Décroissance brésilienne

 |   |  526  mots
(Crédits : Reuters)
Le 04/03/2016 : Le Brésil affiche une décroissance de 3.8% en 2015. Du jamais vu depuis 25 ans. 5.9% de baisse pour le seul quatrième trimestre. Avec une chute du PIB par habitant de 4.6%. Aujourd'hui le Brésil cumule tous les maux imaginables, croissance négative, inflation en forte hausse, chômage en progression constante et une activité qui continue à chuter en 2016 tout ça avec un pouvoir politique en pleine déliquescence.

Le 04/03/2016 : Le Brésil affiche une décroissance de 3.8% en 2015. Du jamais vu depuis 25 ans. 5.9% de baisse pour le seul quatrième trimestre. Avec une chute du PIB par habitant de 4.6%. Aujourd'hui le Brésil cumule tous les maux imaginables, croissance négative, inflation en forte hausse, chômage en progression constante et une activité qui continue à chuter en 2016 tout ça avec un pouvoir politique en pleine déliquescence. Le scandale de la compagnie pétrolière Petrobas n'en finit pas de s'étendre. Il y a chaque semaine, ou presque, des inculpations au sommet de l'État. Hier c'était la confirmation de l'inculpation du président de la Chambre des députés. Lula lui-même est inquiété. Quant à Dilma Rousseff, la pathétique présidente actuelle, tout son entourage est sous pression.

Elle est sous le coup d'une procédure de destitution mais elle refuse de s'en aller.

Revoir le morning du 04/03

DANS LA TOURMENTE

Le secteur bancaire italien est à nouveau sous pression à la Bourse de Milan. Matteo Renzi, le chef du gouvernement a beau essayer de rassurer les investisseurs, rien n'y fait. Les inquiétudes autour du poids des créances douteuses (360 milliards d'euros) se renforcent en dépit du plan de recapitalisation lancé par la BMPS, la plus vieille banque du monde et troisième banque italienne qui a échoué aux stress tests.

PETIT IMPÔT ?

Bercy plancherait sur un impôt sur les sociétés un peu plus light pour les PME dès 2017. Le taux serait ainsi ramené de 33,3 % à 28 %. Une annonce qui va dans le sens d'une harmonisation de cet impôt sur la moyenne européenne. Mais ce geste intervient sûrement trop tard pour ces petites entreprises déjà asphyxiées par un nombre important de prélèvements.

AVIS D'OPA

Maurel & Prom a terminé en hausse hier de plus de 36% après l'annonce d'une OPA de la compagnie énergétique indonésienne d'Etat Pertamina. Le titre cote actuellement 3,9 euros, encore relativement loin du prix de l'offre de 4,2 euros, auquel s'ajoute un complément de prix d'un montant de 0,50 euro par action payable dès lors que le prix du Brent dépasserait les 65 dollars.

CRÉDIT RIKIKI

Encore un nouveau record à la baisse sur les crédits immobiliers. Les taux se sont établis à 1,55% en moyenne en juillet. Un recul significatif puisque ceux de juin "culminaient" à 1,62% en moyenne. Du tout bon pour les ménages qui veulent se lancer dans un achat immobilier.

LE CHIFFRE DU JOUR 27

Au Japon, le gigantesque plan de relance de 28 000 milliards de yens (240 milliards d'euros) ne convainc pas les investisseurs. Ce vaste plan a pour objectif de favoriser le tourisme et l'agriculture, lutter contre le déclin démographique (en facilitant la garde d'enfants), ou encore aider les régions sinistrées par les séismes de mars 2011. Malgré l'annonce de ce vaste plan, les investisseurs restent sceptiques sur l'efficacité du plan sur l'économie. Depuis l'explosion de la bulle en 1990, c'est le 27ème plan de relance lancé par le Japon.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :