L'ISF réformé en 2018

 |   |  327  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Après plusieurs semaines de tergiversations, le gouvernement a fait volte-face et a décidé d'appliquer dès 2018 la réforme de l'ISF, la suppression de la taxe d'habitation et, probablement, la flat tax de 30% sur les revenus du capital. Macron a senti que l'annonce du report par Édouard Philippe avait impacté son état de grâce et ravivait les craintes du retour du ras le bol fiscal.

LA RÉFORME DE L'ISF
Il sera bien, partiellement, supprimé en 2018. Partiellement car si toutes les valeurs mobilières sortiront de son périmètre, l'immobilier, lui, restera taxé dans ce qui va devenir l'IFI, l'Impôt sur la Fortune Immobilière. Un impôt dont on ne connaît pas encore les détails. Et notamment son assiette. Si la résidence principale et les résidences secondaires seront bien taxées, qu'en sera-t-il de l'immobilier dit productif, ou encore de l'immobilier locatif à incitation fiscale comme le Pinel ou encore de l'immobilier papier ? Tout cela sera défini dans les semaines qui viennent mais la suppression de l'ISF sur les valeurs mobilières est déjà acquise.

3% DE DÉFICIT PAS MIEUX
Compte tenu de l'avancement, à nouveau, du calendrier des baisses d'impôts, le gouvernement va se contenter, et c'est déjà pas mal, de maintenir le déficit public à 3% en 2017 et surtout en 2018, sans chercher à faire mieux. Comme c'était prévu auparavant. Il faudra donc trouver moins d'argent pour combler les trous. Et Darmanin annonce ce matin qu'une large partie des économies, 4.5 milliards d'euros, viendra de la réduction du budget de l'État. Enfin.

L'EXCLUSION DU JOUR
C'est ce soir que Les Républicains vont devoir décider s'ils excluent les dissidents qui ont rejoint directement Macron comme Le Maire ou Philippe, et les "constructifs" qui soutiennent Macron comme Thierry Solère.

UN NOUVEAU MOT DANS LE VOCABULAIRE...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :