Apple et le Nasdaq au plus haut

 |   |  321  mots
Dans son édition de lundi, le magazine financier Barron's estime que l'action Apple pourrait prendre jusqu'à 10% en Bourse sur les six prochains mois, pour atteindre 155 dollars.
Dans son édition de lundi, le magazine financier Barron's estime que l'action Apple pourrait prendre jusqu'à 10% en Bourse sur les six prochains mois, pour atteindre 155 dollars. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Emmené par l'action Apple qui vient de franchir un plus-haut historique, l'indice phare des valeurs technologiques tombe un nouveau record.

L'action Apple a touché lundi un plus haut historique en séance, à 141,34 dollars, portée par une succession de recommandations favorables d'analystes sur les perspectives du géant de l'électronique grand public.

Vers 16h, le titre Apple gagne 0,93% à 141,29 dollars, ce qui porte sa progression à plus de 20% depuis le début de l'année contre une hausse de 5,8% pour l'indice Dow Jones.

Dans son édition de lundi, le magazine financier Barron's estime que l'action Apple pourrait prendre jusqu'à 10% en Bourse sur les six prochains mois, pour atteindre 155 dollars. Le groupe devrait profiter de la croissance de son activité de services, qui présente les marges les plus élevées, et de l'engouement médiatique alimenté par la perspective d'un nouveau modèle d'iPhone.

Optimisme partagé des analystes sur la valeur Apple

De leur côté, les analystes de Cowen and Company ont rehaussé lundi leur objectif de cours sur Apple de 135 dollars à 155 dollars. Un avis partagé par les analystes de RBC et de Bank of America-Merrill Lynch, qui avaient déjà revu à la hausse la semaine dernière leur objectif de cours respectif à 155 dollars sur Apple.

Selon des données de Thomson Reuters, 76,6% des 47 analystes couvrant Apple sont actuellement positionnés à "achat fort" ou "achat" sur le titre. Leur objectif de cours moyen ressort à 143,29 dollars.

Le Nasdaq s'enflamme

On se souvient que tout récemment, à la mi-février, Warren Buffett, considéré comme l'un des investisseurs américains les plus avisés, avait quasiment quadruplé sa participation dans Apple, au travers de sa holding Berkshire Hathaway, durant le quatrième trimestre 2016 pour la porter à environ 57,4 millions de titres. Au passage, Berkshire Hathaway devenait ainsi l'un des 10 premiers actionnaires d'Apple, dont le cours de Bourse grimpait ce jour-là à 135,02 dollars.

A la suite de ce plus-haut boursier de la marque à la pomme, le Nasdaq franchissait la barre des 5.912,60 points autour de 17 heures, un nouveau record historique pour l'indice  des valeurs technologiques.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2017 à 20:40 :
une bulle dot com bis (en plus énorme ?).
on peut compter sur nos amis US pour nous préparer de nouveau un beau foutoir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :