokyo clôture en baisse de 0,71%

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr (source Reuters)  |   -  406  mots
La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en baisse de 0,71%, des investisseurs prenant des bénéfices après la forte hausse de la veille et en l'absence d'indicateur marquant.

 

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en baisse de 0,71%, des investisseurs prenant leurs bénéfices après la forte hausse de la veille et en l'absence d'indicateur marquant.

 

A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a perdu 72,58 points à 10.182,57 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a reculé de son côté de 0,92%, abandonnant 7,99 points à 864,43 points.

L'activité a été très moyenne, avec 1,96 milliard d'actions échangées sur le premier marché.

L'activité a été beaucoup moins porteuse que mardi, où le Nikkei avait clôturé à son plus haut niveau depuis le séisme du 11 mars 2011, qui avait entraîné un tsunami dévastateur sur les côtes nord-est du Japon et un grave accident nucléaire à Fukushima.

La Bourse avait chuté dans les jours suivant la triple catastrophe et n'était pas vraiment remontée pendant la suite de l'année, marquée par des inquiétudes pour la croissance mondiale en lien avec la crise européenne d'endettement.

Mais l'apaisement des craintes pour les finances du Vieux continent depuis le début 2012, combiné à des signes encourageants pour la croissance américaine, ont fait nettement remonter les indices depuis janvier.

Au point que nombre d'investisseurs ont décidé mercredi de prendre quelques bénéfices après les progrès notables enregistrés ces dernières semaines.

Plusieurs compagnies d'électricité, privées de l'essentiel de leur production nucléaire un an après Fukushima, ont particulièrement décliné, des opérateurs craignant des tensions sur le réseau cet été lorsque les climatiseurs tourneront au maximum.

Kansai Electric Power a chuté de 3,16% à 1.283 yens et Chubu Electric Power de 3,59% à 1.503 yens.

Dans les transports, la compagnie aérienne ANA a perdu 2,35% à 249 yens et l'entreprise de livraison maritime Mitsui OSK Lines 1,08% à 365 yens.

Les groupes exportateurs, soutenus par une stabilisation du yen, ont en revanche limité les dégâts.

La firme d'électronique Sharp, dont le fabricant de composants d'ordinateur taïwanais Hon Hai va prendre 9,9% du capital, s'est envolé de 15,15% à 570 yens. Les investisseurs pensent que le soutien du groupe taïwanais va permettre à Sharp de rebondir après une année 2011-2012 très difficile que le fabricant nippon devrait boucler sur des pertes historiques.

Parmi les autres groupes du secteur, Sony a grimpé de 1,77% à 1.773 yens et Panasonic de 1,16% à 782 yens.

Dans l'automobile, Toyota a grignoté 0,97% à 3.635 yens et Nissan a terminé quasi inchangé, s'effritant de 0,11% à 893 yens.

 

Réagir