Des enquêtes chinoises font s'effondrer le bitcoin

 |   |  274  mots
Après avoir frôlé un record historique, le cours moyen du bitcoin est tombé à 752,11 dollars mercredi.
Après avoir frôlé un record historique, le cours moyen du bitcoin est tombé à 752,11 dollars mercredi. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Des investigations lancées par la banque centrale chinoise contre des plateformes d'échange font craindre un durcissement drastiques des contrôles sur le bitcoins. Résultat, la crypto-monnaie perdait 15% de sa valeur, mercredi.

Quelques jours seulement après avoir frôlé, à plus de 1.100 dollars, un record historique, le cours moyen du bitcoin s'est effondré, mercredi. La faute à plusieurs plusieurs enquêtes lancées en Chine contre des plateformes d'échanges de la monnaie virtuelle.

Des unités de la banque centrale chinoise (PBOC) et des municipalités de Pékin et Shanghai ont en effet envoyé des équipes d'inspection dans les bureaux de ces plateformes afin d'examiner le respect des règles sur les échanges de devises, le blanchiment d'argent et les risques financiers, a expliqué l'institution.

Plus de 98% des échanges mondiaux effectués en Chine

L'annonce est venue attiser les craintes que Pékin, dans son souci de juguler les fuites de capitaux hors du pays, ne durcisse drastiquement ses contrôles sur le bitcoin, alors même que l'engouement pour la monnaie virtuelle explose dans le pays. Pour preuve, 98,4% des échanges mondiaux passent par les trois principales plateformes chinoises BTC China, Okcoin et Huobi.

De quoi affoler les détenteurs de bitcoins : la crypto-monnaie a vu sa valeur perdre jusqu'à 15% en cours de journée mercredi sur le Bitcoin Price Index, moyenne des plateformes d'échange de bitcoins dans le monde, tombant jusqu'à 752,11 dollars. Ce cours moyen du bitcoin remontait légèrement jeudi, évoluant autour de 768 dollars, mais toujours très loin de ses récents sommets.

"La récente envolée du bitcoin était probablement alimentée par les fuites de capitaux chinois et la spéculation (...) Les craintes d'un durcissement des autorités chinoises risquent de maintenir la pression", commentait Gil Luria, analyste de Wedbush Securities cité par l'agence Bloomberg.

(Avec AFP°

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2017 à 14:25 :
Pas etonnant doc la chine joue sur deux niveaux avec Obama encore. Il a suicider les usa. Donc lors de la devaluation des usa. La chine va s effondrer
a écrit le 12/01/2017 à 9:41 :
Pourquoi cet erzatz de monnaie, echapperait-il a la speculation ?
Support ideal pour le recyclage de capitaux douteux, Beijing a decide de mettre de l'ordre, cela promet des emotions..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :