La Tribune

Le référendum de Dimanche

DR
DR (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
monfinancier.com  |   -  443  mots
Ce n'est plus une élection présidentielle. Ce n'est pas le choix d'un programme. Ce n'est pas une bataille d'idées. C'est un référendum. Pour ou contre Nicolas Sarkozy. L'homme. La décision de Bayrou, qui par son choix pathétique (je ne donne pas de consigne de vote, mais je voterai Hollande) vient d'enterrer définitivement l'UDF, est la touche finale à une campagne pitoyable.

MARIO DRAGHI
appelle l'Europe à redonner une vision à ses populations avec un plan à 10 ans. Quelle Europe dans 10 ans ? Il a également précisé aux partisans de la relance paresseuse que pour lui pacte de croissance signifie réformes structurelles, notamment sur le marché du travail, et réductions des dépenses publiques. Ce qui permet de concilier croissance et austérité.

ÉLECTIONS EN GRÈCE
Elles pourraient avoir des conséquences encore plus importantes que les élections en France sur la zone euro. Si les partis traditionnels sont laminés, la Grèce pourrait se rapprocher un peu plus encore de la sortie de la zone euro. Tant mieux.

VISIBILITÉ RÉDUITE AUX ÉTATS UNIS
Les chiffres se suivent aux États-Unis et ne se ressemblent pas. On ne parvient pas à savoir si la reprise de la croissance observée depuis quelques mois est pérenne. L'indicateur d'activité ISM hier était largement inférieur aux attentes. On espère que la publication des chiffres de l'emploi aujourd'hui à 14h30 permettra d'avoir une vision plus claire.

PAS DE BAISSE DE TAUX EN EUROPE
Mario Draghi a maintenu les taux d'intérêt au même niveau. Pas de baisse de taux pour l'instant. L'inflation prévue au-dessus de 2% est un frein, pour Mario Draghi, à la baisse des taux.

FACEBOOK EN BOURSE
Fin du feuilleton. Valorisation comprise entre 77 et 96 milliards de dollars. Une levée de 13.6 milliards de dollars. Sur le Nasdaq.Et on évoque la date du 18 Mai.

CARLYLE EN BOURSE
Le groupe de private equity s'est introduit hier en Bourse. Malgré une valorisation abaissée pour attirer les investisseurs, la performance du premier jour a été proche de zéro. C'est tout de même la plus grosse introduction de l'année sur le marché US.

CANAL PLUS EN BOURSE ?
Lagardère relance l'idée. Il possède 20% du groupe que Vivendi, l'actionnaire majoritaire ne veut pas racheter au prix demandé. Du coup bluff ou pas pour forcer la main de Vivendi, on reparle de Canal + en Bourse.

DITES-LE AVEC DES FLEURS
Le groupe Monceau Fleurs est sorti de sa procédure de sauvegarde avec un étalement de sa dette sur dix ans. Le focus du nouveau directeur général Paul Mir est la rentabilité. Une recovery à suivre de très prés.

LE MARCHE DU CREDIT IMMOBILIER
s'effondre. 26.1% de baisse des crédits sur le premier trimestre de l'année par rapport à l'année passée...Un effet PTZ et resserrement du crédit par des banques qui ont pourtant accès des centaines de milliards d'euros distribués gratuitement ou presque par la BCE

Retrouvez le morning-zapping de Marc Fiorentino sur MonFinancier.com

Réagir

Commentaires

Henri  a écrit le 05/05/2012 à 19:04 :

Bayrou : il lui reste un peu d'honneur, ce qui manque à l'auteur depuis qu'il a pris son virage sarkoziste.

dim  a écrit le 04/05/2012 à 15:57 :

Dommage qu'on ne puisse pas détacher les interventions du flux rss de la Tribune Bourse de M. Fiorentino.

MIMOSA  a écrit le 04/05/2012 à 12:38 :

Qui provoque ? qui divise ? qui attise la haine avec des propos arrogants ? voilà l'explication à donner par des citoyens normaux mais las à mr Fiorentino......

Gilles1T  a écrit le 04/05/2012 à 10:06 :

out le monde parle de croissance en Europe. mais la croissance ne se décrète pas. Et il faut travailler toujours travailler plus. En France avec mai 2012 durant lequel les semaines n'ont que 4 jours voire moins avec les ponts on est loin du compte. Au moins outre-Manche les jours fériés sont toujours un lundi ce qui éviter les absences prolongées.
Et ce n'est pas une armée supplémentaires de fonctionnaires qui va faire repartir l'activité. Pathétique autant de nullité.