Kaufman & Broad : quand le bâtiment va...

 |   |  298  mots
Le groupe confirme ses objectifs de taux de marge brute d'environ 19% du chiffre d'affaires consolidé.
Le groupe confirme ses objectifs de taux de marge brute d'environ 19% du chiffre d'affaires consolidé. (Crédits : Reuters)
Le promoteur immobilier a publié un résultat net qui affiche un bond de 40% sur les neuf premiers mois de l'année, confirmant la bonne santé de son activité.

Les résultats à neuf mois publiés par Kaufman & Broad ne suscitent pas un vif enthousiasme. Et pourtant, les comptes publiés par le promoteur affichent une grande solidité avec un résultat net qui a bondi de plus de 40% sur la période. Le groupe confirme par la même occasion, l'ensemble de ses prévisions pour l'année 2016.

Le chiffre d'affaires progresse de 20%

Les résultats sur neuf mois de Kaufman & Broad sont en béton armé. Le promoteur immobilier a vu son chiffre d'affaires progresser de 20% à 835,3 millions d'euros sur la période. L'EBIT ajusté s'élève à 70,9 millions d'euros après 51,6 millions d'euros sur la même période de 2015. La marge d'Ebit ajusté progresse et s'élève à 8,5% contre 7,4%, l'an passé. Ainsi, Kaufman & Broad a vu son bénéfice net augmenter de plus de 40% pour s'établir à 27,8 millions d'euros, contre 19,5 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2015.

Un environnement économique et fiscal porteur

« Dans un contexte de stabilité du pouvoir d'achat et des prix, les taux d'intérêt bas ont surtout permis de resolvabiliser les ménages. Par ailleurs, l'investissement locatif privé est toujours porté par un dispositif attractif et équilibré », explique Kaufman & Broad. Dans cet environnement économique et fiscal, le promoteur table sur un marché en progression de 15% à 20% sur l'ensemble de l'année 2016.  

Ainsi, les « bonnes » perspectives annuelles de Kaufman & Broad sont confirmées. La croissance du chiffre d'affaires devrait être sensiblement supérieure à 10%. Le groupe confirme par ailleurs ses objectifs de taux de marge brute d'environ 19% du chiffre d'affaires consolidé, de taux de marge d'EBIT ajusté d'environ 8,5% et d'une dette financière nette qui devrait rester proche du niveau atteint au 31 mai 2016.

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :