I'm back...

 |   |  345  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

...and I'm angry! Quel été! Un été totalement tranquille. Un bel été même. Un "bel" été, vous vous rendez compte? Les traditions se perdent vraiment. Pas le moindre krach, on n'a même pas été dérangé une fois sur la plage par une vraie belle baisse. Même pas un petit décrochage à l'heure du Pastis. C'est à désespérer. Certes l'été n'est pas encore terminé mais quelle déception! Il n'y a plus de saisons

LE VIRUS TINA

Le plus frappant cet été c'est évidemment la force des indices boursiers américains. Ils ont enchaîné les records historiques avec un Nasdaq qui a effacé le record de 2000. Et cette fois-ci, contrairement à 2000, ce sont de vraies entreprises, avec des chiffres d'affaires et des bénéfices colossaux, qui mènent la danse. Comment expliquer la bonne tenue des marchés américains ? C'est ce que les Américains appellent le TINA effect. TINA pour There Is No Alternative. Avec des taux bas, nuls, ou négatifs, la chasse aux rendements se fait de plus en plus féroce et les fonds n'ont pas le choix que d'aller en Bourse. Attention. Ce n'est pas une ruée. Car un autre élément de cet été c'est l'effondrement des volumes. Sur les principaux marchés d'actions, les volumes traités ont été encore plus faibles que les mois d'août précédents.

MAIS OÙ EST LA VOLATILITÉ?

C'est une hausse certes, mais une hausse sans enthousiasme, une hausse un peu contrainte et forcée mais une hausse quand même. Et les marchés attendent dans le calme la décision de la Banque centrale américaine. Comme d'habitude. On passe notre temps à attendre de savoir si la Banque centrale américaine va un jour remonter ses taux comme si une misérable hausse de 0.25% allait changer la face du monde. Tout ceci dans une léthargie profonde. Et c'est aussi l'élément étonnant...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :